Investir pour le développement durable en 2021

Investir pour le développement durable en 2021
Marine-Sophie Brudon

Marine-Sophie Brudon

Mis à jour le 29 septembre 2021

Gro Harlem Brundtland, Premier ministre norvégien avait défini le développement durable en 1987 en le caractérisant de « développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». En 2021, l’investissement responsable inclut le fait de placer son argent des organismes qui respectent les principes du développement durable. Comment investir dans le développement durable en 2021 ? Qui peut investir dans l’ISR ?

Investir dans le développement durable, un acte éco-responsable

L’investissement socialement responsable (ISR), c’est quoi ? 

L’investissement responsable est une pratique qui vise à placer des sommes d’argent pour les faire rentabiliser en prenant en compte les enjeux environnementaux et sociaux. En France, il y a 3 types d’ISR :

  • les fonds socialement responsables ou de développement durable. Concrètement, il s’agit de l’intégration de critères sociaux et environnementaux dans les critères d’évaluation d’une entreprise en plus de la prise en compte de critères financiers. Dans ce type d’investissement, vous pouvez choisir les entreprises les plus impliquées dans la lutte pour la préservation de l’environnement.

  • les fonds d’exclusion. Il s’agit d’éviter les investissements jugés immoraux. Il s’agit par exemple les jeux, le tabac ou encore les armes, mais aussi les  placements comme les OGM ou le nucléaire.

  • l’engagement ou activisme actionnarial. Cela désigne l’exigence de la part des investisseurs que les entreprises mènent une politique de responsabilité sociale plus forte, soit en les interpellant directement, soit en exerçant les droits de vote en assemblées générales.

Histoire de l’investissement dans le développement durable

À l’origine, ce concept est apparu entre 1870 et 1917 grâce à l’impulsion des représentants des institutions religieuses, les Quakers, qui ont inculqué des valeurs visant à plus grande égalité sociale et à l’éviction du profit égoïste. En plus d’un impact fort sur la société, ces nouvelles valeurs morales ont eu un rôle sur les industriels et sur la société en général.

► L’investissement éco-responsable en 2021

Par la suite, les premiers fonds responsables ont fait leur apparition dans les années 20, qui consistaient à l’attachement aux valeurs religieuses dans l’investissement et en l’éviction de certaines industries contraires aux dogmes de l’église telles que l’industrie de l’alcool ou encore l’industrie du tabac. Entre 1920 et 1970, l’ISR a pris un tournant avec l’avènement de divers militantismes et l’influence d’événements géopolitiques tels que la guerre du Vietnam.

En 1971, l’idée d’investir dans l’écologie a pris de l’ampleur grâce à la création du Pax World Fund par l’église méthodiste qui avait pour principe de soutenir le développement durable et de boycotter les entreprises supposément responsables des conflits humains et de catastrophes écologiques.

Par la suite, dans les années 90, l’investissement dans l’écologie s’est institutionnalisé et les premiers fonds verts ont été créés. En outre, l’Observatoire de la Responsabilité sociétale des Entreprises (ORSE) est créé en 2000, ainsi que Novethic, centre de recherche dédié à l’Investissement Responsable, en 2001. Depuis, les sociétés de gestion et les établissements financiers ont accru leur offre et certains fonds ISR sont cotés en Bourse.

► Les principes pour l’investissement responsable

Pourquoi investir dans l’ISR ?

Avant de se demander comment investir dans l’écologie, attardons-nous d’abord sur les bonnes raisons d’investir dans le développement durable. En premier lieu, l’ISR permet à l’épargnant de faire rentabiliser son argent, de toucher un revenu régulier grâce à un patrimoine en participant à la cause du développement durable. À l’heure actuelle, l’avenir de la planète est compromis par les consommations individuelles des pays développés ainsi que les modes de production qui mettent à mal les écosystèmes et les environnements naturels. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de changer individuellement ses modes de consommation et d’investissement.

► L’investissement durable et responsable en 2021

Comment investir dans le développement durable en 2021 ?

Un panel d’options variées

Pour œuvrer pour le développement durable, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez investir dans : 

  • Des entreprises à impacts écologiques, par exemple investir dans le groupe VALECO en France qui pilote des projets en lien avec la construction de centrales de productions en énergie renouvelable (construction d’éoliennes par exemple)

  • Les fonds verts qui investissent eux-mêmes dans des entreprises à fort impact. Un fonds d’investissement vous permet d’investir dans plusieurs entreprises.

  • Les obligations vertes ou green bonds créées par des entreprises issues du secteur de l’énergie ou de la construction ou par des acteurs publics. Ces instruments de dette placés sur les marchés permettent de concentrer leurs actifs dans des projets contribuant au respect de l’environnement.

  • Les ETF responsables qui sont des fonds d’investissement qui répliquent les performances dans le secteur écologique. 

  • Le financement participatif qui consiste en l’injection de capitaux dans des projets en lien avec l’écologie. Grâce à l’investissement participatif, vous percevez des intérêts en vous rendant acteur de la transition énergétique.

  • Les banques écologiques qui œuvrent pour que votre compte courant ainsi que vos économies ne financent plus des activités liées aux énergies fossiles.

► Tout savoir sur l’épargne responsable

Les principes pour l’investissement responsable (PRI)

Les PRI ont pour but d’intégrer les Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG) dans la gestion des portefeuilles des investisseurs. Plus concrètement, il s’agit d’engagements volontaires destinés à inciter les investisseurs à intégrer ces problématiques à leurs choix d’épargne. 

Lancé en 2006 par les Nations Unies, ce programme comporte 6 grands principes : 

  • Tenir compte des problématiques ESG dans leurs décisions en matière d’investissement,

  • Tenir compte des problématiques ESG dans leurs politiques et leurs pratiques d’actionnaires,

  • Demander aux sociétés dans lesquelles ils investissent de publier des rapports sur leurs pratiques ESG,

  • Encourager l’acceptation et l’application des PRI auprès des gestionnaires d’actifs,

  • Être en partenariat avec les acteurs du secteur financier engagés à respecter les PRI pour améliorer leur efficacité,

  • Rendre compte de leurs activités et de leurs progrès dans l’application des PRI.

Foire aux questions

🤷 Qu’est-ce que la plateforme Wiseed et en quoi contribue-t-elle au développement durable ?

Wiseed est une plateforme de financement participatif consacré aux entreprises axées sur les domaines suivants : l’énergie, l’environnement, l’immobilier et la santé. Plus concrètement, la plateforme contribue à la création et aux développements des entreprises de ce type, permettant ainsi aux actionnaires de placer leur argent en contribuant au développement durable.

🤝 Comment se renseigner sur les nouvelles perspectives d’investissement en développement durable ?

La presse comme le magazine Investir durable, les forums, espaces d’échanges ou encore les banques en lignes telles que Boursorama vous permettent de vous informer sur les nouveautés de l’épargne écologique.

🤝 Qu’est-ce qu’un label ISR ?

Il s’agit d’un processus de labellisation qui a vu le jour en 2016 et qui rassemble des organismes indépendants qui souhaitent participer à une économie plus durable. Pour les investisseurs désirant investir dans l’ISR, il s’agit d’un repère précieux.

🤝 Quels sont les 3  principaux labels en France ?

On trouve notamment :

  • Novethic créé en 2009 axé sur les fonds ISR commercialisés sur le marché français,
  • CIES créé en 2002 dédié aux fonds ISR proposés dans le cadre de l’épargne salariale et retraite,
  • Finansol créé en 1997 qui se consacre aux placements d’épargne solidaire