Avis d’imposition 2021 : les dates à retenir

avis impôts 2021

Sommaire de l'article

Comme tous les ans, l’année 2021 est jalonnée de nombreuses dates importantes qu’il vaut mieux avoir en tête pour éviter toute sanction du fisc. En effet, une majoration de 10 % peut vous être appliquée en cas de retard concernant le paiement de l'impôt sur le revenu. Quelles sont les dates à retenir pour votre avis d’imposition 2021 ? Tacotax vous explique tout ! 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Le calendrier de l’avis d’imposition 2021 

Mis en place en 2019, le prélèvement à la source concerne l’impôt sur le revenu 2021 comme c’était déjà le cas l’année dernière. Comme les années précédentes, vous devez respecter un calendrier précis pour déclarer vos revenus 2020 dans les temps. Voici les dates que vous devez avoir en tête pour votre avis d’imposition 2021

Janvier 2021 : Premier prélèvement à la source. 

15 janvier 2021 : Versement d’une avance de 60 % au titre des réductions et des crédits d’impôts 2020. C’est également à la mi janvier qu’est prélevé le premier acompte mensuel relatif à certains revenus tels que : 

  • Les pensions alimentaires ; 
  • Les revenus fonciers obtenus par les propriétaires-bailleurs ; 
  • Les revenus perçus par les indépendants. 

Les acomptes mensuels suivants seront prélevés à la moitié de chaque mois jusqu’à la fin de l’année. 

Début avril 2021 : Envoi des déclarations de revenus version papier.

8 avril 2021 : Ouverture du service de déclaration en ligne sur le site impots.gouv.fr. Si vous avez déjà effectué une déclaration de revenus au cours des années précédentes et que votre situation personnelle ou professionnelle n’a pas changé, vous n’aurez pas besoin de faire de déclaration. En effet, elle sera faite automatiquement pour vous. Bien sûr, si vous avez effectué des dépenses qui vous rendent éligible à un crédit d’impôt ou que vous avez fait un don à une association, vous pourrez toujours effectuer votre déclaration. 

26 mai au 8 juin 2021 : Dates limites pour déclarer son impôt sur le revenu. La date limite de la déclaration papier (toujours tolérée si vous n’avez pas accès à internet) est fixée au 11 juin. Quant aux foyers fiscaux qui ont la possibilité de déclarer en ligne, les dates limites sont les suivantes : 

  • 26 mai 2021 pour la zone 1 qui correspond aux département 01 à 19 ; 
  • 1er juin 2021 pour la zone 2 qui correspond aux départements 20 à 54 ; 
  • 8 juin 2021 pour la zone 3 qui correspond aux départements 55 à 976. 

Fin juillet 2021 : Réception de votre avis d’imposition 2021 sur les revenus 2020 (ou de votre avis de non-imposition). Vous y trouverez le montant définitif de l’impôt sur le revenu à payer au titre de l’année 2021. L’avis d’imposition peut vous être envoyé par courrier si vous n’avez pas opté pour la dématérialisation. Si ce n’est pas votre cas, vous pourrez visualiser ce document dans votre espace personnel sur impots.gouv.fr. 

Fin août 2021 : Vous obtiendrez votre nouveau taux de prélèvement à la source qui s’appliquera dès le 1er septembre 2021. 

Courant septembre 2021 : Vous devrez payer le solde du montant de l’impôt si vous devez encore de l’argent au fisc. A l’inverse, si c’est le fisc qui vous doit de l’argent, vous bénéficierez d’un virement à cette période de l’année. 

Mi-octobre à début décembre 2021 : Période au cours de laquelle vous pourrez demander la suppression ou la diminution de l’avance de réductions et de crédits d’impôts qui vous sera versée en janvier 2022. 

Bon à savoir : Vous pouvez indiquer tout changement dans votre situation personnelle (un mariage, un déménagement, un décès ou encore la naissance d’un enfant…) à tout moment de l’année. Vos acomptes mensuels ou trimestriels ainsi que votre taux de prélèvement pourront ainsi être recalculés en fonction de votre nouvelle situation.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Calcul de l’impôt sur le revenu, comment ça fonctionne ? 

Le barème d’imposition sur le revenu 2021 

Pour pouvoir calculer le montant de votre impôt sur le revenu, il est indispensable de connaître le barème d’imposition qui est applicable ainsi que les tranches et les taux d’imposition qui y sont rattachés. 

Voici les tranches d’impôts en vigueur pour 2021 : 

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
Avant 10 084 €0 %
De 10 085 € à 25 710 €11 %
De 25 711 € à 73 516 € 30 %
De 73 517 € à 158 122 €41 %
Au-delà de 158 122 €45 %

Si les tranches d’impôts 2021 sont assez similaires à celles qui étaient en application l’année dernière, elles diffèrent en revanche des taux et des tranches en vigueur en 2019.

Voici les tranches d’impôts qui étaient en vigueur en 2019 : 

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
Avant 9 964 €0 %
De 9 965 € à 27 519 €14 %
De 27 520 € à 73 779 € 30 %
De 73 780 € à 156 244 € €41 %
Au-delà de 156 244 €45 %

Le changement est conséquent, en particulier pour la tranche 2 qui passe de 14 % à 11 %. Les plafonds des tranches d’impôts sont également modifiés, de même que les seuils d’entrée qui ont été revalorisés de + 0,2 % pour tenir compte de l’inflation. 

La méthode de calcul de l’impôt sur le revenu

En 2021, c’est sur la base du barème progressif qu’est calculé l’impôt sur le revenu. Vous voulez estimer le montant qui figurera sur votre avis d’imposition ? La première chose à faire est de déterminer le montant brut de l’impôt en définissant le taux marginal d’imposition qui correspond à votre foyer fiscal. Ensuite vous devez :

  • Diviser votre revenu imposable brut par le nombre de parts de quotient familial dont vous bénéficiez ; 
  • Appliquer le taux d’imposition qui correspond à chaque tranche d’impôt ; 
  • Additionner les montants obtenus pour chaque tranche et multiplier le résultat obtenu par le nombre de parts auxquelles vous avez droit. 

À titre d’exemple, si vous êtes célibataire sans enfant, vous détenez une part fiscale. Si vous avez un revenu de 30 000 €, votre impôt sur le revenu sera calculé comme suit : 

  • De 0 € à 10 084 € : 0 % : vous ne devez rien payer pour cette 1ère tranche d’impôt. 
  • De 10 085 € à 25 710 € : 11 % : pour la part de vos revenus qui sont situés dans cette 2ème tranche d’impôt, vous devez payer : (25 710 - 10 084) x 11 % = 1 718,86 €. 
  • De 25 711 € à 73 516 € : 30 % : pour la part de vos revenus situés entre ces deux montants, vous devez payer : (30 000 - 25 710) x 30 % = 1 287 €. 

Il ne vous reste plus qu’à additionner le montant obtenu pour chacune de ces tranches pour découvrir le montant qui figurera sur votre avis d’imposition 2021, soit 0 + 1 718,86 + 1 287 = 3 005,86 €. Plus d'informations ici.

► Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤔 Quel est le plafond pour être non-imposable en 2021 ? 

La première tranche d’impôts a été fixée à 10 084 € par la loi de finances pour 2021. Pour être non-imposable cette année, il faut donc que vos revenus annuels ne dépassent pas ce seuil. S’ils sont plus importants, vous serez concerné par la 2ème tranche, voire la 3ème tranche d’imposition, sauf si vous bénéficiez de réductions d’impôts ou de décotes spécifiques.

🤷 Taux de prélèvement à la source : comment est-il calculé ? 

Dès le mois de janvier 2021, c’est le taux de prélèvement à la source correspondant à votre dernière déclaration qui s’appliquera. Il est calculé sur la base de l’impôt qui a été payé l’année précédente, en-dehors des crédits d’impôts et des réductions auxquelles vous aviez droit, ainsi que vos revenus bruts imposables et vos revenus fonciers. Ce taux peut être conservé tel quel, ou modifié directement dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr.

🤷 Quel montant pour ne pas être imposable en 2021 ?

Une personne résidant sur le territoire français dont le foyer fiscal n'est composé que d'une seule part fiscale est exonéré de l'impôt sur le revenu si son revenu net imposable est inférieur à 15 341 €. Ce seuil d'exonération augmente selon le nombre de parts fiscales du foyer.

🤝 Comment modifier le taux de prélèvement à la source 2021 ?

En cas de changement de situation personnelle (mariage, naissance, décès, etc.) ou professionnelle (augmentation ou baisse de salaire), vous pouvez modifier le taux de prélèvement à la source appliqué sur vos revenus. Comment ? En vous rendant sur impots.gouv.fr dans votre espace personnel, rubrique "Gérer mon prélèvement à la source". 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?