Entre le fort national, le grand aquarium ou encore la demeure de corsaire, la ville de Saint-Malo regorge d’activités à découvrir. Mais si vous prévoyez d’y passer quelques jours, sachez que vous serez redevable de la taxe de séjour. Cet impôt local collecté par les hôtes et reversé aux collectivités locales sert principalement à promouvoir le tourisme dans la commune. À combien s’élève la taxe de séjour dans l’agglomération de Saint-Malo en 2019 et 2020 ? Est-elle obligatoire ? Comment la payer ? Tacotax est là pour vous répondre !

 

Le tarif de la taxe de séjour à Saint-Malo par hébergements

Combien coûte la taxe de séjour à Saint-Malo et dans son agglomération ? En ce qui concerne les hôtels, les prix sont les suivants en 2020 : 

Type d'hébergement ☆☆ ☆☆☆ ☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆
Hôtels de tourisme 0,75 € 0,90 € 1,20 € 1,80 € 2 €
Résidences de tourisme 0,75 € 0,90 € 1,20 € 1,80 € 2 €
Meublés de tourisme 0,75 € 0,90 € 1,20 € 1,80 € 2 €
Villages vacances 0,75 € 0,75 € 0,75 € 0,90 € 0,90 €
Terrains de plein air 0,20 € 0,20 € 0,55 € 0,55 € 0,55 €
Chambres d'hôtes 0,75 €
Parcs de stationnement 0,55 €
Ports de plaisance 0,20 €
Palaces 4 €

En hôtels et meublés de tourisme

Il est important de noter que le montant de la taxe de séjour à Saint-Malo en hôtel est le même que pour les meublés de tourisme classés. Ainsi, la première différence de tarifs viendra du classement de l’établissement, les classés 5 étoiles ayant une taxe de résidence plus élevée que les classés 1 étoile, logiquement. C’est également le même fonctionnement pour les résidences de tourisme classées entre 1 et 5 étoiles.

Le calcul de ce montant est cependant différent, selon si c’est la taxe au réel ou la taxe forfaitaire qui est appliquée. En effet, une taxe de séjour au réel signifie que les prix sont calculés en fonction du nombre de nuit et par personne, tandis que la taxe de séjour forfaitaire prend en compte la capacité d’accueil totale de l’établissement, et non le nombre de personnes séjournant dans le logement. 

► Lire aussi : La taxe de séjour en location saisonnière

En hébergements de plein air

tarif taxe de séjour saint malo
Le prix de la taxe de la séjour n'est pas très élevé en camping.

Dormir à la belle étoile est forcément attirant ! Si vous avez prévu de séjourner en camping dans la communauté de communes du pays de Saint-Malo, il vous faudra également vous acquitter de la taxe de séjour propre à ce type d’hébergement. Son tarif varie, encore une fois, en fonction de l’établissement dans la plupart des cas, comme indiqué ci-dessous (par personne et par nuit) : 

  • Les terrains de camping et de caravanage classés en 1 et 2 étoiles : 0,20 €,
  • Les terrains de camping et de caravanage classés en 3, 4 et 5 étoiles : 0,55 €,
  • Ports de plaisance : 0,20 €,
  • Emplacements dans des aires de camping-cars et parcs de stationnement touristiques (par tranche de 24 heures) : 0,55 €.

► Lire aussi : La taxe de séjour à Nice : montant, déclaration...
 

Autres hébergements

On note la présence de la taxe de séjour dans d’autres hébergements que les hôtels et les campings. Ainsi, les chambres d’hôtes ont un impôt local de 0,75 € : il s’agit notamment des Bed & Breakfast. En ce qui concerne les villages de vacances, la tarification sera la suivante : 

  • Villages de vacances classés 1, 2 et 3 étoiles : 0,75 €,
  • Villages de vacances classés 4 et 5 étoiles : 0,90 €

Il est également important de noter que la ville de Saint-Malo a institué une taxe additionnelle départementale de 10 %, qu’il faudra donc prendre en compte pour connaître le montant exact de cet impôt local. 

► Lire aussi : Le montant de la taxe de séjour à Bordeaux

La taxe de séjour en Airbnb

La taxe de résidence fonctionne légèrement différemment pour les locations via Airbnb. En effet, le voyageur de passage ou le vacancier paye bel et bien cet impôt, mais au même moment que la réservation de la location. Là où les hôtels ou les meublés de tourisme collectent cette taxe avant le départ du vacancier, la plateforme Airbnb prélève directement le montant correspondant en l’affichant par la suite sur la facture de l’utilisateur. Ainsi, vous payez la taxe de séjour avant même d’être arrivé sur place.

Mais la plupart des logements mis en location sur Airbnb sont non classés, et les tarifs de la taxe de séjour ne s’appliquent donc pas à eux. Face à l’émergence et à la popularité de ce genre de plateforme de réservation d’hébergement, le gouvernement a décidé par une réforme de déterminer un montant de la taxe de séjour indexé au prix de la location pour les établissements non classés. 

Ainsi, à Saint-Malo, la réglementation Airbnb s’applique à cette taxation proportionnelle à hauteur de 3 % du coût de la nuitée par personne.

► Lire aussi : Le montant de la taxe de séjour à Cannes

Pourquoi la taxe de séjour ?

Qui en bénéficie ?

taxe de séjour saint malo agglomération
Un impôt utile pour promouvoir le tourisme en France.

La taxe de séjour est un impôt local collecté par les hôtes, logeurs et propriétaires qui hébergent à titre onéreux des vacanciers de passage dans la commune. Ils reversent par la suite le montant total de la taxe perçue à la commune, et ne jouissent d’aucun bénéfice sur cette somme. 

La commune pourra alors disposer de ressources supplémentaires qui serviront à développer l’offre touristique du territoire, et ainsi booster l’économie liée au tourisme. Si les communes sont libres ou non d’instituer cet impôt local, le gouvernement a fixé un barème pour encadrer ces tarifs. Le montant doit d’ailleurs être affiché chez le logeur, l’hôtelier ou le propriétaire du logement, ainsi qu’à la mairie. 

La taxe de séjour et sa période applicable sont déterminées par le conseil municipal de la commune, ou l’organisme délibérant de l’EPCI concerné. Comme indiqué précédemment, les départements et les régions peuvent également décider d'imposer une taxe additionnelle : c’est généralement le cas dans les grandes métropoles ou dans les zones à fort potentiel touristique. 

À titre d’exemple, la ville de Paris a une taxe additionnelle départementale de 10 % et une taxe additionnelle régionale de 15 %, ce qui augmente de 25 % le prix total de cet impôt local par personne et par nuit.

Le montant varie également selon les années, et est communiqué par la commune en début d’année : c’est cette raison que la taxe de séjour à St-Malo et dans son agglomération n’est pas la même en 2018 qu’en 2019 et 2020, par exemple.

► Lire aussi : Le montant de la taxe de séjour à Marseille

Qui paye la taxe de séjour ?

Selon la loi, les vacanciers séjournant sur un territoire où ils ne résident pas habituellement peuvent être redevables de la taxe de séjour. Cette dernière étant due par personne et par nuit, il est obligatoire de la régler avant la fin de son séjour. En revanche, certains cas peuvent faire l’objet d’une exonération totale de cet impôt local. Ainsi, les personnes non concernées par la taxe de séjour à Saint-Malo sont les suivantes : 

  • Les mineurs (personnes âgées de moins de 18 ans),
  • Les titulaires d’un contrat de travail saisonnier étant employés sur le territoire de la commune.
  • Les personnes bénéficiant d’un relogement temporaire ou d’un hébergement d’urgence
  • Les personnes vivant dans un local dont le loyer ne dépasse pas 1 € par jour.
  • Les propriétaires de résidences secondaires qui payent déjà la taxe d’habitation pour cette dernière. 

► Lire aussi : La taxe de séjour à Rome et en Italie

Foire aux questions

Comment déclarer la taxe de séjour ?

La déclaration de la taxe de séjour à St-Malo comme partout ailleurs est obligatoire. Tous les logeurs, hôteliers et propriétaires devront faire parvenir à la mairie de la commune leur déclaration avec les documents suivants : date de perception, adresse de l’hébergement, nombre de personnes et de nuitées et montant total de la taxe perçue durant cette période. Il suffira de se rendre sur le site www.ville-saint-malo.fr pour télécharger les formulaires de déclaration relatifs à la taxe de séjour.

Pour aller plus loin : 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?