Tranches d'impôt 2020 : allez-vous bénéficier des réductions ?

tranche imposition 2020 couple
Alice Bled

Alice Bled

Mis à jour le 18 août 2021

En 2020, les tranches de l'impôt sur le revenu font peau neuve. Le gouvernement a tenu sa promesse et a finalisé une refonte des tranches du barème progressif de l'impôt sur le revenu en France ayant pour objectif d'augmenter le pouvoir d'achat de certains contribuables en faisant baisser le montant de leur IR. Résultat ? Quelles sont les tranches d'imposition en 2020 ? Pour savoir si vous avez bénéficié des réductions annoncées par le gouvernement, pour comprendre les simulateurs d'impôt en 2020 ou si vous cherchez la formule de calcul pour votre impôt en 2020, Tacotax est là pour vous !

► MAJ 2021 : découvrez les tranches du barème des impôts 2021 !

Impôt sur le revenu 2020 : les nouvelles tranches

Le projet de loi de finances pour 2020 a modifié en profondeur le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Quelles sont les nouvelles tranches d'imposition aujourd'hui ? Quelles différences avec les tranches d'impôt en 2019 ?

Les tranches d'impôt 2020 sur le revenu 2019 sont indiquées sur son barème progressif :

Tranche de revenu imposableTaux d'imposition
0 € à 10 064 €0 %
10 065 € à 25 659 €11 %
25 660 € à 73 369 €30 %
73 370 € à 157 806 €41 %
Au-dessus de 157 807 €45 %

Quelles sont les tranches d'imposition 2019 ?

On note ainsi deux changements majeurs par rapport au barème de 2019 :

  • Le taux de la première tranche d'imposition est abaissé de 14 % à 11 % ;
  • Le plafond de revenus de cette tranche est réduit à 25 659 € au lieu de 27 794 € pour l'imposition des revenus de 2019.

De fait, le seuil d'entrée dans la tranche d'imposition à 30 % s'en trouve abaissé d'autant en 2020 pour les couples et les contribuables célibataires, et le plafond de cette même tranche est également réduit, passant de 74 517 € pour l'imposition des revenus de 2019 à 73 369 € pour l'imposition des revenus de 2020. Pour rappel, voici le barème progressif de l'impôt sur le revenu applicable aux revenus de 2019 :

Tranche de revenu imposableTaux d'imposition
0 € à 10 064 €0 %
10 064 € à 27 794 €14 %
27 794 € à 74 517 €30 %
74 517 € à 157 806 €41 %
Au-dessus de 157 806 €45 %

À titre de comparaison, voici les tranches d'impôts 2019 sur les revenus 2018 :

Tranche de revenu imposableTaux d'imposition
0 € à 9 964 €0 %
9 964 € à 27 519 €14 %
27 519 € à 73 779 €30 %
73 779 € à 156 244 €41 %
Au-dessus de 156 244 €45 %

Vous l'aurez compris, en 2020, c'est le barème applicable aux revenus de 2019 qui a été utilisé pour le calcul de l'impôt sur le revenu : les baisses de taux entreront donc en vigueur en 2021, sur les revenus de 2020.

Pour rappel, l'administration fiscale calcule le montant de l'impôt brut en appliquant le barème du quotient familial, puis en multipliant le résultat par le nombre de parts fiscales.

Enfin, il est important de noter qu'en France, l'impôt est progressif. Vos revenus imposables ne sont pas évalués dans leur totalité, mais selon un barème, tranche par tranche. La tranche de vos revenus comprise entre 0 et 10 064 € (barème 2019) n'est pas imposée (0 %), celle comprise entre 10 064 € à 27 794 € est imposée à 14 %, entre 27 794 € à 73 779 €, etc.

Pourquoi cette refonte ?

En ramenant le premier taux d'imposition à 11 %, le gouvernement cherche à adoucir l'entrée dans l'imposition. Par ailleurs, ces nouvelles tranches d'imposition vont permettre aux contribuables situés dans les tranches de 14 % (12,2 millions de foyers) et 30 % (4,7 millions de foyers) de réduire leur impôt sur le revenu. Le gain moyen estimé s'élèverait à 350 € par an et par foyer à 14 % et à 125 € (250 € en couple) à 30 %. 

Il s'agit donc de faire baisser l'impôt sur le revenu des classes moyennes avant tout. En effet, les contribuables situés dans les plus hautes tranches d'imposition (41 % et 45 %) ne verront pas l'impact de cette baisse sur leur imposition, qui devrait rester similaire à celle de 2019.

Bon à savoir

pour savoir si vous êtes concerné(e) par la réforme de l'impôt sur le revenu et si vous allez bénéficier d'une réduction en 2020, utilisez le simulateur mis en ligne sur www.impots.gouv.fr.

Calcul de l'impôt sur le revenu par tranches : exemple avec le barème applicable aux revenus 2019

Matthias est directeur de production dans un webmedia parisien et touche 2 800 € net par mois, soit 33 600 € par an. Après abattement de 10 % pour frais professionnels, son revenu imposable tombe à 30 240 €. C'est ce montant que va retenir l'administration fiscale pour appliquer le barème de l'impôt.

Concernant le cas de Matthias, le barème va s'appliquer comme suit :

  • La part de ses revenus comprise entre 0 € et 10 964 € n'est pas imposée.
  • La part de ses revenus comprise entre 10 064 € à 27 794 € est imposée à 14 %, ce qui donne :
    • (27 794 - 10 064) × 14 %
    • 17 730 x 14 % = 2 482,2
  • La part de ses revenus comprise entre 27 794 € à 30 240 € est imposée à 30 % :
    • (30 240 - 27 794) × 30 %
    • 2 446 x 30 % = 733,8

Soit un impôt de 2 482,2 + 733,8 = 3 216 €.

Calcul de l'impôt sur le revenu par tranches : exemple avec le barème applicable aux revenus 2020

Avec le nouveau barème 2020, l'imposition de Matthias sera la suivante :

  • La part de ses revenus comprise entre 0 € et 10 064 € n'est pas imposée.
  • La part de ses revenus comprise entre 10 064 € à 25 659 € est imposée à 11 %, ce qui donne :
    • (25 659 -10 064) × 11 %
    • 15 595 × 11 % = 1 715 €
  • La part de ses revenus comprise entre 25 659 € à 30 240 € reste imposée à 30 % :
    • (30 240 - 25 659) × 30 %
    • 4 581 × 30 % = 1 374 €

Soit un impôt de 1 715 + 1 374 = 3 089 €. Matthias économisera donc 127 € sur ses impôts l'année prochaine.

Comment se calcule le quotient familial ?

Selon l'article 193 du Code général des impôts (CGI), le quotient familial est un système qui divise le revenu imposable en un certain nombre de parts. Fixé en fonction de la situation de famille du contribuable et du nombre de personnes à charge, le quotient familial permet de proportionner le montant de l’impôt afférent à un revenu donné en fonction du nombre de personnes qui vivent sur ce revenu.

Comment connaître le nombre de parts fiscales ?

Le calcul des parts fiscales dépend directement de la composition de votre foyer : célibataire, en couple, avec ou sans enfants, etc. Pour connaître le nombre de parts fiscales, il faut considérer les éléments suivants :

  • Une personne seule représente une part de foyer fiscal ;
  • Un couple parié ou pacsé représente deux parts de foyer fiscal ;
  • Un couple en concubinage est considéré d'un point de vue fiscal comme deux foyers fiscaux. En l'absence de lien juridique (mariage, Pacs), ils sont considérés comme deux célibataires et bénéficient à ce titre d'une part fiscale chacun.

Retrouvez ci-dessous le calcul du nombre de parts fiscales d'un couple avec enfants :

Composition du foyerNombre de partsNombre de parts en cas de garde alternée suite à un divorce
Couplé marié/pacsé avec 1 enfant2,5 parts2,25 parts
Couplé marié/pacsé avec 2 enfants3 parts2,5 parts
Couplé marié/pacsé avec 3 enfants4 parts3 parts
Couplé marié/pacsé avec 4 enfants5 parts3,5 parts
Couple marié/pacsé avec 5 enfants ou plus1 part par enfant supplémentaire 

Quel montant pour ne pas être imposable en 2020 ?

Pour ne pas avoir d'impôt à payer en 2020, un contribuable vivant seul (célibataire, divorcé, séparé ou veuf) ne doit pas avoir un revenu net imposable supérieur à 15 305 €. Ce seuil d’exonération varie selon la composition du foyer fiscal :

Nombre de parts fiscalesCouple marié / pacséPersonne vivant seule
1X15 305 €
1,5X20 337 €
228 558 €25 369 €
2,533 589 €30 401 €
338 621 €35 403 €
3,543 653 €40 407 €
448 685 €45 435 €
4,553 717 €50 471 €

Comment est déterminé le taux de prélèvement à la source ?

Le taux de prélèvement à la source est calculé par l'administration fiscale sur la base de votre dernière déclaration de revenus. Le taux est calculé sur la base des revenus soumis au prélèvement à la source (salaires, pensions, rentes viagères, revenus de remplacements, revenus fonciers, revenus d'activité non salariée, etc.), mais certains revenus sont exclus du calcul :

  • Plus-values de cessions ;
  • Revenus issus des capitaux mobiliers ;
  • Participation et intéressement.

