L'assurance-vie : définition, avantages et inconvénients

C’est le placement préféré des Français! L’assurance vie est toujours très populaire, peu importe les époques ou ce qu’il peut rapporter, que voulez-vous l’assurance vie à la côte.  Ce qui lui donne tous les lauriers c’est sans doute qu’il permet de se constituer un capital sur le long terme. Parfait pour la retraite ou pour préparer un projet de vie. Vous l’aurez compris, l'assurance vie présente de nombreux avantages avec sa fiscalité allégée et sa transmission de capital sécurisée. Mais n’allez pas croire qu’elle est parfaite, elle a également quelques inconvénients. Pour tout savoir sur l’assurance vie, découvrir ses moindres secrets, connaître son fonctionnement sur le bout des doigts et parcourir sa fiscalité les yeux fermés, il vous suffit de lire cet article.

TacoTax est là pour vous aider

 

Qu’est-ce que l'assurance vie ?

C'est un produit d’épargne à moyen et long terme. L’assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital, pour soi-même ou ses proches. A la fin du contrat vous (ou, à votre décès, le ou les bénéficiaires que vous avez désignés) toucherez les sommes investies augmentées des gains éventuels et diminuées des frais.

Attention: ne pas confondre avec l’assurance décès

Moyennant le paiement d’une prime, ces contrats de prévoyance garantissent le versement, à votre décès, d’une somme (en capital ou sous forme de rente) aux bénéficiaires désignés. Mais vous ne pouvez récupérer vous-même les sommes investies “à fonds perdus”.

L'assurance vie: avantages et inconvénients
L'assurance vie a déjà séduit 54 millions de Français 

54 millions d’assurances-vie

Nous sommes toujours à la recherche du meilleur placement, et il faut bien dire que l’assurance-vie a très vite gagné le coeur des Français. En effet, ils plébiscitent ce placement investie sur le fonds en euros. Dans cet article TacoTax fait un petit tour avec vous de l’assurance-vie, le petit préféré des Français. Mais est-ce toujours judicieux ? L’an passé, le rendement moyen de ces fonds, toutes compagnies confondues, a été de 1,8 % après frais de gestion, d’après la Fédération française de l’assurance (FFA), soit 1,52 % après déduction des prélèvements sociaux à 15,50 %. Voilà qui reste encore deux fois plus élevé que celui des autres produits à capital garanti (livrets d’épargne et PEL, notamment).

Un produit qui respire la liberté:

  • Une fois votre assurance vie ouverte vous pouvez réaliser des versements réguliers ou non, vous êtes libre de gérer votre contrat comme bon vous semble.

  • Bonne nouvelle, vous n’avez pas de limite de montants, c’est sans doute ce qui plaît le plus et qui fait de ce produit le préféré des Français.

  • Vous avez la possibilité de clôturer votre assurance vie à tout moment même si nous vous conseillons de la garder ouverte pendant au moins huit ans.

Vous pouvez opter pour :

  • une gestion libre (c’est vous qui décidez de la répartition et des arbitrages),
  • une gestion déléguée (auprès de votre conseiller)
  • ou encore souscrire à des options automatiques de gestion (investissement progressif, sécurisation des plus-values, rééquilibrage automatique…).

Deux principaux types de contrats

Les contrats monosupports en euros :

  • vos versements sont majoritairement investis dans des obligations.
  • Ils bénéficient tous les ans d’une revalorisation.
  • Le capital investi est garanti à tout moment et les intérêts de l’année sont acquis grâce à ce qu’on appelle “l’effet de cliquet”

Les contrats multisupports qui peuvent contenir à la fois :

  • un fonds en euros,
  • un fonds euro-croissance
  • et des catégories de produits liés à la bourse (obligations, actions, fonds, Sicav…) investis sur les marchés financiers (en France, à l’international, spécialisés sur certains secteurs...) qu’on appelle “unités de compte” (UC).

Dans le dernier cas, gardez à l’esprit que l’assureur ne garantit PAS la valeur de ces unités, qui varie tout le temps, mais leur nombre. Ce placement, bien que plus rémunérateur, est extrêmement risqué, mieux vaut bien connaître le marché ou être bien accompagné et conseillé. Si vous êtes novice privilégiez les fonds en euros ou les fonds euro-croissance.

►Lire aussi Les Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières (OPCVM)

Et trois nouvelles variantes

  • Le contrat ou fonds “Euro-croissance”
  • Le contrat “Vie-génération”,
  • Le contrat “capital-investissement”
L'assurance vie: avantages et inconvénients
L'assurance vie est un excellent produit pour se 
constituer un revenu sur le long terme

Les objectifs de l’assurance vie ?

  1. Se constituer un capital sur le long terme.

  2. Compléter ses revenus, notamment pour la retraite, par des rachats réguliers, des avances ou de la rente viagère.

  3. Transmettre à ses proches, grâce à une fiscalité avantageuse et à une grande liberté dans le choix des bénéficiaires.

Quelle fiscalité pour le souscripteur ?

L’impôt sur le revenu

Tant que vous ne touchez pas à votre contrat, vous ne payez aucun impôt. Lorsque vous effectuez des retraits, vous paierez des impôts sur les intérêts en fonction du moment du retrait.

Les prélèvements sociaux

Ils s’appliquent différemment selon la nature des supports d’investissement. Sur les fonds en euros, qu’ils soient souscrits dans un contrat monosupport ou multisupports, ils sont prélevés chaque année sur les intérêts versés (depuis 2011 pour les fonds euros des contrats multisupports).

L’imposition de la rente viagère

Le montant de la rente s’ajoute au revenu imposable pour une partie seulement de son montant.

Quelle fiscalité pour les héritiers ?

Si le bénéficiaire de votre contrat est votre conjoint ou partenaire de PACS, il ne sera redevable d’aucun droit de succession, même si vous avez alimenté votre contrat après 70 ans.

Pour les autres bénéficiaires, le traitement fiscal varie selon l’âge de l’assuré lors du versement des primes :

  • Pour les sommes versées avant 70 ans : après application de l’abattement de 152 500 € par bénéficiaire, les capitaux sont taxés à 20 % dans la limite de 700 000 €, puis à 31,25 % (soit à partir de 852 500 €), depuis le 1er juillet 2014.
  • Pour les sommes versées après 70 ans : un abattement unique de 30 500 € s’applique quel que soit le nombre de bénéficiaires.

Pour les versements effectués avant le 13/10/1998 sur des contrats souscrits avant le 20 novembre 1991, l’intégralité des capitaux est exonérée de droits de succession.

Auprès de qui la souscrire ?

Une assurance vie peut être souscrit par différentes personnes:

  • un agent ou un courtier
  • par l’intermédiaire de votre banque
  • via des associations d’épargnants.

Mais attention, gardez à l'esprit que l’assureur est tenu de vous informer des caractéristiques des produits qu’il vous vend. Depuis 2010, comme pour n’importe quel autre produit financier, l’intermédiaire qui commercialise une assurance vie doit connaître vos objectifs et vos projets afin de vous conseiller au mieux. En effet, en connaissant votre profil il pourra vous proposer le produit qui correspond à vos besoins. 

Avantages de l'assurance vie

Avant tout, la sécurité

Généralement ce qui rend un produit financier populaire c'est la confiance et la sérénité qu'on a en le prenant. Du moins c'est le cas en France, ce n'est pas pour rien que l'assurance vie est le produit préféré des Français. Ses fonds en euros offrent une grande sécurité. L’argent investi est garanti année après année, même si les marchés boursiers sont durablement en chute. Le client souscripteur prend donc bien moins de risque en s'engageant. Il sait où il met son argent et n'a pas à regarder derrière son épaule constamment.

De plus, avec l'assurance vie pas de risque de moins-value : vous aurez une rémunération chaque année. Pourquoi ? Car elle varie selon les assureurs et selon les contrats. Sans oublier que les intérêts annuels sont acquis au fil du temps : c’est ce que les assureurs appelle: "l'effet de cliquet".

De l’argent toujours disponible

Quelques mois ou plusieurs années après la souscription, les sommes investies sur un fonds en euros quel qu’il soit sont disponibles.

L'assurance vie: avantages et inconvénients
L'assurance vie est très avantageuse à partir des 8 ans
du contrat

Une fiscalité clémente

Les intérêts acquis au fil du temps ne sont soumis à l’impôt sur le revenu qu’en cas de retrait d’argent. Avant, plus le contrat était vieux, plus la fiscalité était dégressive. Cependant, avec la loi de finances 2018, ce n’est plus systématiquement le cas. Mais rassurez-vous, elle reste très avantageuse surtout à partir des 8 ans du contrat. 

Adapté à des objectifs de vie multiples

Selon une étude Ipsos-FFA de mars 2018, "toutes les classes d’âges et toutes les catégories socioprofessionnelles sont détentrices d’assurances-vie". Cette diversité des profils n’est pas étonnante car ce produit s’adapte à tous les objectifs quelque soit la période de vie dans laquelle on se trouve :

  • placer une épargne de précaution,
  • faire fructifier à plus long terme un capital,
  • le transmettre,
  • se garantir des revenus complémentaires.

Inconvénients de l'assurance vie

Un rendement en baisse

Depuis toujours, le rendement des fonds en euros suit l’évolution des taux longs, ceux des obligations d’États à dix ans. "Leur rentabilité devrait atteindre un point bas en 2018, prévient Cyrille Chartier-Kastler, président du site goodvalueformoneu.eu. En 2017, le rendement moyen pourrait être de l’ordre de 1,48 % net de frais et brut de prélèvements sociaux, et de 1,40 % en 2018."

Un accès parfois limité

De plus en plus d’assureurs modifient les conditions de leurs nouveaux contrats afin que leurs clients se détournent de ce fonds. Certains les obligent à investir jusqu’à 30 % en UC à chaque versement.

