1. Le guide de l'impôt sur le revenu

  2. Simulation impôt, prélèvement à la source, taxe d'habitation : 6 simulateurs Tacotax pour vos finances personnelles

Simulation : les 6 simulateurs Tacotax pour vos finances personnelles

simulateur impots

Sommaire de l'article

Comment faire une simulation de son impôt 2020 sur le revenu 2019 ? Où trouver un simulateur de taxe d'habitation ? Comment calculer le montant de tous ses impôts et taxes pour l'année 2020 ? Calculer ses dépenses à venir reste la meilleure façon de prévoir son budget et d'anticiper les imprévus financiers. Tacotax met à disposition des particuliers 6 simulateurs, conçus par des experts en fiscalité, à jour en 2020, notamment en ce qui concerne le barème des impôts.

Simulation de l'impôt 2020 sur les revenus 2019 : combien allez-vous payer ?

Les particuliers qui déclarent leurs revenus en ligne sur www.impots.gouv.fr peuvent, à l'issue de leur déclaration, connaître le montant estimatif de leur impôt. Pour s'assurer que le montant indiqué est correct, le mieux reste d'effectuer une simulation d'impôt sur le revenu. De cette façon, vous pouvez comparer les deux résultats obtenus, et s'assurer qu'il n'y a pas d'erreur.

Le calcul de l'impôt sur le revenu 2019 ou 2020 fait intervenir plusieurs éléments, à commencer par le barème progressif de l'impôt. Pour rappel, l'impôt sur le revenu en France est calculé par paliers, avec des taux et des tranches différents. Pour calculer le revenu net imposable d'un foyer fiscal, on prend le nombre de parts fiscales qui le compose et les revenus nets perçus sur l'année.

Voici le barème de l'impôt 2020 sur les revenus 2019 :

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
≤ 10 064 €0 %
Entre 10 065 € et 25 659 €11 %
Entre 25 660 € et 73 369 € 30 %
Entre 73 370 € et 157 806 €41 %
> 157 807 €45 %

La simulation de l'impôt inclue les demie-parts (correspondant aux enfants), les réductions et crédits d'impôts auxquels vous avez eu droit en 2019, le nombre de personnes à charge, les frais professionnels, etc. Vous pouvez bien évidemment la réaliser tous les ans : une simulation d'impôt en 2018 sur les revenus de 2017, en 2019 sur les revenus de 2018, en 2020 sur les revenus de 2019 ou encore en 2021 sur les revenus de 2020 permet ainsi de se rendre compte, grâce à un simulateur, de l'évolution de votre imposition, par exemple/

Bon à savoir : le résultat de la simulation peut faire apparaître un solde à régler ou un trop-perçu à vous rembourser. Cela est dû à la retenue à la source déjà effectuée en 2019.

J'ai un solde d'impôt à régler à l'automne

Vos revenus ont augmenté en 2020 par rapport à 2019 et vous avez omis d'ajuster votre taux de prélèvement à la source ? Vous avez donc été prélevé en deçà de ce que vous deviez à l'administration fiscale. Le solde qui s'affiche sur votre avis de situation déclarative correspond à la différence entre ce que vous avez effectivement réglé et ce qui reste à payer.

Si l'impôt dû est supérieur à l'impôt déjà prélevé, vous devrez verser le solde à la fin de l'été de l'année en cours. Les modalités de paiement dépendent du montant à régler :

  • le montant de votre solde d'impôt est inférieur à 300 € : paiement en une fois avant le 15 septembre de l'année en cours;
  • le montant de votre solde d'impôt est supérieur à 300 € : en quatre mensualités, de septembre à décembre de l'année en cours.

J'ai un trop perçu à me faire rembourser par l'administration fiscale

Cela peut être le résultat de deux situations :

  • vous avez payé plus d'impôts que vous n'en deviez en 2020. Cela peut être dû à un changement de situation, comme une baisse de revenus, une naissance ou un divorce au sein de votre foyer, qui entraîne une baisse de votre imposition.
  • vous avez droit à un ou plusieurs crédits d'impôt sur des dépenses effectuées en 2019. En effet, les crédits d'impôts sont pris en compte en fonction des éléments renseignés dans la déclaration annuelle de revenus et sont donc versés avec une année de décalage

Ce dernier pourra obtenir un remboursement du trop-perçu par la Direction générale des finances publiques (DGFIP) l'été suivant la déclaration des revenus. Le remboursement s'effectuera directement sous forme de virement sur le compte bancaire du contribuable.

Simulation revenus nets : calculer ses revenus nets

L'entrée en vigueur du prélèvement à la source en janvier 2018 a sensiblement modifié la perception de l'impôt par les contribuables. Ces derniers sont désormais prélevés directement sur leurs revenus imposables tous les mois (ou tous les trimestres dans certains cas). Le prélèvement est effectué par le tiers payeur, qui peut être :

  • l'employeur pour les salariés ;
  • la caisse de retraite pour les retraités ;
  • l'État pour les fonctionnaires ;
  • Pôle Emploi pour les demandeurs d'emploi ;
  • la Sécurité sociale pour les personnes en arrêt-maladie prolongé.

Quant aux travailleurs non salariés, micro-entrepreneurs, exploitants agricoles et propriétaires bailleurs, le prélèvement de l'impôt se fait sous forme d'acomptes contemporains, chaque mois ou chaque trimestre.

Pour calculer le montant exact de vos revenus nets, le simulateur Tacotax a besoin de connaître votre taux de prélèvement à la source. Celui-ci se trouve dans votre espace particulier sur le site www.impots.gouv.fr. Il est automatiquement mis à jour par la Direction générale des Finances publiques suite à l'envoi de votre déclaration de revenus.

Connaître le montant de ses revenus nets après impôt est la meilleure façon de s'assurer de payer l'impôt juste. Et, si besoin est, de mettre à jour son taux de prélèvement à la source.

Simulation de taxe d’habitation 

Lancé en 2018, le projet de loi visant à supprimer la taxe d’habitation pour tous les Français sera terminé en 2023. Pour 80% d’entre eux, la taxe disparaîtra dès 2020. Une première réduction de 30% avait été appliquée en 2018 pour les particuliers dont le revenu fiscal de référence ne dépassait pas les seuils plafonds fixés par l’État. En 2019, le montant de la réduction est passé à 65% pour les personnes éligibles. En 2020, le dégrèvement atteint 80 % : seuls les 20 % restant - correspondant aux ménages les plus aisés en France - devront s'acquitter de cet impôt, dont la suppression totale est prévue pour 2023.

Pour eux, passer par un modèle complet de simulateur d'impôts locaux leur permettrait de mieux appréhender cette dépense à venir.

Attention, il ne s’agit là que des résidences principales. Les résidences secondaires ne sont pas concernées par la réforme, qu'ils soient célibataires ou mariés/pacsés.

Pourquoi faire une simulation de taxe d'habitation ?

Le simulateur de taxe d’habitation prend en compte votre Revenu Fiscal de Référence (RFR) pour tester votre éligibilité au dégrèvement progressif mis en place par le gouvernement. Pour cela, vous devez renseigner les données suivantes :

  • la composition de votre foyer fiscal (nombre d’enfants et / ou personnes à charge, marié-e, pacsé-e, etc.) ;
  • vos revenus nets mensuels ;
  • votre situation dans le logement : propriétaire, locataire, hébergé(e) à titre gratuit ;
  • le type de bien où vous résidez.

Le résultat de la simulation vous indiquera directement si vous êtes éligibles à la baisse de taxe d’habitation. Notez que si vous avez déjà bénéficier des deux premiers dégrèvements en 2018 et 2019, vous avez sans doute été éligible en 2020. En revanche, vous ne connaîtrez pas le montant de votre taxe avec la réduction. Le simulateur Tacotax n’intègre pas les taux votés par les collectivités, qui servent de base au calcul des impôts locaux

Simulation Défiscalisation : à quels dispositifs de défiscalisation êtes-vous éligible ?

