Quel est le meilleur placement pour un senior ?

Portrait of a smiling senior woman using laptop.

Sommaire de l'article

Quel est le meilleur placement en 2020 pour une personne à la retraite ? Quel placement pour 100 000 euros € de déblocage de PERP ou de PER ? Quel est le meilleur placement retraite en 2019 ?Quel placement financier choisir après 70 ans ? Coupons court au suspense : le meilleur placement financier n'existe pas. Le choix du placement s'effectue en fonction de vos objectifs, vos attentes en matière de rentabilité, de retrait et de rachat. 

Comment définir le meilleur placement pour un senior ?

En terme d’épargne, le choix est large. À tout âge, les épargnants qui cherchent un placement financier pour leur capital font face à une multitude de produits : placements financiers, immobiliers, en actions, livrets bancaires, produits d'épargne logement, contrat d’assurance vie, compte titres, etc. Les différents types de placements répondent à des objectifs et des horizons de placement bien définis :

  • sécuriser son capital ou, au contraire, le faire fructifier ;
  • se constituer un patrimoine ;
  • avoir une réserve d'argent à sa disposition ;
  • protéger sa famille ;
  • générer des revenus complémentaires ;
  • alléger sa fiscalité ;
  • préparer sa succession ;

Si certains produits comme l'assurance-vie permettent de répondre à plusieurs objectifs en matière de placement et de patrimoine, il est rare que l'on puisse cocher toutes les cases de sa stratégie d'investissement avec un seul produit. 

Le plus important est de tenir compte de sa situation. Une personne arrivant à la retraite ne cherchera pas tant la performance qu'un placement répondant parfaitement à ses objectifs et horizons. Les critères à considérer sont donc ;

  • l'âge ;
  • le montant et la nature des revenus ;
  • la fiscalité du support ; 
  • les charges ;
  • la capacité d'épargne ;
  • la situation familiale et professionnelle ;
  • le niveau de risque.

Vous pouvez en plus demander conseil auprès d’un conseiller patrimonial. Celui-ci pourra réaliser un diagnostic personnalisé et orientera vos choix selon votre profil.

Lire aussi: Comprendre l'importance du simulateur pour vos placements

Les meilleurs placements pour générer des revenus complémentaires

La récente et controversée réforme des retraites avait inquiété les épargnants, notamment ceux dont le départ en retraite coïncide avec l'entrée en vigueur du nouveau système universel à points. Bien que la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19 a bousculé le calendrier initialement prévu par le gouvernement pour la mise en place du projet, certaines mesures pourraient bien être adoptées, comme par exemple la revalorisation des retraites agricoles à 85% du SMIC en 2022. 

Pour beaucoup de particuliers, la préparation de la retraite se traduit par une baisse de revenus. Entre les derniers salaires et les premières pensions, l'écart est réel. Selon une étude du service des statistiques DREES, pour une carrière complète, 50% des retraités de la génération 1946 partis en retraite fin 2012 perçoivent une pension équivalant à moins de 73,3 % de leur salaire net de fin de carrière. 

Ergo, le premier objectif des séniors est généralement de générer une source de revenus pour pallier cette baisse de ressources et s'assurer un niveau de vie plus ou moins équivalent à celui qu'ils avaient durant leurs années d'activité professionnelle.

La pierre papier

Si la pierre est le placement préféré des Français, se lancer dans un projet immobilier à la retraite n'est pas du goût de tous. Un tel projet nécessite du temps, de l'argent, de l'énergie et des ressources que tout le monde n'a pas forcément passé un certain âge. La pierre papier en revanche, offre les rendements de l'immobilier sans les contraintes de gestion, d'achat ou de construction. La forme la plus connue de pierre papier étant les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI). Ces véhicules financiers investissent dans le parc immobilier professionnel (locaux d'activité, de commerce, hôtels, entrepôts, etc.) qu'ils mettent ensuite en location. La SCPI met ensuite à la souscription des parts.

Une part de SCPI coûte généralement entre 200 € et 1000 €. L'investisseur en achète autant qu'il le souhaite, et perçoit ensuite les loyers sous forme de dividendes au prorata du nombre de parts achetées. Investir dans des parts de SCPI constitue le meilleur placement avec rendement trimestriel. En 2019, la pierre papier a affiché un rendement moyen de 4,40%.

L'assurance vie

En France, l'âge légal du départ en retraite est fixé à 62 ans. Pour autant, de nombreux particuliers continuent à travailler jusqu'à 65 ans (âge du taux plein) afin de bénéficier d'une meilleure pension. Pour l'épargne, c'est pareil. Si vous détenez un contrat d'assurance vie multi-supports, l'alimenter avec des versements réguliers au-delà de 70 ans peut être rentable car, passé ce seuil, les plus-values sont entièrement exonérées d’impôts.

Contrairement aux idées reçues, le capital placé sur un contrat d'assurance vie n'est pas bloqué. Les retraits sont autorisés, contrairement à certains placements dont les retraits entraînent la fermeture du contrat. Les retraits doivent être reportés sur votre déclaration de revenus car ils sont imposables. Mais, pour les contrats de plus de 8 ans, vous bénéficiez d'un abattement de 4 600 € (9 200 € pour un couple) sur l'imposition de vos retraits. 

Lire aussi: Tout ce que vous devez savoir sur le placement de l'assurance vie en 2020

Le démembrement de propriété

Le démembrement de propriété consiste à séparer la propriété d'un bien de sa jouissance. La personne qui possède la première est appelée nue-propriétaire : elle n'habite pas le bien, mais en possède les murs. La seconde, qui conserve la jouissance du bien, est appelée l'usufruitier. Ce mécanisme permet à un propriétaire de conserver les droits sur son patrimoine immobilier, sans pour autant l'habiter. Vous pouvez par exemple conserver la jouissance d'un bien et le mettre en location.

En démembrant un bien immobilier, vous pouvez par exemple donner la nue-propriété à vos enfants et conserver la jouissance de ce bien. De ce fait, vous percevez des loyers tous les mois. Le démembrement vous permet également d’anticiper votre succession tout en profitant d’un cadre fiscal avantageux. La transmission ne se faisant que sur la nue-propriété, sa valeur ne correspond donc qu’à une fraction du prix du bien

Le viager

Le viager libre ou occupé consiste pour un senior à vendre son logement en échange du versement mensuel d'une rente par l'acheter jusqu'à son décès, sans limite de temps. Pour un senior à la retraite, le viager constitue une solution efficace pour préparer sa retraite. Elle lui permet de conserver son logement, de percevoir une rente viagère mensuelle, de diminuer ses charges de copropriété.

Si vous avez des enfants, vous pouvez leur faire bénéficier du viager via une donation. En règle générale, on recommande le viager immobilier aux séniors de plus de 65 ans. Avant, vous prenez le risque de brader votre bien.

Les plans d'épargne (mais pas tous !)

Les produits d'épargne retraite (PERP, PER, contrats Madelin, régimes Préfon) constituent un excellent complément de revenus pour la retraite... à condition de les ouvrir tôt ! Pour être rentables, ces produits d'épargne doivent être alimentés le plus tôt et le plus longtemps possible. Arrivés à 50, voire 55 ans, l'ouverture d'un Plan d'Épargne Retraite ne présente pas grand intérêt. Le capital constitué ne vous permettra pas de bénéficier d'une rente viagère conséquente. Et, si vous optez pour une sortie en capital, sachez que la fiscalité est lourde à la sortie.

En revanche, un épargnant ayant entre 50 et 60 ans peut avoir intérêt à ouvrir un Plan d’épargne en actions (PEA). Le PEA est une enveloppe fiscale pouvant contenir jusqu'à 150 000 €, et qui permet d'investir dans des actions européennes. Ce produit d'épargne est intéressant à condition d'être ouvert au moins 8 ans avant le départ en retraite, ce qui lui laisse pleinement le temps de faire fructifier les actions. La seule imposition sur les gains sont les prélèvements sociaux (pas d'impôt sur les plus-values).

Le statut LMNP

La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) est un dispositif d'investissement locatif qui permet de générer un revenu complémentaire, la gérance locative en moins. Le principe ? L'investisseur achète un logement dans une résidence de service (étudiante, tourisme, voyage d'affaires, maison médicalisée, etc.) et la met en location. La question des travaux et du mobilier est d'ores et déjà réglée puisque les résidences de service sont des immeubles neufs prêts à vivre, standardisés, meublés et équipés. 

La gestion est prise en charge par un professionnel chargé de l’entretien et de la location. De son côté, l'investisseur est en charge de la partie administrative : comptabilité, obligations fiscales, etc.

En plus de garantir un revenu complémentaire stable, l'investissement en résidence offre les avantages du statut LMNP : choix du régime fiscal, abattement forfaitaire, etc. Plus de détails dans cette vidéo :

Lire également: Connaître les différents placements de crédit

Foire aux questions

Quel est le meilleur placement à court terme ?

À horizon de placement de moins d'un an, les livrets bancaires et les super-livrets constituent le meilleur placement. Plus spéculatifs, les investissements en Bourse et les cryptomonnaies constituent le meilleur moyen (potentiel) d'obtenir un rendement rapide. Mais attention à la volatilité des marchés...

► Pour aller plus loin : 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite