Comment déclarer ses revenus locatifs 2021 ?

Sommaire de l'article

Vous vous demandez comment déclarer des revenus locatifs pour votre déclaration d’impôt 2021 ? La déclaration de vos revenus fonciers et de vos locations meublées est indispensable : en effet, ces revenus sont imposables et doivent par conséquent apparaître sur votre déclaration de revenus. Quelle fiscalité s’applique aux revenus locatifs en France ? Comment faire figurer vos revenus locatifs lors de votre déclaration d’impôt 2021 ? Tacotax vous dit tout sur la marche à suivre !

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Revenus locatifs 2021 : comment les déclarer ?

Quelles sont les conditions pour déclarer les revenus de vos locations en 2021 ? La démarche de déclaration des revenus locatifs varie selon plusieurs facteurs :

  • le type de bien dont il s’agit ;
  • le montant des revenus locatifs perçus ;
  • le statut sous lequel vous louez votre bien,
  • le régime fiscal pour lequel vous optez.

Quelle déclaration pour quel catégorie de location ?

Pour déclarer vos revenus locatifs 2021, vous devez prendre en compte le fait que les modalités de déclaration différent selon la catégorie de revenus dont il est question. En effet, les propriétaires louant un bien immobilier doivent savoir que le formulaire sur lequel reporter les revenus change selon s’il est question d’un logement meuble ou d’une location en nu :

  • si vous louez un logement meublé, vous êtes un loueur en meublé non professionnel : c’est ce qu’on appelle le LMNP. Les revenus locatifs qui vous sont versés par vos locataires sont donc des bénéfices industriels et commerciaux (également appelés BIC) et vous devez les renseigner sur le formulaire n°2042-C Pro ;
  • pour une location non meublée, on parle de revenu foncier. Les revenus perçus alors à inscrire sur le formulaire n°2044. Vous avez alors le statut de propriétaire bailleur. 

Si vous êtes propriétaire bailleur et que l’un de vos immeubles a un régime spécial (comme ça peut être le cas pour les monuments historiques par exemple), vous devez aussi remplir la déclaration n°2044 SPE

Ce formulaire est également nécessaire si vous bénéficiez des avantages fiscaux du dispositif Borloo neuf, si vous êtes associé dans une société civile de placement immobilier (SCPI) profitant de la déduction fiscale par l’amortissement, ou encore si vous avez droit à une réduction d’impôt spécifique grâce aux dispositifs Scellier ZRR ou Scellier intermédiaire.

Bon à savoir : depuis 2019, les propriétaires bailleurs sont soumis au prélèvement d’un acompte d’impôt mensuel ou trimestriel. Vous avez donc été soumis à ce prélèvement à la source pour vos revenus fonciers 2020.

Quand déclarer ses revenus 2021 ?

À quelle date faire sa déclaration d’impôt 2021 ? Comme chaque année, la campagne de déclaration débutera en mi-avril. Elle s’achèvera ensuite au mois de juin. Durant cette période, les contribuables devront non seulement déclarer leurs revenus locatifs, mais aussi penser à faire apparaître toutes leurs autres sources de revenus : salaires, pensions et investissements financiers devront ainsi être renseignés sur leur déclaration d’impôt 2021 sur les revenus 2020.

Comment déclarer ses revenus après la date limite ?

Si vous vous y prenez un peu trop tard pour déclarer vos revenus, pas de panique ! Dès que vous vous rendez compte que vous avez raté la fin de la campagne de déclaration, rendez-vous sur votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr

Ensuite, rendez-vous sur l’onglet « Déclarer mes revenus », consultez la déclaration pré-remplie et faites les corrections nécessaires si certaines informations sont erronées. Complétez ensuite les parties concernant les charges ainsi que les revenus perçus en y renseignant les montants perçus grâce à la mise en location de vos biens. 

Si vous êtes dispensé de déclarer vos impôts en ligne en raison de l’impossibilité d’accéder à internet depuis votre résidence principale, remplissez votre déclaration en version papier et envoyez-la à l’administration fiscale.

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Comment déclarer ses revenus en location meublée ?

Comme dit précédemment, les revenus locatifs perçus sous le statut LMNP doivent être déclarés en tant que BIC ou bénéfices industriels et commerciaux. Ils sont soumis au barème 2021 de l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux pour un taux de 17,2 %.

Quelle déclaration pour un BIC inférieur à 72 600 € ?

Si vos revenus locatifs n’excèdent pas 72 600 €, le régime fiscal auquel vous serez imposé en 2021 est le régime micro-BIC. Il vous faut déclarer les revenus locatifs bruts, à savoir les loyers perçus additionnés aux frais et aux charges  que vous supportez pour l’entretien de votre bien. 

Avec ce régime, vous bénéficiez d’un abattement de 50 % sur les montants que vous avez déclarés : cet abattement sert au remboursement des charges supportées. L’abattement est de 305 € minimum, et en-dessous de ce montant vous n’êtes pas imposable sur ces revenus.

