Votre logement privé est aussi le lieu où vous exercez votre activité professionnelle ? Lorsqu’on travaille à domicile, on est en droit de se demander dans quelles conditions il est possible ou non de bénéficier d’une déduction d’impôts. Alors déduction d’impôts pour un bureau à domicile ou non ? Tacotax vous apporte la réponse.  

 

Déduction d’impôts pour bureau à domicile, le cas de l’entrepreneur

Vaste sujet qu’est la déduction des frais professionnels lorsqu’on est à son compte. Le sujet est d’ailleurs important puisque, vous le savez bien, plus la somme de vos charges est importante, plus votre chiffre d’affaires est bas, et moins vous payez d’impôts. L’un de vos objectifs est donc de déclarer au mieux vos frais professionnels pour réduire le montant de vos impôts. Et justement, un bureau à domicile peut faire l’objet d’une déduction d’impôts. Bonne nouvelle n’est-ce pas ? 

travail à domicile fiscalité
Congé parental : la rémunération est
proportionnelle à la durée de travail

En établissant votre bureau à domicile, vous pourrez déduire les frais engagés de votre bénéfice imposable pour la domiciliation de votre entreprise. À ce titre, votre entreprise va vous payer un loyer tous les mois. Veillez néanmoins à déterminer un montant de loyer raisonnable et réaliste. 

Si vous êtes locataire de votre logement, votre entreprise prendra en charge une fraction de loyer proportionnelle à la surface du logement que vous utilisez dans le cadre de votre activité professionnelle. Si par exemple votre loyer mensuel est de 800 € et que 25 % de la superficie de votre logement est consacrée à votre activité professionnelle, votre entreprise pourra prendre en charge votre loyer pour un montant de 200 €. Toute la difficulté est d’arriver à identifier la surface du logement qui est allouée à votre activité professionnelle. Si une pièce entière est dédiée à cette activité, rien de compliqué.

En revanche, si vous avez l’habitude de travailler depuis votre canapé, la tâche est plus ardue. À vous de faire la bonne estimation. Si vous louez un studio, l’administration fiscale considère que 50 % de la surface est consacrée à votre activité professionnelle. 

Quant à vos charges locatives telles que les dépenses de chauffage, d’électricité ou encore de téléphone, elles pourront être prises en charge par votre entreprise de la même manière. Si vous achetez des fournitures dédiées à votre bureau à domicile, la déduction d’impôts se fait cette fois-ci à 100 %

Pour déclarer le loyer que votre entreprise vous paye, vous devrez remplir le formulaire 2042 qui sera à joindre à votre déclaration de revenus.

Bon à savoir : Vous êtes propriétaire de votre logement ? Alors vous pouvez bénéficier d’une déduction d’impôt liée à votre bureau à domicile en déduisant les amortissements de la quote-part professionnelle. Votre revenu professionnel net va diminuer, ainsi que vos impôts. Faites tout de même le calcul pour savoir si cette option est intéressante, notamment si vous avez prévu de revendre votre logement. 

Déduction d’impôts pour bureau à domicile, le cas du salarié

déduction impôt bureau à domicile
Travail à domicile : votre bureau déductible de votre loyer

Dans le cadre du calcul de votre impôt sur le revenu, comme tout contribuable vous avez droit à un abattement forfaitaire de 10 % qui est appliqué sur votre salaire brut. En 2017, cet abattement forfaitaire était équivalent à 430 € au minimum et plafonné à 12 305 € au maximum. C’est seulement sur option que vous pouvez bénéficier d’une déduction d’impôts pour frais réels. Ces frais réels doivent être étroitement liés à l’activité professionnelle exercée. À vous de choisir entre l’une et l’autre de ces options en fonction de votre situation. 

Tous les salariés n’ont pas la possibilité de travailler dans les locaux de leur entreprise. C’est par exemple le cas de certains commerciaux qui sont contraints de travailler à distance ou des salariés auxquels on impose le télétravail. Dans le cas d’un salarié qui travaille à son domicile, la règle est la même que pour les entrepreneurs. Vous avez la possibilité de déduire une partie de votre loyer de vos revenus au titre des frais réels professionnels. Le montant déductible est calculé au prorata de la superficie du logement utilisée dans le cadre de votre profession. Comme pour les entrepreneurs, vous pouvez également déduire de vos revenus une partie des dépenses liées :

  • aux frais de chauffage ;
  • d’éclairage
  • ou encore de nettoyage.

La déduction de ces frais est elle aussi calculée au prorata de la surface du logement utilisée à des fins professionnelles.

Lire aussi : 9 astuces incontournables pour réduire ses impôts

Attention, si vous êtes propriétaire, vous ne pouvez pas bénéficier d’une déduction d’impôt pour votre bureau à domicile, ni en déduisant un loyer fictif ni en déduisant un amortissement.

Bon à savoir : si votre employeur vous laisse le choix de travailler dans les locaux de son entreprise ou chez vous, vous ne pourrez pas bénéficier d’une déduction d’impôt pour bureau à domicile. En effet, ce bureau à domicile n’est pas nécessaire puisque l’employeur vous offre la possibilité de venir travailler dans ses locaux. Dans ce cas précis, vous ne pourrez bénéficier d’une déduction d’impôts que pour les frais de déplacement réalisés pour vous rendre au sein des locaux de l’entreprise. 

Foire aux questions 

Est-ce intéressant de domicilier son entreprise chez soi ? 

Vous avez le droit de domicilier votre entreprise chez vous dans la mesure où ce n’est pas expressément interdit dans le règlement de copropriété ou dans votre bail. Quel intérêt ? Domicilier son entreprise chez soi n’engage qu’un faible coût : vous économisez les frais liés à la location d’un local professionnel. De plus, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal conséquent en faisant verser un loyer à votre entreprise, celui-ci étant déductible. Attention, vous ne pouvez domicilier une société chez vous que pendant une période de 5 ans. 

Les frais professionnels, de quoi s’agit-il ? 

Pour bénéficier d’une déduction d’impôts dans le cadre des frais professionnels, ceux-ci doivent répondre à plusieurs conditions. Ils doivent nécessairement avoir été engagés pour générer des revenus dans la période concernée, avoir été engagés pour votre activité au moins en partie et ils doivent pouvoir être prouvés. Si certains frais professionnels sont déductibles à 100 %, ce n’est pas le cas pour tous et notamment pour les frais de bouche. En revanche, bonne nouvelle, la déduction aux frais réels n’est pas plafonnée !  

►Plus d'astuces et de conseils pour réduire efficacement vos impôts :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?