L'abattement fiscal est une déduction appliquée sur l'assiette taxable soumise à l'impôt. L'abattement fiscal n'est pas identique selon le type de revenu que vous déclarez (rente, bien immobilier, bien de successions, etc.). Un abattement constitue une déduction appliquée sur un montant donné. Elle permet au contribuable de ne pas être imposable sur une partie des revenus déclarés sur la déclaration 2018 portant sur les revenus 2017. Les abattements fiscaux permettent de réduire le montant qui sert de base de calcul pour le paiement de l'impôt. Si le montant de l'abattement couvre le montant des revenus imposables, la base d'imposition est nulle. Quels abattements en 2018 ? TacoTax vous donne des exemples d'abattement fiscal.

 

Abattement, réduction et crédit d'impôt : quelles différences ?

L'abattement fiscal se distingue du crédit d'impôt et de la réduction d'impôt.

La réduction d'impôt est une déduction appliquée sur le montant de l'impôt dû par le contribuable. La réduction d'impôt ne donne pas lieu à un remboursement. La réduction d'impôt ne concerne pas les revenus imposables. Il concerne uniquement le montant de l'impôt lui-même. La réduction d'impôt est directement déduite de l'impôt sur le revenu 2018.

Le crédit d'impôt, quant à lui, est une déduction appliquée sur le montant de l'impôt dû par le contribuable. Le crédit d'impôt pour sa part peut donner lieu à une restitution. Le crédit d'impôt peut trouver des similitudes de fonctionnement avec la réduction d'impôt, sauf qu'il donne lieu à un remboursement.

L'abattement fiscal de 10 % pour les frais professionnels

Les frais professionnels peuvent ouvrir droit à un abattement fiscal de 10%. Cet abattement s'opère sur les revenus imposables. Elle compense les frais professionnels qui ont été pris en charge par le contribuable dans l'exercice de son métier. Ces frais sont déductibles pour tous salariés, gérants et associés. Cet abattement est valable sur votre déclaration de revenu 2018 pour tout votre foyer fiscal. 

abattement fiscal frais réels
frais professionnels : abattement de 10% par défaut, voire 14% si vous êtes un professionnel artistique

L'abattement de 10% peut être éligible sur les frais :

  • de déplacement du domicile au lieu de travail (selon un barème kilométrique et votre moyen de locomotion)
  • de restauration sur le lieu de travail
  • d'achats de documentation personnelle dans le cadre d'une formation professionnelle

L'abattement de 10 % s'applique de manière automatique par l'administration fiscale. Le contribuable doit simplement déclarer le montant de ses revenus imposables sans tenir compte de l'abattement. Cependant, si le montant de l'abattement ne couvre pas le montant réel des frais professionnels payés par un contribuable, ce dernier peut opter pour la déduction de ses frais réels. L'abattement de 10 % n'est alors pas appliqué. 

Un abattement spécifique est également prévu pour les frais professionnels des artistes (choristes, danseurs, musiciens, artistes lyriques, dramatiques, etc.). Il peut être de 14 % ou 5 % selon votre profession et selon les frais pris en charge.

Sont pris en charge à 14% :

  • les frais pour le paiement de leur instrument musical
  • les frais d'entretien de l'instrument de musique
  • les frais médiaux liés à l'exercice de leur métier

Peuvent être déduits de 5% de la rémunération annuelle les frais :

  • de coiffure et les frais vestimentaires
  • de représentation
  • de communication téléphonique professionnelle
  • de fournitures diverses
  • de formation
  • médicaux spécifiques autres que ceux des artistes chorégraphiques, lyriques et choristes

Plancher et plafond d'abattement fiscal

Chaque année, le montant minimum et maximal de la déduction accordée au titre de l'abattement est réévalué. Pour les revenus de 2018 portant sur vos revenus 2017 :

  • Le montant minimum d'abattement fiscal de 10 % est de 430 €
  • Le montant maximal d'abattement fiscal de 10 % est de 12 305 € par personne
  • Pour les personnes inscrites depuis plus d'un an en tant que demandeur d'emploi : le plancher d'abattement fiscal est de 947 €

Les abattements fiscaux liés à la famille

L'abattement fiscal pour un enfant marié ou pacsé à votre charge

Si votre enfant majeur est marié ou pacsé, il se peut qu'il ne puisse survenir seul à ses besoins. Vous pouvez donc décider de le rattacher, lui  seul ou lui et son conjoint(e) à votre fiscal. Votre enfant doit alors être majeur et âgé de :

  • de moins de 21 ans au 1er janvier 2017
  • ou moins de 25 ans au 1er janvier 2017, s'il poursuit ses études
  • ou n'importe quel âge s'il est handicapé
Un abattement pour vos enfants de moins de 21 ans
ou de moins de 25 ans poursuivant des études

Dans ce cas uniquement vous pourrez demander un abattement sur votre foyer fiscal. Néanmoins le rattachement de votre enfant ou du couple à votre foyer fiscal ne rajoute pas de part à votre quotient familial.Il est également possible de demander une déduction d'impôt sur une pension alimentaire que vos pourrez verser à votre enfant. Néanmoins vous ne pourrez pas à la fois être éligible à une déduction sur la pension alimentaire et au rattachement au foyer fiscal.

Si vous acceptez le rattachement de vos enfants, aucune augmentation du quotient familial ne sera faite. Le quotient familial reste le même.

Vous pourrez bénéficier d'un abattement à hauteur de :

  • 5 795 € sur le revenu imposable, par personne
  • 17 385 pour un couple rattaché à votre foyer fiscal

L'abattement fiscal sur les successions

Pour déterminer votre part de la succession, plusieurs éléments sont à prendre en compte : le testament du défunt, les donations déjà reçues (avant décès) et les règles de la dévolution légale.

Vous pouvez bénéficier d'un abattement de succession sur votre part d'héritage. Une fois l'abattement appliqué sur votre part de la succession, les éventuels droits à payer sont calculés selon un barème progressif d'impôt. Ainsi, votre part taxable est répartie en tranches et un taux d'imposition s'applique sur chacune d'elle.

Il sera alors pris en compte les donations du vivant. En effet, l'administration fiscal calcule votre abattement selon les donation faites par le défunt de son vivant pour calculer le montant des abattements et réductions de droits dont vous pouvez bénéficier ainsi que les droits de succession à payer.

Toutefois, ce rapport fiscal ne s'applique pas aux donations suivantes :

  • donations que le défunt vous a consenties depuis plus de 15 ans (délai applicable aux successions ouvertes depuis le 17 août 2012)

  • dons familiaux de sommes d'argent déclarées dans le mois suivant la date du don

N'hésitez pas utiliser le simulateur de calcul des droits de succession d'impôt.gouv pour connaître votre éligibilité. L'abattement est différent selon votre cas, votre affiliation avec le défunt et le montant des biens.

Il est à noter qu'une personne handicapée a droit à un abattement spécifique de 159 325 € qui se cumule avec les autres.

Les abattements liés à l'immobilier

L'abattement sur les valeurs immobilières

Selon leur nature, vos valeurs mobilières peuvent ouvrir droit aux abattements suivants :

  • Un abattement de 40 % sur les dividendes et parts sociales si les sociétés distributrices sont soumises à l'IS (impôt sur les société) ou à l'IR (impôt sur le revenu).
    Un abattement de 40% sur les dividendes
    et parts sociales pour votre société
  • Un abattement de 4600 € pour les personnes seules ou de 9200 € pour les couples mariés ou pacsés sur les produits provenant des contrats d’assurance vie et assimilés de plus de 8 ans

Pour les dividendes perçus jusqu'au 31 décembre 2017, l'abattement de 40 % s'applique automatiquement lors du calcul de l'impôt au barème progressif.

Pour les dividendes perçus à compter du 1er janvier 2018, le prélèvement forfaitaire unique, aussi appelé flat tax,  au taux de 12,8 %. Ce prélèvement s'applique l'année suivant la perception des dividendes. Ce prélèvement forfaitaire unique s'applique sur le montant brut. Cependant si vous optez pour l'imposition des dividendes au barème progressif, l'impôt définitif sera calculé après application de l'abattement de 40 %.

L'abattement exceptionnel de plus-values en zone tendue

La zone tendue est une zone de déséquilibre important entre l'offre et la demande des logements. L'abattement exceptionnel s'applique aussi bien pour des biens bâtis que des terrains à bâtir. Cet abattement n'est possible que si le vendeur a signé une promesse de vente, entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2020. En outre, la vente définitive du bien immobilier doit être réalisée dans un délai minimum de 2 ans après la promesse de vente.

Cet abattement est valable pour les travaux de constructions qui :

  • doivent être achevés dans un délai de 4 ans à compter de la date d'acquisition
  • s'effectuent sur les zones A ou A bis lorsque l'acquéreur s'engage à démolir les constructions existantes pour reconstruire un ou plusieurs bâtiments d'habitation collectifs, sous certaines conditions

N'hésitez pas à utiliser le simulateur d'impôt.gouv pour connaître votre zone d'habitation. Si votre logement est situé dans la zone A ou A bis, vous pouvez être éligible à un abattement sur votre impôt sur le revenu.

Un abattement exceptionnel de:

  • 70 % s'applique alors pour les terrains et bien immobiliers de ces zones A et A bis
  • il peut être majoré à 85 % si des logements sociaux représentent au moins 50 % de la surface totale des constructions

L'abattement sur les plus-values de détention : droit commun et droit forcé

Il y existe 2 types d'abattement pour durée de détention :

  • l'abattement pour durée de détention de droit commun
  • l'abattement pour durée de détention forcée

Pour les cessions de biens immobiliers, les modalités de calcul de l'abattement pour durée de détention diffèrent selon que l’on détermine la plus-value imposable au titre de l'impôt sur le revenu. Le taux applicable est alors de 19 %. Si l'on détermine la plus-value selon les prélèvements sociaux, le taux est de 17,2 %. En outre, la plus-value est diminuée d'un abattement pour durée de détention du bien en question.

Le début de la durée de détention du bien prend effet à la date d'acquisition ou de souscription des titres. La fin de durée de détention prend effet à la date de la cession ou de la distribution du bien en question. C'est ainsi que la durée de détention est déterminée.

Durée de détention Assiette pour l'impôt sur le revenu 2018 Assiette pour les taux de prélèvement en 2018
Moins de 6 ans 0% 0%
De la 6e à la 21e année 6% 1,65%
22e année révolue 4% 1,6%
Au-delà de la 22e année Exonération d'impôt 9%
Au-delà de la 30e année Exonération d'impôt Exonération

En ce qui concerne l'abattement du droit commun, il est appliqué au montant de la plus-value ou de la distribution après imputation est égal de :

  • 50% lorsque les titres des biens sont détenus depuis au moins 2 ans et moins de 8 ans
  • 65% lorsque les titres des biens sont détenus depuis au moins 8 ans

L'abattement et la déclaration pour la durée de détention forcée s'effectue sur la plus-value et s'applique sur le montant du gain net. Une fois de plus, on décompte la durée de détention à partir de la date d'acquisition ou de souscription des titres et qu'à la date de la cession du titre.

Durée de détention Abattement
Plus de 1 an et moins de 4 ans 50%
Plus de 4 ans et moins de 8 ans 65%
Depuis au moins 8 ans

85%

Foire aux questions

♦ Quel abattement fiscal pour les personnes âgées ?

Des abattements sont prévues pour les pensions alimentaires de retraite. Le montant minimum pour les pensions alimentaires de 10% est de 383 € par personne et de 3 752 € maximum par foyer fiscal. Il existe 4 types de déductions pour les pensions alimentaires. Retrouvez-les dans notre articles sur les pensions de retraite.

Quel abattement pour les journalistes ?

Vous avez 2 choix :

  • soit opter pour la déduction de 7 650  € et l’abattement forfaitaire de 10%
  • ou déduire les frais réels (et perdre l’exonération de 7 650 €)

L'abattement est ici forfaitaire et non fiscale. Il s'agit en effet d'un abattement forfaitaire sur le revenu net à déclarer. Cet abattement est prévu pour :

  • les journalistes
  • les rédacteurs
  • les photographes
  • les directeurs de journaux
  • les critiques dramatiques et musicaux

À lire également :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?