En 2018, le fameux impôt sur la fortune (ISF), a été remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Ce nouvel ISF, promis par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle, a pour but d'exempter de taxes les valeurs mobilières. Cela pourrait donc faire des heureux, notamment parmi les contribuables les plus fortunés. Mais alors, comment sont répartis sur le territoire ces riches individus ? Quels départements étaient les plus grands pourvoyeurs de l'ISF ? À l'inverse, lesquels ont le moins de contribuables concernés par cet impôt ? TacoTax vous fait un état des lieux...

 

Impôt sur la Fortune : le classement 2017

Les 17 départements avec le plus bas taux de contribuables à l’Impôt de Solidarité sur Fortune, par rapport à leur population, sont les suivants :

Part de la population qui paie l’ISF en 2017 (en %)  Départements
0,02% Guadeloupe, Jura
0,03% Vosges, Vendée, Orne, Manche
0,04% Ain, Charente, Côtes-d’Armor, Eure, Gers, Hautes-Pyrénées, Lot, Martinique, Nièvre, Pas-de-Calais, Saône-et-Loire

Sans grande surprise, les régions rurales et ouvrières sont celles qui comptent le moins d’assujettis à l’ISF en 2017. L’attractivité économique de ces régions étant faible, elles n’attirent que très peu les grandes fortunes. La Guadeloupe est championne du « non ISF » pour l’année 2017. Le département ultra-marin, qui connaît un taux de chômage élevé et une pauvreté grandissante, n’accueille pas beaucoup d’individus fortunés. Le Jura et les Vosges complètent le podium, en se classant respectivement deuxième et troisième.

Classement des départements où l'ISF est le fort

A contrario, les dix départements avec le plus haut taux de contribuables à l’ISF, par rapport à leur population, sont les suivants :

  • 1- Paris (2,81%)
  • 2- Les Hauts-de-Seine (1,56%)
  • 3- Les Alpes-Maritimes (0,74%)
  • 4- Le Val-de-Marne (0,56%)
  • 5- Les Yvelines (0,54%)
  • 6- Le Rhône (0,37%)
  • 7- Les Bouches-du-Rhône (0,35%)
  • 8- Le Var (0,30%)
  • 9- La Gironde (0,28%)
  • 10- Les Pyrénées-Atlantiques (0,24%)
paris isf
Paris, la Ville Lumière, abrite le plus de redevables de l'ISF

La capitale, qui attire les plus grandes fortunes françaises et des fortunes venues du monde entier, domine ce classement. Arrivent respectivement en deuxième et troisième positions les Hauts-de-Seine et les Alpes-Maritimes. Les Hauts-de-Seine, qui comptent bon nombre de villes aisées, comme Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret ou encore Saint-Cloud, sont naturellement un important « pourvoyeur » de grandes fortunes. La région Île-de-France est la région la plus représentée dans ce classement, qui compte quatre de ses huit départements :

  1. Paris,
  2. les Hauts-de-Seine,
  3. le Val-de-Marne
  4. les Yvelines.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est également bien représentée avec trois départements figurant au classement : les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône et le Var. Des villes comme Nice ou Cannes permettent de hisser les départements de la région dans ce classement.

En 2017, comme durant les années précédentes, des disparités subsistent entre départements concernant la contribution à l’ISF. Alors que certains départements, lieu de résidence de grandes fortunes, ont une part significative de leurs habitants qui y sont assujettis, d’autres, n’en ont que très peu. Le classement des régions, tenant compte du  pourcentage de leur population soumis à l’ISF, est le suivant :

Rang

Région

Pourcentage

1

Île-de-France

0,90%

2

Provence-Alpes-Côte d’Azur

0,38%

3

Auvergne-Rhône-Alpes

0,15%

4

La Réunion

0,15%

5

Nouvelle Aquitaine

0,15%

6

Occitanie

0,13%

7

Pays de la Loire

0,12%

8

Corse

0,11%

9

Grand Est

0,10%

10

Hauts-de-France

0,10%

11

Centre Val-de-Loire

0,09%

12

Bretagne

0,09%

13

Normandie

0,07%

14

Bourgogne Franche-Comté

0,07%

15

Martinique

0,04%

16

Guadeloupe

0,02%

L’Île-de-France, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Auvergne-Rhône-Alpes forment le trio de tête. La Bourgogne Franche-Comté, la Martinique et la Guadeloupe ferment la marche.

Les 10 communes françaises les plus redevables de l'ISF en 2017

Voici le classement des 10 villes où le poucentage d'ISF est le plus fort en 2017. Pour connaître le nombre d'assujettis à l'ISF par commune, consultez le site de l'INSEE. L'Institut national de la statistique et des études économiques recense les statistiques ISF par commune.

Rang Département Ville Part des redevables ISF Patrimoine moyen Impôt moyen
1 Paris Paris 7er 18,3% 5 296 113€ 27 178€
2 Hauts-de-Seine Neuilly-sur-Seine 17,2% 5 273 023€ 21 563€
3 Paris Paris 6er 16,3% 4 202 230€ 21 484€
4 Paris Paris 16er 15,3% 4 194 198€ 21 473€
5 Paris Paris 8er 13,3% 4 147 053€ 21 691€
6 Alpes-Maritimes Monaco 11,6% 3 835 626€ 26 789€
7 Hauts-de-Seine Saint-Cloud 8,8% 3 233 460€ 14 682€
8 Paris Paris 5er 7,9% 2 914 535€ 12 783€
9 Hauts-de-Seine Sceaux 7,5% 2 763 641€ 13 238€
10 Paris Paris 1er 6,8% 3 550 904€ 17 554€
paris isf
5 arrondissements parisiens figurent dans le top 10 de l'ISF !

Sans grande surprise, on constate que dans ce tableau figurent plusieurs arrondissements parisiens, à commencer par les 7e et 6e. Quartier aisé, le 7e arrondissement de Paris est le résultat de l'extension de la ville au XIXe siècle. En 2011, le revenu fiscal médian par foyer était de 43 804 €, ce qui place le 7e arrondissement au 2e rang parmi les 20 arrondissements de Paris. L'arrondissement compte 31 835 foyers fiscaux au total, dont 24 142 imposables, soit un pourcentage de 75,83%. 

Le 6e arrondissement de Paris (75) est le plus central de la ville. Ses habitants étaient 43 224 lors du recensement 2012. L'arrondissement a une superficie de 2,15 km2 soit une densité moyenne de 20 104 hab./km2. L'arrondissement affiche un taux de chômage de 6,30% en 2012. Le nombre d'allocataires du RSA était de 671 en 2014. Le revenu fiscal de référence moyen par foyer s'élevait à 40 779 €en 2011, ce qui place le 6e arrondissement au 4e rang parmi les 20 arrondissements de Paris. Le 6 arrondissement compte 24 498 foyers fiscaux au total, dont 18 285 imposables, soit un pourcentage de 74,64 %.

Foire aux questions

Le seuil de l'IFI est-il différent de celui de l'ISF ?

Non, le barème de l'IFI est le même que le barème de l'ISF. Il est composé de six tranches d'imposition auxquelles des taux allant de 0 à 1,5% seront appliqués. Le seuil d'entrée dans l'ISF est toujours fixé à 1,3 million d'euros. C'est à partir de cette somme qu'un contribuable est redevable de l'ISF. Le barème est l'Impôt sur la Fortune Immobilière est le suivant :

Valeur nette taxable Taux applicable
Inférieure à 800 000 € 0%
Entre 0,8 et 1,3 millions d'euros inclus 0,50%
Entre 1,3 et 2,57 millions d'euros inclus 0,70%
Entre 2,57 et 5 millions d'euros inclus 1%
Entre 5 et 10 millions d'euros inclus 1,25%
Supérieure à 10 millions € 1,50%

Quelle est la différence entre ISF et IFI ?

Comme son nom l’indique, l'IFI, ou Impôt sur la Fortune Immobilière, cible exclusivement le patrimoine immobilier. Et c’est sa principale différence avec l’ISF : quasiment tous les placements financiers sont désormais exonérés de cet impôt sur la richesse. Les fonds en euros de l’assurance vie sont ainsi exclus de l’assiette, tout comme les unités de comptes, sauf si ces dernières sont constituées d’actifs immobiliers, comme des SCPI ou des OPCI.

Combien de contribuables payent l'ISF à Saint-Dizier ?

La ville de Saint-Dizier (52100) compte 54 redevables de l'ISF.

Quelle est la part de contribuables redevables de l'ISF à Le Bouscat (33110) ?

La commune du Bouscat compte 14 084 foyers fiscaux dont 321 sont redevables de l'ISF. Le patrimoine moyen des redevables de l'ISF est de 3 292 752 €, pour un montant moyen de 11 165 €.

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?