1. Le guide de l'impôt sur le revenu

  2. Déclaration d'impôt 2020 : faudra-t-il la remplir ?

  3. Les dates de la déclaration de l’impôt sur le revenu en 2020

Les dates de la déclaration de l’impôt sur le revenu en 2020

date de déclaration impôt 2020

Sommaire de l'article

L’administration fiscale a dévoilé en début d’année son calendrier de l’année 2020 : on y trouve ainsi les dates clés de la déclaration d’impôts 2020 sur les revenus de 2019, en ligne et en format papier. Cette année est marquée par la mise en place de la déclaration automatique pour de nombreux contribuables. Comment fonctionne la déclaration de revenus en 2020 ? Quelles sont les dates clés à retenir du calendrier fiscal cette année ? Tacotax fait le point.

Bon à savoir : en raison de la crise sanitaire, le gouvernement a annoncé que les dates pour remplir la déclaration 2020 des revenus au titre de 2019 ont été rallongées. 

Déclaration de l’impôt sur le revenu en 2020 : les dates à retenir

Pour faire face à la crise sanitaire que traverse actuellement le pays, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé le 31 mars 2020 que les dates initialement pour l'ouverture et le dépôt des déclarations de revenus étaient modifiées. Quel est le calendrier de la déclaration de l’impôt sur le revenu en 2020 ? Retrouvez ci-dessous les dates limite de déclaration d’impôts à jour au 1er avril 2020 : 

Janvier 2020Application du taux actualisé et baisse d'impôt effective.
15 janvier 2020Versement de 60 % de l'acompte de réduction et de crédit d'impôt.
du 20 avril à mi-mai 2020Réception de la déclaration de revenus pré-remplie.
Lundi 20 avril 2020Ouverture de la déclaration de revenus pour tous les contribuables.
Jeudi 4 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration pour les départements 1 à 19.
Lundi 8 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration pour les départements 20 à 54.
Jeudi 11 juin 2020Date limite de la dépôt de déclaration pour les départements 55 et au-delà.
Vendredi 12 juin 2020Date limite de dépôt de la déclaration papier.
Fin juillet 2020Réception de l'avis d'imposition 2020 sur les revenus de 2019.
Fin juillet - début août 2020Versement du trop-plein perçu ou paiement du solde d'impôt sur le revenu.
31 août 2020Application des nouveaux taux de prélèvement à la source.
Mi-décembreLa déclaration ne peut plus être modifiée.

La déclaration automatique

Pas de changements dans votre situation ? Votre déclaration d'impôts pourra être automatique !

S’il y a une date à retenir pour la déclaration de l’impôt sur le revenu en 2020, c’est le 20 avril, qui signe l’ouverture de la déclaration en ligne pour tous les contribuables français. Mais, suite à l’application de l’impôt sur le revenu prélevé à la source, on peut se questionner quant à l’utilité d’une déclaration annuelle. 

L’administration fiscale met cette année en place un système inédit basé sur une suppression de l’obligation de déclarer ses revenus, sous certaines conditions. En effet, pour près de 12 millions de foyers, la déclaration de revenus pourra se faire de manière automatique. Explications.

Dans le courant du mois d’avril, les contribuables reçoivent une déclaration d’impôts pré-remplie faisant figurer leurs données personnelles : montant de l’impôt payé en 2019, taux de prélèvement à la source appliqué et situation familiale connue (célibataire, marié, pacsé, etc.). Dans le cas de figure où toutes ces informations sont vraies et ne nécessitent aucune modification, la déclaration est considérée comme valide, et le contribuable n’aura alors pas à remplir de formulaire. 

En revanche, s’il s’avère que des données sont erronées ou non-actualisées, il faudra remplir et envoyer une déclaration de revenus en ligne à compter du 20 avril 2020. 

La déclaration de revenus en ligne

Il est désormais obligatoire de déclarer ses revenus en ligne, via le site impots.gouv.fr ou via l’application officielle disponible sur mobile et tablette. La déclaration d’impôt 2020 sur les revenus de 2019 se fait ainsi sur internet, et sa date limite varie selon le département où le contribuable réside : 

  • Le 4 juin pour les départements 1 à 19,
  • Le 8 juin pour les départements 20 à 54,
  • Le 11 juin pour les départements 55 et plus.

À noter que cette déclaration d’impôts 2020 n’est obligatoire que si le formulaire pré-remplie envoyé par l’administration fiscale nécessite des changements. Pour ce faire, rendez-vous sur le service de télédéclaration sur le site impots.gouv.fr et connectez-vous grâce à vos identifiants (numéro fiscal et mot de passe). 

La déclaration de revenus papier

Bien que la déclaration de l’impôt sur le revenu soit obligatoirement en ligne, le gouvernement accepte des dérogations pour certaines personnes. Ainsi, les contribuables résidant dans une zone blanche (où le service mobile ne fonctionne pas) ou n’ayant pas accès à internet ont la possibilité d’envoyer à l’administration fiscale leur déclaration en format papier.

Sont également concernées les personnes ne sachant pas utiliser un ordinateur ou internet, on pense notamment aux retraités qui ont moins de facilités à effectuer leurs démarches en ligne.

Enfin, dans le cas d’une première déclaration d’impôt en 2020, à condition que le contribuable n’ait pas encore reçu ses identifiants partagés par l’administration fiscale, il est possible de l’envoyer en version papier. 

Outre ces cas de figure, la déclaration papier n’est plus d’actualité, et le service des impôts ne considérera pas une déclaration comme valide si une dérogation n’est pas présentée.

Les dates clés à retenir en 2020

La réception de l’avis d’imposition

Dès lors que vous aurez complété votre déclaration d’impôts 2020 sur les revenus de 2019, ou confirmé que la déclaration pré-remplie était correcte, il vous faudra patienter jusqu’à fin juillet, début août pour recevoir votre avis d’imposition de l’année 2020.

À noter également que le 31 août 2020, votre nouveau taux de prélèvement à la source sera appliqué, taux que vous pouvez modifier à tout moment en vous rendant sur votre compte particulier sur impots.gouv.fr.

L'ouverture du service de correction des déclarations en ligne

Une erreur, un oubli sur votre déclaration de revenus ? Le service de correction des déclarations en ligne est ouvert depuis :

  • le 5 août pour les contribuables qui déclarent leurs revenus en ligne sur www.impôts.gouv.fr ;
  • le 18 août pour les particuliers concernés par la déclaration automatique.

Ce service gratuit fermera le 15 décembre, 23h59.

Le solde de l’impôt sur le revenu

La déclaration de revenus se fait obligatoirement en ligne.

En prenant en compte le montant de l’impôt sur le revenu payé via le prélèvement à la source durant toute l’année 2019, mais aussi les crédits et autres réductions d’impôts, le Trésor Public fixe un solde de l’impôt sur le revenu.

Comprenez par là que si l’administration fiscale note un trop-plein perçu, il remboursera la différence au contribuable. À l’inverse, un solde d’impôts sur le revenu devra être versé par les contribuables qui doivent une certaine somme, afin de clarifier la situation de chacun.

Ce solde, qui fera l'objet d'un prélèvement automatique par l'administration fiscale, sera prélevé :

  • le 15 septembre si son montant est inférieur à 300 € ;
  • par échéancier, à raison de quatre mensualités, s'il est supérieur à ce montant, les 25 septembre, 26 octobre, 26 novembre et 28 décembre.

Le remboursement du trop-perçu par l'administration fiscale

En cas de trop perçu, résultant d'une baisse de revenus en 2019 ou d'un changement de situation, les contribuables peuvent recevoir un remboursement de la part du fisc, directement par virement bancaire ou par chèque s'ils n'ont pas transmis de coordonnées bancaires à l'administration. Ce remboursement ou cette somme à payer seront effectués entre le 24 juillet et le 7 août 2020.

►Lire aussiSimulateur d'impôt 2020 : comment estimer le montant de ses impôts ?

Fin de la modification de la déclaration

Comme chaque année, il est possible de modifier sa déclaration de revenus après l’avoir validée en ligne. En 2020, ce sera possible jusqu’à la mi-décembre. Passé cette date, la déclaration sera considérée comme validée. Attention ! En cas de retard dans la déclaration, vous vous exposez à une majoration de l’ordre de : 

  • 10 % si vous n’avez pas reçu de mise en demeure,
  • 20 % si vous déclarez vos revenus dans les trente jours suivant la réception d’une mise en demeure,
  • 40 % si vous déclarez vos revenus après le délai de trente jours suivants la réception d’une mise en demeure.

Les changements notables de l’année 2020

Le nouveau barème

L’année 2020 signe également plusieurs changements majeurs en ce qui concerne l’impôt sur le revenu en France. En fer de lance, la baisse du taux de la première tranche d’imposition, qui passe de 14 % à 11 % cette année. Désormais, le barème progressif de l’impôt sur le revenu est le suivant : 

Tranches de revenus des foyersTaux d'imposition appliqué
≤ 10 064 €0 %
Entre 10 065 € et 25 659 €11 %
Entre 25 660 € et 73 369 € 30 %
Entre 73 370 € et 157 806 €41 %
> 157 806 €45 %

En ce qui concerne les pensions de retraite, un abattement fiscal automatique de l’ordre de 10 % est appliqué, avec un montant plancher de 393 € et un montant plafond de 3 850 € pour le foyer fiscal.

Les nouvelles cases à remplir

On note également l’apparition de nouvelles cases à remplir (si on est concerné) sur la déclaration de revenus de 2020 : 

  • Retenue à la source sur les salaires et pensions,
  • Acomptes d’impôts sur le revenu,
  • Acomptes de prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine.

Nouveauté également, l’arrivée en fanfare de la cryptomonnaie dans la déclaration de revenus, pour la première fois. Ainsi, le Bitcoin et les autres actifs dits numériques sont à déclarer obligatoirement : les cases 3AN et 3BN sont présentes pour déclarer les plus-values et les moins-values concernant les cessions d’actifs numériques.

Enfin, l’incendie qui a frappé la cathédrale de Notre-Dame de Paris en avril 2019 a amené de nombreux contribuables à verser des dons pour aider à sa restauration. Si c’est votre cas, il vous faudra déclarer le montant des dons versés dans la case 7UE de votre déclaration de revenus. Une réduction d’impôt égale à 75 % du montant du don versé (dans la limite de 1000 €) est appliquée.

► Pour aller plus loin : 

Analysez gratuitement votre situation pour réduire vos impôts

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?