Les différents États-membres de l'Union Européenne ont chacun un système fiscal bien spécifique. Si certains appellent à une unification des barèmes d’imposition sur tout le territoire européen pour rendre de plus en plus difficile l’exil fiscal, la réalité est encore bien loin de cet objectif. Pour le moment, les différences fiscales d’un pays à l’autre sont très importantes, au sein même de l’Europe. Quel est le pays le plus taxé en Europe en 2017 ? Petit comparatif des impôts en Europe 2018.

 

L'Europe, continent du prélèvement à la source

En Europe, le prélèvement à la source est le mode de recouvrement le plus répandu pour l'impôt sur le revenu. De tous les pays européens, seuls deux appliquent encore une méthode de collecte différente : la France, qui rejoindra le mouvement dès le 1er janvier 2019, et la Suisse. L'Allemagne a été la première à adopter cette méthode qui consiste en une retenue de l'impôt à la source sur les salaires et les traitements. 

Impôts en Europe : classement

Ce classement, s’il dresse une liste claire et intelligible des pays où les recettes fiscales sont les plus importantes par rapport à la richesse produite annuellement, n’indique pas forcément quels sont les pays où les habitants payent le plus d’impôts et il en va de même pour les impôts sur les sociétés. 

10 – La Grèce, 38,6%

La Grèce est un pays où l’impôt sur les revenus est plus sévère qu’en France et dans beaucoup d’autres pays, notamment parce que dès les premiers euros gagnés, on y est taxé à hauteur de 22%. Puis, le taux maximal de 45% est appliqué dès 40 000 euros, au lieu de 152 000 en France.

Impôt sur la Fortune : Non, supprimé en 2009.

TVA : un peu plus élevée qu’en France puisque son taux plein est de 24% et ses taux réduits de 6,5% et 13%. Enfin, le taux d’imposition des plus-values réalisées par les sociétés est de 29%, mais il passera à 26% au 1er janvier 2019 (sauf pour les établissements de crédit).

9 – Pays-Bas, 38,8%

pays-bas
Pays-Bas : des particuliers très taxés

Les Pays-Bas occupent une bonne place dans ce classement. De toutes les catégories de contribuables, ce sont les particuliers qui sont les plus lourdement imposés avec seulement trois tranches d’imposition :

  • 36,55% jusqu’à 19 922€,
  • 40,40% jusqu’à 66 421€ 
  • 52% à partir de 66 422€

Impôt sur la Fortune : supprimé en 2001 mais remplacé en partie sous la forme d'un impôt sur les revenus du capital.

TVA : 21% et l’impôt sur les sociétés de 20% (19% en 2019) pour les revenus inférieurs à 200 000 euros et 25% (24% en 2019) pour tous les revenus au-delà de 200 000 euros.

8 – Hongrie, 39,4%

Avec un impôt sur les sociétés de seulement 9%, des charges patronales qui ne dépassent pas les 22% et une taxation des plus-values incluse dans les impôts, la Hongrie est une bonne terre d’accueil pour les entreprises. En matière d'impôt sur le revenu, elle fait figure d'exception avec un taux unique porté de 16 % à 15 % depuis 1er janvier 2016.

Impôt sur la Fortune : Non, supprimé en 2010.

TVA : 27%, la Hongrie est première en la matière en Europe.

7 – Autriche, 42,7%

Même si l’Autriche se place en bonne position dans ce classement, son fonctionnement fiscal est plutôt avantageux pour les entreprises imposées à 25% sur leurs revenus et non pas leurs plus-values. Pour les particuliers, le prélèvement à la source leur facilite beaucoup la vie : 5 tranches d'imposition, des taux allant de 21% à 50%.

Impôt sur la Fortune : Non, supprimé en 1994

TVA : 20% se situe dans les normes de l’Europe.

6 – Italie, 42,9%

italie
L'impôt sur le revenu en Italie : tout un système

LItalie a un fonctionnement fiscal plutôt complexe. Les entreprises sont généralement imposées à hauteur de :

  • 24% pour les sociétés
  • 27,5 pour les banques
  • 34,5 pour les entreprises non opérationnelles.

Les plus-values, elles, sont imposées à 26%. Les habitants, eux, payent un impôt de 23% jusqu’à 15 000 € de revenus. Puis, l’impôt grimpe au long des 4 autres tranches pour atteindre 43% dès lors que les revenus annuels atteignent 75 000 €.

Impôt sur la Fortune : supprimé en tant que tel en 1992 mais remplacé en partie par un impôt sur les biens immobiliers, à l'exception de la résidence principale et des terrains agricoles.

TVA : 22% actuellement et il est prévu qu’elle passe à :

  • 24,2% en 2019,
  • 24,9% en 2020
  • 25% en 2021.

Il existe aussi un certain nombre de taxes régionales et locales.

5 et 4 – Suède et Finlande, ex-æquo à 44,1%

suède et finlande
La Suède, un taux d'imposition des plus élevés

En Suède, le taux moyen d’imposition des revenus des habitants est de 31,86% et l’impôt sur les sociétés de 22% devrait diminuer pour atteindre 20,6% en 2021 si le gouvernement poursuit ses réformes.

TVA  : assez élevée (25%). Pour les charges sociales, il existe des taux variables selon l’âge du salarié, avec des taux préférentiels pour les moins de 26 ans.

Impôt sur la Fortune : Non, supprimé en 2007.

Chez sa voisine, la Finlande, les impôts sur les sociétés sont seulement de 20% et ceux sur les plus-values également. Comme en Suède, la Finlande a opté pour l’impôt à la source pour les particuliers et le taux maximum d’imposition atteint presque 50%.

TVA : un peu moins élevée et de 24%

Impôt sur la Fortune : Non, supprimé en 2006.

3 – Belgique, 44,2%

Loin de l’image de paradis fiscal que certains lui ont donné, la Belgique est un pays avec des impôts assez élevés :

  • 29% pour les sociétés,
  • 50% pour les habitants dès que leurs revenus dépassent 36 300 €, avec 4 tranches d'imposition
  • la TVA est de 21%.

Impôt sur la Fortune : Non.

2 – France, 45,3%

La France, avec sa TVA à 20%, ses impôts sur les revenus des habitants divisés en 5 tranches :

  • moins de 9 807€ : 0%
  • 9 807 à 27 086€ : 14%
  • 27 086 à 72 617€ : 30%
  • 72 617 à 153 783€ : 41%
  • plus de 153 783€ : 45%1

Et avec son impôt sur les sociétés de 33,3%, ne démérite pas sa place dans ce classement.

Impôt sur la Fortune : depuis le 1er janvier 2018, l'ISF est supprimé mais remplacé par l'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) en 2017.

1 – Danemark, 45,9%

danemark
Le Danemark, champion d'Europe des impôts

Réputé pour être un pays dont l’économie se porte bien, le premier de ce classement brise les clichés selon lesquels de trop lourds impôts seraient responsables de la mauvaise santé de l’économie d’un pays.

L’impôt sur le revenu au Danemark varie entre 41 et 60% des revenus des habitants.

TVA : 25% et l’impôt sur les sociétés est de 22%. À noter que, préoccupé par l’écologie, le Danemark impose à 25% les sociétés pétrolières et gazifères auxquelles s’ajoute une « taxe sur les hydrocarbures » de 52% sur les profits de l’exploration et de l’extraction de pétrole et de gaz sur le plateau continental danois.

Impôt sur la Fortune : Non, supprimé en 1996.

Plus précisément, les différences européennes en matière fiscale se retrouvent également en ce qui concerne les taux moyens de l’impôt sur le revenu. Le Danemark arrive largement en tête avec un taux moyen de 36,19%. Il est suivi par la Finlande (22,01%), ou encore l’Italie (21,63%). À l’inverse, le Portugal est le pays européen avec le taux moyen le plus faible (7,18%). Seuls trois pays de l’Union européenne ont un taux inférieur à 10% dont la Slovaquie (9,84%) et la Grèce (9,60%). Le Luxembourg détient quant à lui le record du barème fiscal avec pas moins de 19 tranches d'imposition sur le revenu !

Foire aux questions

Quel est le pays le moins taxé d'Europe ?

Avec son taux de 10% pour l’impôt sur le revenu et pour l’impôt des sociétés, la Bulgarie possède le taux le plus bas d’Europe. C’est donc officiellement le pays d’Europe où l’on paye le moins d’impôts. Monaco, de par son absence totale d’imposition, est une exception à la règle.

Envie d'aller vivre ailleurs ? Découvrez les règles en vigueur de l'impôt sur le revenu à l'international :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?