1. Le guide de l'impôt sur le revenu

  2. L'impôt à la source pour un couple marié

L'impôt à la source pour un couple marié

Two happy young casual women having fun using smartphone at home. Lesbian millennial couple.

Sommaire de l'article

"Se marier pour les impôts", une solution qui séduit de nombreux couples chaque année, par la promesse d'avantages fiscaux et de baisse d'impôt. Souvent considérée comme un très bon moyen de réduire l'imposition au sein d'un couple, l'imposition commune peut cependant avoir l'effet inverse. C'est en fait le cas pour plus de 2 millions de couples. On fait le point.

Réduire ses impôts grâce au mariage : une idée reçue ?

La répartition des impôts au sein du couple est parfois une question délicate. Qui paye quoi et comment ? Vaut-il faire moitié moitié ou diviser au pro rata des revenus ? Afin d'optimiser leur situation (fiscale), de nombreux couples n'hésitent pas à se passer la bague au doigt, ou à signer un contrat de Pacs. L'union légale, qu'elle se traduise par un mariage ou un Pacs, est souvent considérée comme un moyen simple et efficace de payer moins d'impôts, surtout au sein des couples ayant de fortes disparités de revenus. Si cela s'avère véridique pour une majorité de couples (7,1 millions d'après les statistiques de l'INSEE), pour beaucoup d'entre eux, c'est l'effet inverse qui se produit

Pour comprendre pourquoi, il faut revenir au mécanisme de base l'imposition sur le revenu. En France, le système est progressif : plus les revenus sont importants, plus l'imposition est élevée. Celle-ci suit un barème composé de 5 tranches, chacune ayant un taux d'imposition bien distinct :

  • la part de revenus comprise entre 0 € et 9 964 € n'est pas imposée (0%) ;
  • la part de revenus comprise entre 9 964 € et 27 519 € est imposée à 14% ;
  • celle compris entre  27 519 € et 73 779 € est imposée à 30% ;
  • celle compris entre 73 779 € et 156 244 € est imposée à 41% ;
  • et enfin, la part de vos revenus supérieure à 156 244 € est imposée à 45%.
Bon à savoir : le barème de l'impôt pour un couple marié et pour un couple en union libre ou un célibataire est le même. Les tranches ci-dessus ne correspondent au barème 2019 sur les revenus 2018, elles ne tiennent pas compte de la réforme de l'impôt 2020.

Le fait de se marier (ou de se pacser) ne modifie en rien le barème de l'impôt. Ce qui change, c'est la composition du foyer fiscal. En effet, au regard de l'administration fiscale, deux personnes vivant en couple sans être mariées / pacsées sont considérées comme deux foyers fiscaux distincts, chacun devant remplir une déclaration de revenus différente. Avec le mariage, les deux foyers n'en forment plus qu'un et n'ont plus qu'une seule déclaration à remplir.

Comment calculer l'impôt d'un couple marié ?

Impôt sur le revenu : les couples mariés sont-ils plus avantagés ?

Pour calculer l'impôt d'un couple marié, l'administration retient deux parts de foyer fiscal, appelé quotient conjugal. Le total des revenus imposables (salaires, pensions de retraite, revenus fonciers, etc.) est donc à diviser par deux. On fait donc la moyenne des revenus du couple, avant d'appliquer à chaque tranche son taux d’imposition. Une fois le résultat obtenu pour chacune des tranches, il suffit de les additionner et de multiplier le résultat par le nombre de parts fiscales (ici deux, voire plus si le couple a des enfants).

En bref, le calcul de l'impôt se résume ainsi : 

  1. diviser son revenu imposable par le nombre de parts ;
  2. appliquer à chaque tranche son taux d’imposition ;
  3. additionner les impositions et multiplier le total par le nombre de parts ;

► Lire aussi : L’impôt sur le revenu et le mariage : quels avantages ?

Calcul de l'impôt pour un couple : qui sont les gagnants et les perdants ?

