1. Investir : comment et où placer votre argent ?

  2. Investir dans une voiture de collection : une bonne idée ?

Investir dans une voiture de collection : une bonne idée ?

investir voiture collection

Sommaire de l'article

Les amoureux de belles jantes et de carrosseries brillantes voient les voitures anciennes et les véhicules de collection comme des joyaux à préserver. Mais si de plus en plus de particuliers lorgnent du côté du marché des automobiles anciennes, c’est qu’investir dans une voiture de collection présente des arguments et un potentiel de plus-value non négligeable ! Comment trouver la perle rare ? Faut-il investir dans une voiture youngtimer ou dans une avant-guerre ? Quels sont les prix en vigueur ? Dans quelle voiture investir en 2019 et 2020 ? Attachez vos ceintures, Tacotax vous dit tout !

Quelle voiture de collection acheter pour investir ?

Investir dans le marché de l’automobile de collection demandera, sans surprise, de bonnes connaissances dans ce domaine, notamment en ce qui concerne les différentes catégories : 

  • Les voitures d’avant-guerre : véhicules anciens produits avant 1950.
  • Les voitures rares : pas nécessairement anciennes à condition que sa production ait été très limitée.
  • Les voitures youngtimers : véhicules dont la production s’est stoppée depuis 15 ans au minimum, mais qui n’ont pas encore atteint les 30 ans d’ancienneté.

Quelles sont les voitures qui vont prendre de la valeur ?

Le vintage attire : les voitures des années 70 à 90 sont les préférées des collectionneurs.

Typiquement, les voitures qui deviendront véhicules de collection, telles que les youngtimers, présentent les meilleurs avantages pour les investisseurs : pas encore légalement considérées comme véhicules de collection, elles sont de ce fait logiquement plus abordables. Leur propriétaire aura également la quasi-certitude de faire une belle plus-value à la revente, à condition qu’il prenne soin de son bien, cela va de soi. 

Chaque année, de nouveaux modèles de véhicules obtiennent leur carte grise de voiture de collection et entrent dans la catégorie d’actifs présents dans un patrimoine. En 2020, ce sont les modèles nés en 1990 qui pourront bénéficier de ce nouveau statut : il faut effectivement patienter trois décennies avant qu’un véhicule soit considéré comme objet de collection. 

En 2020, les voitures suivantes font leur entrée dans le marché des plus de 30 ans

  • L’Alfa Romeo Spider : une cote de 20 000 € en moyenne pour la quatrième génération du Duetto.
  • La BMW 850i : en 1990, ce V12 de 300 CV alliait puissance et luxe. Malheureusement plombée par des coûts de maintenance importants, elle est cotée à 22 000 € environ.
  • La Fiat Tempra : savant mélange de Fiat Tipo et de     Lancia Dedra, ce modèle est très rare sur le marché et pourrait bien devenir une pièce maîtresse d’une collection.
  • La Lexus LS 400 : la berline au V8 à essence se fait rare de nos jours… un futur objet de collection must-have ?
  • La Mazda MX-5 : Civilité et fiabilité ont propulsé la voiture japonaise au rang de véhicule incontournable. Comptez environ 7 000 € pour en acquérir une.
  • L’Opel Calibra : difficile de trouver un réel modèle de série tant la voiture a connu d’actions de tuning ! Il faudra débourser en moyenne 6 500 €.
  • La Renault Clio : faut-il vraiment la présenter ? Qualité de fabrication et confort de conduite au rendez-vous.
  • La Toyota Previa : pendant européen de l’Estima, ce monospace est reconnaissable entre tous de par son aspect rondelet.

Chaque année, les collectionneurs se demandent quelle voiture de collection acheter : en 2019, il y avait ainsi moins de choix qu’en 2020, puisque de nouveaux véhicules entrent dans la danse chaque année. 

Comment connaître la valeur d’une voiture ?

"La Voiture Noire" de Bugatti : 16.7 millions d'€, soit la voiture unique la plus chère du monde !

Investir dans une voiture de collection en 2019 et désormais en 2020 demandera une connaissance du marché, du système de ventes aux enchères, mais aussi des critères de valeur des automobiles. En effet, contrairement aux idées reçues, le principal critère de valeur d’un véhicule n’est pas son âge et son ancienneté, mais bien sa rareté. 

Plus un modèle sera rare, plus sa valeur grimpera : les investisseurs privilégient ainsi les véhicules ayant le moins d’exemplaires produits (les exemples les plus connus sont les six Bugatti Royale existantes et l’Aston Martin Valhalla, attendue sur le marché en 2021).

Ensuite l’état du véhicule influe également sur le prix du bien : une voiture de collection en mauvais état ou trop utilisée aura une cote inférieure à un même modèle ayant un faible kilométrage, par exemple. Enfin, si vous parvenez à dénicher une voiture de collection équipée de toutes ses pièces d’origine, jackpot !

Le marché de la voiture de collection

On estime que le marché des voitures de collection a connu une croissance de 362 % en dix ans. Et pourtant, l’effet de rareté est mis à mal par une production de voitures prestigieuse en constante augmentation dans le monde. En France, plus de 800 000 particuliers collectionnent les voitures en 2020, et favorisent les ventes aux enchères pour acquérir les modèles de leurs rêves.

Les années 1970 ont apporté leur lot de voitures cultes (Lamborghini Countach, Porsche 930…) et les collectionneurs sont friands de ses véhicules de collection, dont la cote de certains modèles peut grimper jusqu’à plusieurs millions d’euros. 

Que vont devenir les voitures de collection à l’avenir ? La plupart du temps, leur valeur va augmenter après chaque année passée, à condition de l’entretenir correctement.

► Lire aussi : Dans quoi investir en 2020 ? Les placements les plus rentables

Comment investir dans une voiture de collection ?

Trouver la voiture qu’il vous faut

Quelle voiture de collection acheter en 2019 et 2020 ? Dans quelle voiture investir en 2018 ? Les années et les questions se suivent et se ressemblent pour les investisseurs. 

Comme nous l’avons vu précédemment, la Fédération Internationale des Véhicules Anciens (la FIVA) considère une automobile comme voiture de collection lorsqu’elle souffle sa trentième bougie. Il faudra également que sa production se soit stoppée, mais il n’y a pas de date butoir sur ce sujet. 

Pour les investisseurs à la recherche d’un rendement optimal, le choix d’une voiture youngtimer, plus abordable et donc potentiellement plus rentable, va de soi. De manière générale, les prix du marché augmentent rapidement, avec un très faible risque de perte, mais également un risque bien présent de se trouver face à une plus-value peu intéressante. 

Les voitures de collection : la passion avant le rendement !

C’est pourquoi il faut garder à l’esprit qu’investir dans des voitures de collection relève avant tout d’une passion. À l'instar de l'investissement dans le vin, le plaisir de se constituer un patrimoine dans un domaine qui nous est cher est parfois plus important que la volonté de réaliser une simple plus-value financière ! 

►Lire aussi : Quel placement financier est fait pour vous ?

Bien évidemment, trouver une Mercedes-Benz 300 SL ou une voiture de collection culte des années 80 ne passera pas par une visite au concessionnaire automobile du coin. Les investisseurs et les collectionneurs peuvent se tourner vers des garages spécialisés, mais les prix pratiqués peuvent en décourager plus d’un. Autrement, rendez-vous dans des ventes aux enchères ! Des prix défiant toute concurrence et la certitude de faire de bonnes affaires… et d’échanger avec des passionnés.

Quel budget pour investir ?

Comme tout investissement réussi qui se respecte, l’objectif sera d’acheter à un prix correct pour réaliser une plus-value importante à la revente. En ce qui concerne les voitures de collection, il est tout à fait possible de faire l’acquisition d’un véhicule pour moins de 20 000 €. Bien évidemment, les prix grimpent selon la rareté de l’automobile, mais aussi son ancienneté. 

En réalité, l’achat de la voiture en elle-même pourrait bien ne pas être votre principale dépense : afin de s’assurer une excellente plus-value dans les années à venir, il sera primordial de l’entretenir. Ainsi, investir dans une voiture de collection apporte également son lot de charges supplémentaires : 

  • Coûts d’entretien du véhicule,
  • Coûts de maintenance du véhicule,
  • Obligation de souscrire une assurance quand bien même le véhicule n’est pas utilisé,
  • Garage ou emplacement de stockage couvert…

Afin de réaliser le meilleur investissement dans une voiture de collection, il est recommandé de se renseigner sur les cotes : de nombreux sites internet spécialisés proposent des conseils et des guides pour investir au mieux dans ce domaine. À titre d’exemple, les automobiles sportives anciennes s’apprêtent à voir leurs cotes grimper, tandis que leurs prix sont, pour le moment, loin d’être mirobolants. Cliquez ici pour plus de renseignements sur les cotes des voitures anciennes. 

►Lire aussiImmobilier, bourse, bitcoin : combien investir ?

Attention aux véhicules d’avant-guerre ! L’entretien, la maintenance et la consommation de carburant peuvent très rapidement devenir des charges trop lourdes…

Avantages et inconvénients d’un investissement dans un véhicule de collection

En laissant de côté l’aspect affectif et passionné d’une collection de voitures anciennes, les principaux arguments d’un investissement de cet ordre sont la constitution d’un patrimoine transmissible, et la réalisation d’une plus-value financière à la revente

À ce sujet, cette plus-value peut être imposable si elle dépasse les 5 000 €. Si c’est le cas, les investisseurs peuvent choisir de payer une taxe forfaitaire correspondant à 6 % du montant généré par la vente du véhicule en parallèle de la taxe de 0,5 % pour la CRDS

Autre option pour un investisseur : le régime général de la taxation des plus-values à la revente, qui permet de réduire cette imposition si l’on détient le véhicule depuis longtemps. À la seule condition d’être en possession des preuves d’achat et de vente du bien, la plus-value réalisée sera imposée à 34,5 % de son montant, mais un abattement de 5 % par année de possession est appliqué.

Vous possédez votre voiture de collection depuis 22 ans ? Si vous la revendez, vous serez totalement exonéré de l’impôt sur la plus-value réalisée. 

Pour terminer sur une note moins positive, il est important de retenir que l’investissement dans un véhicule ancien demande du temps, de l’argent et de l’espace. Il est plus que recommandé d’y réfléchir à deux fois avant de se lancer dans ce domaine si l’on cherche uniquement à réaliser des bénéfices. 

 Lire aussi : Le guide pour investir : nos conseils

Foire aux questions

Quel est le meilleur moment pour acheter une voiture d’occasion ?

Qu’elle soit de collection ou non, une voiture a un coût qui varie énormément selon les saisons et selon la demande. Il est globalement conseillé de patienter jusqu’à l’automne ou l’hiver pour bénéficier de prix abordables pour les voitures d’occasion, à l’inverse des véhicules neufs qui connaissent des baisses de prix au printemps.

Quelle voiture de collection a été la plus achetée en 2018 ?

En 2018, la star, c’était la Citroën ! La voiture française a connu un vrai succès avec, en fer de lance, sa mythique 2CV. L’année 2018 a par ailleurs prouvé le dynamisme du marché avec la vente de nombreuses futures voitures de collection françaises et étrangères. 

D'autres placements atypiques à découvrir :

► Pour aller plus loin : 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite