Devenir gestionnaire de patrimoine en alternance

Devenir gestionnaire de patrimoine en alternance

Sommaire de l'article

Le conseiller en gestion du patrimoine est un métier prisé qui demande écoute, tact, sens du contact, rigueur et sérieux. Il sera amené à conseiller ses clients pour qu’ils réalisent des placements fructueux dans l’immobilier. Il peut également assurer directement la gestion de leurs biens. En contact direct avec les clients, il sera amené à être sur le terrain. Voilà pourquoi une formation rigoureuse ponctuée d’expériences professionnelles est encouragée. L’alternance est le choix idéal pour se confronter à la réalité du marché et surtout à celle de la vie professionnelle. Vous y ferez de merveilleuses rencontres qui vous enrichiront humainement et professionnellement. Beaucoup d’alternances débouchent même sur des emplois. Tour d’horizon d’un choix qui pourrait bien modeler le reste de votre carrière. 

La fiche métier du conseiller en gestion du patrimoine

Qualités et compétences nécessaires 

L’ensemble des missions du conseiller de gestion du patrimoine exige des connaissances très précises et régulièrement actualisées dans de nombreux domaines :

  • économie,
  • droit financier,
  • immobilier.

Le conseiller en gestion de patrimoine doit est très à l’aise avec les chiffres et posséder des capacités de négociation. À l’écoute de ses clients, le conseiller de gestion du patrimoine doit avoir un grand sens relationnel et des qualités d’écoute, de discrétion et de communication. Il doit également faire preuve d’une grande rigueur dans le suivi des dossiers. Il faut également être dynamique et réactif, car les aléas du marché ne lui feront pas de cadeau. Le conseiller en gestion de patrimoine est aussi chargé de trouver de nouveaux clients. Pour cela, vous l’aurez deviné, il lui faut développer des compétences de marketing et de prospection.

En somme, le métier de CGP est extrêmement complet et demande un investissement quotidien et rigoureux. Il faut savoir se tenir à jour et ne pas avoir peur des formations pour se remettre à niveau en cas de besoin. 

Gestion de patrimoine : la fiche métier 

Études et formation 

Nous le verrons davantage plus bas, mais ce métier nécessite cinq ans d’études après le bac. En effet, le recrutement s’effectue au niveau Master. La plupart du temps, les CGP ont suivi des études d’économie à l’université ou dans les grandes écoles de commerce ou de gestion. Mieux encore, certains masters proposent même des spécialités dans la gestion du patrimoine.

Évolution possible

Le conseiller en gestion du patrimoine a la possibilité d’exercer sa profession en libéral. Il pourra ainsi devenir responsable d’un cabinet de gestion. Les études ont leur importance, mais ce qui en a encore plus c’est la satisfaction des clients. Le client est roi ! Si vous lui plaisez, vous risquez de plaire à beaucoup de monde et donc de vous faire un petit (voire un grand) dans le métier. Dans une banque ou une compagnie d’assurances, le conseiller en gestion du patrimoine peut devenir responsable de clientèle, chef de secteur ou responsable d’une zone géographique.

    Les plus du métier

    • Les évolutions de carrière sont intéressantes.
    • Selon l’importance du patrimoine des clients, le salaire est conséquent
    • Le métier est recherché et offre de belles perspectives

    Les moins du métier

    • des horaires extensibles
    • une grande disponibilité

    Quelles études pour devenir gestionnaire de patrimoine ?

    • Formation de niveau Bac + 2/3 (BTS/DUT) en techniques de commercialisation
    • Formation de niveau Bac + 3 : diplôme de comptabilité et de gestion
    • Formation de niveau Bac + 4/5 (IUP, master 2) en gestion de patrimoine, en finance et patrimoine
    • Ecole de commerce, option finance de marché
    • IEP, section économique et financière
    • Ecole d’ingénieurs
    • ENSAE
    • Formation continue : cycle diplômant du CFBP, CESB gestion de patrimoine

    Voilà une vision générale de la formation demandée afin de devenir conseiller en gestion de patrimoine. Mais il faut bien avouer que certaines écoles et formations en université sortent du lot. Voici quelques exemples :

    • Le Master Patrimoine et Immobilier, spécialisation Gestion de Patrimoine à KEDGE Business School de Bordeaux
    • Le Master Finances parcours Gestion de Patrimoine à l’IAE Clermont Auvergne, Clermont-Ferrand
    • Le Master spécialisé International Wealth Managment à l’ESCP Business School
    • Le Master 2 en Gestion de Patrimoine à l’Université Paris-Dauphine, Paris.
    • Le Master 2 en Gestion de Patrimoine à l’IAE Gustave Eiffel 
    • Le Master 223 — Droit du Patrimoine Professionnel à l’Université Paris-Dauphine, Paris.
    • Le Master Gestion de Patrimoine à l’IAE de Lyon
    • Le MBA 2 Gestion de Patrimoine & Family Office à la Financia Business School
    • Le Master Expert en Ingénierie Patrimoniale à l’Ecole Supérieure d’Assurances
    • Le Master Gestion de Patrimoine à l’IAE de Caen.
    • Le Master Finance parcours Gestion de Patrimoine à l’Aix-Marseille Université, Marseille

    Vous l’aurez compris, de manière générale on vous demandera un Master afin d’exercer cette profession d’avenir. À partir de là il ne vous reste plus qu’à choisir votre cursus. Êtes-vous plutôt université, IAE ou école de commerce ? Ce ne sont pas les options qui manquent. Un grand nombre d’écoles proposent désormais des masters spécialisés en Gestion de Patrimoine. Le plus dur sera de choisir. Une fois, votre formation choisie, il s’agira de faire les bons choix. Les places sur le marché du travail sont chères. Il va donc falloir prouver sa valeur et se distinguer des autres candidats. L’alternance est une des meilleures solutions pour y parvenir. 

    Elle vous permettra de :

    1. prendre confiance en vous
    2. vous faire un carnet d’adresses bien fournit 
    3. vous faire une expérience solide
    4. vous offrir la réalité du monde du travail

    Autant d’avantages qui seront une force lors de vos entretiens d’embauche. Pensez-y pour votre Master. Beaucoup on fait le choix de l’alternance pour toutes ces raisons, mais aussi pour se frotter davantage au monde professionnel. Certains y voient même un moyen de confirmer leur choix de cursus (un peu tard certes) et de s’assurer que cette profession leur plaît et leur convient. 

    Alternance gestion de patrimoine : comme ça marche ? 

    Quel salaire ?

    Le conseiller en gestion du patrimoine peut travailler en indépendant. Il peut également être employé dans une banque ou trouver un emploi dans le secteur des assurances. Côté rémunération, cela varie en fonction de l’ancienneté :

    • Jeune diplômé : entre 30 et 35 k€
    • Jeune cadre : entre 35 et 45 k€
    • Cadre confirmé : entre 45 et 70 k€ (selon l’expérience, les missions confiées et le statut)

    Faire une alternance dans un cabinet de gestion de patrimoine à Paris

    Faire son alternance à Natixis

    Natixis Wealth Management propose des solutions patrimoniales et financières adaptées aux besoins des grands investisseurs privés. Cette entreprise a de nombreux domaines d’expertises :

    • Gestion financière 
      Sa société de gestion, Vega Investment Managers, est spécialisée en solutions de gestion sur mesure à destination des investisseurs privés. Elle est également le pôle d’expertise de Natixis en multigestion et en sélection de fonds, en architecture ouverte, pour tous les particuliers, institutionnels, corporates.
    • Conseil
      • Ingénierie patrimoniale
      • Corporate advisory
    • Solutions sur mesure
      • Assurance vie de droit français et luxembourgeois
      • Crédit
      • Diversification
      • Immobilier

    Grâce à ce panel d’activité, Natixis offrirait à un étudiant, un cadre parfait pour apprendre, se développer et affiner ses compétences et son savoir. Et Natixis l’a bien compris. Ils recrutent plus de 700 alternants chaque année pour une durée de 1 an minimum, en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, et ce dans tous leurs métiers. Véritable tremplin professionnel, une telle expérience au sein des équipes de Natixis vous plongera au cœur de l’activité de conseiller en gestion de patrimoine. Mieux encore, contrairement à d’autres entreprises vous ne vous contenterez pas de faire le café ou des missions secondaires. Au contraire, de vraies missions vous seront confiées et surtout, vous serez accompagnés dans votre apprentissage par des tuteurs engagés dans le développement de vos compétences. Que demander de plus !

    La Société Générale a recruté plus de 2000 alternants
    en 2018.

    Faire son alternance gestion de patrimoine à la Société Générale

    Décrocher son alternance à la Société Générale c’est une occasion à saisir. En plus de l’aura que représente cet établissement bancaire en France et ailleurs, une telle expérience vous permettra de vous confronter au travail d’une grande entreprise. Et cela tombe bien puisque la Société Générale recrute chaque année des alternants de tous horizons. Elle propose deux types de contrats :

    1. Le contrat d’apprentissage (12 à 36 mois)
    2. Le contrat de professionnalisation (12 à 24 mois)

    Le plus, c’est que ces contrats sont disponibles dans une vaste gamme de métiers et de service. Du digital à la direction financière en passant la communication et le marketing. Sans oublier le pôle gestion de patrimoine. Bref, vous l’aurez compris, il y a forcément un poste qui pourra vous apporter professionnellement et humainement. 

    Nous avons déjà commencé à vous citer les nombreux avantages d’une telle expérience, mais laissez-nous vous les lister :

    • Apprendre un métier aux côtés de professionnels dans des situations concrètes. Vous réaliserez de vraies missions ce qui vous permettra de vous rendre compte de la réalité du métier et du marché 
    • être accompagné durant toute l’alternance par un tuteur. N’allez pas croire que vous serez jeté dans l’arène sans aucun filet de secours. Non, bien au contraire ! Un tuteur, qu’il soit chef de votre service ou manager sera là pour répondre à toutes vos questions. Il vous guidera dans les méandres de votre nouvelle entreprise, il sera également là pour vous accompagner dans vos tâches et vous aidera à vous révéler et à vous permettre d’avancer seul sans crainte. Ce sera votre référent durant toute la durée de votre alternance.
    • Être rémunéré durant votre formation. C’est sans doute LE point positif de l’alternance. Vous pouvez prétendre à une rémunération décente (bien plus que si vous étiez en stage). Bien sûr, la rémunération pourra être sujette à négociation en fonction de votre niveau de qualification, de vos diplômes, de votre maturité et de ce que vous pourrez apporter à l’entreprise. C’est une bonne entrée en matière, car vous serez amené à négocier vos salaires lorsque vous entrerez sur le marché du travail. 
    • Prise en charge financière de votre formation par la Société Générale. Gros point positif également. Certaines entreprises ne vous donneront qu’une très faible rémunération si elles veulent être en mesure de payer votre formation. À la Société Générale vous aurez la liberté d’un salaire sans vous préoccuper de financer vos études. Liberté d’esprit et une charge (parfois très conséquente) en moins. 

    Stage en gestion de patrimoine ou alternance ?

    Un stage c’est une autre expérience, une autre façon d’aborder le travail en entreprise. Cependant, cela reste tout aussi gratifiant et intéressant. Dans un stage, on vous confiera peut-être moins de tâches importantes. Même si cela dépend de chaque entreprise, cela dépend aussi de votre niveau d’étude, votre expérience et votre maturité. Le stage ne prend pas non plus en charge le coût de votre formation. Néanmoins vous n’alternez pas entre cours et entreprise. Cela convie parfois plus à certains étudiants pour qui l’alternance demande un rythme notre soutenu. 

    Le stage est parfois, selon les formations, obligatoire afin de valider votre cursus. Prenez le temps de la réflexion et choisissez la solution qui vous convient le mieux. À vous et à vos aspirations professionnelles. 

    Le patrimoine culturel : un autre domaine ? 

    Les métiers tournés vers le patrimoine culturel sont à part et demandent une formation différente. De nombreuses écoles et universités proposent des cursus liés au secteur du patrimoine. Que vous choisissiez un DUT, une licence ou un master, vous aurez la possibilité (si la formation le permet) de faire une alternance. Renseignez-vous bien avant d’intégrer une formation. 

    Ce parcours universitaire vous amènera vers des métiers tels que :

    • Animateur, conservateur du patrimoine
    • Archéologue
    • Archiviste
    • Restaurateur d’œuvres d’art
    • Guide-conférencier
    • Métiers du tourisme
    • Métiers de l’édition
    • Aménageurs du territoire
    • Enseignement et recherche en histoire de l’art par exemple

    Mais méfiez-vous malgré la diversité de métiers dans le patrimoine culturel, les places sont chères !

    Simulez votre réduction d'impôts Pinel

    Simulation gratuite