L’impôt sur le revenu au Luxembourg est assez similaire à celui de la France avec des barèmes qui comprennent des taux en fonction de classes d’impôt. En France, ce ne sont pas des classes, mais des tranches. Comment déclarer ses impôts au Luxembourg ? Quelles sont les différences avec la France ? Comment calculer son impôt sur le revenu au Luxembourg ? Voici quelques explications pour comprendre les spécificités de l’impôt sur le revenu au Luxembourg et comment effectuer votre déclaration. 

Vous vous sentez perdu ? Il est possible de faire une simulation de vos impôts luxembourgeois pour 2018. Si vous êtes frontaliers et qu’une partie de vos revenus sont à déclarer en France, vous pouvez utiliser notre simulateur. 

 

Le fonctionnement de l’impôt sur le revenu au Luxembourg

C’est déjà complexe de savoir comment déclarer ses revenus en France, alors pour ses impôts sur le revenu quand on travaille à l’étranger, n’en parlons pas. Il existe de nombreux États où le prélèvement à la source a été mis en place : Royaume-Uni, Espagne, Allemagne, Belgique, etc. Il n’y a que la Suisse qui n’y est pas encore en Europe, si on fait exception de la Principauté de Monaco, qui ne taxe pas les revenus de ses ressortissants. La France, quant à elle, appliquera le prélèvement à la source à partir du 1er janvier 2019. 

Même si chaque État applique le prélèvement à la source, il le fait à sa manière. Pour le Luxembourg, cela s’appelle la retenue. La retenue à la source a été mise en place en 1967. Il fait partie de la seconde vague des États à avoir mis en place le prélèvement à la source avec le Portugal (1989), l'Irlande et la Grèce.

La retenue à la source 

prélèvement à la source
Luxembourg : l'impôt prélevé à la source

C’est le prélèvement à la source qui est le mode de recouvrement de l'impôt sur le revenu pour le Luxembourg. Chaque salarié a une fiche de retenue qui va déterminer le paiement de l’impôt sur le revenu. Comme en France, c’est l’employeur qui a la responsabilité de prélever cet impôt. 

La fiche de retenue contient toutes les informations pour effectuer le calcul de l’impôt sur le revenu : 

  • le taux de retenue, 
  • votre situation familiale, 
  • votre classe, 
  • les déductions et les modérations à soustraire.

Cette fiche est importante, car elle va influer sur ce que vous allez payer comme impôt sur le revenu au Luxembourg. 

Les charges déductibles au Luxembourg

Il existe différents abattements et déductions possibles :

  • les frais liés à votre profession (dépenses d’exploitation ou frais d’obtention) : ce sont les frais engendrés pour travailler. Ils peuvent être déduits au réel ou sous la forme de forfait, comme en France. Ils s’élèvent à :
    • 540 € pour un salarié,
    • 300 € pour une pension ou une rente,
    • 25 € pour vos revenus mobiliers.

Si vous êtes en situation d’invalidité, les forfaits sont bien évidemment augmentés. 

  • les dépenses dites “spéciales” : un forfait de 480 € est attribué aux couples se déclarant ensemble, un forfait de 336 € maximum (pour un célibataire sans enfant) pour des intérêts liés à l’achat d’une voiture (ou autres dépenses personnelles), les pensions dues à un ex-conjoint peuvent être déduites (plafonnée à 24 000 €/an) ainsi que les primes d’assurance.
  • les dépenses inhabituelles (charges extraordinaires) sont partiellement déductibles. Il peut s’agir de dépenses liées à une maladie, un accident, un parent à charge :
Quelles dépenses ? Quelle déduction ?
frais de ménage (personne dépendante) ou garde d’enfants abattement de 3 600 €/an
personnes invalides entre 150 € et 735 € selon le pourcentage d’invalidité.
frais liés à l’entretien d’un enfant en dehors du foyer (enfant de moins de 21 ou plus si étudiant) 3 480 € au maximum
  • les crédits d’impôts : en tant que salarié(e), indépendant(e) ou retraité(e), vous avez le droit à un crédit d’impôt à hauteur de 300 €/an. Si vous êtes dans la classe 1a avec un enfant (au moins), vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 750 €/an. Ce montant fluctue en fonction des allocations que vous percevez en tant que famille monoparentale. 

Comment faire votre déclaration d’impôts sur le revenu ?

Si vous n’avez que votre salaire comme source de revenus, vous n’avez pas à remplir de déclaration fiscale puisque c'est le système de la retenue à la source qui s'applique. Si vous avez d’autres sources de revenus (rentes, revenus fonciers), il faudra remplir votre déclaration au plus tard le 31 mars. 
 
Pour les travailleurs indépendants, il est impératif de remplir une déclaration fiscale annuelle avant le 31 mars.

En tant que résident(e) au Luxembourg

Dans cette situation, vous recevez votre fiche de retenue directement à votre domicile, par voie postale, sans en faire la demande. C’est votre employeur, qui, en vous déclarant au centre commun de la sécurité sociale (CCSS), va automatiquement créer une fiche de retenue.

