La cité phocéenne a instauré une taxe de séjour dont les voyageurs de passage sont redevables. Payée au logeur et reversée aux collectivités locales par ce dernier, elle est obligatoire et doit être réglée avant le départ du voyageur. Son montant dépend de plusieurs critères, allant du type d’hébergement au nombre de nuitées. Comment est calculée la taxe de séjour à Marseille en 2019 ?

 

Taxe de séjour : quels tarifs à Marseille ?

À combien s’élève la taxe de séjour dans la ville de Marseille ? En 2019, les tarifs de cet impôt local dans les hôtels et les meublés de tourisme étaient les suivants : 

Classement ☆☆ ☆☆☆ ☆☆☆☆ ☆☆☆☆☆ Palace
Montant de la taxe 0,75 € 0,90 € 1,50 € 2,25 € 3 € 4 €

La taxe de séjour avec Airbnb

taxe de séjour marseille airbnb
Pour les hôtes Airbnb, la déclaration de la taxe de séjour est automatisée

Les hébergements type Airbnb sont considérés comme des meublés de tourisme non-classés. À la différence des chambres d’hôtes notamment, le montant de la taxe de séjour sera prélevé au moment de la réservation (et non avant le départ du voyageur) après que la plateforme l’ait calculé. Par la suite, Airbnb reverse la taxe de séjour à l’expert comptable de la commune de façon annuelle à la place de l’hôte. C’est donc une gestion complète de cet impôt que propose la plateforme : la taxe est collectée et reversée automatiquement sans que l’hôte n’ait à remplir de formulaire de déclaration.

De plus, depuis le 1er janvier 2019, la taxation pour les meublés de tourisme et les hébergements hôteliers en attente de classement est devenue proportionnelle au prix de la nuitée ; entre 1 et 5 %. À Marseille, le montant de la taxe dans ce type d’hébergement sera de 4 %

La taxe de séjour à Marseille pour un hôte Airbnb est donc entièrement prise en charge par la plateforme sans que le propriétaire du logement n’ait à faire une quelconque démarche. 

► Lire aussi : La taxe de séjour à Paris en 2019

Les différents hébergements

La taxe de séjour s’applique à la plupart des hébergements à Marseille, et dans toutes les communes l’ayant instituée : 

  • Les hôtels de tourisme et palaces,
  • Les résidences de tourisme,
  • Les chambres d’hôtes,
  • Les villages de vacances, 
  • Les meublés de tourisme,
  • Les hébergements de plein air (camping, caravanage, etc.),
  • Les ports de plaisance, 
  • Les parcs de stationnement touristique.

Chacun de ses hébergements a sa propre fourchette de tarifs en ce qui concerne l’impôt local. La taxe de séjour en hôtel à Marseille étant la même que celle des meublés de location (comme indiqué ci-dessus), intéressons-nous aux autres types d’hébergement et à leurs niveaux de classement : 

  • Terrains de camping et de caravanage classés 1 ou 2 étoiles et ports de plaisance : 0,20 € par nuit.
  • Terrains de camping et de caravanage classés 3, 4 ou 5 étoiles et emplacements dans les aires de camping-cars et parcs de stationnement touristiques (tranche de 24 heures) : 0,55 €.
  • Chambre d’hôtes et villages de vacances classés 1, 2 ou 3 étoiles : 0,75 € par nuit.
  • Villages de vacances classés 4 ou 5 étoiles : 0,90 €.

Il faudra ajouter à ces tarifs la taxe additionnelle départementale s’élevant à 10 % du montant de la taxe par nuitée. Cette taxe additionnelle peut être fixée par le conseil municipal, et s’ajoute alors à la taxe de base. 

► Lire aussi : Le montant de la taxe de séjour à Bordeaux

Le règlement de la taxe de séjour

Qui la paye ?

montant taxe de séjour marseille
Un impôt local obligatoire pour les vacanciers

Les voyageurs de passage étant hébergés à titre onéreux dans une commune où ils ne vivent pas sont redevables de la taxe de séjour. Le montant de cette dernière est affiché à la mairie de Marseille, ainsi que dans l’hébergement en lui-même. De plus, dans le cas d’une taxe au réel, son règlement fera l’objet d’une facture séparée de celle de la location. Vous devrez obligatoirement la payer avant votre départ.

Il existe cependant certains cas où le vacancier est exonéré de cet impôt. Ces cas sont les suivants : 

  • Si le voyageur n’est pas majeur (âgé de moins de 18 ans),
  • Si la personne a signé un contrat de travail saisonnier pour travailler dans la commune, 
  • Si la personne est bénéficiaire d’un hébergement d’urgence ou d’un relogement temporaire, 
  • Si les locaux occupés par le voyageur ont un loyer inférieur au seuil fixé par le conseil municipal de la commune.

Dans tous les autres cas, vous serez tenus de régler cet impôt local, qui servira à la commune pour développer son potentiel touristique, et donc économique.

► Lire aussi : La taxe de séjour en location saisonnière

Qui la déclare ?

La déclaration de la taxe de séjour à Marseille et partout ailleurs est obligatoire pour les logeurs, propriétaires ou hôteliers. Pour les propriétaires ayant mis en location leur résidence principale via Airbnb, la déclaration de la taxe de séjour ainsi que le reversement de cette dernière sont pris en charge directement par la plateforme. Pour les autres, il faudra remplir un formulaire en ligne sur le site internet de sa commune, le cas échéant, Marseille, et faire parvenir les éléments suivants : 

  • Les dates de perception de la taxe de séjour,
  • L’adresse de l’hébergement concerné,
  • Le nombre total de personnes y ayant séjourné,
  • Le nombre de nuitées totales constatées, 
  • Le montant de la taxe perçue.

Rendez-vous sur le site internet de la ville de Marseille pour y trouver le formulaire de déclaration de la taxe de séjour, les documents relatifs au changement d’usage ainsi que les différentes règles de compensation. 

► Lire aussi : La taxe de séjour à Nice : montant, déclaration...

Foire aux questions

Comment est calculée la taxe de séjour ?

Il existe deux sortes de taxes de séjour. La première, appelée taxe au réel, est la plus simple à calculer puisqu’il suffira de multiplier le tarif de la taxe affilié au type d’hébergement (hôtel par exemple) au nombre de nuitées, par personne. 

La taxe au forfait, quant à elle, va prendre en compte la capacité d’accueil de l’établissement (comptée en unités). Cette capacité d’accueil est alors multipliée par le nombre de nuitées, tandis que le nombre de personnes séjournant dans l’hébergement ne comptera pas.

Pour aller plus loin : 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?