Payer des impôts c'est investir dans la pérennité et le développement du pays dans lequel on est résident. Bien souvent on paie nos impôts avec automatisme, on en oublie de se demander "à quoi servent mes impôts ?". Que représente l'impôt sur le revenu dans le budget de l'État ? Comment sont répartis les impôts ans la vie citoyenne ? À quoi servent les impôts ? TacoTax vous répond.

 

Que représente l'impôt sur le revenu dans le budget de l'État ?

L'État tire ses ressources de plusieurs services financiers. Il s'agit de recettes fiscales et de recettes non fiscales.

Les recettes fiscales sont constituées :

  • des impôts directs : à savoir l'impôt sur le revenu (IR) et l'impôt sur les sociétés (IS)
  • des impôts indirects : à savoir la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), et la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TIPCE)

Les recettes non fiscales, quant à elles, sont constituées :

  • des amendes des participations publiques dans les entreprises
  • des dividendes des participations publiques dans les entreprises

Dans le cadre de la loi des finances 2019, la TVA représente la part la plus importe des recettes de l'État puisqu'elle représente 47% des recettes. En ce qui concerne l'impôt sur le revenu, il représente 26% des recettes nettes de l'État. Ce qui nous intéresse est de savoir ce qu'il advient de notre impôt sur le revenu, en qualité de contribuable. Analysons comment est réparti le budget des impôts en 2019.

►Lire aussiComment a évolué l'impôt sur le revenu ?

Les trois pôles majeurs financés par nos impôts

Les trois pôles majeurs de financement par le biais des impôts sont :

  • 1/l'éducation & la recherche
  • 2/la défense & la sécurité
  • 3/le développement du territoire

L'éducation et la recherche

Le pôle le plus financé par les impôts est l'éducation et la recherche qui représentent 25,3%, soit 101,5 millions d'euros de l'utilisation des impôts en 2019. La scolarisation et l'éducation sont financées par le biais des impôts. En mettant votre enfant dans le domaine public vous assurez son éducation de façon "gratuite". Mais cette éducation, l'enseignement, le salaire que vous ne versez pas aux enseignants est financé par les impôts. Vous investissez donc principalement  pour vos enfants en payant des impôts.

Ainsi, de façon participative, vous permettez à vos enfants de recevoir une éducation de qualité sur le sol français. Ce financement permet également l'accueil de 2 millions d'étudiants dans les établissements publics d'enseignement supérieur et aide à la contribution et à la réussite des étudiants modestes. Ainsi, près de 70 000 étudiants reçoivent une bourse sur critères sociaux.

Lire aussiJe suis en contrat pro, dois-je payer des impôts ?

Les recherches sont également financées par  vos impôts. En effet, ce sont plus de 80 000 personnes qui travaillent dans les établissements publics dédiés à la recherche et au développement. La collecte qu'est les impôts permet à la France de développer son savoir et ses connaissances dans tous les domaines.

La défense et la sécurité du territoire

Le second pôle le plus important est la défense et la sécurité du pays. Cela représente 20% des dépenses, soit 80,4 millions d'euros en 2019. Cet investissement permet de protéger au quotidien le territoire avec l'intervention des policiers, des CRS et des différents métiers de la police et de la gendarmerie.

20% des impôts
dans la défense du territoire

Ces 20% financent en effet la masse salariale des policiers et des gendarmes pour garantir la sécurité du pays, lutter contre le terrorisme.

C'est également une façon d'améliorer le fonctionnement quotidien de la justice et l'efficacité des peines. Il y a donc une défense du territoire au quotidien par le biais de la police et de la gendarmerie, mais également une défense anticipée en cas de situation de conflit armé.

L'investissement dans la sécurité du territoire permet également de financer l'achat d'un avion bombardier d'eau de sécurité civile, et de financer l'acquisition et l'entretien des véhicules de la gendarmerie et de la police.

Le développement du territoire

Le 3e grand pôle d'investissement de vos impôts est le développement du territoire. Cela représente 13,3% des impôts sur le revenu en 2019, soit 53,4 millions d'euros. Il s'agit des divers travaux d'infrastructures qui permettent d'avoir un environnement optimal. L'État permet donc l'aménagement du territoire, du paysage urbain et rural.

Le développement du territoire permet d'accompagner les territoires locaux, ruraux et d'Outre-mer. Il permet de soutenir l'investissement local, de travailler à la réforme de la fiscalité locale en réhabilitant et construisant les logements sociaux notamment. Cela permet également d'aider à la construction des logements d'outre-mer.

Les trois pôles intermédiaires

La solidarité

En quatrième position de notre utilisation de budget, arrive les aides à la solidarité. Ces aides représentent 11% du budget total des impôts sur le revenu 2019, soit 44 millions d'euros. Cette démarche permet de revaloriser le bonus de la prime d'activité de 90€ depuis janvier 2019 notamment. Les aides solidaires ont pour priorité d'aider à la prévention dans le domaine de la santé, et de lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de santé. En outre, cette politique permet également de transformer les politiques en faveur de l'emploi et de l'insertion professionnelle.

Lire aussiL'impôt sur le revenu pour les travailleurs au SMIC

La charge de la dette

La dette de la France ne date pas d'hier. Et comme toute dette, il faut la rembourser. 10,5% des impôts sont utilisés pour rembourser la dette française, soit 42 millions d'euros. cette somme permet de gérer au mieux la dette de la France et sa trésorerie. Cela permet de servir au mieux les intérêts du contribuable.

L'union européenne

Il ne vous a pas échappé que la France est inscrite dans le projet européen. La contribution française se fait au profit de l'Union Européenne et participe au financement des plans stratégiques européens.

L'apport financier apporté à l'union européenne permet de répondre au défi de l'environnement géopolitique actuel, à savoir, les migrations, la protection des frontières extérieures de l'UE ainsi que la sécurité des citoyens. Le montant global 2019 est de 21,4 millions d'euros, soit 5,3% du budget total.

Dans cette perspective de renforcement des liens avec l'UE, la France participe au financement d'une force européenne de protection civile pour répondre aux incendies dans les pays touchés.

Vos impôts permettent en outre de financer des bourses Erasmus en faveur des étudiants, enseignants et apprentis européens. Cela permet également de soutenir les PME innovantes dans la continuation du plan Juncker.

Les pôles les moins financés, mais pas les plus insignifiants

Le soutien à l'économie

Un pays est basé sur sa force économique. Il faut donc qu'elle ait des ressources. C'est donc 4,8% du budget qui est consacré au soutien de l'économie, soit 19,1 millions d'euros. Cela permet à l'État de s'engager à créer un environnement et de conditions favorables à une croissance équilibrée et durable de l'économie. Cette somme permet notamment d'aider les jeunes agriculteurs  sous forme de dotation. C'est la dotation DJA (Dotation aux jeunes agriculteurs), qui les aide à s'installer et contribuer au financement de matériel agricole. Cette somme permet également l'accès au numérique du territoire et aide au déploiement des infrastructures de réseaux d'initiatives publiques pour le très haut débit.

Ce soutien à l'économie a donc pour but de créer un environnement et des conditions favorables à une croissance française équilibrée. Cet investissement aide les agriculteurs dans une volonté de contrôle sanitaire et environnemental.

Logement et politique de la ville

Cette catégorie a pour optique de créer une cohésion des territoires. Il s'agit de prévenir et lutter contre les discriminations via une politique de logement et d'aménagement du territoire. Ainsi, on construit de nouveaux logements, qui sont souvent des logements sociaux. Cette initiative a également pour but de réduire le prix des loyers, de réduire les inégalités du territoire.

Dans cette idée de logement égalitaire, l'État utilise 4,1% du budget des impôts, soit 16,3 millions d'euros pour cet objectif. Cela permet également d'ouvrir des chambres d'hôtel dans le cadre de la vague grand froid, d'obtenir des hébergements d'urgence.

La transition écologique

Le grand défi de demain est la transition écologique. Conformément au plan Climat, l'État s'engage à favoriser l'accélération de la transition écologique par le développement et la promotion des énergies renouvelables. Dans cet effort, l'État utilise 2,2% du budget des impôts 2019, à savoir 8,8 millions d'euros.

2,2% des impôts utilisés
pour la transition écologique

Le gouvernement verse en effet une prime de 2 000€ par foyer non imposable afin d'améliorer la qualité de l'air. Cela permet également d'accompagner les foyers les plus modestes avec la contribution du Chèque Énergie d'un montant de 150€. Ce chèque permet de couvrir des dépenses énergétiques ou des travaux de rénovation énergétiques.

►Lire aussiComment puis-je profiter des abattements sur l'impôt sur le revenu ?

La vie citoyenne

L'État garantit l'exercice des droits et libertés individuelles des citoyens, dans tout le territoire. Elle met donc en place des lieux de vote, organise les élections européennes, finance le fonctionnement du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA). Elle permet notamment de financer la CNIL, la Commission National de l'Informatique et des Libertés. Le budget est alors de 1,6%, soit 6,3 millions d'euros.

La culture, les sports et les loisirs

L'État permet un accès à la culture, aux loisirs et aux sports à hauteur de 4,5 millions d'euros, soit 1,1% du budget des impôts 2019. Pour ce faire, elle finance les grands chantiers de la Culture comme la Cité du Théâtre et Villiers Cotterets. Cet investissement permet également de financer le Pass Culture et le plan "La culture près de chez vous". En outre, les jeunes athlètes de haut niveau en vue des compétitions olympiques.

L'État permet donc d'accompagner l'accès à la culture des jeunes et la diffusion de l'offre culturelle en France. La politique d'investissement en faveur des monuments historiques sont poursuivis. En outre, la protection des oeuvres d'art et le soutien aux industries culturelles.

En vue de l'accueil des jeux olympiques en 2024, l'investissement dans la culture et les sports se fait également pour le biais de ce financement.

Les transports

Les transports représentent 3,4 millions d'euros, soit 0,8% du budget des impôts 2019. En effet, l'État tient à renforcer et renouveler les transports de la vie quotidienne (RER, métro, train, TER, tramway, bus) par l'investissement dans le domaine des infrastructures.

Le réseau routier est également pris en compte dans ces dépenses, ainsi que le réseau routier national. Ces financements permettent d'entretenir le réseau routier et contribuer avec les régions au financement de grands projets d'infrastructures de transport.

Lire également :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci