Les réformes des retraites, la peur de se retrouver sans le sou à la fin de sa carrière sont monnaie courante aujourd’hui. Afin de se rassurer et surtout de s’assurer une pension de retraite pas trop amoindrie par rapport à ses revenus précédents, une retraite complémentaire est la solution. On pense tout de suite au Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP), mais pour les fonctionnaires, il existe le Préfon. Qu’est-ce que le Préfon ? Faut-il choisir le Prefon ou le PERP ? Voici un article pour comprendre en détail ce plan d’épargne-retraite à destination des fonctionnaires. 

 

Le Préfon : définition 

Ce régime de retraite complémentaire a été créé pour faire face à l’inégalité entre le privé et le public face au calcul de la pension de retraite. En effet, la retraite d’un fonctionnaire est calculée sur la base de son traitement et non sur la totalité de sa rémunération. Les primes et les indemnités payées aux fonctionnaires ne sont pas prises en compte dans le calcul de la pension de retraite. 

Afin de palier cette inégalité, ce fond permet de maintenir un complément de retraite pour les agents de la fonction publique.

Qu’est-ce que le Préfon ?

C’est un contrat d’assurance retraite. Ce fond est l’acronyme désignant la caisse nationale de prévoyance de la fonction publique. C’est un revenu sous forme de rente viagère qui vient s’ajouter à la pension de retraite de la fonction publique. Elle est classée numéro 1 comme complémentaire retraite auprès des fonctionnaires. 

Bon à savoir : ce régime complémentaire est facultatif. C’est à la discrétion de chaque fonctionnaire. 

Quels sont les bénéficiaires du Préfon ?

prefon : pour qui ?
Le Préfon : un régime réservé à certaines catégories de travailleurs

Il est possible d’être affilié à ce régime complémentaire à partir de 18 ans jusqu’à 70 ans (âge-limite pour bénéficier d’une complémentaire retraite). 

Pour bénéficier du Prefon, il faut être fonctionnaire. Sont donc concernés :

  • les agents de l’État, qu’ils soient fonctionnaires ou contractuels, les militaires ainsi que les réservistes ;
  • les agents des collectivités territoriales, qu’ils soient titulaires ou contractuels ;
  • les agents de la fonction publique hospitalière : médecins, stagiaires, internes et agents hospitaliers ;
  • les agents d’établissements publics administratifs, industriels et commerciaux

À cela s’ajoute :

  • les anciens agents de la fonction publique ;
  • les conjoints, partenaires de Pacs, veufs et veuves de fonctionnaires. 

Le fonctionnement du Préfon

L'affiliation se fait entre 18 et 70 ans. Il est possible de racheter ses classes à partir de 16 ans, et ce, jusqu’à la date d'affiliation au Prefon. 

En optant pour le Prefon, il faudra faire plusieurs choix :

  • la classe de cotisation : il existe 13 classes de cotisation allant de 19 € à 1 900 € par mois. Chaque année, il est possible de modifier le montant de cotisation. 
  • la récurrence du versement de la cotisation : le choix est large puisqu’il est possible de faire des versements annuels, semestriels, trimestriels ou mensuels. 

Une fois la classe de cotisation choisie et le type de versement acté, le montant de la cotisation que vous allez verser vous donnera un nombre de points. 

Le revenu perçu par cette complémentaire s’appelle une rente viagère puisqu’elle vous sera versée jusqu’à votre mort ou celle de votre bénéficiaire. Cette rente peut être versée à partir de vos 55 ans, donc même avant la cessation d’activité professionnelle. Il est possible d’attendre vos 70 ans

Un bulletin annuel est envoyé pour notifier le nombre de points acquis avec la valeur du point correspondant. Si vous optez pour une rente dès 55 ans, il y aura une minoration sur votre rente (20 % à 55 ans, par exemple), par contre si vous prenez votre rente après 60 ans, une majoration sera prise en compte (21% en plus si vous demandez votre rente à 65 ans, par exemple). 

Exemple du calcul de la fiscalité du Prefon :

  • Pierre  gagne 40 000 € à l’année en revenus nets, 
  • il a cotisé 1 000 € pour cette année,
  • le maximum déductible pour sa situation est de 4 000 € ;
  • il n’aura pas d’impôt à payer sur les 1 000 € ;
  • le solde reportable est de : 4 000 € - 1 000 € = 3 000 €, ce solde est reportable durant 3 ans.  
Le saviez-vous ? L’option de réversion est un moyen de désigner un bénéficiaire Prefon en cas de décès. Il est possible d’obtenir une majoration des points acquis en cas de renonciation à la réversion. Si le décès survient avant la liquidation le bénéficiaire aura 60 % de la rente dès ses 55 ans. Le choix du taux de réversion (entre 60 et 100 %) se fait au moment de la liquidation de la retraite complémentaire Prefon. 

Comment est calculée la rente du Préfon ?

La rente va dépendre de votre classe, de votre âge. Elle va aussi dépendre de votre nombre de points et de son prix. La valeur du point varie chaque année. Pour 2019, le prix du point est à 1,8040 €. Il suffit de multiplier le nombre de points acquis par la valeur du point pour connaître sa rente. 

Sur le site du Préfon-Retraite, trois simulateurs vous donnent la possibilité de connaître plusieurs éléments :

  • la retraite de base ;
  • le complément de revenu qui serait nécessaire pour maintenir un bon niveau de vie à la retraite ; 
  • l’évaluation de vos économies d’impôts sur le revenu en optant pour le Prefon.

Le Préfon met en place ces services pour donner plus de transparence et permettre d’estimer à l’avance quelle sera votre future rémunération lors de votre retraite.

Les avantages et les inconvénients du Prefon

Afin de savoir si le Préfon pourrait vous convenir et surtout si vous hésitez avec le Plan Épargne Retraite Populaire (PERP), voici quelques éléments pour vous éclairer. 

Les avantages du Prefon

Il existe plusieurs avantages à opter pour le Prefon :

  • la flexibilité : vous pouvez ajouter un versement exceptionnel quand vous voulez, il est possible de suspendre les versements ou encore de changer de cotisation. 
  • la fiscalité : il y a une déduction fiscale sur vos cotisations, et cela, dans la limite de 10 % des revenus de l’année précédente et 8 fois le montant plafonné de la sécurité sociale. La somme restante entre la limite et le montant des cotisations, s’il est positif s’appelle le solde reportable et peut être reporté sur 3 ans. 
Le saviez-vous ? La rente du Prefon est revalorisable, mais n’est jamais revue à la baisse. 

Prefon ou PERP ?

Il est évident que lorsque l’on aborde le sujet des régimes complémentaires, le Prefon et le Plan Épargne Retraite Populaire (PERP) se retrouvent souvent en concurrence. Pour autant, ils sont créés sur la même base de capitalisation. Seulement, le Prefon donne droit à une rente viagère dès 55 ans, garantie, et dont le montant peut être connu à l'avance, ce qui n'est pas le cas du PERP.

Il est souvent complexe de faire la comparaison entre les deux puisque l’un a un système de comptabilisation à point (Prefon) et l’autre une comptabilisation monétaire (PERP). De plus, les frais de versement du Prefon sont plus élevés avec un taux à 3,90 %, tandis que les frais de gestion sont plus élevés pour un PERP (de 0,6 % à 0,96 %).

Bon à savoir : dans le cadre de la loi PACTE promulguée en mai 2019, le régime Préfon-Retraite va être intégré au Plan Épargne Retraite, une nouvelle enveloppe englobant l'ensemble des produits d'épargne retraite disponibles sur le marché (PERP, PERCO, PERE, articles 83, Madelin, etc.).

Foire aux questions

Comment faire en cas de problème avec le Préfon ?

Il existe des centres de gestion pour le Préfon retraite, vous pouvez vous y rendre. Si vous préférez passer en ligne, il vous suffit de vous rendre sur votre espace personnel Préfon, dans la rubrique “Mon compte”. Vous aurez forcément un interlocuteur pour répondre à vos questions et régler votre problème. En passant par l’espace en ligne, vous gagnerez du temps et vous pourrez peut-être trouver la réponse directement sur le site Internet. 

Que faire en cas de crise du Préfon ?

Cette question s’est surtout posé après la crise de 2008 suite aux subprimes qui ont fait chuter les produits d’épargne, y compris l’épargne-retraite. Cela a créé une forte inquiétude. Il est important de noter que contrairement à d’autres fonds, le Prefon est garanti par des compagnies d’assurances qui prendront le relais en cas de problème. 

Comment faire le choix entre le Prefon et une assurance-vie ?

Le Préfon et l’assurance-vie ont un mode de fonctionnement assez similaire sur le versement des cotisations. En effet, lorsque vous souscrivez une assurance-vie, vous allez définir une périodicité de versement ainsi que le montant de chaque versement. Avec le Prefon, vous pouvez choisir entre :

  • une rente viagère totale ;
  • un capital à hauteur de 20 % et une rente à hauteur de 80 %.

Pour l’assurance-vie, soit vous choisissez le capital soit la rente. Vous pouvez toujours aller voir les avis sur le Prefon et sur les assurances-vie pour vous faire votre propre idée sur la question. On pourrait penser que l’assurance-vie permet de récupérer le capital ainsi que la plus-value dès que l’on souhaite, seulement, ce n’est pas aussi simple. Il est préférable d’attendre les 8 années de contrat d’assurance-vie afin d’éviter des frais trop onéreux et une fiscalité plus importante que celle du Prefon.

►Lire aussi : 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?