Le crédit d’impôt pour les fenêtres 2021, c'est quoi ?

crédit d'impôt fenêtres 2021

Jennifer Arnoux

Mis à jour le 14 septembre 2021

Disparu progressivement à partir du 1er janvier 2020 au profit du dispositif MaPrimeRénov’, le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) permettait le remboursement partiel des travaux engagés pour la rénovation énergétique d’un logement. C’est désormais la prime travaux au forfait qui est en vigueur et qui vous permet de rembourser une partie des frais engagés pour la rénovation de vos fenêtres. Alors, qu’en est-il du crédit d’impôt pour les fenêtres en 2021 ? Tacotax vous explique tout. 

Focus sur l’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique 

Jusqu’au 1er janvier 2020, vos travaux de remplacement de fenêtres pouvaient vous faire bénéficier d’une déduction fiscale de 15 % du montant total engagé si vous étiez éligible au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Il s’agissait ainsi de travaux destinés à remplacer des fenêtres simple vitrage par des modèles double ou triple vitrage. 

Le CITE intégrait les dépenses liées au remplacement des fenêtres, ces dernières étant considérées comme l’une des plus importantes sources de pertes de chaleur d’un logement. Dans la mesure où elles sont moins coûteuses que le remplacement d’une toiture ou d’un mur, les fenêtres font aussi partie des premières dépenses de rénovation énergétique engagées par les Français. 

Ce Crédit d’Impôt permettait ainsi de bénéficier d’un remboursement de 15 % des frais engagés, à raison de 100 € par fenêtre changée. Ce crédit d’impôt était également plafonné à : 

  • 8 000 € pour un célibataire ; 
  • 16 000 € pour un couple marié ou pacsé. 

Il fallait également ajouter 400 € par personne à charge ou 200 € en cas de garde alternée. 

Puisque la précarité énergétique est toujours aussi importante en France, les travaux de rénovation des fenêtres font toujours l’objet d’un crédit d’impôt, ou plutôt d’une prime grâce au dispositif MaPrimeRénov’

► Lire aussi : Tout savoir sur la déclaration d'impôt 2021

MaPrimeRénov’ : une prime forfaitaire pour vos travaux de rénovation 

Mis en place en janvier 2020, MaPrimeRénov’ a pour objectif d’inciter les Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leurs logements. 

Qui est concerné par ce dispositif ? 

Si elle n’était prévue que pour les ménages les plus modestes entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020, MaPrimeRénov’ concerne désormais tous les ménages, quel que soit le niveau de leurs ressources financières. 

Si le CITE nécessitait que les travaux soient effectués dans votre résidence principale dont vous aviez la propriété, ce n’est plus nécessaire avec MaPrimeRénov’. En effet, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour fenêtres en 2021, que vous soyez un propriétaire occupant votre résidence principale ou un propriétaire bailleur. 

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, vous devez néanmoins répondre à deux conditions

  • Le logement concerné par les travaux doit avoir été construit depuis au moins 2 ans
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise reconnue « Garant de l’environnement - RGE »

Si vous répondez à toutes ces conditions, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour vos fenêtres en 2021, dans la mesure où vous remplacez vos fenêtres simple vitrage pour renforcer leur isolation thermique.

► Lire aussi : Simulateur d’impôt 2021 : suivez le guide !

Crédit fenêtres : comment calculer le crédit d'impôt 2021 ?

En 2021, le montant du crédit d’impôt pour fenêtres accordé par le dispositif MaPrimeRénov’ dépendra de la nature des travaux engagés, de la localisation de votre bien, mais aussi du niveau des revenus de votre ménage. 4 profils ont ainsi été mis en évidence pour établir un barème précis en fonction des revenus. 

Voici les 4 catégories hors Ile-de-France

Catégorie

Revenu max pour un foyer de 2 personnes

Revenu max pour un foyer de 4 personnes 

Profil Bleu 

21 760 €

30 572 €

Profil Jaune

27 896 €

39 192 €

Profil Violet

42 848 €

60 336 €

Profil Rose

Au-dessus de 42 848 €

Au-dessus de 60 336 €

Voici les 4 catégories en Ile-de-France :

Catégorie

Revenu max pour un foyer de 2 personnes

Revenu max pour un foyer de 4 personnes 

Profil Bleu 

30 225 €

42 381 €

Profil Jaune

36 792 €

51 597 €

Profil Violet

56 130 €

79 041 €

Profil Rose

Au-dessus de 56 130 €

Au-dessus de 79 041 €

Ainsi, vous pouvez toucher un crédit d’impôt pour vos fenêtres en 2021 de : 

  • 100 €/fenêtre changée si vous faites partie du profil bleu ; 
  • 80 €/fenêtre changée si vous faites partie du profil jaune ; 
  • 40 €/fenêtre changée si vous faites partie du profil violet ; 
  • Aucune prime si vous faites partie du profil rose.

Bon à savoir

Si vous vivez dans un logement qualifié de « passoire thermique » qui est classé F ou G d’un point de vue énergétique, vous pouvez obtenir un bonus cumulable avec la prime initiale s’il est prouvé que les travaux peuvent vous permettre de sortir de cet état. 

Le versement de la prime 

L’aide MaPrimeRénov' est versée directement par l’Anah dès la fin des travaux. Contrairement à ce qui était prévu avec le CITE, il est désormais possible de bénéficier d’un remboursement partiel des travaux engagés pour le remplacement de ses fenêtres l’année même de la demande. Selon le ministère de la Transition écologique et solidaire, les premières primes ont été versées dès le mois d’avril 2020. Plus d'informations ici.

► Lire aussi : Comment déclarer ses revenus locatifs 2021 ?

Comment demander un crédit d’impôt pour fenêtres en 2021 ? 

Au préalable, vous devez demander à des professionnels certifiés RGE, reconnus garant de l’environnement, de vous fournir des devis pour la réalisation de vos travaux. 

Pour être éligible à MaPrimeRénov’, il faut avant tout créer un compte sur le site maprimerenov.gouv.fr et y déposer votre demande avant de lancer le démarrage des travaux de rénovation. S'ils sont éligibles à l’attribution de la prime, vous serez directement informé du montant que vous pourrez toucher. Attention, un certain nombre de justificatifs vous seront demandés, tels que : 

  • Votre dernier avis d’impôt sur le revenu
  • Les devis liés au changement de vos fenêtres ; 
  • Vos coordonnées personnelles...

Ce n’est qu’après avoir réalisé les travaux que vous recevrez la prime directement sur votre compte bancaire.

Bon à savoir

Si les propriétaires occupants et les syndicats de copropriétaires peuvent prétendre à l’aide du dispositif MaPrimeRénov’ dès le 11 janvier 2021, les propriétaires bailleurs devront patienter jusqu'en juillet 2021 pour obtenir un crédit d’impôt pour leurs fenêtres. 

Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤝 Les copropriétés sont-elles concernées par le dispositif MaPrimeRénov’ ?

Les copropriétaires peuvent bénéficier de la prime dédiée aux travaux de rénovation énergétique des parties communes. Dans ce cas, c’est le syndicat de copropriétés qui touchera directement l’aide collective accordée par le dispositif MaPrimeRénov’. Quant au montant, il est égal à 25 % du montant engagé pour les travaux réalisés dans la limite de 15 000 € par lot. Le montant de l’aide est ensuite réparti entre tous les copropriétaires en fonction de la quote-part qu’ils détiennent. 

🤔 A quel crédit d’impôt peut-on prétendre en 2021 ? 

Plusieurs situations permettent à un contribuable d’obtenir un allégement fiscal grâce aux crédits d’impôt. Vous avez employé un salarié à domicile ? Vous avez fait appel à une crèche, à une garderie ou à une assistante maternelle agréée pour garder vos enfants de moins de 6 ans ? Vos enfants poursuivent des études secondaires ou supérieures ? Voici autant de raisons qui peuvent vous permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt. Vous pouvez également obtenir une prime grâce au dispositif MaPrimeRénov’ pour des travaux de rénovation énergétique.

🤷 Quels travaux donnent droit au crédit d'impôt 2021 ?

Les travaux d'amélioration énergétique vous permettent de bénéficier d'un crédit d'impôt, transformé maintenant en prime : l'installation de chaudières à condensation ou l'isolation thermique sont autant de travaux permettant d'allier économies d'énergie et réductions d'impôts.

🤔 Quels travaux sont déductibles des revenus fonciers ?

Il vous est possible de déduire certaines charges de vos revenus fonciers : les travaux de remise en état de gros oeuvre, les travaux de plomberie ou encore les travaux de rénovation de l'installation électrique d'un logement vous permettent potentiellement de bénéficier d'une déduction