Il existe plus de 460 niches fiscales en France. De la défiscalisation immobilière à l'investissement viticole en passant par la déduction des frais de scolarisation, rares sont les dépenses, les investissements ou les placements n'ouvrant pas droit à un (ou plusieurs) avantage fiscal. Pour citer les plus connus :

  • l'immobilier
  • les entreprises
  • les dons
  • le cinéma
  • le journalisme
  • l'épargne salariale
  • les travaux
  • l'art
  • les forêts
  • l'emploi d'un salarié à domicile
  • l'assurance vie

Faire de la défiscalisation peut répondre à un certain nombre d'objectifs :

  • gestion de patrimoine ;
  • préparation de la retraite ;
  • faire fructifier ses revenus ;
  • préparer sa transmission ;
  • réduire ses impôts ;
  • protéger sa famille ;

Si certains objectifs, comme l'emploi d'un salarié à domicile, sont accessibles à tous, d'autres sont plus restrictifs, ou s'adressent à une certaine catégorie de contribuables. C'est par exemple le cas de la loi Pinel. Comment savoir quelle niche fiscale sera la plus intéressante pour vous ? La plus rentable ? En faisant une simulation de défiscalisation, vous saurez quels sont les dispositifs les plus adaptés à vos objectifs, votre situation, vos horizons de placement, etc. 

À partir de votre situation personnelle (âge, situation maritale, nombre de personnes à charge) et professionnelle (statut, revenus nets), le simulateur passe en revue plus de 400 niches fiscales pour extraire celles qui correspondent le mieux en termes d'économie d'impôts.

Simulation Pinel : tester son éligibilité à la loi Pinel

De tous les dispositifs de défiscalisation immobilière existants, la loi Pinel est sans doute le plus connu. Instaurée en 2014, elle était initialement prévue pour être supprimée à partir du 1er janvier 2018. Mais le gouvernement a ratifié cette mesure et décidé de la prolonger jusqu'au 31 décembre 2021.

Pour rappel, la loi Pinel, nommée ainsi d'après la ministre Sylvia Pinel, est un dispositif d'investissement locatif, qui remplace le dispositif Duflot, dont il reprend les principales modalités, avec quelques assouplissements. Il concerne les opérations réalisées entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2021. 

Bon à savoir : à compter du 1er janvier 2021, le dispositif Pinel sera réservé aux investissements réalisés dans des logements situés dans un bâtiment d'habitation collectif (appartements). Les maisons individuelles ne seront plus éligibles.

Investir en Pinel ouvre droit à réduction d’impôt calculée sur le prix d'achat des logements neufs ou anciens réhabilités pour atteindre les performances techniques du neuf. Le montant de la réduction d'impôt est proportionnel à la durée de mise en location choisie :

  • location de 6 ans : 12% de réduction d'impôt ;
  • location de 9 ans : 18% de réduction d'impôt ;
  • location de 12 ans : 21% de réduction d'impôt.

L'avantage fiscal est croissant et réparti sur toute la durée d'engagement, dans la limite d'un plafond global de 300 000 € et de 5 500 € par mètre carré. Les particuliers peuvent investir seuls, en couple, en indivision ou encore par le biais d'une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI).

Pourquoi faire une simulation de la loi Pinel ?

Investir en loi Pinel est un projet ambitieux, qui nécessite souvent pour l'emprunteur de contracter un crédit immobilier pour financier l'achat du bien. Sur la base de l'analyse de votre situation, le simulateur loi Pinel conçu par Tacotax vous donne le montant des économies d'impôt réalisées grâce à votre investissement Pinel. Pour réaliser la simulation, il vous faudra renseigner :

  • votre situation personnelle (célibataire, marié, Pacsé, divorcé, veuf, etc.)
  • votre statut professionnel (salarié, indépendant, retraité, profession libérale)
  • vos revenus nets avant impôts
  • votre statut dans votre logement (locataire, propriétaire, hébergé à titre gratuit)
  • votre code postal + un numéro de téléphone

Depuis la page de résultats, vous pourrez découvrir :

  • le montant de vos mensualités d'emprunt ;
  • vos réductions d'impôts ;
  • vos loyers ;
  • votre effort d'épargne.

Notez que certaines données relatives à votre projet Pinel sont modifiables depuis la page de résultats ; 

  • le montant de votre projet ;
  • le montant de votre apport personnel ;
  • les durées de location (6, 9 ou 12 ans) et d'emprunt.

Simulation rachat de crédit : tester son éligibilité au rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste pour un emprunteur à faire racheter son ou ses crédits à la consommation / immobiliers en cours par un organisme concurrent de celui qui les héberge. Pour un emprunteur, faire racheter ses crédits permet d'alléger ses mensualités ou de réduire la durée de remboursement initialement prévue. L'organisme financier qui rachète les crédits (établissement bancaire, société de crédit, etc.) établit un nouvel échéancier, de nouvelles mensualités et surtout un nouveau taux, généralement plus avantageux que celui que vous remboursez actuellement. 

Un rachat de crédit est une opération longue, et parfois coûteuse. Il s'agit en effet de convaincre un établissement financier de racheter vos crédits et d'accepter de vous compter parmi ses clients. Pour évaluer les retombées financières d'un rachat de crédit sur vos finances, et évaluer la faisabilité de l'opération, le mieux est encore d'effectuer une simulation de rachat de crédit.

Cette démarche est une réponse à plusieurs situations différentes :

  • restructurer sa dette : vous êtes à la limite de monter un dossier de surendettement parce que vous n’avez plus assez de moyens financiers pour rembourser vos créanciers ;
  • regrouper plusieurs crédits en un seul : vous avez envie de payer des mensualités plus faibles et n’avoir qu’un seul organisme créancier à rembourser;
  • faire racheter un seul crédit : vous estimez que votre taux d'emprunt est trop élevé par rapport aux taux en vigueur chez la concurrence.

Il peut arriver que le rachat de crédit fasse suite à une tentative de renégociation d’un prêt. Cette opération consiste à intervenir auprès de sa banque pour négocier de meilleures conditions d'emprunt pour son crédit immobilier. Les emprunteurs qui échouent dans leurs tentatives de renégociation auprès de leur banque peuvent être alors tentés d'aller voir que propose la concurrence. Notez que s'il est possible de renégocier un prêt immobilier, ce n'est pas possible avec un crédit à la consommation.

Simulateur PER : simulez le montant de votre épargne-retraite

Petit dernier de la loi PACTE, le Plan Épargne Retraite (PER) rassemble les différents dispositifs d'épargne-retraite existant au sein d'une seule et unique enveloppe fiscale. Pour préparer leur retraite, de nombreux particuliers misaient sur ces différents plans (PERP, PERCO, régime Préfon, contrats Madelins, etc.), qui combinaient avec des avantages fiscaux.

Foire aux questions

Comment faire une simulation de l'impôt 2019 sur les revenus 2018 ?

Les différents simulateurs de l'impôt sur le revenu en ligne sont régulièrement mis à jour afin de tenir compte des différentes mesures fiscales. Notamment pour tout ce qui concerne les changements apportés au barème progressif, aux taux et tranches de l'impôt sur le revenu. Le barème de l'impôt sur les revenus 2019 et 2018 n'étant pas le même, il est difficile d'effectuer une simulation d'impôt sur les années précédentes.

Où trouver un simulateur d'impôts pour les auto entrepreneurs ?

Les sites mon-autoentreprise.fr ou encore le site officiel du service public proposent notamment de réaliser une simulation d'impôts pour les auto entrepreneurs : les cotisations sociales sont ainsi calculées en fonction du chiffre d'affaire. Attention ! Certaines charges ne sont pas toujours prises en compte, telles que la CFE (Cotisation Foncière des entreprises).

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite