La France est le pays d'Europe où l'on paie le plus d'impôts. La question de payer moins d'impôts est donc légitime. Si vous cherchez des techniques ou des fonds d'investissements pour faire des économies fiscales, cet article vous sera de la plus grande aide ! Malgré le prélèvement à la source, qui change le moyen de paiement de l'impôt sur le revenu, vous devez toujours déclarer vos revenus. Cette déclaration est nécessaire et vous permet d'obtenir des crédits d'impôt, des réductions d'impôts. Comment payer moins d'impôts en 2019 ? Puis-je payer moins d'impôts en ayant un foyer modeste ? Comment faire baisser mes impôts ? Dans cet article pour payer moins d'impôts "pour les nuls", nous passerons en revue vos revenus fonciers, votre fortune immobilière, les divers crédits d'impôts, les réductions d'impôts et les solutions idéales pour payer moins d'impôts en 2019.

 

Défiscalisation immobilier

La loi Pinel pour votre logement neuf

Défiscaliser dans l'immobilier se révèle être un moyen de  faire des économies importantes lorsque vous investissez dans l'immobilier. Vous pourrez, par exemple, défiscaliser dans l'immobilier neuf avec la loi Pinel notamment. C'est la loi des finances de 2015 qui a introduit cette mesure venant remplacer la loi Duflot. 

La loi Pinel est plus avantageuse que la loi Duflot. La réduction proposée par la défiscalisation est de :

  • 12% pour une période de 6 ans
  • 21% sur une période de 12 ans

Il est à noter que la loi Pinel s'applique différemment selon la zone dans laquelle vous achetez et louez votre bien immobilier. Le zonage 2019 dépend de votre département, et arrondissement le cas échéant. Vous pouvez vérifiez dans quelle zone (A,Abis, B1, B2) vous êtes en cliquant ici.

Cependant, pour pouvoir bénéficier de cette défiscalisation avantageuse, il vous faudra respecter le seuil de ressources de vos locataires. Voici le seuil de revenus de vos locataires à respecter en 2019 :

Composition du foyer Zone A Bis Zone A Zone B1 Zone B2
1 personne 37 126 € 37 126 € 30 260 € 27 234 €
1 couple 55 486 € 55 486€ 40 410€ 36 368 €
Personne seule ou couple avec 1 enfant à charge 72 737€ 66 699€ 48 596€ 43 737€
Personne seule ou couple avec 2 enfants à charge 86 843€ 79 893€ 58 666€ 52 800€
Personne seule ou couple avec 3 enfants à charge 103 326€ 94 579€ 69 014€ 62 113€
Personne seule ou couple avec 4 enfants à charge 116 268€ 106 431€ 77 778€ 70 000€
Personne à charge supplémentaire +12 954 € +11 859 € +8 677 € +7 808 €

Quelle loi pour les logements anciens ?

Bien que l'on retienne la loi Pinel pour les investissements achetés neufs, cette loi s'applique également pour les logements anciens remis à neufs. Elle permet une défiscalisation pour vos investissements locatifs. Vous pouvez obtenir cette réduction pour les logements neufs, les logements que vous souhaitez rénover en vue de les mettre en location, les logements en état futur d'achèvement (VEFA).

Une fois encore, la réduction peut aller jusqu'à 21% de réduction d'impôt. Vous pouvez donc obtenir une réduction d'impôt pour les investissements dits de réhabilitation. Il vous faudra en effet remettre le logement dans un état décent, à neuf, pour que vous puissiez bénéficier de la loi Pinel.

La défiscalisation immobilière

Néanmoins, la loi Cosse vous permettra d'avoir un abattement fiscal maximale de 85% pour les loyers perçus.

La loi Cosse concerne en effet les logements anciens ou neufs situés en milieu urbain. La loi Cosse est applicable, tout comme la loi Pinel, si vous louez la résidence à vos locataires en tant que résidence principale. Tout comme pour la loi Pinel, vous devez louer votre logement non meublé, vide. Cependant, cette fois-ci, avec la loi Cosse, vous devrez louer pour une durée maximale :

  • de 6 ans
  • de 9 ans dans le cas d'une réhabilitation Anah

Néanmoins, si vous êtes dans une zone protégée par la loi, vous pourrez bénéficier de la loi Malraux Ancien. Il vous faudra alors rénover votre logement pour pouvoir en profiter. En effet, en 2019, la loi Malraux vous donne droit à une réduction d'impôt de 30% pour les immeubles situés dans :

  • un site PSVM, Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur, approuvé
  • un QAD, Quartier Anciens dégradés
  • un quartier conventionné NPNRU

Vous pouvez obtenir 22% de réduction pour les immeubles situés dans :

  • un site PVAP, Plan de valorisation de l'architecture et du patrimoine

Les travaux d'économies d'énergie

Quitte à faire des travaux, autant faire des travaux utiles aussi bien pour votre porte-monnaie que pour l'environnement. Les travaux de transition énergétique sont éligibles à un crédit d'impôt appelé CITE (crédit d'impôt à la transition énergétique).

Ce crédit d'impôt devait prendre fin le 31 décembre 2018, mais il y a une prolongation grâce à la loi des finances 2019. Cette prolongation a été maintenue jusqu'en 2020. Vous pouvez en effet faire des travaux pour faire de l'isolation thermique de :

  • votre toit
  • vos murs
  • vos fenêtres
  • votre plancher bas
  • vos ponts thermiques

Il existe 3 taux de crédit d'impôt :

  • un taux de 30% : applicable à la plupart des travaux de transition énergétique
  • un taux de 15% : pour les dépenses de remplacement des fenêtres
  • un taux majoré de 50% :  pour les dépenses de dépose d'une cuve de fioul

Ces crédits ont un plafond globale de 8 000 € pour une personne célibataire et de 16 000€ pour un couple en imposition commune (couple marié, pacsé). En outre, ce plafond est majoré de 400 € par personne à charge. Ces taux s'appliquent sur une période de 5 années consécutives.

De nombreuses dépenses peuvent être éligible à un abattement fiscal.

►Lire également : Le calendrier de vos impôts en 2019

De nombreux abattements fiscaux et déductions d'impôts

De nombreux abattements sont pris en compte pour vos dépenses professionnelles, personnelles, familiales, etc. Il est donc nécessaire de les déclarer, de les renseigner sur votre déclaration fiscale. Autrement l'abattement ne sera pas pris en compte.

Les abattements des capitaux financiers

Vous pouvez obtenir des abattements sur vos capitaux immobiliers, vos contrats de capitalisation.

En effet, vous pouvez obtenir un abattement de 40% sur les dividendes d'actions, les produits de parts sociales ou encore les produits des parts bénéficiaires ou de fondateur. Ces réductions s'effectuent donc sur les revenus d'actions que vous obtenez en entreprise. Cette réduction s'effectue dans le cadre de l'impôt sur les sociétés (IS).

Les abattements professionnels

Vous pouvez obtenir un abattement fiscal si vous êtes un professionnel. Vous pouvez alors obtenir un abattement de 10% sur votre revenu imposable. Cet abattement compense vos frais personnels, frais pris en charge dans l'exercice de votre métier :

  • vos déplacements de votre domicile à votre lieu de travail
  • votre restauration sur votre lieu de travail
  • l'achat de documentation personnelle dans le cadre d'une formation professionnelle

Cette déduction s'applique aux salariés, gérants et associés. Pour bénéficier de cet abattement, n'oubliez donc pas de déclarer vos frais !

Un abattement sur vos frais professionnels

Un abattement spécifique est également prévu pour les professionnels étant dans le domaine artistique. Vous pourrez alors, selon le milieu dans lequel vous exercez, obtenir une réduction de 5% ou 14%.

Sont pris en charge à 14%:

  • les frais d'entretien de votre instrument de musique
  • les frais pour le paiement de leur instrument musical
  • les frais médicaux, dans l'exercice de votre métier

Sont pris en charge à 5%:

  • les frais de coiffure
  • les frais vestimentaires
  • les frais de représentation
  • les frais de communication téléphonique professionnelle
  • les frais de formation
  • les frais de fournitures diverses

Cependant, ces abattements sont plafonnés. Le plafond 2019 pour vos revenus 2018 est de :

  • 437€ minimum par personne pour un abattement de 10%
  • 12 502 € maximale par personne pour un abattement de 10%

Les abattements et déductions liées à la famille

Il vous sera également possible d'obtenir des abattements liés à votre foyer fiscal. En effet, que vous soyiez marié, divorcés ou que vous ayez des descendants ou ascendants à charge, vous obtiendrez des abattements et des déductions d'impôt.

Vous pouvez déduire la pension alimentaire de vos enfants mineurs. Le parent qui reçoit les pensions alimentaires doit les déclarer mais c'est le parent qui verse la pension alimentaire qui peut obtenir une déduction. Lorsque vous la déclarez, vous avez une déduction de 25%.

Pour les enfants majeurs, vous pouvez obtenir une déduction d'impôt si votre enfant n'est pas rattaché à votre foyer fiscal. Cette déduction d'impôt peut aller jusqu'à :

  • 5 888 € par enfant majeur s'il poursuit ses études ou s'il est au chômage (célibataire ou non)
  • 11 776 € par enfant si votre enfant est célibataire et chargé de famille
  • 11 776 € pour les dépenses de nourriture et d'hébergement. Ce montant est doublé si votre enfant est marié

Il vous est également possible d'obtenir des réductions d'impôt pour les pensions versées à votre ex-conjoint(e) ou à des ascendants. Il sera alors nécessaire de les déclarer pour être éligible à cette déduction prévue par le gouvernement.

Un cas plus particulier d'abattement familiale est l'abattement fiscal sur les successions.

D'autres abattements

De nombreux abattements existent quelques soient votre type de revenus. Ainsi, vous pouvez obtenir un abattement exceptionnel de plus-values en zone tendue. C'est une mesure mise en place par la loi des finances rectificative de 2017. Ce ne sont pas tous les logements qui sont concernés. Cet abattement exceptionnel concerne les promesses de vente ayant pris acte à partir du 1er Janvier 2018 et ce jusqu'au 31 décembre 2020.

Vous pouvez donc, au titre de l'année 2019 bénéficier de cet avantage exceptionnel. Cet abattement concerne les biens bâtis et les terrains à bâtir dans les zones dites "tendues". Ce sont les zones de déséquilibre important entre l'offre et la demande de logement.Il s'agit des zones A et A bis. Les travaux doivent être achevés dans un délai de 4 ans. Vous recevez alors un abattement exceptionnel de :

  • 70% dans les zones A et A bis
  • majoré de 85% si les logements sociaux représentent au moins 50% de la surface totale des constructions

De nombreux abattements autres existent tels que les abattements sur les plus-values de détention, les abattements sur les rentes viagères, etc.

Lire également : Comment réduire ses impôts ? 9 astuces incontournables

Crédits d'impôt et réductions d'impôt

Réduire ses impôts en effectuant des dons

Il existe de nombreuses niches fiscales. Nous en évoquerons quelques unes pour vos crédits d'impôt et réductions d'impôt de façon non exhaustive.

Vous pouvez obtenir des réductions d'impôt en faisant des dons à des organismes de l'Union Européenne. Ces organismes doivent être des organismes d'aide à la personne, d'intérêt général ou alors des partis politiques. À titre d'exemple vous pouvez faire des dons à la Croix-Rouge, aux Restaurants du Coeur, au Secours populaire, etc. Vous pouvez alors bénéficier d'une réduction d'impôts pouvant aller jusqu'à 75%.

Vous pouvez également obtenir une réduction d'impôt pour le mécénat d'entreprise. Cette réduction est de 60% du montant des dons et des versements effectués par votre entreprise. Les versements sont retenus dans la limite de 5% du CA de l'entreprise.

Crédit d'impôt

En plus du CITE, crédit d'impôt de transition énergétique, vous pouvez obtenir d'autres crédits d'impôt. Les crédits d'impôts, eux aussi, sont nombreux.

Vous pouvez par exemple obtenir un crédit d'impôt portant sur l'apprentissage. Ce crédit est adressé aux entreprises embauchant des apprentis. Le crédit d'apprentissage est calculé selon le nombre moyen annuel d'apprentis dont le contrat a une durée minimale d'un mois et ce multiplié par 1600€.

En tant qu'entreprise, vous pouvez également obtenir un crédit d'impôt recherche. Ces dépenses sont des dotations, des frais, etc. Ce crédit est de :

  • 30% des dépenses de recherche inférieures ou égales à 100 millions d'euros
  • 50% des dépenses de recherche et développement exposées dans les DOM et 5% au-delà.

Les dépenses éligibles à la réduction d'impôt sont plafonnées à 400 000€ par an.

Lire aussi : Les 7 crédits d'impôt à ne pas omettre

Passer par TacoTax : le coach en ligne pour vos impôts

TacoTax, qu'est-ce que c'est ?

TacoTax c'est le premier coach en ligne pour vos impôts. C'est un site qui fait ses preuves depuis sa création en 2016. Depuis le lancement, ce sont plus de 200 000 situations qui ont été optimisées. Au jour le jour, de plus en plus de contribuables nous font confiance pour les aider. Selon les situations, les sommes économisées sont plus ou moins conséquentes. En moyenne, ce sont 1 700€ qui sont économisés.

Comment on vous aide chez TacoTax ?

En France, il existe plus de 4 600 niches fiscales. Si votre situation le permet nous optimisations votre situation fiscale. Il est très probable que vous ayez au moins une niche fiscale ou un avantage fiscal qui puisse vous aider à payer moins.

Comment nous contacter ?

Vous pouvez nous contacter au 01.86.95.79.89. Vous pouvez effectuer une simulation pour réduire vos impôts sur TacoTax.fr. Le prix pour défiscaliser ou réduire ses impôts chez TacoTax ? 0 € ! C'est totalement gratuit.

Vous pouvez défiscaliser et réduire vos impôts en utilisant nos simulateurs en ligne, simulateur que vous retrouverez plus bas. Vous pouvez également nous contacter 01.86.95.79.89. Un opérateur TacoTax vous prend en charge, répond à vos questions, et au besoin vous redirige vers un de nos partenaires sélectionnés par TacoTax. Ce partenaire vous aidera, pas à pas à optimiser votre situation fiscale.

À voir : Notre vidéo sur le changement de taux de prélèvement à la source

À lire également :

 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci