1. L’impôt sur le revenu : fonctionnement et calcul
  2. Déclaration d'impôt 2020 : faudra-t-il la remplir ?
  3. Simulateur d'impôt 2020 : comment estimer le montant de ses impôts ?

Simulateur d'impôt 2020 : comment estimer le montant de ses impôts ?

Alice Bled

Mis à jour le 13 juillet 2021

Simulateur d'impôt 2021

Sommaire de l'article

Cette année, la saison fiscale s'est ouverte le lundi 20 avril. Pour plusieurs millions de foyers fiscaux, l'heure est venue de déclarer leurs revenus, en ligne. Avant de vous lancer, pourquoi ne pas effectuer une simulation d'impôt sur le revenu 2020, afin d'éviter les mauvaises surprises ? Bonne nouvelle : le simulateur d'impôt 2020 Tacotax a été conçu précisément à cet effet. Cet outil simple d'utilisation vous permet de calculer directement en ligne le montant de votre impôt. On vous explique.

Mise à jour

Retrouvez notre article à jour sur la simulation d'impôts 2021 !

Simulateur de l'impôt sur les revenus 2020 : calculer votre impôt en ligne

Lorsque vient le moment de déclarer leurs revenus, de nombreux contribuables sont anxieux quant à l'annonce du résultat. Pour les non-initiés, la méthode de calcul de l'impôt reste obscure : taux, tranches, barèmes, abattement, quotient familial... Autant d'éléments dont la signification et l'utilité restent opaques. Aussi, à l'annonce du résultat, il n'est pas rare que les contribuables tombent de haut : suis-je imposable ? Non imposable ? Ai-je bien tout déclaré ? Les montants pré-remplis sont-ils exacts ? Comment modifier ma déclaration en cas d'erreur, etc. ?

Impôt sur le revenu : les nouveautés de 2020

En 2020, de nombreux changements ont fait leur apparition dans la déclaration d'impôt des contribuables :

Pourquoi autant de nouveautés ? Certaines, comme le décalage des dates d'ouverture et de clôture de la déclaration, ont été rendues obligatoires par le contexte sanitaire actuel. D'autres, comme la révision du barème ou la déclaration automatique, été prévues depuis déjà quelque temps. Mais tous ces changements viennent encore compliquer la tâche des contribuables. Car même si la déclaration est d'ores et déjà pré-remplies avec les revenus connus de l'administration fiscale, il incombe tout de même aux contribuables de vérifier l'exactitude des montants inscrits, et, en cas d'erreur, de les modifier. Une tâche d'autant plus complexe que cette année, en raison de l'épidémie de Covid-19, les centres des impôts sont fermés au public.

Dans le fond, le procédé de déclaration des revenus reste le même : les contribuables se connectent à leur espace particulier sur www.impots.gouv.fr, et déclarent leurs revenus en ligne, étape par étape.

►Lire aussi : Impôt sur le revenu 2020 : comment corriger sa déclaration ?

Comment faire une simulation de mon impôt sur le revenu ?

Le simulateur d'impôt sur le revenu Tacotax a été conçu pour offrir la meilleure expérience utilisateur possible : les utilisateurs du service peuvent analyser leur situation et obtenir le montant exact de leur impôt en répondant simplement à quelques questions. Les résultats de la simulation d'impôt indiquent :

La simulation se fait en 4 étapes : situation, revenus et charges, réduction et validation. Une fois le montant connu, vous pouvez ensuite procéder à la déclaration de vos revenus avec l'assistant à la déclaration Tacotax. Le principe est similaire à celui utilisé sur le site de l'administration fiscale : remplir l'une après l'autre les différentes étapes, lesquelles sont :

  • la déclaration de la situation ;
  • le détail des revenus ;
  • les charges supportées ;
  • récapitulatif ;
  • envoi.

En fin de déclaration, l'outil de déclaration d'impôt vous donne le montant total des réductions auxquelles vous avez droit, et votre nouveau taux de prélèvement à la source, qui s'appliquera dès septembre 2020. Si vous bloquez à un endroit, vous avez la possibilité d’être rappelé(e) gratuitement par un expert qui vous guidera jusqu’à la validation et l’envoi de vos informations à l’administration fiscale. Sur le fond, c'est le même outil qui a servi aux simulations de l'impôt 2019 sur les revenus 2018, mais il a été modifié afin de tenir compte des changements fiscaux.

Le barème de l'impôt 2020

Vos impôts vont-ils baisser en 2020 ? La loi de finances pour 2020 prévoit une baisse de 5 milliards d’euros de l’impôt sur le revenu à compter de l’imposition des revenus 2020. Premiers bénéficiaires : les classes moyennes. Concrètement, cela va se traduire par une refonte du barème de l'impôt : la première tranche de l'IR, actuellement fixée à 14 %, va baisser à 11 % dès le 1er janvier 2020. Ce qui représente 12 millions de foyers et un gain moyen par foyer de 350 €, soit, à ce niveau, un tiers de l'impôt en moyenne. Pour les foyers imposés à 30 % (5 millions en tout) le gain est là, mais il est moindre : 180 € en moyenne.

Voilà le barème tel qu'il sera appliqué sur les revenus 2020 :

  • Tranche de revenu jusqu'à 10 064 € : 0 %
  • Tranche de revenu de 10 064 € à 25 659 € : 11 %
  • Tranche de revenu de 25 659 € à 73 369 € : 30 %
  • Tranche de revenus de 73 369 € à 157 806 € : 41 %
  • Tranche de revenus supérieure à 157 807 € : 45 %

Le calcul de l'impôt 2020

Pour mieux interpréter le résultat de votre simulation, il faut comprendre comment se calcule l'impôt sur le revenu. Pour faire simple, le calcul comprend 3 grandes étapes :

  • on commence par compter le nombre de parts fiscales du foyer (1 personne = 1 part, 1 couple = 2 parts, etc.) et on divise le revenu net imposable par ce nombre. Pour les salariés, qui par conséquent déclarent des salaires, le revenu net imposable figure sur votre bulletin de paie du mois de décembre 2019. 
  • On applique ensuite à ce résultat le barème progressif de l’impôt (défini par tranche).
  • Enfin, on multiplie le résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial. C'est ainsi qu'on obtient le montant de l'impôt dû.

Le taux de prélèvement à la source est ensuite obtenu à partir du montant de l’impôt sur le revenu et des revenus imposables. À noter que le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu modifie uniquement le mode de perception de l’impôt, pas son mode de calcul.

► Lire aussi : Comment payer l'impôt sur le revenu ?

Calcul de l'impôt 2020 : exemples

Exemple 1 : cas d’un célibataire sans enfant avec un revenu net imposable de 34 000 €

Une personne seule a droit à une part fiscale. Il faut donc diviser son revenu net imposable par 1 : 34 000 €/1 = 32 000 €. On applique ensuite le barème progressif de l'impôt à ce montant. Sachant qu'il faut le décomposer par tranche et qu'à chaque tranche correspond un taux d'imposition différent. Avec un revenu net imposable de 34 000 €, le célibataire se situe dans la 3e tranche (entre 25 659 € et 73 369 €) :

  • tranche de revenu jusqu'à 10 064 € imposée à 0 % : 0 €
  • tranche de revenu de 10 064 € à 25 659 € : 15 595 € imposée à 11 % : 15 595 € × 11 % = 1 715,45 €.
  • tranche de revenu de 25 659 € à 73 369 € imposée à 30 % : soit 8 341 € (obtenu en effectuant la différence 34 000 - 25 659) × 30 % = 2 502,3 €

Ensuite, on additionne les sommes obtenues dans les différentes tranches pour obtenir le montant de l'impôt brut, ce qui fait : 0 + 1 715,45 + 2 502,3 = 4 217,75 €.

Il suffit pour finir de multiplier ce montant par le nombre de parts fiscales (ici une) : 4 217,75 × 1 = 4 217,75 arrondi à 4 218 €.

Exemple 2 : cas d’un couple avec 2 enfants avec un revenu net imposable de 66 000 €

Dans un couple marié ou pacsé, chacun(e) des conjoint(e)s a droit à une part de quotient familial (soit 2 parts en tout). Chaque enfant ouvrant droit à ½ part supplémentaire, un couple avec deux enfants dispose de 3 parts. Les 66 000 € de revenus nets imposables sont donc à diviser en trois : 22 000 €

On applique ensuite le barème progressif sur ce montant. 

  • tranche de revenu jusqu'à 10 064 € imposée à 0 % = 0 €.
  • tranche de revenu 10 064 € à 25 659 € imposée à 11 % : soit 11 936 € (obtenu en effectuant la différence 22 000 - 10 064) × 11 % = 1312, 96

Le résultat total obtenu est égal à 0 + 1312, 96 = 1312, 96. Ne reste plus pour finir qu'à multiplier ce montant par le nombre de parts fiscales du foyer : 1312, 96 × 3 = 3 938,88 arrondis à 3 939 €.

Lire aussi : 

Foire aux questions

🤝 Comment déclarer ses revenus locatifs ?

Tout dépend du régime sous lequel vous louez votre bien

  • si vous louez un logement meublé (sur Airbnb ou Leboncoin par exemple) : il s'agit de Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) à reporter sur le formulaire 2042-C PRO. Vous pouvez opter pour la déclaration au micro-BIC si le montant total de vos revenus n'excède pas 72 500 € pour l'année 2019. Au-delà de ce montant, c'est le régime réel qui s'applique.
  • si vous louez un logement nu : il s'agit de revenus fonciers à reporter sur le formulaire n°2044 ou 2044 Spécial. Vous pouvez opter pour la déclaration au micro-foncier si le montant total de vos revenus n'excède pas 15 000 € pour l'année 2019. Au-delà de ce montant, c'est le régime réel qui s'applique.

🤝 Où trouver simulateur impôt ?

Plusieurs simulateurs d'impôt en ligne existent sur différents sites internet. Le site officiel impots.gouv.fr en met également un à disposition des contribuables. Celui de Tacotax vous permet également de savoir à quels placements de défiscalisation vous seriez éligibles si vous souhaitez réduire vos impôts !

🤷 Comment calculer mon taux de prélèvement à la source ?

Le prélèvement à la source mensuel est la part d'impôt sur le revenu dû. Ce taux est calculé sur la base suivante : 

[impôt sur le revenu total sans réductions et crédits d'impôt × (revenus imposables à la source / total des revenus imposables)] / revenus soumis au prélèvement à la source] × 100.

🤝 Où trouver son salaire net annuel ?

En tant que salarié, votre fiche de paye indique obligatoirement le salaire net annuel, ainsi que le salaire net à payer. Le taux de prélèvement à la source y est également indiqué.