Pour faire simple, le taux de prélèvement à la source correspond au pourcentage de votre impôt par rapport à votre revenu net imposable. Pour reprendre l'exemple de Matthias, avec 30 240 € de revenu imposable et un impôt d'un montant de 3 216 € (barème 2019), le taux de prélèvement à la source s'élève à :

3 216 ÷ 30 240 = 10,6 %

Matthias sera donc prélevé à hauteur de 10,6 % de son salaire chaque mois.

Comment est calculé le taux individualisé ?

Réservé aux couples mariés/pacsés, le taux individualisé permet de calculer et répartir l'impôt à payer au pro rata des revenus de chacun des membres du couple. L'administration fiscale commence par calculer l'impôt sur le revenu du foyer fiscal, comme s'il était imposé au taux personnalisé (l'option par défaut). Elle calcule ensuite l'impôt du conjoint le plus faiblement imposé. Elle "soustrait" ensuite ce montant au total de l'impôt du couple. La différence correspond au montant que devra payer l'autre conjoint (celui ou celle qui gagne le plus).

Comment réduire l'impôt sur le revenu ?

Les dispositifs de défiscalisation et les niches fiscales permettent aux contribuables de réduire leur impôt sur le revenu grâce aux déductions et réductions d'impôts. L'immobilier, les services aux particuliers, l'épargne salariale ou encore les groupements forestiers font partie des solutions les plus utilisées. 

Pour réduire votre impôt sur le revenu, vous devez commencer par distinguer les revenus imposables de ceux qui ne le sont pas.

Quels sont les revenus imposables ?

Les revenus imposables sont les suivants en France : 

  • Les salaires (TS),
  • Les retraites,
  • L'allocation de chômage,
  • Les revenus des capitaux (RCM),
  • Les revenus immobiliers,
  • Les plus-values (PV),
  • Les Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC),
  • Les Bénéfices Non Commerciaux (BNC),
  • Les Bénéfices Agricoles (BA).

Quels sont les revenus non imposables ?

Il existe également de nombreuses sources de revenus ne faisant pas l'objet d'une imposition en France. Ces revenus non imposables sont les suivants :

  • Les allocations familiales,
  • La prestation d'accueil d'un jeune enfant (PAJE),
  • Les aides au logement (APL, ALS, ALF),
  • L'allocation de rentrée scolaire (ARS),
  • La prime de Noël,
  • Le Revenu de Solidarité Active (RSA),
  • La prime d'activité,
  • L'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH),
  • L'allocation aux adultes handicapés (AAH),
  • La prestation de compensation du handicap (PCH).

Foire aux questions

🤝 Quelle est ma tranche d'imposition ?

On parle de taux marginal d'imposition (ou TMI) pour désigner le taux auquel est imposée la dernière tranche du revenu d'un contribuable en 2020 ou en 2019. Votre IR est ainsi calculé selon le barème progressif. Si le montant de vos revenus est de 30 000 €, votre TMI est de 30 %, puisque c'est la troisième tranche d'imposition qui sera la dernière.

🤝 Quand faire sa déclaration d'impôt sur le revenu ?

La campagne de déclaration de vos revenus à l'administration fiscale a lieu à la même période tous les ans, à savoir de mi-avril à mi-juin.

🤝 Quand recevrons-nous l’avis d’imposition 2020 ?

L'avis d'imposition de 2020 est d'ores et déjà disponible sur votre compte personnel impots.gouv.fr. Vous y trouverez les détails de votre déclaration de revenus, ainsi que le montant qu'il vous reste à régler à l'administration fiscale, ou, à l'inverse, le montant qu'elle va vous reverser. Pensez à faire une simulation pour en savoir plus sur vos tranches d'impôts en 2020 et 2021 pour un couple marié, pour une, deux ou trois parts, pour en savoir plus sur les décotes existantes, etc.

🤷 Quelles sont les tranches d'impôts en Belgique en 2020 ?

En Belgique, une première tranche de revenu est imposée à hauteur de 25 %, et ce peu importe le montant de vos revenus. Cette tranche de 25 % est suivie de 3 autres tranches : 40 %, 45 % et 50 %. Pour comparer, l'impôt au Québec répond également à un barème avec des tranches d'impôt de 15 %, 20 %, 24 % et 25,75 % en 2020, En Suisse, les tranches d'impôt sont plus complexes, puisqu'on a affaire à un État fédéral subdivisé en plusieurs cantons qui sont imposés différemment.