Quelle déclaration pour un BIC supérieur à 72 600 €  ?

Pour un montant de revenus supérieur à 72 000 €, c’est le régime réel qui s’applique d’office. Grâce à ce régime, vous faites vous-même le calcul du revenu imposable liées à la location de votre bien : pour ce faire, vous déduisez les frais et charges que vous supportez réellement dans le cadre de la mise en location. Vous devez effectuer le calcul sur le formulaire n°2031-SD puis le reporter sur votre déclaration.

Le saviez-vous ? Vous pouvez choisir le régime réel plutôt que le régime micro-BIC même si vos revenus locatifs sont inférieurs à 72 600 € !

Comment déclarer ses revenus fonciers 2020 en 2021 ?

La déclaration de vos revenus pour une location non meublée en 2021 dépend en grande partie du montant que vous percevez grâce à la location de votre bien immobilier. En effet, la procédure n’est pas la même selon si le montant perçu est inférieur ou supérieur à 15 000 €. 

Quelle déclaration pour des revenus inférieurs à 15 000 € ?

Pour la déclaration des revenus fonciers perçus en 2020 sur votre déclaration 2021, vous êtes soumis au régime micro-foncier de manière automatique si la somme perçus est inférieure ou égale à 15 000 € par an. Avec ce régime vous avez droit à un abattement forfaitaire d’un taux de 30 %. Cependant, les charges ne sont pas déductibles de vos revenus fonciers.

Vous pouvez opter pour l’imposition au régime réel, mais cette décision doit être mûrement réfléchie puisque le choix est irrévocable durant 3 ans. Si vous choisissez ce régime, vous aurez la possibilité de déduire le montant des charges et des travaux liées à votre bien loué. Reportez ensuite le montant de vos revenus fonciers sur le formulaire n°2044.

Quelle déclaration pour des revenus supérieurs à 15 000 € ?

Le régime réel s’applique par défaut dans ce cas de figure. Il vous faut donc calculer vous-même votre revenu net foncier. Conservez donc tous les justificatifs relatifs à des travaux effectués dans le bien mis en location afin de déduire ces dépenses de vos revenus. Les catégories de charges déductibles sont les suivantes :

  • frais de gestion ;
  • dépenses liées à de l’entretien, des réparations et des améliorations locatives ;
  • provisions dans le cadre d’une copropriété ;
  • dépenses effectuées pour le compte des locataires et restant à la charge du propriétaire de manière définitive ;
  • primes d’assurance ;
  • intérêts d’emprunt ;
  • déductions spécifiques liées à des dispositifs d’investissement locatifs précis ;
  • contributions et taxes déductibles d’impôt.

Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤷 Comment obtenir le statut LMNP ?

Pour accéder au titre de loueur en meublé non professionnel, il vous faut tout d’abord vérifier que vous êtes éligible à ce statut. Si vous souhaitez investir en LMNP vous devez être propriétaire dudit meublé. Il faut également que vos revenus d’origine locative ne dépassent pas 23 000 €. Enfin, vous ne pouvez pas louer en LMNP si vous être enregistré en tant que loueur en meublé professionnel.

Une fois que vous vous êtes assuré de votre éligibilité, inscrivez-vous auprès du Greffe du Tribunal de Commerce en remplissant le formulaire n°11921*05. Vous obtiendrez ensuite votre numéro d’immatriculation SIRET.

🤝 Comment déclarer les revenus de fermage ?

Les revenus de fermage entrent dans la catégorie des revenus de location de locaux non meublés. La déclaration des revenus de fermage agricole pour vos impôts 2021 est donc identique à celle de vos autres revenus fonciers, sur le formulaire n°2044.

🤔 Peut-on envoyer sa déclaration sous format papier ?

Les contribuables ont la possibilité de déclarer leurs impôts en version papier sous certaines conditions. En effet, la déclaration en ligne est désormais la norme : depuis 2019, il est obligatoire de déclarer en ligne si votre habitation principale possède un accès internet. Si vous n’êtes pas dans cette situation, vous devez faire une déclaration papier.

🤔 Quelles sont les caractéristiques d’une location meublée ?

Pour qu’on le considère comme meublé, un logement doit comporter de quoi permettre au locataire d’y vivre avec un aménagement minimum. Si la liste du mobilier minimal d’un meublé était encore flou il y a quelques années, un décret de 2015 a officialisé la loi concernant les critères d’ameublement de ce type de logement. 

Pour tout bail signé après août 2015, le logement se doit de comporter un réfrigérateur, de la vaisselle, des ustensiles, des étagères de rangement et des sièges notamment. Vous pouvez retrouver la liste exhaustive de l’ameublement exigé ici. Les propriétaires sont dans l’obligation de respecter cette liste s’ils ne veulent pas voir leur bail requalifié en bail de logement vide !

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?