Pour beaucoup de Français, la gestion de patrimoine reste une pratique réservée aux plus fortunés, et ils n’y trouvent pas de réel intérêt. Pourtant, faire appel à un gestionnaire de patrimoine permet d’avoir un meilleur aperçu de sa santé financière, et de prendre connaissance de la pléiade de dispositifs permettant de faire fructifier ses actifs. Quelles sont les qualités requises pour ce métier ? Comment devenir conseiller en gestion de patrimoine ? Rôle, formation et salaire : Tacotax vous dit tout sur le métier de conseiller en gestion de patrimoine.

 

Qu’est-ce qu’un conseiller en gestion de patrimoine ?

Quel rôle tient un conseiller en gestion de patrimoine ? En tant qu’experts, ces professionnels en conseil patrimonial aident les Français à : 

  • Optimiser leur fiscalité,
  • Engendrer des revenus supplémentaires avec des investissements,
  • Préparer leur retraite,
  • Préparer la transmission de leur patrimoine.

Corps de métier

Les conseillers en gestion patrimoniale sont des professionnels s’adressant aux particuliers (salariés) comme aux professionnels (entrepreneurs) de tout âge, afin de les aider à mieux comprendre, et donc à mieux gérer, leur patrimoine personnel.

Loin d’être de simples conseillers immobiliers, ils accompagnent les Français en leur prodiguant des conseils sur un ensemble de domaines. En effet, il est important de comprendre la différence entre un patrimoine et une épargne : là où le premier est un capital figé, la seconde peut fluctuer selon les marchés. 

Le patrimoine regroupe ainsi l’ensemble des actifs : propriétés immobilières ou foncières, des biens professionnels, des placements financiers, des meubles, des objets d’art, des droits d’usufruit, des inventions brevetées ou encore des droits d’auteurs, et ne se cantonne donc pas à l’immobilier, par exemple.

Écouter et accompagner ses clients est le premier objectif d’un conseiller en gestion de patrimoine (CGP), que l’on considère de façon imagée comme le “médecin généraliste” des finances. Son but étant de trouver les options adéquates en matière de fiscalité et de patrimoine pour chacun de ses clients, il devra effectuer dans un premier temps un bilan patrimonial pour ensuite pouvoir l’analyser et être à même de prodiguer des conseils adaptés au profil de chacun. Découvrez les principaux services proposés par les CGP ci-dessous : 

Le diagnostic patrimonial Un audit structuré et personnalisé sous forme d'état des lieux de votre patrimoine. Prend en compte les actifs, les ressources et la situation familiale et professionnelle.
L'ingénierie patrimoniale Analyse de votre patrimoine, conseils et accompagnement sur le long terme via la maîtrise des notions fiscales, juridiques, immobilières, etc.
La valorisation du patrimoine Élargir les supports de placement : approche ouverte sur les marchés pour préparer la retraite, investir correctement, anticiper la succession patrimoniale, etc.
La gestion déléguée Placement et suivi des capitaux mobiliers tels que l'assurance vie, le PER, le plan d'épargne en actions, les comptes-titres, etc.

Le CGP se doit de coopérer avec d’autres acteurs et spécialistes, tels que les notaires, experts comptables et les avocats fiscalistes, afin de trouver une réponse et une solution à toutes les questions de ses clients. 

Lire aussi: Gestion de patrimoine: fiche métier

Statut des CGP

Le métier de CGP, aussi appelé conseiller en investissement financier (CIF), est relativement nouveau. Certains préfèrent l’exercer à leur compte, d’autres préfèrent travailler au sein de sociétés de gestion de patrimoine… Au final, on distingue quatre catégories principales, ayant des statuts différents : 

  • Le CGP peut être salarié au sein d’une compagnie d’assurance ou d’une banque privée,
  • Un courtier en assurance peut, s’il le souhaite, élargir son champ de compétence pour toucher à la gestion patrimoniale,
  • Ce métier peut être exercé en tant que profession libérale : le CGP peut monter son propre cabinet ou en intégrer un déjà existant,
  • Enfin, ce métier est parfois exercé par certains professionnels (experts-comptables ou notaires) en complément de leur activité principale.

Le conseiller en gestion de patrimoine peut ainsi exercer son activité dans une banque (Société Générale, Crédit Agricole, etc.), mais beaucoup préfèrent devenir indépendants après plusieurs années d’expérience et montent leurs cabinets dans les métropoles françaises (Paris, Lyon, Nantes…). 

Bon à savoir : la SARL, l’EURL et la SAS sont les formes de sociétés les plus adaptées à la profession de CGP.

Quel est le salaire d’un gestionnaire de patrimoine ?

conseiller en gestion de patrimoine salaire
Les CGP débutants ont une rémunération d'environ 32 000 € par an.

Comme dans la plupart des corps de métiers, le salaire d'un CGP varie selon l’expérience du professionnel, mais aussi en fonction de son statut. Pour les conseillers en gestion de patrimoine qui débutent, le salaire tourne généralement entre 30 000 € et 35 000 € par année. 

Avec plus d’expérience, les CGP peuvent aspirer à environ 70 000 € par an, voire plus, puisque la moyenne salariale de ces professionnels est de 62 000 € brut par an.

Le système de rémunération des conseillers en gestion de patrimoine fonctionne différemment pour chacun. Les CGP peuvent être rémunérés : 

  • Au forfait, via la fixation préalable d’un tarif pour l’ensemble de la prestation.
  • Via un mandat de gestion, qui correspond à un pourcentage de la somme qu'a investi le client.
  • Par une rétrocommission via les sociétés de gestion ayant émis les supports d’investissements utilisés. 

► Lire aussi : Gestion de patrimoine : investir dans les grandes villes de France

Comment devenir conseiller en gestion de patrimoine ?

Connaissance des produits financiers actuels, capacité à proposer des produits immobiliers, synthétiser les informations utiles ou encore conseil en opération de banque, le métier de conseiller en gestion de patrimoine requiert de nombreuses compétences !

Quelles études pour un conseiller en gestion de patrimoine ?

Pour devenir CGP, il faudra généralement justifier de cinq années d’études supérieures (après le baccalauréat), pour atteindre le niveau Master. Sans surprise, les domaines d’études conseillés sont les suivants : 

  • Banque,
  • Finances,
  • Assurance,
  • Sciences Économiques,
  • Gestion du patrimoine…

Il faut bien garder en tête que le métier de conseiller en gestion de patrimoine demande également des notions en marketing, en négociation et en prospection, en plus des connaissances poussées en économie et en marchés financiers. 

Ainsi, plusieurs écoles de commerces ou universités proposent des spécialisations en gestion de patrimoine dans le cadre d’une formation de conseiller. Les études supérieures aident également les CGP en devenir à affiner leur esprit de synthèse.

Enfin, il est bien évidemment conseillé d’effectuer des stages ou des alternances dans des cabinets de gestion patrimoniale ou dans une banque privée afin de s’imprégner de ce métier. 

► Lire aussi : La gestion de patrimoine : définition et objectif

Les qualités et compétences nécessaires

conseiller en gestion de patrimoine formation
Le CGP ne cherche pas à maximiser les ventes :
il doit proposer des solutions adaptées à ses clients.

Outre la formation et les diplômes, le CV d’un conseiller en gestion de patrimoine doit également faire figurer certaines compétences bienvenues : maîtrise de l’anglais, niveau correct en mathématiques, sens du relationnel, etc.

La réactivité et le dynamisme sont également de mise, puisqu’il faudra suivre les fluctuations du marché, se tenir au courant des changements survenus et réagir efficacement face à tout type d’obstacle.

Autre pan du métier auquel on ne pense pas nécessairement : le démarchage. En effet, le conseiller en gestion de patrimoine devra être à même de trouver de nouveaux clients, grâce à des connaissances en marketing notamment. Cela passera également par une image obligatoirement sérieuse afin de convaincre et de rassurer sa clientèle.

Enfin, avant de pouvoir commencer à exercer son activité de CGP, il faudra faire une demande pour être membre d’une association professionnelle obligatoirement agréée par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers). Il faudra ensuite qu’il s’enregistre à l’ORIAS (Registre Unique des Intermédiaires en Assurance, banque et finance). Cliquez ici pour en savoir plus.

Évolution et employeurs

Le métier de conseiller en gestion patrimoniale offre plusieurs possibilités d’évolution. Les CGP exerçant leur activité en tant que profession libérale finissent généralement par prendre la responsabilité du cabinet de gestion qu’ils ont fondé. 

Pour les CGP salariés et évoluant au sein d’une banque, plusieurs postes sont accessibles pour monter en grade : responsable de clientèle, responsable d’une zone ou encore chef de secteur. 

Au final, il faut bien comprendre que l’évolution de la carrière d’un expert en finances personnelles dépend fortement de sa clientèle, dont la satisfaction augmentera forcément sa popularité et sa renommée. 

Pour trouver des offres d’emploi de conseiller en gestion de patrimoine, de nombreux sites internet de recherche d’emplois en partagent. Autrement, rendez-vous sur les sites internet des banques ou des compagnies d’assurances.

Foire aux questions

Pourquoi faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ?

L’intérêt premier d’avoir recours aux services d’un CGP sera d’avoir un bilan complet de sa situation patrimoniale et financière. Ce sera également l’occasion de découvrir de nouveaux leviers et de nouvelles niches fiscales qui vous aideront à réduire vos impôts, faire fructifier vos investissements ou encore vous préparer une retraite confortable.

Lire aussi : Gestion de patrimoine: l'activité de conseil

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de Tacotax

DEJA INSCRIT ?