Le Plan Loi de Finance (PLF) 2019 révélé lundi 24 septembre a annoncé les nouveaux taux et barèmes de l'impôt sur le revenu pour l'année 2019 (article 2). Les tranches telles qu'elles étaient fixées en 2018 ont été revalorisées de 1,6% (contre 1% en 2018). Mais le contexte de cette année, entre passage au prélèvement à la source et année blanche, rend les choses un peu particulières. Si le projet de loi est adopté, quels seront les taux d'imposition 2019 ?

 

Barèmes des impôts 2018 : couple, célibataire, quotient familial 

2018 est la dernière année où les règles en vigueur pour le calcul de l'impôt (celui de 2018 sur le revenu 2017 donc) seront appliquées. Dès le 1er janvier, place au prélèvement à la source ! Ce nouveau système de collecte de l'impôt, déjà en place dans la plupart des pays européens, ne modifie pas le mode de calcul de l'impôt (2019 ne devrait pas coûter plus cher aux contribuables) mais son mode de collecte. En revanche, le prélèvement à la source ne changera pas l'application des taux, tranches et barèmes de l'impôt sur le revenu. Ces seuils et plafonds seront toujours pris en compte pour calculer le montant à payer.

Je calcule le montant de mes impôts et mon taux de prélèvement à la source 

Les taux qui vous permettent d'estimer le montant de votre impôt pour 2018 sont les suivants :

Tranche de revenus Taux d'imposition
de 0€ à 9 807€ 0%
de 9 807€ à 27 086€ 14%
de 27 086€ à 72 617€ 30%
de 72 617€ à 153 783€ 41%
au-delà de 153 783€ 45%

En 2019, ils ont subi une revalorisation de 1,6%. Ce qui donne en théorie les taux d'imposition suivants :

Tranche de revenus Taux d'imposition
de 0€ à 9 964 € 0%
de 9 964 € à 27 519 € 14%
de 27 519 € à 73 779 € 30%
de 73 779 € à 156 244 € 41%
au-delà de 156 244 € 45%

Nous disons "en théorie", car ces taux d'imposition 2019 n'entreront en vigueur que si le Projet de Loi Finances est définitivement adopté

►Lire aussi Tranches d'impôts 2019 : calcul, barème et prélèvement à la source

Plafonnement du quotient familial 2019

Les tranches d'imposition 

couple marié barème
Couplé marié : quel barème pour l'impôt ?

Le nombre de parts est le même qu’en 2018. Les couples mariés ou pacsés et soumis à une imposition commune ont 2 parts de quotient familial. Un chiffre qui augmente avec le nombre d'enfants à charge. Leur foyer fiscal compte alors :

  • 2,5 parts avec un enfant à charge ;
  • 3 parts avec deux ;
  • 4 parts avec trois ;
  • 5 parts avec quatre ;
  • 1 part par enfant au-delà de quatre.

Les personnes isolées ont 1 part de quotient familial. Mais ici aussi, les enfants à charge ouvrent droit à une majoration. Leur foyer fiscal compte alors :

  • 2 parts avec un enfant à charge ;
  • 2,5 parts avec deux ;
  • 3,5 parts avec trois ;
  • 4,5 parts avec quatre ;
  • 1 part par enfant au-delà de quatre.

Les plafonds du quotient familial 2019

Les plafonds 2019 du quotient familial sont inscrits dans le projet de loi de finances 2019. Ils sont légèrement supérieurs aux plafonds 2018 afin de prendre en compte l'inflation (+ 1,6 %) :

  • 1 551 euros pour chaque demi-part liée aux personnes à charge dans le cas général.
  • 927 euros pour la demi-part supplémentaire dont bénéficient les personnes seules qui ont eu au moins un enfant à charge dans le passé, pendant au moins cinq ans alors qu'elles vivaient seules.
  • 3 660 euros pour la part entière au titre du premier enfant à charge dont bénéficient les contribuables célibataires, divorcés ou séparés qui élèvent seuls un ou plusieurs enfants.
  • 3 098 euros pour la demi-part supplémentaire attribuée à certains contribuables (titulaires de la carte d'invalidité, de la carte d'ancien combattant, etc.).
  • 4 830 euros pour la part supplémentaire correspondant au maintien du quotient conjugal pour les personnes veuves ayant au moins une personne à charge. Une personne veuve avec personne à charge conserve en effet le même quotient familial qu'avant le décès de son conjoint. Ce plafonnement n'est pas appliqué pour les décès intervenus au cours de l'année d'imposition.

Et pour les couples non mariés ?

barème impôt 2019
Concubinage, union libre : quelle imposition ?

Les tranches d'imposition 2018 pour les couples vivant en union libre ou en concubinage sont-elles les mêmes ? Tout dépend de s'ils ont opté ou non pour un régime d'imposition commune. Si ce n'est pas le cas, chacun souscrit donc une déclaration de revenus personnelle, en indiquant s’il est célibataire, veuf, divorcé ou séparé

Dans le calcul du quotient familial, chacun des deux premiers enfants donne droit à une demi-part, lorsque les parents sont mariés ou pacsés et soumis à une imposition commune. Dans le cas d'un couple non marié (concubinage  ou union libre), deux possibilités :

  • les enfants sont issus d'une précédente union : seul leur parent peut les déclarer à sa charge.
  • ils sont issus du couple : les enfants peuvent être comptés à la charge de leur mère ou de leur père, mais pas des deux.

Simuler le montant de son impôt sur le revenu 2019

Aider les contribuables à mieux gérer leur argent tout en réduisant le montant de leur impôt sur le revenu, c'est ce que propose TacoTax. Ainsi, le simulateur des impôts 2018 sur revenus 2017 a aidé des centaines de particuliers à optimiser leurs dépenses personnelles en cette fameuse année fiscale blanche. Avec le passage au prélèvement à la source, nous poursuivons dans cette lancée avec des outils vous permettant de calculer précisément votre impôt 2019 en quelques clics. Il vous suffit de saisir, dans l'ordre :

  • votre situation personnelle
  • votre année de naissance
  • les personnes à charge de votre foyer fiscal
  • le type de revenus que vous touchez (salaires, traitements, BIC, BNC)
  • le montant
  • vos frais professionnels 
  • vos pensions alimentaires si vous en avez
  • vos produits d'épargnes retraite et dépenses supplémentaires

L'avantage de notre simulateur est triple :

  • vous découvrez le montant précis de votre impôt sur le revenu
  • vous découvrez en même temps votre taux de prélèvement à la source
  • vous pouvez constater d'une part les dispositifs de défiscalisation auxquels vous êtes éligibles et les bénéfices que vous pourriez en tirer.

Foire aux questions

Que devient le quotient familial en cas de divorce ?

En cas de divorce ou de rupture de Pacs l'année au titre de laquelle l'imposition est établie, c'est la situation du couple au 31 décembre de cette même année qui détermine le quotient familial du foyer. Prenons un exemple : un couple se sépare en 2018, ce sera donc sa situation matrimoniale au 31 décembre 2018 qui sera retenue pour la détermination du quotient familial pour l'impôt sur les revenus de 2019. En bref, les couples soumis à une imposition commune pour la déclaration de revenus sont encouragés à attendre le début de l'année de recouvrement de l'impôt pour divorcer ou rompre le Pacs.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci