1. Le guide de l'impôt sur le revenu

  2. Déclaration d'impôt 2020 : faudra-t-il la remplir ?

  3. Déclaration des revenus en 2020 : comprendre les changements

Déclaration des revenus en 2020 : comprendre les changements

déclaration des revenus 2020

Sommaire de l'article

Le prélèvement à la source a soulevé de nombreuses questions quant à l’intérêt de la déclaration des revenus en 2020. Cette année, le but n’est plus de communiquer à l’administration fiscale les revenus de l’année précédente, mais bien de vérifier que l’impôt sur le revenu payé est correct. Pour autant, tous les contribuables n’auront pas à remplir leur déclaration d’impôt en ligne ou sur papier en 2020 sur leurs revenus de 2019 : une déclaration tacite ou automatique est mise en place cette année. Quel est son fonctionnement ? Quels sont les changements de cette année ? À quelle date remplir sa déclaration d’impôts en 2020 ? Pas de panique, Tacotax vous explique !

Déclaration des revenus en 2020 : quand la remplir ?

Quelles sont les dates à retenir pour la déclaration de l’impôt sur le revenu cette année ? Retrouvez ci-dessous le calendrier 2020 partagé par l’administration fiscale : 

Janvier 2020Application du taux actualisé et baisse d'impôt effective.
15 janvier 2020Versement de 60 % de l'acompte de réduction et de crédit d'impôt.
du 20 avril à mi-mai 2020Réception de la déclaration de revenus pré-remplie.
Lundi 20 avril 2020Ouverture de la déclaration de revenus pour tous les contribuables.
Jeudi 4 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration pour les départements 1 à 19.
Lundi 8 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration pour les départements 20 à 54.
Jeudi 11 juin 2020Date limite de la dépôt de déclaration pour les départements 55 et au-delà.
Vendredi 12 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration papier.
Fin juillet 2020Réception de l'avis d'imposition 2020 sur les revenus de 2019.
Fin juillet - début août 2020Versement du trop-plein perçu ou paiement du solde d'impôt sur le revenu.
31 août 2020Application des nouveaux taux de prélèvement à la source.
Mi-décembreLa déclaration ne peut plus être modifiée.

Crise sanitaire : la date limite de déclaration des revenus 2020 repoussée 

En cas de retard pour sa déclaration, une majoration de 10 à 40 % peut être appliquée !

C’est en avril que débute une période synonyme de stress et de paperasse administrative pour de nombreux contribuables : la déclaration des revenus est là ! Principalement en raison d’un manque de transparence et d’un manque d’information certain, les Français se laissent facilement submerger par des démarches qu’ils ne comprennent pas. 

Le but premier de la déclaration automatique des revenus, mise en place pour la première fois cette année, est donc de faciliter cette étape dont l’existence même est remise en cause du fait de l’application du prélèvement à la source.

Cette année 2020 est un peu particulière : en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, les dates de la déclaration des revenus sont repoussés, afin de prendre en compte le contexte et les difficultés que traversent les particuliers. Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, l'a annoncé dans un communiqué de presse diffusé le 31 mars 2020.

Ainsi, la période de lancement de la déclaration automatique des revenus n'est plus fixée au 9 mais au 20 avril. C'est à cette date que les contribuables vont commencer à recevoir une déclaration pré-remplie faisant apparaître le taux de prélèvement appliqué et les revenus perçus du 1er janvier au 31 décembre 2019. Si les informations sont exactes, la déclaration est considérée comme validée. Bercy prévoit que ce sera le cas pour près de 12 millions de foyers français, qui seraient alors les premiers bénéficiaires de la déclaration automatique.

En revanche, si les informations sont erronées, le contribuable devra remplir sa déclaration de revenus de la même manière que les années précédentes, et la renvoyer à partir du 20 avril, date d’ouverture des déclarations pour tous

Autre changement notoire : les départements 50 à 54 font désormais partie de la zone 2. Il s'agit de la Manche, de la Marne, de la Haute-Marne, de Mayenne et de la Meurthe-et-Moselle.

Pour effectuer sa déclaration des revenus de 2019 en 2020 sur internet, la date limite varie selon le département où vous résidez : 

  • Le 4 juin pour les départements 1 à 19,
  • Le  juin pour les départements 20 à 54,
  • Le 11 juin pour les départements 50 et plus.

En ce qui concerne la déclaration papier, elle devra être envoyée à l’administration fiscale avant le 12 juin 2020.

Attention ! La déclaration des revenus en 2020 se fait obligatoirement en ligne sauf sur dérogation dans les cas suivants : la résidence principale ne dispose pas d’un accès à internet ou est située en zone blanche, le contribuable ne sait pas utiliser internet, le contribuable effectue sa première déclaration, mais n’a pas reçu les identifiants pour se connecter sur impots.gouv.fr. 

► Lire aussi : Les dates de la déclaration de l'impôt sur le revenu en 2020

Les principaux changements de la déclaration d’impôt 2020

Trois principales nouveautés de cette année sont la baisse du taux de la 3e tranche d’imposition, les seuils de revenus fiscaux de référence abaissés et la simplification de la décote, qui cherchent à profiter aux classes moyennes et populaires en France. Le barème progressif de l’impôt sur le revenu se présente ainsi en 2020 (sur les revenus de 2019) : 

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
≤ 10 064 €0 %
Entre 10 065 € et 25 659 €11 %
Entre 25 660 € et 73 369 € 30 %
Entre 73 370 € et 157 806 €41 %
> 157 806 €45 %

On note que les foyers fiscaux qui ont un taux marginal d’imposition de 11 ou 30 % bénéficient d’une réduction de l’ISF (Impôt Sur le Revenu) d’en moyenne 350 € et 125 € respectivement, pour les célibataires.

En ce qui concerne la déclaration en elle-même, il est important de noter que la suppression de l’obligation de déclarer ses revenus n’est valable qu’à la seule condition suivante : la déclaration pré-remplie fournie par l’administration fiscale ne doit nécessiter aucune correction pour être validée. Les conditions pour bénéficier de cette déclaration tacite sont les suivantes : 

  • En 2019, n’avoir été imposé que sur des catégories de revenus que le Trésor Public peut pré-remplir, ce qui exclut les professions indépendantes.
  • Ne pas avoir changé ni d’adresse, ni de situation familiale en 2019,
  • Ne pas avoir un acompte de prélèvement à la source,
  • Ne pas exercer une profession ayant une situation fiscale particulière, notamment les journalistes.

Autre changement à prendre en compte : les heures supplémentaires défiscalisées. Depuis le 1er janvier 2019, une exonération d’impôt sur le revenu en ce qui concerne les heures supplémentaires travaillées est possible. La limite est fixée à 5 000 € par an et par salarié, cependant ces revenus devront tout de même obligatoirement être déclarés puisqu’ils entrent dans le calcul de votre revenu fiscal de référence (RFR). Référez-vous à la case 1GH de votre déclaration.

Enfin, en fonction du montant du prélèvement à la source d’un contribuable sur l’année 2019 et les réductions d’impôt et crédits d’impôt dont il bénéficie, il pourra toucher un remboursement du trop-plein payé, ou, à l’inverse, devoir verser un solde d’impôt sur le revenu à l’administration fiscale, au mois de juillet ou août 2020. 

► Lire aussi : Formulaire déclaration d'impôts : les nouveautés de 2020

Comment faire sa déclaration d’impôt en 2020 ?

Les étapes à suivre

La déclaration de revenus en ligne est obligatoire pour tous les contribuables.

Le processus de déclaration en lui-même ne change pas réellement cette année : pour les contribuables ne pouvant pas valider la déclaration pré-remplie pour cause de changement de situation ou d’informations erronées pourront déclarer en ligne en suivant la même démarche que les années précédentes : 

  • Se rendre sur le site internet impots.gouv.fr ou sur l’application mobile disponible sur smartphones et tablettes.
  • Se connecter à son espace particulier grâce à son numéro fiscal et un mot de passe transmis par l’administration fiscale., ou via ses identifiants France Connect.
  • Vérifier si les informations annotées sur la déclaration pré-remplie sont exactes et les corriger dans le cas contraire.
  • Sur le formulaire de déclaration des revenus 2020, renseigner les revenus complémentaires, les charges et autres réductions d’impôts auxquels on est éligible. 

Ces étapes correctement effectuées, vous recevrez votre avis d’impôt 2020 à la fin du mois de juillet par email ou par courrier. C’est également à ce moment que vous recevrez le solde des réductions d’impôts dont vous bénéficiez : un acompte de 60 % aura déjà été versé en janvier 2020. 

Enfin, le prélèvement à la source effectué toute l’année 2019 est pris en compte dans la déclaration de revenus sous la forme d’une retenue à la source sur les salaires et les pensions de retraite, ou sous celle d’un acompte en ce qui concerne les revenus dits sans tiers collecteur. 

À noter : cette année, la déclaration présente de nouvelles cases. Il vous faudra ainsi remplir “Retenue à la source sur les salaires et pensions”, “Acomptes d’impôts sur le revenu” et “Acomptes de prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine” si ces cas vous concernent.

► Lire aussi : Déclaration d'impôts 2020 : mode d'emploi

Quels sont les revenus à déclarer ?

Lorsqu’on remplit sa déclaration de revenus, plusieurs éléments sont à prendre en compte : 

  • Le salaire imposable, composé de la rémunération fixe versée par son employeur et celle des heures supplémentaires travaillées, mais aussi du potentiel treizième mois ou de la prime d’ancienneté.
  • La pension de retraite,
  • Le montant de l’allocation chômage,
  • Les rentes viagères,
  • Les revenus de capitaux mobiliers,
  • Les plus-values et autres gains,
  • Les revenus fonciers,
  • Les revenus découlant d’une profession non salariée,
  • Les pensions alimentaires versées,
  • Les dons.

Les cas particuliers

De nombreux français ont fait un don pour aider à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Si l’année 2020 marque votre première déclaration d’impôt, il vous faudra attendre que l’administration fiscale vous fasse parvenir vos identifiants pour vous créer un compte sur la plateforme impots.gouv.fr, et ainsi déclarer vos revenus en ligne. Si vous n’avez pas encore reçu ces identifiants, vous pouvez exceptionnellement déclarer vos revenus sur papier. 

La déclaration des revenus fonciers est obligatoire en 2020 : l’administration fiscale pourra appliquer un abattement forfaitaire sur le montant déclaré, en fonction des charges supportées par le propriétaire du bien concerné. 

Pour les retraités, cette année est marquée d’un abattement fiscal automatique de 10 % sur leurs pensions. Le montant plancher des pensions est de 393 € par déclarant, tandis que le montant plafond est de 3 850 € pour le foyer fiscal.

Pour les contribuables ayant versé une partie de leurs revenus sur un PER (Plan d’Épargne Retraite), une déduction fiscale est prévue. Il faudra pour cela remplir la case 6NS pour indiquer le montant des versements effectués entre le 1er octobre et le 31 décembre 2019. 

Enfin, certains contribuables ont fait un don pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris après l’incendie qui l’a frappée : le gouvernement prévoit une réduction d’impôt de 75 % du montant du don, dans la limite de 1000 € (soit 750 €). 

► Pour aller plus loin :

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite