Comment choisir son PER pour préparer sa retraite ?

choisir son per

Sommaire de l'article

Avec la loi Pacte, entrée en vigueur en 2019, le secteur de l’épargne-retraite a été réformé. En effet, les dispositifs de placement proposés jusqu’alors (PERCO, Madelin, article 83…) se sont peu à peu fait remplacer par le PER, ou plan d’épargne retraite. À présent, les contribuables se demandent comment choisir son PER. Pour vous aider à y voir plus clair, Tacotax vous dit tout sur le PER, les éléments à prendre en compte lors de votre choix d’épargne et les caractéristiques de cet investissement.

Bien choisir son PER

Vous voulez savoir comment choisir le bon plan d’épargne retraite ? Choisir son PER afin d'investir pour la retraite n’est pas un choix à faire à la légère. En effet, il s’agit d’un investissement à long terme et il vous faut prendre en compte un certain nombre de critères avant de vous engager. 

Mais comment choisir un PER ? Pour ce faire, il est important de se pencher sur les frais engendrés par votre placement, puis de déterminer l’établissement auquel vous adresser pour ouvrir votre PER.

Quels frais pour un PER ?

Le plan d’épargne retraite a été mis en place dans le cadre de la réforme de l'épargne retraite. Cet investissement implique un certain nombre de frais qu’il vous faut prendre en compte si vous vous demandez comment choisir un PER :

  • Les bs’appliquent à chaque versement effectué sur votre plan d’épargne retraite. Leur montant va jusqu’à 5 % du montant en question. Si votre PER a été ouvert auprès d’un courtier en ligne ou d’une banque, ces frais sont généralement offerts ; dans les autres organismes, ils sont négociables.
  • Les frais de gestion sont annuels et vont de 0,60 % à 1,5 % de l’encours.
  • Les frais d’arbitrage sont prélevés dans le cadre d’un passage d’un support à un autre, c’est-à-dire des unités de fonds vers les fonds en euros et inversement. Ils peuvent représenter jusqu’à 1 % de la somme arbitrée.
  • Les frais d’arrérage s’appliquent dans le cadre d’une rente viagère. Ils permettent de couvrir les frais administratifs de l’assureur vous versant une rente. Leur taux est de 0 % à 3 % du montant de cette rente.
Bon à savoir : les frais d’entrée bas dans le cadre d’une souscription au PER ne sont pas forcément plus intéressants pour vous. Le PER est un investissement à long terme, et les frais de gestion sont donc à prendre en compte. Si les frais de gestion sont élevés mais que le choix d’unités de compte permet un meilleur rendement, vous êtes avantagé !

Quel établissement choisir pour un PER ?

Il est possible de choisir son PER auprès de sa banque. En effet, l’organisme bancaire est l’interlocuteur vers lequel les contribuables ont tendance à se tourner pour ce placement financier. Notez cependant que les banques en ligne comme Boursorama et Fortuneo ne proposent pas encore de PER.

Votre banque n’est pas le seul établissement auquel vous pouvez vous adresser pour la souscription à un plan d’épargne retraite, puisque les assureurs comme Linxea proposent également d’ouvrir un PER, tout comme les organismes de prévoyance, les gestionnaires d’actifs et les mutuelles.

Les établissements proposant le PER comme placement sont donc variés. C’est pourquoi il est recommandé avant de choisir son PER de consulter un comparatif en ligne et de réaliser une simulation afin de voir quelle offre est la plus adaptée à votre profil et à vos attentes. 

Si vous hésitez entre plusieurs organismes, vous pouvez aussi consulter des avis d’utilisateurs avant d’ouvrir votre PER dans un établissement. Cela vous permettra de vous renseigner sur les frais appliqués par l’organisme ou encore sur son service client.

Comment souscrire un PER ?

Pour ouvrir un plan d’épargne retraite, il vous suffit de vous rapprocher d'un établissement proposant ce service, comme votre organisme bancaire ou bien une compagnie d'assurance. Ensuite, votre interlocuteur vous proposera d'effectuer une simulation du plan d’épargne retraite. Pour ce faire, les renseignements à prendre en compte sont les suivants. Cette simulation est une façon pour vous d’estimer :

  • la fréquence des versements à effectuer ainsi que leur montant afin que votre PER atteigne les objectifs que vous vous êtes fixés,
  • le montant du capital ou de la rente dont vous pourrez disposer à la fin de votre carrière professionnelle,
  • si vous optez pour la déduction d’impôt dans le cadre de virements volontaires sur votre PER, le montant de cette déduction sera aussi calculé grâce à la simulation.

Fonctionnement du PER

Quels sont les différents types de PER individuels existants ?

Il existe en tout trois types de PER : le PER individuel (également appelé le PERIN), le PER collectif (PERCO) et le PER catégoriel (PERCAT). Le PERIN remplace le plan épargne retraite populaire (PERP, un plan d’épargne accessible à tous) ainsi que le plan Madelin (investissement destiné aux travailleurs non salariés).

Il n’y a donc qu’un PER individuel. En effet, le fonctionnement de votre PER est le même quel que soit l’organisme auprès duquel vous l’ouvrez. Seules les modalités de votre contrat varient d’un organisme à l’autre. Cependant, au moment de choisir son PER individuel, le contribuable a le choix entre deux formules : la gestion pilotée et la gestion libre

La gestion pilotée est celle appliquée par défaut : l’épargne de l’investisseur s’adapte à l’âge de ce dernier. Plus l’âge de la retraite approche et plus son épargne est placée vers des actifs sécurisés. Dans le cadre d’une gestion libre, c’est à vous de choisir vos actifs et vos placements.

Bon à savoir : depuis le 1er octobre 2019, vous pouvez transférer votre épargne retraite vers un PER. Par exemple, il est possible de transférer un Madelin vers un PER ou de transférer un PERP en PER.

Choix de PER : exemple d'un profil d'investisseur

Paul, un salarié dont le départ en retraite aura lieu dans 10 ans, décide d'ouvrir un PER pour épargner tout en ayant droit à une réduction d'impôt. Il décide donc de choisir son PER en bénéficiant de la déductibilité de son impôt sur le revenu. Il pourra aussi bénéficier du PER d'entreprise s'il est mis en place par son employeur. À la fin de sa carrière, Paul aura le choix entre une sortie du PER en rente, en capital, ou en combinant les deux.

Comment récupérer l’argent d’un plan épargne retraite ?

L’argent placé sur votre PER est supposé être bloqué jusqu’à la fin de votre vie active. Cependant certaines situations peuvent justifier de débloquer les fonds du PER avant l’heure. On parle dans ce cas de déblocage anticipé du plan épargne retraite. Les cas exceptionnels prévus dans la réglementation du PER sont, entre autres :

  • En cas de décès de votre conjoint,
  • Une situation de surendettement
  • La cessation d’activité en raison d’une liquidation judiciaire.
  • Dans le cadre d’un PER individuel ou collectif, vous pouvez également débloquer votre plan d’épargne pour l’acquisition de votre résidence principale.
Le saviez-vous ? Pour votre PER, vous avez le choix entre la sortie en rente et la sortie en capital.

Foire aux questions

Quels sont les meilleurs placements en 2020 ?

Les investissements les plus populaires et rentables en ce moment sont les placements immobiliers via les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ; le financement participatif avec entre autres le crowdfunding caritatif et le crowdlending ; les placements boursiers ; le statut loueur meublé non professionnel (LMNP), les cryptomonnaies...

Pour aller plus loin :

Quel est le meilleur investissement pour la retraite ?

Il existe plusieurs manières d’investir en vue de votre retraite. Le meilleur investissement est celui qui correspond le mieux à votre profil d’investisseur ainsi qu’à vos objectifs. Pour atteindre ces derniers, il est important de bien choisir son PER ou son assurance-vie, ou encore son plan d’épargne en actions. 

L’assurance-vie est un produit d’épargne à long terme grâce auquel vous pouvez vous construire un capital à faire fructifier. Il est possible de le clôturer à tout moment et de réaliser des virements du montant de votre choix.

Si les placements en Bourse vous intéressent, le PEA est fait pour vous. Il s’agit d’une enveloppe fiscale vous permettant d’investir dans des entreprises françaises ou européennes. On distingue plusieurs types de PEA :

  • le PEA bancaire, ouvert dans un organisme bancaire,
  • le PEA assurance, pour lequel vous devez vous adresser à une compagnie d’assurance,
  • le PEA-PME, servant exclusivement à l’investissement dans des PME.

Simulez vos économies d'impôts grâce au Plan Epargne Retraite

Simulation gratuite

Cet article vous a été utile ?