Quel barème pour l’impôt 2021 ?

Lydia Mdjassiri

Mis à jour le 29 juillet 2021

barème impôt 2021

Sommaire de l'article

Vous souhaitez savoir quel est le barème appliqué pour l’impôt sur le revenu 2021 ? Le montant de l’impôt sur le revenu dont vous devrez vous acquitter auprès de l’administration fiscale varie en fonction du barème d’impôt des revenus perçus 2020 et du taux d’imposition appliqué à votre revenu net imposable. Entre fonctionnement des tranches de revenus, calcul de votre impôt et taux de prélèvement à la source, Tacotax vous dit tout sur le barème de l’impôt 2021 sur les revenus 2021 !

Barème impôt 2021 : quelles sont les tranches du barème ?

Comment faire le calcul de l’impôt 2021 sur le revenu 2020 avec le nouveau barème ? Retrouvez ici le barème de l’année 2021 avec le taux d’imposition appliqué à chaque tranche de revenus de votre foyer :

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
Avant 10 084 €0 %
De 10 085 € à 25 710 €11 %
De 25 711 € à 73 516 € 30 %
De 73 517 € à 158 122 €41 %
Au-delà de 158 122 €45 %

Comment fonctionne le barème des impôts ?

Le barème d’impôt permet aux couples mariés comme aux contribuables célibataires de savoir à quelle taux d’imposition le montant de leurs revenus imposables sera soumis. Le barème fiscal est décomposé en 5 taux d’imposition : 0 %, 11 %, 30 %, 41 % et 45 %. Si votre taux d’imposition est de 0 % alors vous n’êtes pas imposable. Au contraire, les contribuables voyant s’appliquer un taux d’imposition de 45 % à leurs revenus sont les plus aisés.

Le barème fiscal est progressif. Cela signifie que tous vous revenus ne sont pas soumis au même taux d’imposition. En effet, vos revenus imposables peuvent être divisés en plusieurs tranches, et chacune de ces tranches se voit appliquer un revenu différent. Par exemple, un contribuable célibataire dont le revenu imposable s’élève à 30 000 € verra une partie de ses revenus imposée à 11 % tandis qu’une autre sera imposée à 30 %.

Le barème fiscal varie d’une année à l’autre en fonction de la hausse ou de la baisse de l’inflation. C’est pourquoi le barème actuel est différent de celui appliqué en 2020 ou encore du barème de l’impôt sur le revenu 2019. À titre indicatif, retrouvez ci-dessous le barème 2020 sur les revenus 2019 :

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
Avant 10 064 €0 %
De 10 065 € à 27 794 €14 %
De 27 795 € à 74 517 € 30 %
De 74 518 € à 157 806 €41 %
Au-delà de 157 807 €45 %

Comment savoir dans quelle tranche d'impôt on est ?

Comme dit précédemment, la tranche du barème d’impôt à laquelle vous appartenez varie en fonction du montant de vos ressources perçues en 2020. Pour savoir dans quelle tranche d’imposition vous êtes, il vous suffit donc de vos référer au montant de vos revenus et de voir de quelle tranche vous faites partie.

Le taux d’imposition de votre dernière tranche de revenu imposable est appelé le taux marginal d’imposition. Par exemple, si vos revenus s’élèvent à 30 000 €, votre taux marginal d’imposition est de 30 %.

Comment calculer ses impôts avec le barème 2021 ?

Le calcul de votre impôt 2021 sue le revenu 2020 se décompose en plusieurs étapes : 

  • divisez votre revenu net imposable par le nombre de parts qui composent votre quotient familial. Un célibataire représente une part, un couple marié ou pacsé équivaut à 2 parts, un couple avec un enfant représente 2,5 parts et un couple avec 2 enfants représente 3 parts ;
  • appliquez ensuite le taux d’imposition correspondant à la tranche de revenus à laquelle vous appartenez, tout en pensant à soustraite la somme plancher de la tranche à votre revenu ;
  • enfin, multipliez le résultat obtenu par votre nombre de parts.

Vous cherchez un simulateur pour l’impôt sur les revenus 2020 ? Vous pouvez consulter le simulateur impôt 2021 d’impots.gouv.fr pour estimer le montant que vous devrez payer à l’administration fiscale cette année ! En effet, comme tous les ans, la direction générale des finances publiques (DGFiP) met à la disposition des contribuables 2 outils de simulation. Il existe une version simplifiée et un modèle complet :

  • le premier est destiné aux foyers déclarant des ressources et des charges de base uniquement ;
  • le second permet d'estimer votre impôt sur le revenu si vous déclarez également des revenus d'activité libérale, agricole, commerciale ou encore des investissements en outre-mer.

► Lire également : Comment déclarer un crédit d’impôt en 2021 ?

Comment calculer ses impôts 2021 ?

Quels revenus déclarer pour le calcul des impôts ?

Les revenus à faire apparaître sur votre déclaration d’impôt sur le revenu sont les suivants :

  • revenus d’activité salariée (déclarez votre salaire net et non le salaire brut) ;
  • indemnités de fin de contrat (cela comprend également l’indemnité de départ à la retraite) ;
  • pensions alimentaires, de retraite ou d’invalidité ;
  • revenus liés à des investissements : placements financiers, épargne, placements immobiliers, revenus locatifs

Vous bénéficiez automatiquement d’une déduction forfaitaire de 10 % si vous êtes salarié ou dirigeant d’une société (sous conditions). Cette déduction est retranchée des revenus d’activité salariée que vous déclarez à l’administration fiscale. 

► Lire également : Guide du crédit d'impôt pour les fenêtres en 2021

Elle sert à couvrir vos frais professionnels, à savoir les déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail, les frais liés à la restauration sur votre lieu de travail ainsi que l’éventuel achat de documentation personnelle. Il est toutefois possible de renoncer à la déduction forfaitaire pour demander une déduction des frais réels.

► Lire également : Aidant familial : comment déclarer vos impôts ?

Quel sera mon taux de prélèvement à la source en 2021 ?

Saviez-vous qu’il existe trois types de taux de prélèvement à la source en France ? En effet, les contribuables ont le choix entre plusieurs types de prélèvement en fonction de leur situation fiscale et de la composition du foyer. Le taux appliqué par défaut est le taux du foyer fiscal. Il est défini par l’ensemble des ressources de votre foyer fiscal.

Le taux neutre convient aux salariés ne souhaitant pas communiquer leur taux de prélèvement à leur employeur. Ce dernier est donc dans l’obligation d’appliquer un taux de prélèvement à la source correspondant au montant du salaire versé à son employé. Une grille officielle sert de référence pour l’application du taux neutre. Retrouvez-la ci-dessous :

Revenus mensuelsTaux de PAS
Moins de 1 420 €0 %
Entre 1 420 € et 1 475 €0,5 %
Entre 1 475 € et 1 570 €1,3 %
Entre 1 570 € et 1 676 €2,1 %
Entre 1 676 € et 1 791 €2,9 %
Entre 1 791 € et 1 887 €3,5 %
Entre 1 887 € et 2 012 €4,1 %
Entre 2 012 € et 2 381 €5,3 %
Entre 2 381 € et 2 725 €7,5 %
Entre 2 725 € et 3 104 €9,9 %
Entre 3 104 € et 3 494 €11,9 %
Entre 3 494 € et 4 077 €13,8 %
Entre 4 077 € et 4 888 €15,8 %
Entre 4 888 € et 6 116 €17,9 %
Entre 6 116 € et 7 640 €20 %
Entre 7 640 € et 10 604 €24 %
Entre 10 604 € et 14 362 €28 %
Entre 14 362 € et 22 545 €33 %
Entre 22 545 € et 48 292 €38 %
Plus de 48 292 €43 %

Enfin, le taux individualisé est destiné aux couples mariés ou pacsés. Il est plus avantageux de déclarer vos impôts de manière commune et de choisir le taux individualisé lorsqu’il y a un clivage important entre vos revenus et ceux de votre partenaire.

Quand modifier son taux de prélèvement à la source ?

Certaines situations peuvent justifier la rectification de votre taux de prélèvement à la source. Une hausse de revenus en raison d’une nouvelle activité professionnelle, ou au contraire une baisse de ressources s’expliquant par une période de chômage impacte le montant dû à l’administration fiscale. Un changement de situation familiale peut également justifier une modification de taux, en cas de mariage, de divorce ou de décès de votre partenaire notamment.

Pour signifier votre changement de situation, rendez-vous sur votre espace particulier sur la plateforme impots.gouv.fr, puis consultez la rubrique consacrée à la gestion de votre taux de prélèvement. Cliquez ensuite sur « Actualiser suite à une hausse ou une baisse de vos revenus ».

► Lire également : Comment déclarer un crédit d'impôt pour un poêle à granulés en 2021 ?

Foire aux questions

🤝 Comment calculer son taux de prélèvement à la source ?

Quelle est la formule de calcul du prélèvement à la source pour l’impôt 2021 ? Pour savoir quel taux vous attribuer, l’administration fiscale effectue le calcul suivant : [Impôt sur le revenu total avant réductions ÷ crédits d'impôt × (Revenus imposables dans le champ du PAS ÷ Total revenus imposables)] ÷ Revenus dans le champ du PAS] × 100. La formule de calcul était la même pour votre impôt 2020. 

🤝 Comment calculer le revenu fiscal de référence pour un couple ?

Pour faire le calcul de l’impôt d’un couple sans enfant pacsé ou marié, l’administration fiscale divise par deux les revenus imposables des partenaires pour obtenir leur base d’imposition. On applique ensuite à chaque tranche du résultat obtenu le taux d’imposition qui lui correspond. Pour finir il faut faire l’addition des impositions et multiplier ce résultat par 2 parts fiscales.

🤝 Est-ce qu'un étudiant paye des impôts ?

Vous n’êtes plus rattaché au foyer fiscal de vos parents ? Cela signifie que vous déclarez vos revenus indépendamment d’eux. Mais comme pour tous les contribuables, déclarer ses revenus n’est pas toujours synonyme d’être imposable ! Si vous vous situez sous le seuil imposable, vous n’aurez aucun impôt à payer.

🤝 Quand déclarer ses impôts 2021 ?

La période de déclaration de l’impôt sur le revenu est la même tous les ans. Elle ouvre en mi-avril et se termine en mi-juin. 2021 ne fera pas exception : en avril, vous pourrez commencer à déclarer vos revenus de l’année 2020. 

À titre indicatif, sachez qu’en 2020, les contribuables ont pu déclarer leurs impôts dès le 20 avril en ligne et en version papier. Pour ceux ayant opté pour l’envoi de la déclaration sous format papier, la date limite de la déclaration était le 12 juin. Pour les démarches en ligne, le calendrier était le suivant :

  • le 4 juin pour les départements 01 à 19 ainsi que les contribuables vivant hors de la France ;
  • 8 juin pour les départements 20 à 54 ;
  • 11 juin pour les autres départements.