Exemple 1 : Laurine et Clément

Laurine et Clément vivent en couple, sans être mariés ni pacsés. Le revenu net imposable de Laurine s'élève à 46 000 €, celui de Clément à 26 000 €. Calculons leur impôt sur le revenu :

  • Clément se situe dans la 1ère tranche d'imposition : il est imposé à hauteur de 14% sur 16 036 € (26 000 - 9 964) soit 2 245 € ;
  • Laurine se situe dans la 2e tranche d'imposition, elle est imposée à hauteur de :
    • 14% sur 17 555 € (27 519 - 9 964) soit 2 457,7 € ;
    • 30% sur 18 471 € (46 000 - 27 529) soit 5541,3 €
    • soit un total de 7 999 € 

Le total de leurs impôts respectifs s'élève donc à 10 244 €.

Maintenant, combien paieraient Laurine et Clément s'ils étaient mariés ?

Laurine et Clément se sont mariés. Leur revenu imposable s’élève à 72 000 €. En tant que couple, ils ont droit à 2 parts de quotient familial. En divisant le revenu imposable par le nombre de part, on obtient 72 000/2 = 36 000 € de quotient familial. En se basant sur le barème progressif 2019, ils se situent donc dans la 2re tranche d’imposition à 30 %.

  • la part de leur revenu net comprise entre 0 € et 9 964 € n’est pas imposée : 0 €.
  • la part de revenus comprise entre 9 964 € et 27 519 € est imposée à 14% : 17 555 / 14% = 2 457,7 € ;
  • celle compris entre 27 519 € et 36 000 € est imposée à 30% ; 8 481 / 30% = 2 544.3 €

En additionnant les deux impositions, on obtient 2 457,7 + 2 544,3 = 5 002 €. On multiplie ensuite par le nombre de part, ce qui donne 10 004 € d'impôt à payer. Ce qui fait 240 € d'impôt en moins.

Exemple 2 : Vincent et Rachel

Vincent et Rachel vivent en concubinage. Leur revenu imposable s'élève respectivement à 21 000 € et 24 000 €. Ils se situent donc dans la même tranche d'imposition à 14%. Leur impôt sur le revenu s'élève donc à :

  • (21 000 - 9 964) x 14% = 11 036 x 14% = 1 545 € pour Vincent ;
  • (24 000 - 9 964) x 14% = 14 036 x 14% = 1 965 € pour Rachel ;

Le montant de l'impôt de Vincent étant inférieur à 1 594 €, il bénéficie de la décote, un abattement fiscal visant à réduire l'imposition des foyers ayants des revenus modestes. Rachel, elle, n'y a pas droit. Pour une personne seule, la décote se calcule ainsi :

  • 1 196 - 75% du montant d'impôt ;
  • 1 196 - (75% x 1 545) ;
  • 1 196 - 1158, 75 = 37,25 d'impôt en moins à payer, soit 1 507,75 € au total.

Le total de leurs impôts s'élève donc à 3 472,75 €.

Maintenant, combien paieraient Vincent et Rachel s'ils étaient mariés ?

Avec les mêmes revenus, Rachel et Vincent afficheraient un revenu net imposable de 45 000 €, à diviser par deux puisqu'ils ont désormais droit à deux parts de foyer fiscal, soit 22 500 €. La tranche d'imposition reste la même (14%). Ils sont donc imposés à hauteur de :

12 536 € (22 500 - 9 964) x 14% soit : 1 755 €

Multiplié par deux cela donne 3 510 €. Leur impôt augmente donc de 37,25 €.

Conclusion : "se marier pour les impôts" est avantageux à partir du moment où les deux conjoint(e)s ne se situent pas dans la même tranche d'imposition. C'est l'un des principaux paramètres à prendre en considération, mais ce n'est pas le seul. La décote, les réductions et crédits d'impôt jouent aussi.

►Lire aussi : Connaissez-vous ces trois réductions d'impôts ?

Prélèvement à la source en couple : qui paie ?

Les deux ! Le prélèvement à la source est un système de collecte conçu pour adapter l'impôt à la vie du contribuable. Déjà en place dans de nombreux pays européens, il s'applique à l'ensemble des revenus courants, exceptés ceux déjà soumis à la flat tax. Dans un couple soumis à une imposition commune, chacun des conjoints paie sa part de l'impôt, et ce même s'ils remplissent une déclaration commune

Le saviez-vous ? Sur option, uniquement au titre de l’année de votre mariage, vous pouvez choisir l’imposition distincte de vos revenus. Chaque conjoint(e) dépose alors une déclaration avec ses revenus et ses charges pour l’année entière.

Même si vous déclarez communément vos revenus en couple, vous recevrez chacun(e) un avis d'imposition à votre nom et numéro fiscal. L'impôt sera ensuite prélevé chaque mois. C'est désormais la seule option possible pour payer son impôt sur le revenu. À l'exception des acomptes contemporains, qui peuvent faire l'objet d'un prélèvement trimestriel, la mensualisation de l'impôt est désormais la norme.

Le barème de l'impôt pour un couple marié

Barème de l'impôt sur le revenu 2019

Tranches de revenusTaux d'imposition
entre 0 et 9 964 €0%
entre 9 964 € et 27 519 €14%
entre 27 529 € et 73 779 €30%
entre 73 779 € et 156 244 €41%
supérieure à 156 244 €45%

Barème avec la réforme 2020

Tranches de revenusTaux d'imposition
entre 0 et 10 064 €0%
entre 10 064 € et 27 794 €11%
entre 27 795 € et 74 517 €30%
entre 74 517 € et 156 806 €41%
supérieure à 156 806 €45%

Prélèvement à la source : faut-il forcément opter pour le taux individualisé en couple ?

Il existe trois taux de prélèvement à la source en France :

  • le taux personnalisé (par défaut)
  • le taux neutre (qui permet de dissimuler des revenus perçus en parallèle d'une activité salariée) ;
  • le taux individualisé, réservé aux couples mariés / pacsés.

Pour les couples ayant de fortes disparités de revenus, le taux individualisé à chacun des membres permet d'être imposé au pro rata de ses ressources. Autrement dit, c'est le conjoint qui gagne le plus qui supporte la plus grosse partie de l'impôt. Là encore, le choix est laissé à l'appréciation du couple, mais il faut également tenir compte de vos revenus respectifs, réductions et crédits d'impôts.

Pour savoir quel taux de prélèvement à la source en couple vous convient le mieux, utilisez le simulateur Tacotax disponible en haut de la page, dans la rubrique "Simuler". Si vous hésitez à vous pacser / marier exclusivement pour des questions fiscales, vous pourrez ainsi comparer votre imposition avec et sans imposition commune.

Foire aux questions

Comment déclarer son mariage aux impôts ?

Les modalités déclaratives concernant les événements de la vie privé (mariage, Pacs, naissance, etc.) ont été modifiées avec l'entrée en vigueur du prélèvement  à la source. Avec l'ancien système, il fallait attendre la période de déclaration, qui arrivait courant avril / mai, pour déclarer son mariage à l'administration fiscale, avec ses autres revenus. Désormais, la démarche se fait directement en ligne, depuis votre espace particulier sur le site www.impots.gouv.fr. Depuis votre Tableau de bord, rendez-vous dans la rubrique "Gérer mon prélèvement à la source" et cliquez sur "Déclarer un changement". Ceci permettra d'ajuster immédiatement votre taux et, si vous en avez, vos acomptes contemporains. C'est également de là que vous pourrez opter pour le taux individualisé. Vous avez 60 jours à compter de votre mariage pour effectuer cette démarche.

Comment se passe le prélèvement à la source pour un couple de retraités ?

Exactement de la même façon que pour un couple salarié ou exerçant une activité professionnelle. La différence étant qu'au lieu d'être prélevés sur leurs salaires, les retraités sont imposés sur leur pension de retraite.

Mieux comprendre les impôts et la taxation en France :

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?