Comment investir avec 100 € ?

Female hands holding euro banknotes on a blue background.

Sommaire de l'article

Comment investir 100 euros dans l’immobilier ? Que faire avec une petite épargne ? Dans quoi investir pour gagner de l’argent avec seulement 100 € d’apport ? Comment investir en bourse avec un petit budget ? Contrairement aux idées reçues, il n’est pas nécessaire d’avoir 2 000 ou 4 000 € d’épargne à investir pour se lancer. 100 €, ce n’est pas le bout du monde, mais c’est déjà quelque chose. Voici x idées de placement intéressant pour investir vos 100 €.

Investir 100 € dans l’immobilier : le crowdfunding

L’investissement participatif, ou crowdfunding immobilier consiste à financer un projet immobilier en prêtant une somme d’argent au promoteur. Le virement s’effectue via des plateformes spécialisées, telles que Fundimmo, Homunity ou Lymo. Une fois le projet immobilier achevé, l’argent investi est restitué à l’investisseur, souvent au bout de deux ou trois ans, avec en plus un intérêt compris entre 7 % à 12 % par an. Cette solution, de plus en plus prisée des jeunes investisseurs (moins de 35 ans), est doublement gagnante :

  • les promoteurs trouvent de quoi financer leurs projets, de façon parfaitement légale ;
  • les particuliers ont la possibilité d’investir dans l’économie réelle avec une rentabilité intéressante à la clé.

Cela dit, attention aux belles promesses des campagnes de crowdfunding. La rentabilité du placement a beau être prometteuse, est proportionnelle au niveau de risque. Investir dans un projet immobilier n’est pas sans risque : 

  • les fonds prêtés sont bloqués pendant toute la période de construction et de commercialisation du bien ;
  • les délais peuvent vite s’allonger ;
  • le chantier peut rencontrer toutes sortes de problèmes : souci de construction, de personnel, de livraison, etc.
Bon à savoir : l’investissement en crowdfunding immobilier supporte une fiscalité assez lourde. Celle-ci prend la forme d’une obligation avec 39,5 % de CSG-CRDS (15,5 %) et à l’acompte sur l’impôt sur le revenu de 24 %.

Investir 100 € : les placements bancaires

Les livrets d’épargne réglementée

Livret A : un plafond de 22 950 €

C’est le premier réflexe des épargnants dès qu’ils commencent à avoir un peu de liquidités : les livrets bancaires types Livret A, Livret de Développement Durable ou Livret Épargne Populaire sont idéals pour investir 500 €, 200 € ou même 100 €. Il faut reconnaître s’ils n’ont pas beaucoup à offrir en termes de rendements (0,50 % pour le Livret A depuis février 2020), ils conservent certains avantages non négligeables :

  • ils sont entièrement défiscalisés ;
  • retraits et virements sont possibles dès 10 € ;
  • l’épargne est disponible immédiatement ;
  • les différents livrets sont cumulables ;
  • l’ouverture et la fermeture des livrets sont gratuites ;
  • il est possible de réaliser des virements vers vos autres comptes à tout moment ;

Précisons tout de même que les livrets d’épargne ne constituent pas un placement per se, mais une épargne de précaution. Une réserve d’argent disponible en cas d’imprévu financier ou de dépense exceptionnelle. 

Lire aussi : Dans quoi investir avec 1000 euros ? Nos conseils

Investir en Bourse avec un petit budget

Investir 100, voire 50 euros en Bourse, c’est possible ! Certains courtiers en ligne permettent d’investir à partir de 10 €, et certaines actions coûtent moins de 5 €. Cela dit, il est difficile d’investir 100 € en Bourse, car les actions s’achètent en entier, et non de façon fractionnée. Il n’est pas possible d’acheter ½ action ou ¼ d’action par exemple. Vous devrez forcément acheter des actions qui coûtent moins de 100 €. 

Dans les marchés boursiers, le risque zéro n’existe pas. Il n’est pas rare que les nouveaux investisseurs subissent d’importantes pertes en capital les premiers mois. C’est pourquoi il est impératif de vous fixer un budget. Si ce budget est de 100 €, vous avez plus à perdre qu’à gagner. Ceci dit, la Bourse reste aussi une option. On peut prendre un indice très diversifié sur la croissance mondiale comme le ETF MSI world index.

La cryptomonnaie

Avec seulement 100 €, la cryptomonnaie reste la meilleure option. Avec les cryptomonnaies, comme le bitcoin, aucun  montant minimum n’est exigé. Vous pouvez investir 50 €, 100 €, 10 €… et acheter autant en cryptomonnaies. L’avantage ? Avec les cryptomonnaies, l’investissement est diversifié.

Comment investir avec 100 € par mois ?

100 € à investir : laissez le temps faire fructifier votre argent

Vous avez une capacité d’épargne de 100 € par mois ? Il existe des alternatives bien plus rentables que les simples livrets bancaires. En voici trois.

L’assurance vie

Le couteau suisse de l’épargne ne perd rien de son tranchant en 2020 : il reste le placement qui collecte le plus de fonds en France. Dans la plupart des contrats d’assurance vie, le bénéficiaire choisit le montant et la fréquence des versements, qu’on appelle aussi « primes » ou « cotisations ». Il en existe trois sortes :

  • versement unique à l’ouverture du contrat ;
  • versements périodiques à des dates prévues ;
  • versements libres (les plus fréquents).

Si votre capacité d’épargne est de 100 € ou 200 € par mois, le système des versements programmés convient très bien. Vous décidez à l’avance du rythme et du niveau d’investissement, ce qui simplifie la gestion de votre budget. Notez qu’en cas d’imprévu financier, il est possible d’interrompre les versements même programmés, et ce, sans aucune incidence fiscale.

► Lire aussi : Investir avec 3000 euros, c'est possible !

Le Plan Épargne Retraite (PER)

Si vous n’avez que 100 € ou 200 € à investir par mois, le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un placement intéressant. Créé en octobre 2019, il remplace l’ensemble des dispositifs d’épargne retraite existants : PERP, PERCO, régime Préfon Retraite, contrats Madelin, etc. Le principe est simple : vous versez chaque mois des sommes sur un plan qui sont ensuite bloquées jusqu’à la liquidation de vos droits à la retraite. À cette date, vous pouvez récupérer votre épargne :

  • en capital ;
  • sous forme de rente viagère ;

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA)

Moins connu des épargnants, le PEA est pourtant l’un des meilleurs placements financiers, notamment en termes de fiscalité sur les gains. Comme l’assurance vie, le PEA devient véritablement rentable au bout de 8 ans. Par ailleurs, en déca de cette durée, tout retrait entraîne automatiquement la fermeture du plan. Au bout de 8 ans, l’imposition des gains nets se limite aux prélèvements sociaux. Là encore, les taux qui s’appliquent dépendent de la date d’acquisition de la fraction du gain taxé.

Si vous versez 100 € par mois sur votre PEA, vous bénéficierez d’un complément de revenu non imposable au bout de 8 ans.

►Lire aussi : Comment investir 20 000 euros ?

Foire aux questions

Dans quoi investir 4 000 euros ?

À partir de 4 000 €, le panel d’investissements possibles s’élargit : actions, pierre papier, Bourse, bitcoin, immobilier, groupements forestiers, vignobles, etc. Tout dépend de vos intérêts, vos objectifs, votre situation, etc. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir notre article dédié :

Dans quoi investir 2 500 euros ?

Encore une fois, tout dépend de vos objectifs, de vos centres d’intérêt et de vos projets d’avenir. Avec 2 500 €, vous pouvez :

  • acheter des parts de Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ou d’Organisme de Placement Collectif en Immobilier (OPCI) ;
  • investir dans des actions ;
  • ouvrir un contrat d’assurance vie ou un Plan d’Épargne Retraite ;
  • placer cette somme sur un Livret A ;
  • investir en Bourse ;
  • investir dans un Fonds Commun de Placement dans l’Innovation (FCPI).

► Pour aller plus loin :

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite