Quel est le minimum à laisser sur un CEL ?

mortgage, investment, real estate and property concept - close up of woman holding home or house model and piggy bank over green natural background

Sommaire de l'article

Le Compte Épargne Logement (CEL) est un produit d’épargne réglementée permettant selon certaines conditions d’obtenir un prêt immobilier, un prêt travaux pour une modification spécifique de votre logement à des taux préférentiels ou une prime de l’État. Comment fonctionne le CEL et existe-t-il un minimum pour ce livret ? Quelles sont les modifications légales depuis 2018 concernant ce produit d’épargne ? Quelles différences avec un Plan Épargne Logement (PEL)  ?

Le Compte Épargne Logement : une épargne immobilière souple

Le Compte Épargne Logement est ouvert à toute personne majeure ou mineure dans la limite d’un seul compte par contribuable. Le versement initial doit être d’un montant minimum de 300 €, après ce premier versement, les suivants sont libres en matière de périodicité et de montant avec un minimum à 75 €.

Le plafond du CEL est fixé légalement à 15 300 €, les retraits sont libres mais le minimum à laisser sur son compte épargne logement dans les différentes banques est de 300 €. Le taux d'intérêt est fixé à 0.5 %, les intérêts sont capitalisables au 31 décembre et viennent s’ajouter au capital ce qui peut permettre de dépasser le plafond du compte.

Fiscalité des CEL

CEL : un taux d'imposition unique de 30% depuis 2018

La fiscalité de votre compte épargne logement diffère selon la date d’ouverture de votre compte. Avant 2018, les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu mais doivent être déclarés pour les prélèvements sociaux. Les CEL ayant leur date d’ouverture après 2018 voient leurs intérêts imposé à hauteur de 30% via un prélèvement forfaitaire unique (12.80 % pour l’impôt sur le revenu et 17.20 % pour les prélèvements sociaux).

Pour les CEL ouverts avant 2018, vous pouvez bénéficier de la prime d’État à la fin de votre épargne si vous décidez de prendre un prêt à taux avantageux. La prime est égale à 50 % des intérêts et son montant maximum est de 1 144 €. La fiscalité de cette somme est exonérée d’impôt sur le revenu mais pas de prélèvements sociaux. Cette prime n’est pas disponible pour les Comptes Épargne Logement ouverts après le 1er janvier 2018.

Obtention d’un prêt via un Compte Épargne Logement

Construction, achat, rénovation :
tout est possible avec le CEL

Après la souscription de votre PEL, vous pouvez obtenir un prêt pour financer les projets suivants :

  • construction ou rénovation de votre résidence principale
  • achat du terrain pour la construction de votre maison
  • financement des travaux d'économie d’énergie, d'extension, de réparation ou d'amélioration de votre logement.

Pour l’obtention de ce prêt, le compte doit être ouvert depuis au moins 18 mois et avoir cumulé des intérêts dépassant une somme prédéfinie selon votre projet : 

  • travaux d'économie d'énergie : 22,50 €
  • travaux de réparation ou d'amélioration : 37 €
  • construction ou acquisition de logement : 75 €

Le montant du prêt reste variable selon les intérêts acquis durant la période d’ouverture, le montant maximum ne doit pas excéder 23.000 € et sa durée sera comprise entre 2 et 15 ans via un accord entre le souscripteur et l’établissement bancaire.

Quel taux d'intérêt avec un CEL ?

Le taux d’intérêt du prêt varie selon la période durant laquelle vous avez épargné sur votre CEL. Le prêt peut être remboursé par anticipation si vous le souhaitez en payant une indemnité à votre banque qui ne doit pas excéder 6 mois d'intérêt sur le capital remboursé par anticipation au taux moyen du prêt et ne peut pas dépasser 3 % du capital restant dû avant le remboursement.

Date d'ouverture du PlanTaux d'intérêt du prêt
Entre le 16 mai 1986 et le 7 février 19946,32%
Entre le 7 février 1994 et le 22 janvier 19975,54%
Entre le 23 janvier 1997 et le 9 juin 19984,80%
Entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet 19994,60%
Entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin 20004,31%
Entre juillet 2000 et juillet 20034,97%
Entre août 2003 et janvier 20154,20%
Entre février 2015 et janvier 20163,20%
Entre février 2016 et juillet 20162,70%
Depuis août 20162,20%

Plan Épargne Logement (PEL) vs Compte Épargne Logement (CEL)

PEL et CEL : deux dispositifs complémentaires

Un contribuable est libre de posséder un PEL et un CEL sur une même période temporelle. Il existe des différences entre ces deux comptes d’épargne malgré leur finalité première identique : le logement.

Pour un PEL, le versement initial n’est que de 225 € mais une limite minimale annuelle existe de l’ordre de 540 € que vous pouvez répartir en versements périodiques ou exceptionnels. Le plafond du PEL est beaucoup plus important puisqu’il atteint la somme de 61 200 €

Le Plan Épargne Logement doit avoir une durée de 4 ans minimum et de 10 ans maximum (le capital continue à générer des intérêts durant 5 années supplémentaires). Le taux d’intérêt est également plus élevé sur un PEL puisqu’il est de 1% depuis 2016 contrairement au 0.5% du compte épargne logement.

La différence principale est à l’avantage du CEL car les retraits ne sont pas libres durant les 4 premières années sur un PEL et entraînent des pénalités modulables selon la date de clôture (perte du prêt, de la prime d’État ou nouveau calcul des intérêts). Chaque retrait effectué entraîne automatiquement la clôture du plan.

On peut donc conclure que les deux produits d’épargne se complètent parfaitement et permettent de répartir son épargne en fonction de ses besoins financiers.

Le saviez-vous ? Les deux comptes doivent être ouverts dans le même établissement bancaire.

Historique du taux de rémunération brut et net

DuAuRémunération bruteRémunération nette
1er janvier 2018 0,50 %0,35%
1er août 201531 décembre 20170,50 %0,42 %
1er août 201331 juillet 20150,75 %0,63 %
1er février 201331 juillet 20131,25 %1,06 %
1er juillet 201231 janvier 20131,50 %1,27 %
1er octobre 201130 juin 20121,50 %1,30 % 
1er août 201130 septembre 20111,50 %1,32 %
1er août 201031 juillet 20111,25 %1,10 % 
1er août 200931 juillet 20100,75 %0,66 %
1er mai 200931 juillet 20091,25 %1,10 %
1er février 200930 avril 20091,75 %1,54 %
1er janvier 200931 janvier 20092,75 %2,42 %
1er août 200831 décembre 20082,75 %2,45 %
1er février 200831 juillet 20082,25 %2,00 %
1er août 200731 janvier 20082,00 %1,78 %
1er août 200631 juillet 20071,75 %1,56 %
1er février 200631 juillet 20061,50 %1,34 %
1er août 200331 juillet 20051,25 %1,11 %
1er janvier 200531 juillet 20051,50 %1,34 % 
1er août 200331 décembre 20041,50 %1,35 %
1er juillet 200031 juillet 20032,00 %1,80 %
1er août 199930 juin 20001,50 %1,35 %
16 juin 199831 juillet 19992,00 %1,80 %
1er janvier 199815 juin 19982,25 %2,03 %
1er janvier 199731 décembre 19972,25 %2,16 %
1er janvier 199631 décembre 19962,25 %2,24 % 
16 février 199431 décembre 19952,25 %2,25 %
16 mai 198615 février 19942,75 %2,75 %
1er janvier 197515 mai 19863,25 %3,25 %

Foire aux questions

Est-il possible d’utiliser son CEL pour obtenir un prêt sur sa résidence secondaire ?

Le dispositif légal vous permet d’obtenir un prêt pour la construction ou rénovation de votre résidence secondaire seulement si votre compte épargne logement a été ouvert avant le 1er mars 2011.

►Pour aller plus loin :

Jusqu'à 350€ offerts pour l'ouverture d'une assurance-vie Yomoni

Des experts sont à votre écoute dès maintenant.

Simulation gratuite