La taxe de séjour est un impôt dont sont redevables les vacanciers en France. Instituée par les collectivités locales, elle est réglée au logeur, à l'hôtelier ou au propriétaire qui la reverse à la commune avec le reste des frais de séjour. Cet impôt local a connu une réforme en 2019 : quels sont ses nouveaux tarifs ? Calcul, simulateur, exonération et réforme : on vous dit tout sur la taxe de séjour en 2019 !

 

Article initialement publié le 4 février 2019. Mis à jour le 18 décembre 2019.

Quel est le montant de la taxe de séjour ?

Quel est le prix de la taxe de séjour en France en 2019 ? Le tableau ci-dessous détaille le montant de cet impôt local, en fonction de la nature de l'établissement d'accueil, par nuitée ou par personne : 

Nature et catégorie de l'hébergement Tarif par nuitée /par personne / par capacité d'accueil
Tarif minimum Tarif maximum

Palace

0,70 € 4 €
  • Hôtel de tourisme 5 étoiles
  • Résidence de tourisme 5 étoiles
  • Meublé de tourisme 5 étoiles
0,70 € 3 €
  • Hôtel de tourisme 4 étoiles
  • Résidence de tourisme 4 étoiles
  • Meublé de tourisme 4 étoiles
0,70 € 2,30 €
  • Hôtel de tourisme 3 étoiles
  • Résidence de tourisme 3 étoiles
  • Meublé de tourisme 3 étoiles
0,50 € 1,50 €
  • Hôtel de tourisme 2 étoiles
  • Résidence de tourisme 2 étoiles
  • Meublé de tourisme 2 étoiles
  • Village de vacances 4 et 5 étoiles
0,30 € 0,90 €
  • Hôtel de tourisme 1 étoile
  • Résidence de tourisme 1 étoile
  • Meublé de tourisme 1 étoile
  • Village de vacances 1, 2 et 3 étoiles
  • Chambre d'hôtes
  • Emplacement dans une aire de camping-cars ou un parc de stationnement touristique par tranche de 24 heure
0,20 € 0,80 €

Hôtel, résidence ou meublé de tourisme ou village de vacances non classé ou en attente de classement (à l'exception des hébergements en plein air)

1 %

5 %

le montant afférent de la taxe de séjour est plafonné au plus bas des deux tarifs suivants :

  • le plus élevé adopté par la collectivité ou ;
  • le plafond applicable aux hôtels de tourisme 4 étoiles, soit 2,30 €

Terrain de camping et de caravanage classé en 3, 4 et 5 étoiles

0,20 € 0,60 €

Terrain de camping et de caravanage classé en 1 et 2 étoiles ou équivalent

0,20 € 0,20 €

Port de plaisance

0,20 € 0,20 €

On note ainsi que le montant de la taxe de séjour en hôtel de tourisme et en meublé de tourisme classé est le même, et varie en fonction du classement en lui-même, le palace étant l'hébergement présentant le montant le plus élevé.

► Lire aussi : La taxe de séjour en location saisonnière

Réforme de la taxe de séjour 2019

Pourquoi la taxe de séjour ?

taxe de séjour airbnb
L'émergence d'Airbnb concurrence les anciens acteurs du secteurs.

Patrimoine, histoire, culture, gastronomie... La France est en tête des destinations mondiales prisées des vacanciers. Mais, si la fréquentation touristique de ses régions est un véritable outil de développement économique, elle engendre également des coûts élevés (de personnel, promotion et création d'événements, entretien des infrastructures, des espaces verts, etc). En 1990, pour assurer le maintien du secteur touristique, le gouvernement a instauré la taxe de séjour, un impôt local que les collectivités peuvent choisir ou non d'appliquer. Concrètement, il s'agit de faire contribuer les touristes aux dépenses liées à la fréquentation touristique des villes.

Or, depuis maintenant plus de dix ans, cette taxe est confrontée à l’essor significatif de nouvelles formes d’offres d’hébergements touristiques que sont Airbnb, Abritel, etc. L'avènement du numérique, les plateformes d'économie collaboratives, les comparateurs de voyages assurant un service de mise en relation et de réservation en vue de la location d’un hôtel ou d'un meublé ont remodelé l'industrie du tourisme.

Les acteurs "traditionnels" du secteur (chaînes hôtelières, gérants de gîtes, et de bed&breakfast) sont désormais concurrencés par les particuliers qui mettent leur bien en location, à la semaine, au mois, voire à l'année. 

Une concurrence, pas toujours loyale, qui a amené le gouvernement à procéder à plusieurs reprises à des aménagements de la taxe de séjour, et de son barème. Plusieurs lois de finances ont passé en revue le cadre juridique de collecte de la taxe, notamment en 2015 et en 2017

La dernière réforme en date est passée le 1er janvier 2019, avec un changement notable : l'application d’un pourcentage compris entre 1% et 5% sur les hébergements en attente de classement ou sans classement à l'exception des campings. Sont donc concernés :

  • les hôtels de tourisme,
  • les meublés de tourisme,
  • les résidences de tourisme
  • et les villages de vacances sans classement ou en attente de classement.

