Si vous êtes chômeur, il vous est indispensable de vous inscrire au Pôle Emploi. Cela vous permettra de toucher des allocations chômages. Elles vous  aideront à subvenir à vos besoins le temps que vous retrouviez un travail. Durant cette période vous percevez des revenus selon deux formules. Vous recevez soit 40,4% du salaire journalier de référence additionné à 11,92 €, soit 57% de votre salaire journalier de référence. Si ce montant s'avère être inférieur à 29,06 €, c'est-à-dire l'allocation minimale, Pôle Emploi vous versera tout de même le montant de l'allocation minimale.

 

Bien que cette somme versée soit une aide de l'État il vous faudra la déclarer. Selon ce que vous percevez, vous serez imposable ou non. Quelle aide pouvez-vous percevoir ? Comment déclarer votre chômage aux impôts ? TacoTax vous guide pour déclarer vos allocations chômage.

Les allocations chômage

Les différents types d'allocations chômage

Si vous avez perdu votre emploi en 2017, vous pouvez percevoir des allocations chômage à déclarer sur votre avis d'imposition 2018. Pôle Emploi vous versera des allocations différentes selon vos conditions de travail et de perte d'emploi. 

Type de chômage Quelles allocations ?
Chômage partiel
  • les allocations spécifiques de chômage partiel 
  • l'indemnité complémentaire de chômage partiel
  • l'allocation complémentaire versée en vertu de l’article L3232-5 du Code du Travail , destinée à garantir le salaire minimum de croissance
Perte totale d'emploi 
  • l'Aide de Retour à l’Emploi (ARE) 
  • ou l’ Allocation Temporaire d 'Attente (ATA)

Cependant, ces indemnités sont destinées à remplacer votre revenu d’activité. Elles sont donc soumises à l'impôt sur le revenu. Vous devrez donc reporter les montants perçus dans la catégorie des traitements et salaires.

Lire aussi Comment puis-je profiter des abattements sur l'impôt sur le revenu ?

Comment déclarer ?

Ces allocations doivent être déclarées sur la déclaration de revenus n°2042. Vous devez donc mentionner leur montant case 1 AP à 1 DP de votre déclaration de revenus. Le montant de ces allocations sera pré-rempli sur votre déclaration de revenus. Cependant veillez bien à vous assurer que les sommes mentionnées sont identiques à celles indiquées sur les attestations fournies par Pôle Emploi.

Aide au retour des travailleurs étrangers involontairement privés d'emploi

Si vous êtes un travailleur étranger involontairement privé de travail, une aide conventionnelle vous sera versée par l'État. Pour que le versement soit effectué, cette aide conventionnelle doit être spécifiée sur la déclaration de revenus dans la déclaration de revenus souscrite avant le départ. Une fois en France vous percevrez alors cette aide de l'État.

Vous pouvez demander que ces revenus soient imposés selon le système du quotient. Si vous retournez dans votre pays d'origine, le versement effectué est soumis à la retenue à la source après votre retour.

Il est indispensable que vous déclariez cette aide versée par l'État. De façon pratique cette aide devra être déclarée elle aussi aux lignes 1AP à 1DP.

Les travailleurs sont aidés dans leur réinsertion professionnelle. De nombreuses aides sont accordées :

  • L'aide de déménagement
  • L'indemnité forfaitaire pour les frais de voyage de retour
  • L'aide au projet de réinsertion professionnelle
  • L'aide de l'entreprise

Ces aides ne devront pas être déclarées dans votre avis d'imposition 2018 sur les revenus 2017.

►Lire aussi Décote et impôt sur le revenu

Le saviez-vous ? En tant que demandeur d'emploi, vous pouvez être embauché(e) en contrat d'apprentissage dans une entreprise si vous avez plus de 26 ans.

Reprise d'activité

Des primes sont prévues par l'État si
vous reprenez une activité professionnelle

La reprise d'activité qui suit une période de chômage est encouragée par l'État. Pour vous aider dans cette réinsertion professionnelle, des aides et des primes vous sont versées. Les primes qui seront listées ci-dessous ne devront pas être déclarées.

Si vous retrouvez un emploi vous pourrez bénéficier de :

  • primes forfaitaires versées aux titulaires de l'allocation spécifique de solidarité qui débutent ou reprennent une activité professionnelle
  • l'aide personnalisée de retour à l'emploi versée aux bénéficiaires du revenu de solidarité active

Si vous êtes un ancien chômeur créant son entreprise il ne faudra pas déclarer non plus  l'aide financière que vous versera l'État. En effet dans le cadre du nouvel accompagnement pour la création et la reprise d'entreprise une aide vous est accordée.

Tips TacoTax ! : Ce que vous déclarez mais ne devriez pas :

  • l'aide exceptionnelle de fin d'année versée (dite " prime de Noël") si vous êtes bénéficiaires du RSA, de l'ASS et de l'AER : sont non imposables comme toutes les allocations versées par la CAF
  • les prestations servies aux dirigeants mandataires sociaux ne relevant pas de l'UNEDI, par les régimes facultatifs d'assurance chômage des chefs et dirigeants d'entreprises.

Toutefois, vous devez déclarer les prestations servies au titre de la perte d'emploi subie, en exécution de contrats d'assurance de groupe souscrits par les dirigeants visés à l'article 62 du CGI et dont les cotisations sont déductibles de la rémunération imposable. Ces prestations sont imposables dans la catégorie des pensions et retraites.

Si vous avez déclaré ces revenus, il est encore possible de corriger votre déclaration en ligne.

► Pour aller plus loin :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci