Louer son logement est de plus en plus facilité. Airbnb est un des services les plus connus pour le logement de particuliers et qui fournit ce genre de service. C'est une plateforme communautaire créée par deux fondateurs américains. C'est une plateforme payante de location et de réservation de logements qui connaît un grand succès depuis sa création en 2007. Cette plateforme s'est développée et étendue à de nombreux pays dont la France. Depuis 2015 la plateforme Airbnb doit se plier au dispositif de la  taxe de séjour. Comme tout service de logement et de location pour un séjour vacancier, il requiert le paiement d'une taxe de séjour. Qui paie la taxe de séjour ?

 

Taxe de séjour : dans quelles régions de France ?

La taxe de séjour : qu'est-ce que c'est ?

La taxe de séjour, est une taxe que l'État ou la municipalité peut exiger sur la location de chambres. On peut la retrouver sous la désignation de taxe d'hébergement, taxe touristique, taxe locale, taxe de vente ou encore taxe hôtelière.

La taxe de séjour s'applique en général au prix de l'hébergement. Mais elle est aussi requise pour les autres frais liés à la taxe de séjour, à savoir les frais de ménage ou les frais ajoutés par voyageur supplémentaire. Dans certains logements, comme les hôtels par exemple, la taxe de séjour se calcule par personne et par nuit. Cependant au-delà d'une certaine durée de séjour et donc de nuits, des exceptions concernant le paiement et le tarif de la taxe de séjour sont mis en place. 

En général, la taxe de séjour est payée par le voyageur, mais l'obligation de reverser les taxes au gouvernement revient à l'hôte (locataire de logement, hôtel, hôtels de tourisme, gérant d'un camping, etc.).

Dans le cas de Airbnb c'est le géant californien lui-même qui reverse la taxe de séjour aux communes concernées. Cette taxe de séjour doit être incluse dans le prix de location fixé par les locataires. C'est cette taxe que Airbnb prélève et reverse ensuite aux communes concernées.

En outre, sur Airbnb, il n'y a pas plusieurs systèmes de paiement. Seule la carte bancaire est utilisée et prise en compte. Le paiement en liquide n'est pas disponible pour des raisons pratiques.

Une taxe de séjour avec Airbnb ?

Ainsi, en qualité d'hôte Airbnb, si vous estimez devoir collecter une taxe de séjour, vous pouvez le faire deux deux manière. La première est demander aux voyageurs de la payer eux-mêmes ou via le Centre de résolution après leur arrivée. Si vous choisissez collecter vous-mêmes la taxe de séjour, malheureusement Airbnb ne vous aidera pas dans vos démarches. En outre, cette option est plus complexe et est donc déconseillée. Il est préférable que vous déléguiez cette tâche à la plateforme américaine et à votre locataire.

Les personnes séjournant  dans certaines régions de France devront payer la taxe d'habitation sur Airbnb. Cette taxe d'habitation s'applique dans les grandes villes notamment. TacoTax a réuni ces villes dans le tableau ci-dessous :

Département Villes concernées
06 Antibes, Cannes, Grasse, Nice
13

Aix-en-Provence, Arles, Marseille

14 Deauville
17 La Rochelle
21 Dijon
29 Brest
30 Nîmes
31 Toulouse
33 Arcachon, Bordeaux, Lacanau
34 Montpellier
35 Rennes, Saint Malo
38

Grenoble, Huez, Les Deux Alpes

44

La Baule-Escoublac

49 Angers
59 Lille
63 Clermont-Ferrand
64 Biarritz
65 Saint-Lary
66 Perpignan
67 Strasbourg
68 Colmar
69 Lyon
72 Le Mans
73

Aime-La-Plagne, Bourg-Saint-Maurice, Les Allue, Les Belleville, Saint-Bon Tarentaise, Tignes, Val d'Isère

74

Annecy, Chamonix, Megève, Morzine-Avoriaz

75 Paris
78 Versailles
84 Avignon
92 Boulogne Billancourt
Corse Ajaccio

Un taux différent pour chaque région

Le montant de la taxe de séjour et ses modalités varient selon la ville, le comté, l'État et le pays. Ainsi, si vous allez à Paris ou à Nice, la taxe de séjour ne sera pas la même.

