1. Le guide de l'impôt sur le revenu

  2. Les déductions d'impôt

  3. Déduisez de vos impôts vos frais de garde

Déduisez de vos impôts vos frais de garde

Déduisez de vos impôts vos frais de garde

Sommaire de l'article

Si vous faites garder vos enfants en crèche, en périscolaire ou encore par une nounou à domicile, vous devez le mentionner dans votre déclaration de revenus. Pourquoi ? Car vous pourriez bien bénéficier d’un crédit d’impôt et donc d’une diminution de votre facture fiscale. Comment faire ? Quelle case remplir ? À combien s’élèvera votre crédit d’impôt ? Vous saurez tout grâce à notre article dédié.

Déduction d’impôt : frais de garde hors domicile moins de 6 ans

Si votre enfant à moins de 6 ans au 1er janvier 2019 (nés après le 31 décembre 2012) vous avez droit à un crédit d’impôt. Et oui, si vous décidez d’avoir recours aux services d’un professionnel pour garder votre adorable chérubin en dehors du domicile, la loi vous accorde un avantage fiscal. Autant en profiter. Que vous soyez imposable ou non imposable à l’impôt sur le revenu, vous pouvez en bénéficier sans encombre. Comment ? Si vous n’êtes pas imposable, l’administration fiscale procédera à un remboursement d’impôt (ou restitution).

4 types de pensions alimentaires déductibles d’impôt

Cet avantage fiscal concerne tous les corps de métier qui vous permettent de faire garder vos enfants, en dehors de votre domicile, autres qu’une assistante maternelle. Voici les structures de garde permettant de bénéficier du crédit d’impôt sont les suivantes  :

  • crèche collective
  • crèche familiale
  • crèche parentale
  • halte-garderie
  • garderie périscolaire
  • garderie postscolaire
  • jardin d’enfants
  • jardin maternel
  • centre de loisirs sans hébergement

Comment ça marche ?

Les montants doivent être renseignés dans la rubrique « Frais de garde des enfants de moins de 6 ans » : 

  • case 7GA pour le premier enfant,
  • case 7 GB pour le deuxième enfant,
  • case 7 GC pour le troisième enfant, etc.

Enfants à charge en résidence alternée :

  • case 7GE pour le premier enfant 
  • case 7 GF pour le deuxième enfant 
  • case 7GG pour le troisième enfant

À combien s’élève le crédit d’impôt ? À 50 % des sommes, dans la limite de :

  • 2 300 euros de dépenses (soit 1 150 euros de crédit d’impôt),
  • 1 150 euros (575 euros de crédit d’impôt) dans le cas d’une garde alternée de parents divorcés ou séparés.

► Déduction d’impôts : aider un ascendant

Bon à savoir : si vous faites garder votre enfant à domicile par une nounou et hors domicile dans une crèche, vous avez la possibilité de cumuler les deux crédits d’impôt : pour frais de garde à domicile et à l’extérieur. Pensez-y !

Frais de garde à domicile ou enfants de plus de 6 ans

Le crédit d’impôt se monte à 50 % des dépenses,
dans la limite de 12 000 euros

Si vos enfants ont plus de 6 ans, vous pourrez toujours bénéficier d’un crédit d’impôt en compensation des frais de garde d’enfant à domicile. Dans quel cas ? Si vos dépenses entrent dans le cadre d’un service à la personne, elles ouvriront droit à un avantage fiscal.

  • Les sommes qui concernent l’emploi direct d’un salarié, le recours à une organisation ou à un organisme à but non lucratif doivent être renseignées en cases 7DB du formulaire 2042 RICI.
  • Pour les particuliers-employeurs utilisateurs du service Pajemploi de l’Urssaf pour l’établissement des fiches de paie, la somme à déclarer figure dans l’attestation fiscale mise à disposition au mois de mars.

► Les déductions d’impôts de vos dons

Le crédit d’impôt se monte à 50 % des dépenses, dans la limite de 12 000 euros (6 000 euros de crédit d’impôt), plafond majoré de 1 500 euros par enfant à charge ou rattaché (750 euros pour une garde alternée).

► Déductions d’impôt : retraite, cotisation, emprunts, sécurité sociale et monument historique

Si vous employez une nounou à domicile pour la première fois, il faut cocher la case 7DQ, toujours sur le  formulaire 2042 RICI. Dans ce cas-là le plafond de base des dépenses éligibles passe de 12 000 à 15 000 euros. Cet avantage est également inclus dans le plafond des niches fiscales de 10 000 euros.

► Les déductions des frais professionnels : déduction forfaitaire et frais réels

Bon à savoir : Depuis 2014, vous n’avez plus à justifier chaque année les frais engagés pour les gardes d’enfants. Malgré tout, veillez à bien conserver les pièces justificatives au moins trois ans en cas de contrôle de la part de l’administration fiscale.

Foire aux questions

Les frais de cantine scolaire sont-ils déductibles des impôts ?

Pour le crédit d’impôt, l’administration fiscale n’accepte que les frais liés à la garde de l’enfant. La cantine n’entre donc pas dans le calcul de la réduction fiscale. Au même titre que les frais de nourriture (goûters) et les autres suppléments pour activités extérieures. Cependant, certaines sommes lorsqu’elles sont facturées aux parents, peuvent être « retenues pour un montant fixé forfaitairement à 2,65 euros par journée d’accueil, pour le calcul du crédit d’impôt ». Il s’agit des sommes liées :

  • aux achats de jeux et matériels d’éveil 
  • la consommation d’eau 
  • d’électricité 
  • chauffage notamment 

► Les déductions d’impôt du revenu global

Les frais périscolaires sont-ils des déductibles des impôts ?

Tout dépend de la définition qu’on donne à « périscolaire ». Si l’on fait référence aux frais de centre de loisirs, la réponse est oui. Ils sont déductibles. 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôtsSimulation gratuite