On s'est déjà tous dit que l'on paye trop d'impôt. Et si vous en payiez vraiment plus que vous ne devriez ? La chose est fortement possible. En France il existe entre 400 et 500 niches fiscales qui vous permettent de réduire vos impôts de façon considérable. Payer des impôts est important pour la bonne marche de l'État français, mais cela ne vous empêche pas de payer l'impôt juste. Comment réduire vos impôts ? Comment payer moins d'impôts ? Aujourd'hui TacoTax vous livre 10 astuces imparables pour payer moins d'impôts en 2019.

 

1/ Bien remplir sa déclaration d'impôts et bien déclarer vos revenus

Réductions, déductions, crédits d'impôts et abattements fiscaux

La chose peut paraître évidente et pourtant, elle n'est presque jamais bien faite. Remplir sa déclaration d'impôts et déclarer correctement est primordial pour récupérer des crédits d'impôts, obtenir des réductions et déductions d'impôt. Il ne faut pas les omettre sous peine de voir la facture s'alourdir à la fin du compte.

En effet, la garde de vos jeunes enfants en crèche ou encore la garde à domicile est soutenue par l'état. Si vous employez du personnel à domicile, que ce soit une garde d'enfant, un jardinier, une femme de ménage, vous pouvez obtenir des réductions d'impôt sur le salaire déclaré et versé.

Vous pouvez notamment avoir des abattements sur certains frais comme vos frais professionnels. Ainsi, si vous utilisez votre véhicule pour vous rendre au travail vous pouvez obtenir un abattement fiscal non négligeable. Si vous êtes artiste vous pouvez également obtenir un abattement sur vos soins médicaux, l'entretien de votre matériel, etc.

►Lire aussi : Propriétaire : avez-vous droit à une exonération de plus-value sur la vente de votre bien ?

Déclarer et réduire vos impôts en famille

Vos enfants sont un catalyseur de réductions d'impôts. Il est nécessaire de déclarer les enfants rattachés à votre foyer fiscal. Un enfant augmente votre quotient familial d'une demi-part. En outre, si vous êtes mariés ou pacsés vous pouvez déclarez vos biens de façon commune. Cependant, veillez avec le prélèvement à la source à ce que le taux commun appliqué ne déserve pas un des conjoints s'il gagne beaucoup plus d'argent que l'autre.

Une erreur qui est souvent commise est de déclarer les revenus bruts ! Ne faites plus jamais cette erreur. Ce qui intéresse les impôts ce sont les revenus nets. Déclarez donc votre bon salaire, vos revenus nets.

Déclarez vos pensions alimentaires

En outre, si vous vous divorcez de votre conjoint(e), il sera fort probable que vous deviez verser une pension alimentaire sur décision judiciaire. Il est possible de verser divers pensions alimentaires déductibles d'impôts. Vous pouvez en effet verser une pension alimentaire, selon votre cadre familial :

  • à votre ex-époux(se) dans le cadre d'une compensation ou encore d'une aide aux charges du mariage
  • à vos enfants mineurs par l'intermédiaire de votre ex-conjoint(e)

En outre, vous pourrez obtenir des abattements si vous versez une pension alimentaire à vos enfants majeurs ou encore à vos ascendants.

Vous pouvez obtenir une réduction d'impôts si vous versez une pension à vos enfants majeurs pour les aider à vivre, les aider dans leurs études ou aider le couple qu'il forme avec sa compagne. Selon que l'enfant soit rattaché ou non à votre domicile vous n'aurez pas les mêmes avantages.

Pour ce qui est des ascendants, à savoir vos parents, grands-parents, etc. vous pouvez obtenir une réduction d'impôt si l'aïeul est logé à votre domicile et s'il a au moins 75 ans.

2/ Faire des dons à des associations ou partis politiques

Déclarer les dons aux associations européennes telles que les Restaurants du Coeur, la Croix Rouge, et d'autres associations à but non lucratif et philanthrope vous permet d'obtenir des réductions d'impôts.

Vous pouvez également choisir d'effectuer un versement à un parti politique de votre choix. En plus de fournir des moyens à votre parti politique, ce versement est soutenu par le gouvernement puisque vous pouvez obtenir des réductions d'impôts. Cependant, ces réductions sont plafonnées à un certain montant.

Faites un don à un parti politique

À l'aube 2019, vous pouvez obtenir une réduction égale à 66% des sommes versées  dans la limite de 20% du revenu imposable. Mais alors que faire si les dons dépassent les 20% imposables ? Pas de panique ! L'administration fiscale reporte le surplus sur les 5 années suivantes. L'excédent ouvre donc droit à des réductions d'impôt.

3/ Défiscaliser dans l'immobilier

Si vous souhaitez investir dans l'immobilier et mettre en location vous pouvez opter pour le plan Pinel. Vous pouvez tout aussi bien obtenir les avantages de la loi Pinel en investissant dans l'ancien que dans le neuf. En effet, investir dans le neuf a l'avantage d'avoir une mise en location rapide. Vous pouvez en effet louer le bien, et obtenir des réductions d'impôts sur les loyers reçus par vos locataires. Investir dans l'ancien et obtenir les avantages Pinel nécessitera de rénover le logement avant de pouvoir le mettre en location.

En effet, il faut que le logement soit mis à neuf ou soit déjà neuf à l'achat pour pouvoir louer sous le régime Pinel. vous obtenez alors une réduction de :

  • 12% pour les locations engagées pour 6 ans 
  • 21% pour les locations engagées pour 12 années

Il vous faudra cependant louer votre bien en qualité de résidence principale aux occupants. En outre, les locations se font selon le seuil de revenus de vos locataires. Ce seuil change selon la zone dans laquelle vous habitez. En effet, les zones A, Abis, B1 et B2 régissent ces plafonds ainsi que la composition du foyer (enfants et personnes à charge, parents). Vous pouvez consulter ce seuil sur notre article : " l'achat ou la location d'un appartement : est-ce possible de payer moins d'impôts ?"

4/ Déclarer vos travaux de transition énergétique

Le CITE : Crédit d'impôt à la transition énergétique

Si vous êtes sur le point de faire des travaux, autant faire des travaux écolos ! Le gouvernement vous remercie pour cette initiative en prévoyant un crédit d'impôt. Vos travaux seront donc aussi bon pour votre porte-monnaie que pour l'environnement. Les travaux de transition énergétique sont éligibles à un crédit d'impôt appelé CITE (crédit d'impôt à la transition énergétique).

Les futurs propriétaires ont redouté la suppression de ce crédit à l'aube de l'année 2019. En effet ce  crédit d'impôt devait prendre fin le 31 décembre 2018, mais il y a une prolongation grâce à la loi des finances 2019. Cette prolongation a été maintenue jusqu'en 2020. Vous pouvez en effet faire des travaux pour faire de l'isolation thermique et acoustique pour :

  • votre toit
  • vos murs
  • vos fenêtres
  • votre plancher bas
  • vos ponts thermiques

Il existe 3 taux de crédit d'impôt :

  • un taux de 30% : applicable à la plupart des travaux de transition énergétique
  • un taux de 15% : pour les dépenses de remplacement des fenêtres
  • un taux majoré de 50% :  pour les dépenses de dépose d'une cuve de fioul

Ces crédits ont un plafond globale de 8 000 € pour une personne célibataire et de 16 000€ pour un couple en imposition commune (couple marié, pacsé). En outre, ce plafond est majoré de 400 € par personne à charge. Ces taux s'appliquent sur une période de 5 années consécutives.

5/ Réduire ses impôts par l'investissement productif

Il vous est possible de faire des investissements productifs afin de dynamiser la métropole ou les départements d'outre mer. Ces investissements ouvrent droit à des déductions d'impôts assez conséquentes.

Investissement productif en métropole

Les investissements productifs sont les soutiens financiers en métropole. Ce sont des fonds à verser à des sociétés qui aident au développement du territoire dans un cadre écologique, philantropique, sociale, etc.

On comptabilise dans ces organismes la Sofica (Société de financement de l'industrie cinématographique et de l'audiovisuel) ou encore des Groupements forestiers qui sont des investissements nécessaires pour gérer les forêts en exploitation. Ces soutiens financiers sont déductibles d'impôts car ils aident l'État à se développer. Vous pouvez alors obtenir une réduction d'impôt allant respectivement jusqu'à 18% et 36%.

En outre, vous pouvez aider des fonds comme les FIP (Fonds d'investissement de Proximité), ou encore les FCPI (les Fonds Communes de Placement dans l'Innovation). Vous pouvez alors obtenir une réduction d'impôt de allant jusqu'à 18% en moyenne pour ces fonds.

Si vous décidez d'investir dans des fonds en Corse, vous obtiendrez 38% d'économies d'impôt pour les FIP Corse.

Investissement productif en outre-mer

L'investissement en outre-mer vous permet également de faire des réductions d'impôt conséquentes même si bon nombre d'habitant de la métropole n'ayant pas de racines en outre-mer se disent assez frileux à l'idée d'investir aussi loin de chez eux. Le plan Girardin encourage cependant à la défiscalisation et à la rentabilité de l'investissement immédiat. Il faut pour ce faire investir dans du matériel productif tel que :

  • des machines de transport
  • des machines agricoles
  • des bateaux marchands
  • des logements sociaux
  • etc.

La défiscalisation peut aller jusqu'à 5 000€. C'est donc l'occasion de joindre l'utile à l'agréable !

6/ Réduire ses impôts en transférant vos revenus à ses enfants

Vous pouvez transférer vos revenus à vos enfants. En effet, vous pouvez financer les études de vos enfants avec des fonds qui ont subi les charges sociales, les prélèvements sociaux, ou encore l'impôt sur le revenu.

Si vous transférez une partie de votre argent ou de votre bien immobilier à votre enfant, cela peut valoir pour une donation temporaire d'usufruit. Sur cette période de don, votre enfant étant étudiant, les biens qu'il perçoit sont peu fiscalisés. Il vous est donc possible de retirer ces revenus de votre base d'imposition. Néanmoins vous ne pouvez envisager cette possibilité que si votre enfant est détaché de votre foyer fiscal.

7/ Réclamations et demandes de remises gracieuses

En outre, si vous êtes dans une situation qui ne vous permet pas de régler certains impôts comme vos impôts locaux

Payer ses impôts en retard, mal déclarer ses impôts en ne déclarant pas assez de revenus peut entraîner des pénalités. Vous serez alors confronté(e) à l'administration fiscale. Vous aurez alors des intérêts à payer.

Vous pourrez faire cette demande de remise gracieuse directement auprès de votre agent des finances publiques, par voie postale ou par voie électronique.

8/ Réduisez vos impôts avec TacoTax !

TacoTax : le 1er coach en ligne pour vos impôts

TacoTax c'est le 1er coach en ligne pour vos impôts. Notre site fait ses preuves et ce sont plus de 200 000 situations qui ont été optimisées. Au jour le jour, de plus en plus de contribuables nous font confiance pour les aider. Selon les situations, les sommes économisées sont plus ou moins conséquentes. En moyenne, ce sont 1 700€ qui sont économisés.

Payer l'impôt juste avec TacoTax ?

En France, il existe plus de 4 600 niches fiscales. Si votre situation le permet nous optimisations votre situation fiscale. Il est très probable que vous ayez au moins une niche fiscale ou un avantage fiscal qui puisse vous aider à payer moins d'impôts et surtout à payer l'impôt juste.

Comment nous contacter ?

Vous pouvez nous contacter au 01.86.95.79.89. Vous pouvez effectuer une simulation pour réduire vos impôts sur TacoTax. Le prix pour défiscaliser ou réduire ses impôts chez TacoTax ? 0 € ! C'est totalement gratuit.

Vous pouvez défiscaliser et réduire vos impôts en utilisant nos simulateurs en ligne, simulateur que vous retrouverez plus bas. Vous pouvez également nous contacter 01.86.95.79.89. Un opérateur TacoTax vous prend en charge, répond à vos questions, et au besoin vous redirige vers un de nos partenaires. Nos partenaires sont sélectionnés par TacoTax pour vous accompagner dans votre optimisations. Nous sélectionnons les meilleurs partenaires pour vous venir en aide.

Lire également : Combien vais-je payer d'impôts en 2019 ?

9/ Déclarer un changement de situation sur impôts.gouv

Changer votre taux en cas de changement de situation familiale

Si vous vous mariés, pacsés et donc passez à une imposition commune, vous devrez déclarer ce changement, dit de situation familiale dans votre espace particulier sur impôts.gouv. Vous pouvez en outre déclarer un naissance. Une naissance augmente en effet vos parts de foyer fiscal.

Il en va de même en cas de décès de votre conjoint(e). Si vous étiez soumis à une imposition commune il faudra le déclarer dans votre espace particulier.

En fin de procédure, un message apparaîtra pour vous expliquer quel est votre taux actuel et votre futur taux suite à votre changement de situation familiale. On vous indiquera à partir de quelle date ce changement de taux de prélèvement à la source sera pris en compte.

Pour vous aider dans vos démarches TacoTax a prévu pour vous une vidéo tuto pour vous aider à changer votre taux en ligne :

Changer votre taux en cas de hausse ou de baisse de revenus

Si vous subissez une hausse ou une baisse importante de revenus au cours de l'année, il sera bon de le déclarer sur impôts.gouv pour réajuster votre taux.

Naturellement, il est plus important et urgent de déclarer votre changement de situation financière si vous avez subi une baisse de revenus, un licenciement, si vous êtes au chômage, etc. Vous pourrez alors obtenir un nouveau taux de prélèvement à la source. Ce taux de prélèvement mensuel peut tomber à 0% selon votre situation.

Il faut cependant savoir que votre nouveau taux ne sera pris en compte qu'au bout de 3 mois environ. Il vous faut donc réagir rapidement pour que l'administration fiscale ne vous prélève pas trop d'argent à un moment où vous en manquez. Néanmoins, si  l'administration fiscale vous a prélevé plus qu'il ne faut, elle vous remboursera.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?