Frais de gestion

Le premier désavantage de l’assurance vie est l’ensemble des frais concernés. Entre les frais d’entrée, de gestion et d’arbitrage, les dépenses engagées peuvent être assez onéreuses:

  • Les frais de gestion varient d’un contrat à l’autre. Ils sont en moyenne compris entre 0,6 % et 1 % du capital total constitué.
  • Les frais d’arbitrage s’appliquent quand vous modifiez les supports sur lesquels vous avez investi. Ils s’élèvent entre 0 et 1 % du montant transféré. Ils peuvent également être forfaitaires, c'est-à- dire un montant préalablement défini pour chaque transfert.
  • Les frais sur versement appelés aussi frais d’entrée, sont prélevés à l’ouverture du contrat, à hauteur de 0 à 5 % du montant versé. Certains contrats prévoient un barème dégressif suivant le montant de la prime, mais un prélèvement supérieur à 3,5 % est peu intéressant car il pénalise votre rendement final.
L'assurance vie: avantages et inconvénients
Aviva propose 3 type de mode de gestion adapté à votre profil
et à vos besoins

Assurance vie Aviva

Conditions d'ouverture

Le contrat AVIVA Epargne Plurielle peut être ouvert à tout âge avec un premier versement de 1 500 € ou des versements programmés de 100 € par mois.

Les opportunités

Le contrat AVIVA Epargne Plurielle offre la possibilité de booster le rendement de votre investissement par le biais des supports en unités de comptes.

Sans oublier que différents modes de gestions existe afin que vous puissiez gérer votre contrat le plus facilement possible.

La Gestion Libre

Si vous choisissez ce mode de gestion, c'est vous qui serez aux commandes. Comme son nom l'indique, c'est la liberté de gestion qui s'offre à vous. Avec l'aide de conseillers Aviva vous décidez de la répartition de votre épargne et vous pouvez la modifier à tout moment.

La Gestion Evolutive

Là aussi, votre assurance vie vous suit et change avec vous. Vous fixez la date d'échéance de votre projet ou de votre départ en retraite. En fonction de votre profil d'épargnant, vous déterminez le type de gestion qui vous convient: Prudente, Equilibrée ou Dynamique (voir ci-dessous). Votre investissement sera investi selon une grille proposée à l'avance et qui, en fonction de votre durée d'investissement, évoluera vers une sécurisation progressive à l'approche de l’échéance.

La Gestion sous mandat

La Gestion sous mandat vous permet de confier à AVIVA VIE, le suivi de votre contrat pour que les arbitrages effectués sur celui-ci résultent de l'analyse et des conseils d'AVIVA Investors ou de Rothschild HDF Investment Solutions.

Vous serez avertis de chaque arbitrage et pourrez, à tout moment, sortir de la gestion sous mandat.

Quelle gestion pour quel investisseur ?

Gestion sous mandat prudente

"Votre horizon de placement est de 3 ans minimum et vous souhaitez valoriser votre épargne tout en limitant le risque de perte en capital"

Gestion sous mandat équilibrée

"Votre horizon de placement est entre 3 et 5 ans et vous voulez profiter du potentiel des supports en actions tout en gardant un ratio performance/risque équilibré".

Gestion sous mandat Dynamique

"Avec un horizon de placement supérieur à 5 ans, vous augmentez la part d'actions pour pouvoir profiter au maximum des opportunités de rendements de ces supports"

Comparatifs assurance vie: les meilleurs taux de rendements 2018

Avec une moyenne autour de 1,6 % et des pointes à 2,5 %, les taux des fonds en euros de l’assurance vie ne font pas d’étincelles en 2018. À peine de quoi éponger l’inflation.

Pas de miracle… Malgré des chiffres plutôt plats et des taux nettement sous la barre des 2% de rendements nets, l'assurance-vie a gagné le coeur des Français. Regardons tout de même de plus près ces chiffres. Les taux sont en diminution de 0,05 à 0,2 points par rapport à l’année précédente. Selon le cabinet Facts & Figures, le taux de rendement moyen du marché oscillerait ainsi entre 1,50 et 1,80 % nets de frais pour 2018. 

Dans le gros du peloton, se trouvent les poids lourds de l’assurance privée en France. Ils affichent des taux compris entre 1,50 et 1,90 % :

  • Axa,
  • Generali,
  • Swiss Life,

En queue de peloton, se trouvent les réseaux bancaires traditionnels avec des taux en moyenne entre 1,30 et 1,70 %:

  • BNP Paribas Multiplacements avec 1,50 %
  • de Millevie des Caisses d’épargne avec 1,30 %
  • Vivaccio de la Banque postale avec 1,30 %

Les meilleurs élèves

Ce sont les groupes mutualistes qui tirent encore une fois leur épingle du jeu avec des rendements nets supérieurs, pour beaucoup, à la barre des 2 %. 

  • la MIF : 2.35%
  • Le Conservateur: 2.26%
  • SMAvie BTP: 2.24%
  • MACSF: 2,20 %

Ces derniers sont talonnés par les contrats de certaines banques en ligne, notamment:

  • Carrefour banque: 2.44% 
  • Boursorama: 2.10%
  • Fortuneo: 2 %.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci