Selon cette étude de la DREES datant de 2015, la moitié des retraités de la génération 1946 partis en retraite fin 2012 touchaient une retraite équivalant à moins de 73,3 % de leur salaire net de fin de carrière. Pour 10% d'entre eux, la pension représente moins de 53,4 % du salaire net de fin de carrière... Pour beaucoup de foyers, préparer sa retraite financièrement est une priorité. Comment préparer sa retraite à 55 ans ? Comment épargner pour sa retraite ? Quel est le meilleur placement retraite ? On fait le point.

 

Comment épargner pour sa retraite ?

Dans le contexte actuel, préparer sa retraite à 55 ans paraît légèrement tardif si l'on souhaite éviter un écart de revenus trop large. D'autant plus que le système de retraite tel que nous le connaissons actuellement est appelé à disparaître. Le nouveau système universel à points, s'il était mis en place, ne suffirait sans doute pas à conserver un niveau de vie égal à celui des années d’activité.

D’après l’OCDE, le taux de remplacement des revenus d’activité par les pensions des régimes de retraite obligatoire est en France en moyenne de 60%. Soit une perte de revenus moyenne de 40%. La perte est plus marquée chez les personnes ayant des carrières "hachées", les femmes, les indépendants, artisans, commerçants. D’une manière générale, le taux de remplacement est proportionnel à celui des revenus. Autrement dit, plus vous gagnez pendant votre carrière, moins vous perdrez à la retraite.

La solution dans ce cas, c'est l'épargne-retraite. Épargner pour sa retraite est indispensable. Mais comment épargner ? Vaut-il mieux épargner ou investir ?

Épargne retraite : combien épargner chaque mois ?

épargne retraite combien investir
Préparer sa retraite : plus tôt on commence, plus simple ce sera

Épargner pour sa retraite consiste à mettre de l'argent de côté en prévision de sa future retraite. Le montant à épargner chaque mois (si vous optez pour un versement mensuel) dépend du support d'épargne ou d'investissement. En effet, les mécanismes et les rendements ne sont pas mêmes selon que vous choisissez une assurance vie, un Plan d'Épargne Retraite ou un investissement locatif par exemple. Plus le rendement de votre investissement retraite est élevé, moins l'effort d'épargne sera lourd (financièrement). Certains placements ont un rendement qui ne dépasse pas 2% par an, mais d'autres peuvent atteindre 5, voire 6% par an. De ce fait, en fonction de la performance annuelle de l’investissement, l'effort d'épargne peut doubler, voire tripler.

Par exemple, mettons que vous souhaitez gagner 1 000 € de plus par mois à la retraite, par rapport à votre pension initiale. Pour cela, vous devrez avoir épargné :

  • 489 € par mois à 35 ans à un taux à 2% à partir de l'âge de 35 ans
  • 246 € par mois à l'âge de 35 ans à un taux de 6%.

En règle générale, on conseille de commencer à épargner tôt (à partir de 35 ans) pour sa retraite, afin que l'effort d'épargne soit moins difficile. 

4 investissements retraite à étudier en 2020

Entre la pandémie de coronavirus et la réforme des retraites, 2020 commence plutôt fort... Si les marchés financiers ont fortement souffert de la crise liée au coronavirus, certains placements et supports d'investissement se maintiennent en 2020.

1) Le Plan Épargne Retraite (PER)

C'est l'aboutissement de la réforme de l'épargne-retraite menée en 2019 : rassembler l'ensemble des dispositifs d'épargne retraite existant en une enveloppe unique. En instaurant une règlementation plus souple et la création d’un plan épargne retraite unique, les épargnants peuvent passer d’un métier ou d’un statut à un autre sans devoir changer de contrat.

investir pour sa retraite
PER : la possibilité de déduire ses versements
de son revenu imposable

Les PERP, PERCO, contrat Madelin, régime Préfon et autres produits d'épargne retraite sont "fondus" en un plan unique : le Plan Épargne Retraite (PER). Commercialisé depuis octobre 2019, il va progressivement remplacer les autres plans d'ici octobre 2020. Afin d'harmoniser les règles fiscales de l'épargne-retraite sans effacer complètement le système déjà en place, le PER se divise en trois compartiments :

  • PER Individuel (PERIN) qui repose sur le principe des versements volontaires ;
  • PER Collectif (PERCOL) alimenté par l'épargne salariale (participation, intéressement, abondement, CET)
  • PER Catégoriel (PERCAT) alimenté par des versements obligatoires ou des transferts entrants.

Ce placement sera proposé par les acteurs traditionnels du secteur : banques, assureurs, organismes de prévoyance ou de mutuelle. Comme le PERP actuellement, il se présente sous la forme d'un contrat d'assurance-vie ou d'un compte-titre. Sur le plan fiscal, le PER conservera l'avantage déjà présent avec le PERP : la possibilité de déduire les versements annuels de son revenu imposable (pour les versements volontaires uniquement), dans la limite des plafonds fixés par le législateur.

En 2020, ce plafond correspond à 10% des revenus professionnels, dans la limite de 30 890 €.

C'est pour vous si... Vous vous situez dans les tranches marginales d'imposition les plus élevées : 41% et 45%. En effet, l'avantage principal du PER, c'est la déductibilité des versements. Or cet avantage ne l'est vraiment que lorsque l'épargnant peut effectuer des versements importants sur son plan, afin que la déduction se répercute ensuite sur les impôts.

2) L'assurance vie

Ce n'est pas son but premier, mais c'est de loin le meilleur placement retraite de 2019, à en croire la collecte : 74,0 milliards d'euros au cours des six premiers mois de 2019 d'après la Fédération Française de l'Assurance (FFA). Depuis début 2019, elle atteint 24,1 Md€, en progression de 22% sur un an. Sur le total de cet encours, les versements sur les supports unités de compte représentent 30,1 milliards d’euros, soit 25% des cotisations. 

C'est pour vous si... Couteau suisse de l'épargne, l'assurance vie répond à l'ensemble des objectifs en matière d'épargne, de placement financier et de gestion de patrimoine :

  • réduire son imposition ;
  • faire fructifier son argent ;
  • préparer sa retraite ;
  • se constituer un patrimoine ;
  • préparer sa transmission ;
  • protéger sa famille.

Autre option : le PEA Assurance

Mal connu des investisseurs, et souvent négligé par les conseillers financiers, le Plan d'Épargne en Actions (PEA) est un bon moyen d’épargner pour la retraite. Surtout s’il est ouvert depuis plus de 8 ans, car vous pourrez le convertir en rente viagère défiscalisée. En faisant cela, vous percevrez un revenu à vie exonéré d’impôt sur le revenu. Il existe en deux versions : le PEA bancaire et le PEA Assurance, qui nous intéresse ici. Sur la forme, le PEA Assurance se présente comme un contrat de capitalisation en unités de compte : il cumule les caractéristiques fiscales du PEA classique avec celles du contrat de capitalisation

C'est pour vous si... Vouêtes familier avec les mécanismes des marchés boursiers et des actions. S'il est performant, ce placement n'est pas adapté à l’ensemble des investisseurs étant donné qu’il y une obligation d’être investi en Bourse.

3) L'investissement locatif

investissement locatif préparer retraite
68% des Français font le choix de l’immobilier pour leur épargne

Valeur refuge par excellence en temps de crise, la pierre reste le premier réflexe des particuliers lorsqu'il s'agit de préparer l'avenir. Il faut reconnaître que ce placement offre plusieurs avantages : accessible grâce au levier de crédit, avantages fiscaux, possibilité de faire du déficit foncier, d'acheter en nue-propriété mais surtout, et c'est le principal, de louer.

Acheter pour louer permet de se constituer un patrimoine, et de bénéficier, une fois l’achat amorti, d’un complément de revenu appréciable, notamment en vue de la retraite

Il existe différents mécanismes et dispositifs d'investissement locatif, le plus connu étant la loi Pinel, mais on compte également :

  • le Loueur en Meublé Non Professionnel ;
  • la loi Denormandie ;
  • la loi Malraux ; 
  • la loi Scellier ;
  • la loi Monuments Historiques.

C'est pour vous si... Vous souhaitez apporter une pierre à votre patrimoine, en sécurisant un investissement immobilier. 

Les SCPI (la pierre papier)

L'investissement en SCPI consiste à acheter de la pierre par l’intermédiaire d’une société qui achète et gère un parc locatif (bureaux, commerces, logements, résidences pour seniors, etc.). En contrepartie, l'investisseur devient associé de la société et, à ce titre, perçoit des dividendes versés trimestriellement ou mensuellement. En 2019, le rendement des SCPI a atteint 4,35 % nets de frais et avant fiscalité. Sur les 30 dernières années, les rendements n’ont jamais été inférieurs à 4 % et supérieurs à 8 %.

C'est pour vous si...  Là où la pierre papier tire son épingle du jeu, par rapport à des produits comme l'assurance vie, c'est qu'il s’agit d’un outil de distribution et non de capitalisation. Souple et accessible (le ticket d'entrée ne dépasse pas quelques milliers, voire quelques milliers d'euros), l'investissement en SCPI s'adresse aux particuliers désireux d'investir dans la pierre, sans avoir à s'occuper de la gérance locative.

Foire aux questions

Quelle est la différence entre épargner et investir ?

Attention à ne pas les confondre : l'épargne, par définition, c'est ce qu'on met de côté, ce qu'on n'utilise pas. Épargner, c'est mettre de côté afin de se constituer une réserve d’argent en cas d'imprévu ou de dépense exceptionnelle. Investir, c’est allouer des ressources financières, matérielles ou immatérielles dans le but de générer une somme d’argent supérieure à cet investissement. Un particulier qui investit dans le bitcoin par exemple, va commencer par acheter des bitcoins, et les revendre lorsque le cours de la cryptomonnaie affiche un prix supérieur à celui d'achat.

Comment faire une simulation de placement retraite ?

Sur leur site Internet, les différentes caisses de retraite de base et complémentaire mettent à disposition de leurs cotisants des outils de simulation et de calcul afin d'estimer :

  • le montant de leur pension de retraite ;
  • l'épargne mensuelle nécessaire pour maintenir un niveau de vie similaire avant / pendant la retraite ;
  • le montant de l'épargne généré, à partir de versements hypothétiques. 

Quelle épargne à 50 ans ?

À 50 ans, le mot d'ordre, c'est la sécurité. Quel que soit l'investissement que vous avez choisi pour préparer votre retraite, l'heure est venue de réduire au maximum la part d'actifs risqués qui composent votre portefeuille. Concrètement ça veut dire quoi ? Si vous possédez une assurance vie, arbitrez-la vers des fonds euros. Le rendement est moindre qu'avec les unités de compte, mais votre capital est à l'abri des écueils des marchés financiers. Si vous êtes bénéficiaire d'un PER, optez pour une gestion pilotée, vers un profil "prudent".

►Pour aller plus loin :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?