Si vous avez plusieurs employeurs, il est possible d’avoir plusieurs fiches de retenue qu’il faudra classer. En effet, vous devez avoir une fiche principale et les autres ensuite. C’est le même principe en cas de déclaration en couple, il y a une fiche principale pour deux. 

L’imposition au Luxembourg pour les non-résidents

Pour les non-résidents, en tant que salarié(e), vous devez remplir un formulaire pour demander votre fiche de retenue. En effet, comme vous n’êtes pas domicilié(e) au Luxembourg, c’est à vous d’effectuer les démarches afin de pouvoir payer vos impôts. 

Il faut bien faire attention parce que sans cette fiche, votre employeur pourra tout de même effectuer une retenue à la source, mais votre situation individuelle ne sera pas prise en compte. Vous risquez de payer plus cher. Quand on parle de seconde carte d’impôt au Luxembourg, on fait référence à la première fiche de retenue additionnelle. Vous avez une fiche par employeur donc autant de fiches que d’employeur. 

Les barèmes de l’impôt sur le revenu 2018 au Luxembourg

Il est important de noter que le barème fiscal au Luxembourg est un des plus progressifs à l’heure actuelle. C’est surtout le cas pour les revenus en dessous de 40 000 €/an. Voici un tableau récapitulatif vous donnant le barème des impôts sur le revenu au Luxembourg en 2018 :

Revenus annuels 2018 Taux d’imposition 2018
en-dessous de 11 265 € 0%
11 265 € - 13 373 € 8,56 %
13 373 € - 15 081 € 10,70 %
15 081 € - 16 989 € 12,84 %
16 989 € - 18 897 € 14,98 %
18 897 € - 20 805 € 17,12 %
20 805 € - 22 713 € 19,26 %
22 713 € - 24 621 € 21,40 %
24 621 € - 26 529 € 23,54 %
26 529 € - 28 437 € 25,68 %
28 437 € - 30 345 € 27,82 %
30 345 € - 32 253 € 29,86 %
32 253 € - 34 161 € 32,10 %
34 161 € - 36 069 € 34,24 %
36 069 € - 37 977 € 36,38 %
37 977 € - 39 885 € 38,52 %
39 885 € - 41 793 € 40,66 %
41 793 € - 100 000 € 41,73 %
100 000 € - 150 000 € 42,80 %

au-dessus de 150 000 €

43,60 %

Ce sont les taux d’imposition au Luxembourg en 2018 avec l’ajout de la contribution au fond pour l’emploi

Une fois ce barème, il faut y ajouter les classes. Les classes d’impôts au Luxembourg font référence à votre situation familiale : 

  • Classe 1 : pour ceux qui se déclarent seuls (célibataires, divorcés, séparés) ;
  • Classe 1a : pour les couples non mariés avec enfant ou les veufs ;
  • Classe 2 : les personnes mariées ou liées par un contrat avec ou sans enfant. 

Le saviez-vous ? Depuis 2008, il n’existe plus que ces 3 classes. Les enfants ne sont donc plus pris en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu au Luxembourg. La modération ne s’effectue pas sur le taux d’imposition de classe 1a au Luxembourg, mais sur les revenus. 

Le calcul de l’impôt sur le revenu au Luxembourg

impôt sur le revenu classe
L'impôt luxembourgeois : une question de classe

Ce n’est pas forcément simple de savoir comment calculer l’impôt sur le revenu au Luxembourg, comme en France. Pour le Luxembourg, vous devez prendre en compte votre classe :

  • le foyer de classe 1 : le barème s’applique normalement, c’est-à-dire sur la totalité de vos revenus imposables ;
  • le foyer de classe 1a : si vous avez un revenu au-dessus de 45 000 €, le barème s’applique sur tous vos revenus imposables. En cas de revenus inférieurs à 45 000 €, votre base de calcul est diminuée de moitié. Si vous avez un revenu de 30 000 € avec un enfant (45 000 - 30 000) / 2 =  7 500 €, votre base sera alors de 22 500 €.
  • le foyer de classe 2 : le barème se base sur la moitié du revenu imposable et ce résultat est ensuite divisé par 2, peu importe si vous avez des enfants ou pas. 

Le barème appliqué sur le foyer de classe 2 est légèrement plus intéressant qu’en France pour un couple, mais moins intéressant quand vous avez un ou plusieurs enfants. 

Foire aux questions

Comment savoir quel revenu déclarer au Luxembourg ?

Il y a trois situations différentes :

  1. vous êtes résident(e) au Luxembourg : vous vivez au moins 6 mois dans cet État. Il faudra payer vos impôts au Luxembourg, y compris pour les revenus touchés dans un autre pays. 
  2. vous êtes non-résident(e) : vous avez vécu moins de 6 mois au Luxembourg, il vous faut payer vos impôts que pour les revenus luxembourgeois. 

Que vous soyez salarié(e) ou travailleur indépendant(e), c’est la même chose.

Pour aller plus loin :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci