Les célibataires font malheureusement partie des catégories de contribuables les plus taxées. Il y a certes l'option Pacs, mais cela reste un dernier recours. Comment payer moins d'impôt quand vous déclarez vos revenus seul(e) ? Est-ce qu’il existe des moyens de réduire ses impôts spécial célibataire ? Cet article pourra vous aider à connaître les réductions d’impôts ainsi que les dispositifs applicables aux célibataires. Vous connaîtrez quelques astuces en fiscalité pour savoir comment réduire vos impôts. 

 

Qu’est-ce que cela signifie de réduire ses impôts en tant que célibataire ?

célibataire enfants
Parent célibataire ? Vous avez droit à une réduction d'IR !

Ce n’est jamais simple de s’y retrouver parmi toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour diminuer vos impôts. La question peut également se poser ainsi : comment défiscaliser ses revenus quand on vit seul(e) ? Pour vous aider à y voir plus clair, il est important de revenir sur la définition même de réduction d’impôts et de défiscalisation. 

Réduire ses impôts peut se faire par différentes manières :

  • en diminuant vos revenus à déclarer, c’est ce que l’on appelle la réduction d’impôts. En fonction de votre situation, il y a des droits qui sont débloqués sous forme de réduction. Vous n’aurez pas de compensation en cas de réduction plus importante que vos revenus imposables. 
  • une somme va être soustraite, durant le calcul effectué par l’administration fiscale, à la base de votre déclaration. Au lieu de venir réduire vos revenus imposables, la déduction d’impôts va s’opérer sur la base, l’assiette de votre revenu fiscal ;
  • le remboursement d’une somme en rapport à un versement effectué pour différentes raisons. C’est ce que l’on appelle le crédit d’impôt
Je calcule le montant de mon impôt 2019 avec TacoTax !

La réduction d’impôts par l’investissement

Il existe plusieurs possibilités pour réduire ses impôts en investissant. La toute première chose qui vient à l’esprit est la location immobilière. Ensuite, vous pouvez également choisir d’investir dans des entreprises par le biais du mécénat ou du sponsoring. 

Investir dans l’immobilier

En tant que propriétaire bailleur 

  • Le statut LMNP : 50 % d'abattement forfaitaire sur les revenus générés, réduction d’impôt de 11% du prix d’investissement hors taxe du bien avec le dispositif Censi-Bouvard
  • La loi Pinel (depuis septembre 2014) : entre 12 % et 21 % en fonction du nombre d’années de location (6, 9 ou 12 ans).

En tant que propriétaire occupant : le dispositif Scellier puis Duflot et enfin Pinel ont mis en place des réductions d’impôts sur un prix de revient de 300 000 € avec différents pourcentages de remise. Scellier est pour les logements acquis avant 2013, Duflot pour ceux entre 2013 et le 31 août 2014 et Pinel depuis septembre 2014. 

Investir dans les entreprises

investir dans une entreprise
Souscrire au capital d'une entreprise : réduction d'impôt !

L’investissement financier dans une entreprise peut vous donner une réduction de 18 % avec les deux conditions suivantes : une entreprise dont le siège social est en France et soumise à l’impôt sur les sociétés (IS).

Il existe aussi la participation au capital :

  • la souscription au capital d’une petite ou moyenne entreprise (PME) : en tant que célibataire, vous pouvez bénéficier d’une diminution d’impôt de 25 %, plafonné à 50 000 €. Cette souscription doit avoir lieu entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018, puisque la loi de finance 2018 a augmenté le taux de réduction en passant de 18 % à 25 %, pour cette année. 
  • la souscription au capital d’une entreprise de presse : 30 % de réduction dans la limite de 5 000 € et 50 % si c’est une entreprise solidaire de presse d’information. 
  • la reprise d’une PME : la réduction est de 25 % et plafonnée à 20 000 € pour une personne célibataire. 

Comment réduire ses impôts sans investir ?

Les dons et le mécénat

Quand vous avez envie de faire un don à une association qui est importante à vos yeux, vous pouvez défiscaliser en partie la somme donnée. Il faut que ce soit pour une association qui est reconnue d’utilité publique ou pour un organisme d’intérêt général. Vous pourrez obtenir une diminution d’impôt de 66 % des sommes versées avec plafond de 20 % du revenu imposable. Cela monte jusqu’à 75 % pour 531 € de don à une association pour l’aide aux personnes en difficulté.