La taxe de séjour change selon l'endroit où
vous partez en vacances

Le montant de la taxe de séjour inclut alors deux composantes : 

  • la taxe de séjour imposée par la commune
  • la taxe additionnelle du département, le cas échéant.

Pour connaître le montant de la taxe de séjour dans votre commune, veuillez consulter le site d'impôt.gouv. Vous connaîtrez alors les tarifs applicables et saurez si vous avez droit à une taxe de séjour forfaitaire.

Cependant, certains voyageurs peuvent être exonéré de la taxe d'habitation. C'est notamment le cas  des :

  • mineurs
  • travailleurs saisonniers dans le cas où ils sont employés dans la commune et titulaires d'un contrat de travail
  • personnes logées en hébergement d'urgence
  • personnes en relogement temporaire
  • personnes occupant des locaux dont le loyer est inférieur à un montant déterminé par le conseil municipal
  •  propriétaires de résidence secondaire soumis à la taxe d'habitation

Lire également Taxe de séjour : quels montants en 2019 ?

Airbnb : leur méthode de reversement de la taxe de séjour

La plateforme Airbnb reverse elle-même sa taxe de séjour

Dans les villes ou régions où Airbnb a passé des accords avec les collectivités locales pour collecter les taxes locales pour le compte des hôtes, la plateforme calcule les taxes locales applicables et les prélève aux voyageurs au moment de la réservation.

Les locataires incluent donc cette taxe dans le prix de la réservation mise en ligne. Airbnb se charge ensuite de remettre les taxes collectées dans les différentes régions françaises concernées aux autorités fiscales. L'hôte n'a donc pas de démarche à faire.

Il est à préciser que cette prise en charge par Airbnb ne modifie en rien la nature des taxes à payer. Il s'agit là d'une simplification du versement des taxes et d'un processus purement automatisé. Ainsi l'hôte n'a pas à se préoccuper des démarches fiscales concernant le reversement des taxes de séjour à son centre d'imposition. 

Le cas particulier de Paris

Pour les logements dans le centre de Paris, Airbnb a mis en place une règle sur la durée sur séjour maximale du vacancier. Ainsi, en passant par l'application Airbnb, vous aurez droit de séjourner dans un logement dans le centre parisien pour une  durée annuelle maximale 120 nuits par an.

Cependant, ne vous alarmez pas si vous avez décidé de procéder à une réservation. Cette limite concerne uniquement les logements entiers situés dans les quatre premiers arrondissements.Pourquoi Paris et pourquoi ces arrondissements ? Car ils sont touchés par une tension locative. Malgré cette tension immobilier, on dénombre le plus grand nombre de logements vacants dans ces arrondissements !

Airbnb : une taxe record à verser au titre de l'année 2018

Airbnb reverse plus de 24 millions d'euros
de taxe de séjour pour l'année 2018

La nouvelle vient de tomber : Airbnb va devoir verser plus de 24 millions d'euros aux communes françaises au titre de l'année 2018 ! Et ce uniquement au titre de la taxe de séjour françaises.

Et c'est Paris qui est en tête dans le palmarès de la taxe de séjour avec plus d'un million d'euros de taxe de séjour.C'est plutôt normal quand on sait que l'utilisation de la plateforme a été majorée de 50% à Paris entre 2017 et 2018. Le géant américain s'offre donc une place de choix au sein de la capitale, ce qui n'est pas pour déplaire à l'économie française !

Mais Paris n'est pas la seule à recevoir une grande partie de ce versement. Les grandes villes françaises y ont également droit. Marseille, par exemple, se verra verser 1 million d'euros, quand Cannes recevra 420 000 euros. Airbnb semble être un des moyens privilégiés des vacanciers en France, et cela n'est pas prêt de s'arrêter !

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci