Comment ouvrir un Plan Épargne Retraite ?

Hand drop money coins to jar. Concept of Insurance money savings for retirement planning .

Sommaire de l'article

Nouveauté de la réforme de l’épargne retraite : le PER. Ce nouveau produit d’épargne retraite existe en deux versions : le PER « assurance », qui s’apparente à un contrat d’assurance vie et le PER « bancaire », qui correspond plus à un compte titres. L’avantage premier du PER, c’est son accessibilité : salarié, indépendant, fonctionnaire… tout le monde peut ouvrir un PER. Mais comment procéder, au juste ? Faut-il aller voir sa banque ou son assureur ? Comment faire si l’on détient un produit d’épargne retraite, comme le PERP ? Tacotax vous explique la marche à suivre pour ouvrir un PER en 2020.

Comment ouvrir un Plan d’Épargne Retraite en 2020 ?

Le nouveau Plan d’Épargne Retraite est accessible à tout particulier personne physique, résidant fiscalement en France, sans condition d’âge ou de revenus. Ouvrir un PER revient à souscrire un contrat d’assurance-vie multisupport. Vous pouvez en ouvrir un auprès :

  • de votre établissement bancaire ;
  • de votre compagnie d’assurance ;
  • de votre organisme de prévoyance ;

►Lire aussi : Peut-on ouvrir un PER à son enfant mineur ?

Le PER se compose de trois compartiments :

Si vous choisissez un produit d’épargne individuel, c’est le PERIN qui vous sera proposé. Le mieux pour ouvrir un PER est de vous rapprocher de votre conseiller bancaire ou assureur, afin de passer en revue les différentes solutions et choisir le produit et le mode de gestion le plus approprié. Pour cela, il pourra vous proposer une simulation de votre plan d’épargne retraite, qui vous permettra d’estimer :

  • le montant de la rente/du capital disponible à la retraite ;
  • le montant et la fréquence des versements durant la phase d’épargne pour atteindre vos objectifs financiers
  • le montant de la déduction d’impôt (le cas échéant)

Par exemple, vous devrez décider à l’ouverture du PER de la déductibilité ou non des versements volontaires de votre revenu imposable. Héritage du PERP, cet avantage fiscal se retrouve dans le PER, et permet d’alléger sa fiscalité tout en préparant sa retraite. Cela étant dit, selon votre âge et votre tranche d’imposition, cette option n’est pas forcément la plus avantageuse pour vous.

►Lire aussi : Vaut-il mieux investir dans un PER ou des parts de SCPI ?

Comment choisir entre un PER « Assurance » et un PER « bancaire » ?

Les deux produits ont la même finalité : la constitution d’une épargne retraite. Mais sur le fonctionnement, la nature des encours et le mode de gestion, plusieurs éléments les différencient :

  • Le PER assurance est un contrat ouvert auprès d’une compagnie d’assurance qui prend la forme d’une assurance de groupe.
  • Le PER bancaire ou compte-titres est un contrat d’épargne retraite souscrit sous la forme d’un compte-titres auprès d’un établissement habilité.

Les différences entre les deux PER s’articulent autour de trois points :

  • Seuls les PER assurance peuvent proposer du fonds en euros dans leur contrat.
  • Le PER assurance propose une garantie complémentaire plancher qui protège contre les moins-values les personnes désignées comme bénéficiaires du contrat.
  • La fiscalité en cas de transmission est plus avantageuse avec le PER assurance.

Comment gérer son PER une fois ouvert ?

Le PER admet plusieurs modes de gestion. Par défaut, c’est la gestion pilotée qui s’applique. L’épargnant peut choisir d’y renoncer et d’opter pour la gestion libre. Cette dernière s’adresse cependant à des investisseurs plus chevronnés, à l’aise avec les mécanismes des marchés financiers.

Transfert du PERP vers PER

Les épargnants titulaires d’un produit d’épargne retraite individuel comme le PERP ou le contrat Madelin peuvent transférer leurs contrats actuels sur un PER. Et ce jusqu’en 2023. Il leur suffit de se rapprocher de leur gestionnaire (conseiller bancaire, gestionnaire de patrimoine, assureur, etc.) et de demander le transfert de leurs avoirs de PERP et PERCO sur les nouveaux PER.

Bon à savoir : les actuels dispositifs d’épargne retraite cesseront d’être commercialisés à partir du mois d’octobre 2020. Seul le PER sera proposé à la souscription.

Pourquoi vous devriez transférer votre PERP vers un PER ?

En transférant les avoirs présents sur votre PERP (ou votre contrat Madelin ou Préfon), vous effectuez un versement volontaire. À ce titre, vous pouvez bénéficier de la déduction fiscale sur l’impôt sur le revenu. Les versements sont déductibles de votre revenu imposable : si les avoirs de votre ancien plan sont importants, la défiscalisation offerte sera d’autant plus intéressante !

Dans le cas contraire, si vous n’avez pas opté pour la déductibilité des versements, vous bénéficierez quand même d’un autre avantage : l’exonération d’imposition en cas de la sortie en capital du PER. En effet, la loi PACTE autorise la sortie en capital du PERP (et donc du PER), avec à la clé une fiscalité allégée.

Épargne retraite : comment ça marche ?

Le PER est une enveloppe d’épargne bloquée, ouverte en vue de se constituer une source de revenus supplémentaire à la retraite. Sauf cas exceptionnels, il n’est pas possible de débloquer son PER avant la liquidation des droits à la retraite. La jurisprudence reconnaît pourtant six situations d’imprévus ou aléas de vie autorisant l’épargnant à « casser » son PER.

Le saviez-vous ? Il est possible de débloquer son PER pour acquérir sa résidence principale, c’est l’une des nouveautés introduites par la réforme de l’épargne retraite menée en 2019.

L’épargne retraite fonctionne par capitalisation : tout au long de la phase d'épargne (les années de vie active), l'épargnant alimente son contrat par différents types de versements. Au fur et à mesure des années, il se constitue une épargne qu'il débloquera lors de son départ en retraite. L'épargne retraite a donc vocation à être investie sur le long terme.

Jusque là complexes et difficilement accessibles, les produits d'épargne retraite étaient boudés des particuliers, qui leur préféraient des enveloppes plus simples et disponibles, comme les livrets d'épargne ou encore l'assurance vie. Les nouveaux plans d’épargne ont été créés en suivant une logique de simplification et de flexibilité : accessibles à tous, ils prévoient des modalités de gestion et de transfert plus souples que leurs prédécesseurs.

Foire aux questions

Que devient le PER en cas de décès du souscripteur ?

Si l’épargnant vient à décéder, les sommes placées sur le PER reviennent à ses héritiers ou à des bénéficiaires désignés à la souscription du contrat.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite