Les pièges à éviter quand on loue son appartement

Les pièges à éviter quand on loue son appartement

Sommaire de l'article

Se lancer dans un investissement locatif n’est pas toujours facile. Pas manque d’expérience ou par peur de perdre de l’argent, beaucoup se décourage. Mais cela ne veut pas dire quand se lançant la peur s’arrête. Il est vrai que durant cette aventure vous allez rencontrer de nombreuses embûches et surtout des pièges qu’il va falloir éviter. Dans cet article, nous allons vous guider afin que vous viviez votre investissement de les meilleures conditions. C’est parti !

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôtsSimulation gratuite

Se renseigner sur le marché locatif

Avant de se lancer dans un investissement de cette ampleur il est toujours important de se poser et de réfléchir à son projet. Vous pouvez choisir d’être accompagné dans cette réflexion, par un proche ou un professionnel du secteur. 

En effet, vouloir se lancer dans l’investissement locatif ne suffit pas toujours. Il faut que votre dossier soit en béton. Où comptez-vous acheter ? Pourquoi ? Le quartier est-il facilement accessible ? Est-il proche d’un campus, d’un bassin d’emplois ou de commodités en tout genre ? Souhaitez-vous attirer une clientèle âgés ou plutôt jeune et étudiante? Allez-vous investir dans un meublé ou dans un non meublé ? Voici une courte liste de questions auxquelles vous allez devoir répondre avant de vous lancer dans l’aventure de l’investissement locatif. C’est une manière de vous préparer afin que vous ne fassiez pas d’erreur de jugement. 

Rappelez-vous, votre choix doit être objectif, ne laissez pas l’affect influencer vos décisions. C’est comme cela que vous éviterez de tomber dans les pièges classique de l’investissement locatif et croyez-moi, il y a en plus que vous croyez … 

Ne laissez rien au hasard, renseignez-vous sur le marché locatif de la ville dans laquelle va être implanté votre logement. De plus, vous devez connaître le montant des loyers pratiqué dans la ville mais plus précisément dans le quartier de votre bien immobilier. Une fois toutes ces données acquises il vous suffit d’éviter les pièges dont nous allons parler plus bas. 

► Le Grand Paris : un investissement de choix 

Investir pour les avantages fiscaux

En France, il est vrai que l’investissement immobilier présente de nombreux avantages fiscaux. Par exemple, le dispositif Pinel, permet aux propriétaires éligibles de bénéficier d’une réduction de 12 à 21% d’impôts (en fonction de la durée de location). 

Il faut savoir que le plus souvent ces dispositifs s’appliquent à des biens immobiliers neufs. N’allez pas croire qu’il n’y a que des avantages : 

  • le prix au mètre carré est plus onéreux et la plus-value plus faible rendent la rentabilité moins intéressante

  • l’emplacement du bien est souvent moins stratégique que l’immobilier ancien. Résultat : la location et la revente seront moins facile et moins avantageuse.

Se fier uniquement au rendement locatif pour investir

Qu’est-ce que le rendement locatif ? C’est le rapport entre le prix d’achat d’un bien, et le revenu gagné grâce à la location de celui-ci. 

En France, le rendement locatif moyen est d’environ 5.9%. Mais attention, il n’est pas du tout le même d’une ville à l’autre, les écarts sont même parfois saisissant. Voilà pourquoi il est primordial de comprendre qu’un rendement locatif élevé n’entraîne pas forcément une absence de vacance locative. Il vaut donc parfois mieux miser sur des villes à rentabilité modérée comme Paris, Bordeaux, Lyon ou Marseille. Cela vous permettra de diminuer les risques. 

Vacance locative plus faible =  revenu immobilier plus intéressant.

Acheter à un particulier pour faire des économies

Acheter un bien immobilier demande beaucoup de réflexion, voilà pourquoi de nombreuses personnes préfèrent se tourner vers des plateformes professionnelles. C’est d’ailleurs le meilleur choix à faire surtout si c’est votre premier investissement. 

Néanmoin de plus en plus de Français se tournent vers des plateformes qui mettent en avant l’achat immobilier entre particuliers. Ils pensent surtout faire des économies en passant par ce canal, c’est souvent une idée reçu.

Malheureusement, les particuliers sur-estiment souvent le prix de leur bien, car ils ne sont pas professionnels et ne connaissent pas les prix du marché. Pire, ils ont tendance à inclure un surplus qui représente les honoraires qui auraient été versés à l’agence.

On vous déconseille donc fortement de passer par ce genre de plateforme.

Privilégiez une agence ! Vous serez accompagné par des professionnels du secteur qui sauront vous guider et répondre à toutes vos questions. De plus, la plupart des biens proposés par une agence indiquent souvent un prix inférieur à celui d’un particulier. 

Enfin, cerise sur le gâteau : si votre investissement rentre dans le cadre d’une location meublée non professionnelle (LMNP), les frais d’agences sont déductibles. 

Investir en cash

On ne vous le dira jamais assez, il est toujours préférable de passer par un établissement bancaire lors transaction immobilière. Vous pouvez tout à fait acheter votre bien immobilier grâce à votre apport personnel ou en cash. Seulement, garder cette solution uniquement lorsque c’est nécessaire. Surtout qu’avec les taux d’intérêts très avantageux appliqués en ce moment, il serait bête de s’en priver. Notre conseil : consolider votre dossier, préparer convenablement afin d’obtenir un crédit immobilier de la part d’une banque.

Toujours attendre “une meilleure opportunité”

Ce n’est jamais facile de sauter le pas. L’achat immobilier est une étape déterminante pour la constitution d’un patrimoine, surtout si c’est votre premier investissement. Alors forcément, plus on attend, plus nos critères deviennent impossible à satisfaire. On espère tous trouver l’opportunité parfaite, mais existe-t-elle vraiment ? Pas sûr, ce qui est sûr c’est que trop attendre pourrait bien vous pénaliser davantage. En effet, le marché immobilier français évolue très vite, les prix changent, et ont souvent tendance à augmenter surtout dans les grandes villes. 

A trop vouloir attendre, vous ne pourrez peut-être bientôt plus investir là où vous le souhaitez. Cela ne veut pas dire qu’il faut se jeter sur la première offre venue sans même réfléchir. Il faut simplement savoir saisir une opportunité lorsqu’elle se présente. Comme nous vous le disions plus haut, ne laissez pas l’affect obscurcir votre jugement. Suivez le cours du marché. En clair, jetez-vous à l’eau!

► Pour aller plus loin : 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôtsSimulation gratuite