Avec cette réforme, le gouvernement espère un meilleur encadrement des hébergements, notamment les meublés de tourisme, qui, s'ils sont loués à plein-temps, contribue à renforcer la tension locative dans les zones où l'accès au logement est déjà problématique. Dans certaines villes comme Paris, les propriétaires choisissent de louer leurs biens à l'année sur des plateformes d'hébergement touristique, plutôt que de les proposer à la vente ou à la location à des locaux.

Le saviez-vous ? Des outils de calcul de la taxe de séjour 2019 sont disponibles en ligne gratuitement.

Guide de la taxe de séjour 2019

Depuis le 1er janvier 2019, Airbnb, Abritel, Bedycasa, Homeaway et autres plateformes de réservations en ligne seront collecteurs de la taxe de séjour pour les loueurs non professionnels. C'est à elles qu'incombera de prélever et reverser la taxe aux collectivité, en suivant un calendrier défini par les délibérations du conseil municipal ou communautaire. La taxe de séjour dont le montant est calculé par l'algorithme de la plateforme Airbnb ou autre est prélevé directement au moment de la réservation, avant même l'arrivée du voyageur. 

Qui doit payer la taxe de séjour ?

taxe de séjour hôtel paris
Les vacanciers doivent s'acquitter du paiement de cette taxe avant leur départ.

Dans le cas d'une taxe de séjour au réel, ce sont les vacanciers ou voyageurs de passage qui doivent obligatoirement payer la taxe de séjour à leur logeur ou hôtelier. Ce dernier doit par la suite faire une déclaration à sa commune et reverser le montant total perçu. Il existe aussi une taxe de séjour au forfait. Contrairement à la taxe au réel, calculée en fonction du nombre de nuits par personne, elle prend en compte la capacité d'accueil de l'hébergement (en unités). Puisque ces unités sont fixes, c'est le logeur, hôtelier ou propriétaire qui paye directement aux collectivités locales la taxe de séjour, et qui la répercute ensuite sur le prix de la location de l'hébergement.

Certains vacanciers peuvent être exonérés de la taxe de séjour, notamment : 

  • Les voyageurs mineurs (âgés de moins de 18 ans), 
  • Les travailleurs employés dans la commune via un contrat de travail saisonnier,
  • Les propriétaires de résidences secondaires pour laquelle ils payent déjà la taxe d'habitation, 
  • Les personnes hébergées en situation d'urgence ou de relogement temporaire.
Bon à savoir : la taxe due par les logeurs professionnelle reste due au 1er février de l’année suivant la collecte.

► Lire aussi : La taxe de séjour à Rome et en Italie

La taxe de séjour 2019 à Paris

Destination touristique par excellence, Paris a adopté, en plus de la taxe additionnelle départementale de 10%, une taxe additionnelle régionale de 15%. Valable dans toute l'Île-de-France, cette taxe contribue à financer le développement de la Société du Grand Paris (SGP). À compter du 1er janvier 2019, la modification de la grille tarifaire concerne tous les hébergements en attente de classement tourisme ou sans classement, par application d’un mécanisme de taxation proportionnelle au coût de la nuitée. Les nouveaux tarifs 2019 parisiens sont les suivants :

Nature et catégorie de l'hébergement TARIFS NETS
Tarif municipal Taxe régionale Taxe départementale

Palace

5,00 € 4,00 € 15 % 10 %

Hôtel, meublé et résidence de tourisme 5 étoiles

3,75 € 3,00 € 15 % 10 %

Hôtel, meublé et résidence de tourisme 4 étoiles

2,88 € 2,30 €  15 % 10 %

Hôtel, meublé et résidence de tourisme 3 étoiles

1,88 € 1,50 € 15 % 10 %
  • Hôtel, meublé et résidence de tourisme 2 étoiles
  • Village de vacances 4 et 5 étoiles
1,13 € 0,90 € 15 % 10 %
  • Hôtel, meublé et résidence de tourisme 1 étoile
  • Village de vacances 1, 2 et 3 étoiles
  • Chambre d'hôtes
1,00 € 0,80 € 15 % 10 %
  • Terrain de camping et de caravanage classé en 3, 4 et 5 étoiles
  • Emplacement dans une aire de camping-cars ou un parc de stationnement touristique par tranche de 24 heure
0,75 € 0,60 €  15 % 10 %
  • Terrain de camping et de caravanage classé en 1 et 2 étoiles ou équivalent
  • Port de plaisance
0,25 €  0,20 €  15 % 10 %

► Lire aussi : Comment faire sa déclaration de taxe de séjour ?

Foire aux questions

Qu'est-ce que la Société du Grand Paris ?

La Société du Grand Paris (SGP) est un établissement public à caractère industriel et commercial, ses missions sont les suivantes :

  • concevoir et réaliser le Réseau de transport public du Grand Paris (RTGP) connu sous le nom de Grand Paris Express ;
  • conduire les opérations d'aménagement ou de construction liées au RTGP ;
  • porter son financement
  • d'organiser les relations entre la SGP et la SNCF, la RATP et les élus concernés par le projet.

► Pour aller plus loin : 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?