Le Havre : quelle zone Pinel ?

Wilhelm Bertieux

Mis à jour le 03 juin 2021

Le Havre zone Pinel

Sommaire de l'article

Dispositif incitatif à l’investissement locatif en France, la loi Pinel découpe le territoire en zones d’éligibilité. Son but ? Proposer des avantages fiscaux aux particuliers souhaitant investir dans l’immobilier neuf. Le Havre se situe en zone B1 de la loi Pinel en 2021, et entre donc dans le dispositif du gouvernement. Quels sont les avantages à investir en Pinel au Havre ?

La loi Pinel en zone B1

Quelles sont les caractéristiques de la zone B1 du dispositif Pinel ? Si vous souhaitez investir dans la ville du Havre, certaines conditions seront à respecter…

Les plafonds de ressources et de loyers

Chaque zone éligible à loi Pinel applique ses propres plafonnements. Ces derniers s’expliquent par la nature même du dispositif mis en place par l’ancienne ministre du Logement Sylvia Pinel en 2015, en remplacement de la loi Duflot. En effet, face à la crise immobilière qui sévit en France, la loi Pinel apparaît comme une solution viable : en plus de promouvoir la construction immobilière, elle propose aux contribuables certains avantages fiscaux intéressants, tout en permettant aux ménages ayant des revenus faibles ou moyens de se loger dans des locations neuves.

C’est donc sans surprise qu’un plafonnement des revenus des locataires d’un bien immobilier a été instauré, dont le montant diffère selon le zonage Pinel.

Le Havre étant en zone Pinel B1, les seuils de revenus annuels effectifs sont les suivants en 2021 : 

  • Célibataire : 31 280 € par an
  • Couple : 41 772 € par an
  • Une personne supplémentaire à charge : 50 233 € par an
  • Deux personnes supplémentaires à charge : 60 643 € par an
  • Trois personnes supplémentaires à charge : 71 340 € par an
  • Quatre personnes supplémentaires à charge : 80 399 € par an
  • Charge par personne supplémentaire au-delà de 4 : + 8 969 € par an

Ainsi, en tant que propriétaire d’un logement Pinel, vous ne pourrez pas le louer à un locataire qui présente des revenus annuels supérieurs à ces plafonds. De plus, un plafond des loyers est également instauré afin, encore une fois, de ne pas désavantager les ménages aux revenus faibles. Pour le Havre, comme pour toute commune située en zone B1, le prix maximum applicable au mètre carré sera de 10,51 €

► Lire aussi : Toulouse : quelle zone Pinel ?

Investir en Pinel au Havre

Cadre de vie agréable et opportunités d’emplois, Le Havre ne cesse d’attirer aussi bien les étudiants que les Franciliens désireux de quitter la pression de la capitale. Malgré une croissance démographique faible (la ville a perdu 2,18 % de sa population entre 2011 et 2016, soit environ 3 800 habitants), la demande en immobilier grimpe ces dernières années. La nécessité de construire de nouveaux immeubles locatifs est réelle, et c’est pourquoi le programme Pinel pourrait être intéressant dans cette ville, compte tenu du fait que la demande locative est supérieure à l’offre à l’heure actuelle.

Comment fonctionne la loi Pinel ?

Le découpage du territoire

En 2018, la loi Pinel évolue pour ne rendre éligible à son dispositif les zones A bis, A et B1. Les communes situées en zone B2 sont désormais exclues du programme, illustration de la volonté du gouvernement de centrer la construction immobilière dans les zones tendues où la demande de logement est plus présente. 

Sont éligibles à la loi Pinel les villes situées dans les zones suivantes : 

  • Zone A bis : Paris et les communes constituant la petite couronne.
  • Zone A : l’Île-de-France, Lille, Marseille, Lyon, Montpellier, la Côte d’Azur et l’agglomération française de Genève.
  • Zone B1 : agglomérations comprenant plus de 250 000 habitants, communes de la grande couronne parisienne, communes présentant des prix de l’immobilier élevés (Saint-Malo, La Rochelle, etc.), la Corse et les DOM.

Les villes se trouvant en zone B2 et C ne sont donc plus éligibles au dispositif Pinel depuis le 1er janvier 2019.

► Lire aussi : Bordeaux : quelle zone Pinel ?

Qui peut bénéficier de la loi Pinel ?

Cette loi de défiscalisation a été pensée pour être utile à tous les particuliers français, tant qu’ils respectent les critères inhérents à cette dernière. Ainsi, pour investir en Pinel, vous devrez obligatoirement vous engager à faire l’acquisition d’un bien immobilier neuf, réhabilité ou en l’état futur d’achèvement et à le mettre en location en qualité de résidence principale. La durée de location varie entre 6 et 12 ans, en fonction du pourcentage de réduction d’impôts que vous visez : 

Durée de locationRéduction d'impôts
6 ans 12 %
9 ans 18 %
12 ans21 %

Enfin, la réduction d’impôts sera effective si vous respectez les deux plafonds suivants : l’investissement ne devra pas dépasser 300 000 € par personne et par an, et 5 500 € par mètre carré de surface habitable.

Le dispositif Pinel est prolongé jusqu'en 2024 avec certains changements. Tout d'abord, les maisons individuelles ne seront plus éligibles à cet investissement. De plus, les taux de réduction d'impôt baisseront en 2023 et 2024 (hormis pour les bâtiments à haute performance énergétique) :

Durée d'engagement20232024
6 ans10,5 %9 %
9 ans15 %12 %
12 ans17,5 %14 %

Retrouvez les modalités de l'investissement immobilier en Pinel sur le site internet d'impôts-gouv.fr.

► Pour aller plus loin :