Il est également possible de réduire ses impôts en passant par le mécénat : si vous êtes un professionnel, vous pouvez en votre nom propre, faire des dons à une entreprise. Pour cela, il faut que vous ayez un chiffre d’affaires imposable. Le crédit d’impôt s’élève à 60 % des sommes versées à l’entreprise. 

Payer moins d’impôts : l’épargne et les placements financiers

  • L’épargne salariale : quand vous recevez des primes à votre travail comme la prime d’intéressement ou d’objectif, il faut savoir que ces primes sont imposables. Ces sommes perçues, en supplément, font désormais partie des sommes à déclarer ; 
  • Le plan épargne retraite populaire (PERP) : il faut des revenus imposables assez important pour que cette épargne soit intéressante. Pur son fonctionnement, il est identique au système de l’assurance-vie.  

Les autres réductions d’impôts

Voici un tableau récapitulatif des principales réductions d’impôts. Il est évident que la liste présentée ci-dessous n’est pas exhaustive. 

À quelle occasion ?

Combien de réduction ?

Les contrats de prévoyance

Un contrat de prévoyance santé vous permet de faire face aux imprévus de santé. La déduction est de 25 % des sommes versées avec un plafond à 1 525 €.

Le contrat d’assurance-vie

Il y a une déduction faite sur la perception des sommes dans le cas où vous gardez votre assurance durant 8 ans sans retrait d’argent. C’est dans la limite de 4 600 € en tant que célibataire.

La classe moyenne

Un abattement de 20 % se fait automatiquement pour les revenus fiscaux inférieurs à 18 685 € pour la première part et c’est dégressif pour les revenus fiscaux situés entre 18 685 € et 20 705 €.

Les personnes de plus de 65 ans

Il y a un abattement automatique effectué sur les revenus imposables.

Le départ en retraite

En cas de départ involontaire, une exonération des indemnités est possible. Ces indemnités sont déduites à hauteur de 50 % et plafonnées à 196 140 € pour 2017.

Les frais réels

La déclaration des frais réels n’est valable que si vos dépenses ont été plus élevées que la déduction automatique de 10 % en tant que salarié. Les indemnités profession sont à déclarer également. Rendez-vous sur le site impôts.gouv pour faire une simulation de vos frais .

Les travaux d’économie d’énergie

Il existe un crédit d’impôt pour la transition énergétique qui donne droit à un remboursement de 30 % des dépenses engagées sur 5 ans dans la limite de 8 000 €, en tant que célibataire. Pour l’isolation la déduction est comprise entre 15 et 30 %, qui en 2019, se transformera en prime.

Il existe tellement de moyens de déduire, réduire ou d’obtenir des crédits d’impôt qu’il faudrait plus qu’un article pour vous expliquer point par point ce qu’il est possible ou non de faire. Cependant, pour vous aider, il existe un livre intitulé “Payer moins d’impôts pour les nuls”, mis à jour régulièrement pour vous donner toutes les clés sur la fiscalité et les réductions qui en découlent.

 Baisse d'impot 2020 : ce qui va se passer

Foire aux questions

Pourquoi les célibataires payent plus d'impôts que ceux en couple ?

Les impôts sur le revenu sont calculés avec un système de parts. Quand vous avez une déclaration commune avec une personne (en couple, marié ou pacsé) vous avez donc une déclaration avec deux parts fiscales au minimum. Avec des enfants ou des personnes à charge (majeure, personne handicapée ou dépendante) vous avez une demi-part supplémentaire/personne. C’est pour cela que vous pensez que les personnes en couple payent moins d’impôts qu’une personne se déclarant seule.

Quels sont les plafonds pour l’impôt sur le revenu, en tant que célibataire ?

Voici les différents seuils, en 2019 (sur les revenus 2018), en tant que célibataire :

  • vous êtes non-imposable jusqu’à 9 964 € de revenu imposable ;
  • vous êtes imposable à 14 % entre 9 964 € et 27 919 € de revenu imposable ;
  • vous êtes imposable à 30 % entre 27919 € et 73 779 € de revenu imposable ;
  • vous êtes imposable à 41 % entre 73 779 € et 156 244 € de revenu imposable ;
  • vous êtes imposable à 45 % au-dessus de 156 244 €.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?