1. Accueil

  2. Le guide de la défiscalisation

  3. Comment fonctionne la défiscalisation avec les FCPI et FIP ?

Comment fonctionne la défiscalisation avec les FCPI et FIP ?

defiscalisation fip fcpi
Alice Bled

Alice Bled

Mis à jour le 04 mai 2021

En France, défiscaliser peut se faire de bien des manières : entre les SCPI, l'emploi d'un salarié à domicile ou encore la loi Pinel, les choix sont assez nombreux. Mais ce serait une erreur de penser que défiscalisation rime forcément avec immobilier : les Fonds d'Investissement de Proximité et les Fonds Communs De Placement dans l'Innovation sont un excellent moyen de diversifier son patrimoine tout en bénéficiant d'une réduction d'impôts intéressante. Avantage fiscal, définition et rendement, Tacotax vous dit tout sur la défiscalisation en FCPI et FIP en 2021 !

Qu'est-ce qu'un FIP-FCPI ?

Les FCPI ou, Fonds Communs de Placement dans l'Innovation, ont été créés par la loi Finances 1997 et ont pour principal objectif le financement du développement des entreprises dites innovantes non cotées en bourse. Variété de Fonds Communs de Placements à Risques, (FCPR), les FCPI sont créés sur une année pour collecter des fonds auprès des investisseurs puis, sont clos au terme de cette même année. Après cette collecte, les fonds récoltés sont ensuite investis à  :

  • 40 % dans des OPCVM (organisme de placements collectifs en valeurs mobilières) en Bourse
  • 60 % dans des sociétés Innovantes non cotées.

Les FIP ou, Fonds d’Investissement de Proximité, sont semblables aux FCPI et fonctionnent donc sur le même principe. La différence tient ici dans la répartition des fonds, concernant les FIP :

  • 40 % sont investis dans des OPCVM en Bourse,
  • 60 % dans des PME (Petites et Moyennes Entreprises) locales ou régionales. 

FIP et FCPI ont plusieurs points communs au premier rang desquels figure l'avantage fiscal et la possibilité d'investir à tous les stades de développement des entreprises faisant l'objet d'une prise de participation. Leur différence majeure se situe dans le type d'entreprise financée :

Caractéristique de l'entrepriseFIPFCPI
Chiffre d'affairesinférieur à 50 millions d'eurospas de limitation
Total Bilaninférieur à 43 millions d'eurospas de limitation
EffectifMoins de 250 employésMoins de 2000 employés
Ancienneté20 % minimum d'entreprises de moins de 8 ansMoins de 10 ans
Actifau 70 % de sociétés non cotées, tous secteurs confondusau moins 70 % de sociétés non cotées, disposant d'un caractère innovant
Secteur géographique 4 régions limitrophes issues de l'Union européenne préalablement choisies par le Gestionnaire du FIP au moment de l'agrément des fondspas de limitation sinon l'Union européenne

Question secteurs, l'éventail est large : il est possible d'investir dans l'immobilier, la finance, etc. avec un FIP/FCPI. Plutôt que de tout miser sur une entreprise, mieux vaut multiplier les petits tickets en investissant dans une douzaine d’entreprises en espérant qu’une ou deux d’entre elles sortent du lot. Cependant, gardez la tête froide... Ce type de placement ne mise pas tant sur la performance que sur les avantages fiscaux auxquels il donne droit. 

Et côté risque ? Les experts sont formels : malgré un bonus fiscal important, les FIP et les FCPI demeurent un placement risqué, réservé aux plus avertis. De plus, les entreprises dans lesquelles investissent les FCPI et les FIP sont en phase de développement et donc il risque de se passer plusieurs années avant que les investisseurs voient fructifier leurs placements. La durée de détention avant liquidation du fonds est généralement comprise entre 6 et 10 ans.

► Lire aussi : Niches fiscales : définition, exemples et conditions

FIP et FCPI : quelle réduction d'impôt ?

FIP comme FCPI ouvrent droit à la défiscalisation partielle de l'impôt sur le revenu. De plus, ces deux niches fiscales sont cumulables, et permettent de bénéficier d'une exonération d'imposition sur la plus-value après 5 ans. La réduction d'impôt de 25 % est versée en une fois ("one-shot"). 

 Plafond de versementRéduction d'impôt maximale
Personne seule12 000 €3 000 €
Couple soumis à un régime d'imposition commune24 000 €6 000 €

Pour les FIP situés en Corse, la réduction d'impôt est majorée à 30 %. Enfin, il existe des FIP Outre-mer, dont le taux de réduction est porté à 30 % également. Ces nouveaux taux de réduction d'impôt sont entrés en vigueur en 2020 : les FCPI et FIP offraient auparavant un avantage fiscal à hauteur de 18 %, avant d'être augmenté à 25 %. Le FIP Corse et le FIP outre-mer, quant à eux, ont vu leur taux baisser, puisqu'il était auparavant de 38 % et 42 % respectivement.

En outre, ces fonds sont exonérés d'impôt sur les plus-values (mais pas sur les prélèvements sociaux à 17,2 %) à condition de les détenir au moins 5 ans. Côté impôt sur la fortune immobilière (IFI), l'acquisition de parts de FIP ou FCPI avant le 31 décembre 2017 ouvrait droit à une réduction d'IFI égale à 50 % des sommes versées, dans la limite de 36 000 euros. Soit une réduction d'impôt d'au maximum 18 000 euros. Aujourd'hui, cet avantage fiscal n'est plus d'actualité, car il a été supprimé.

En 2019, les FCPI et les FIP ont réalisé environ 318 millions d'euros de collecte, 61 % au titre des FCPI et 39 % pour les FIP.

Lire aussi : Comment défiscaliser en investissant en Outre-Mer ?

Comment sont bloqués les fonds des FIP et FCPI ?

Les avantages fiscaux sont débloqués au bout de 5 ans de détention des parts. Ce n'est qu'au bout de cette période que vous pourrez demander au fonds gestionnaire de vous racheter vos parts, sauf si, entre-temps, vous trouvez un autre acheteur par vous-même. Passé ce délai de blocage de cinq ans et avant l'échéance du fonds, vous pouvez demander le rachat de vos parts par la société gestionnaire. Cela étant, cette dernière n'est nullement tenue d'accepter. Le rachat n'est alors :

  • pas garanti.
  • pas obligatoirement immédiat.
  • d'un montant pas forcément égal (il est souvent d'ailleurs inférieur) à la dernière valeur liquidative du fonds.

Sortie de FIP/FCPI

En théorie, vous devez conserver vos parts pendant au moins 5 ans. Mais, avant cette date, si la notice du fonds le précise, celui-ci peut être obligé de racheter vos parts si vous ou votre conjoint(e) :

  • décédez
  • êtes licencié(e)

Les avantages fiscaux échappent alors à toute reprise.

Défiscalisation en FCPI et FIP : quels rendements ?

Outre la réduction d'impôt proposée par ces produits financiers, il est également important de se pencher sur le rendement des FCPI et des FIP. La rentabilité de ce type de fonds varie fortement, mais il faut tout de même garder en tête que la première période d'existence du fonds, que l'on appelle aussi phase de démarrage, est synonyme de baisse de valeur liquidative, ce qui est normal lorsqu'on prend en compte l'impact des frais. Le rendement, et donc la performance, de tel ou tel FIP ou FCPI est donc déterminée une fois que l'opération prend fin, lorsque la cession des participations prend effet. 

Du fait de leur durée de vie assez importante, il est difficile de déterminer avec précision le rendement final de ces fonds. Si l'on prend par exemple les performances de FCPI et de FIP dont la commercialisation a été effectuée entre les années 2000 et 2007 et qui ont été aujourd'hui liquidés, on observe une large fourchette de performance qui oscille entre 87 % et - 98 % ! Du quitte ou double, donc. Avant de vous lancer, il vous faudra donc être prudent et bien étudier chaque performance, mais aussi les avis relatifs aux FCPI ou FIP que vous avez dans votre viseur.

Investir en FCPI et FIP en 2021

Quels changements en 2021 ?

En 2018, la réduction d'IFI a purement et simplement disparu. Seule perdure la réduction d'impôt sur le revenu. En compensation, et à titre de transition, le taux de l'avantage fiscal a été porté de 18 à 25 % pour les versements effectués jusqu'au 31 décembre 2018 initialement. Cette date a par la suite été repoussée, et maintenue en 2020 et 2021. Mais elle n'est pas forcément automatique : le taux de la réduction d'impôt offerte en échange d'un investissement en FCPI, par exemple, n'est pas uniforme pour toute souscription effectuée depuis le mois de septembre 2020. Le taux de réduction d'impôt est ainsi de 25 % à due concurrence de la quote-part représentant les sociétés éligibles, tandis qu'auparavant, c'était le pourcentage de montant investi qui servait de base de calcul.

Ainsi, la défiscalisation en FCPI et FIP en 2020 et maintenant 2021 varie d'un produit à l'autre, et dépend du quota de sociétés éligibles et de l'actif du fonds. Autrement dit, il est possible de ne bénéficier "que" de 18 % de réduction d'impôt, tout comme il est possible de bénéficier de la réduction maximale.

Quels FCPI en 2021 ?

Si vous souhaitez investir dans un Fonds Commun de Placement dans l'Innovation en 2021, gardez en tête qu'il s'agit là d'un investissement risqué où le capital n'est pas garanti. De ce fait, il est fortement conseillé de n'y consacrer qu'une partie de son capital (de l'ordre de 5 à 10 %). Retrouvez ci-dessous certains FCPI parmi les plus populaires :

  • Alto Innovation 2020 (Eiffel Investment Group) : jusqu'au 31 juillet 2021, 22 % de réduction d'IR, minimum de 1 500 € (15 parts), 3,33 % de frais de gestion annuels. Durée de vie de 7 à 9 ans.
  • Dividendes Plus N°8 (Vatel Capital) : jusqu'au 31 juillet 2021, 25 % de réduction d'IR, minimum de 1 000 € (10 parts), 2,5 % de frais de gestion annuels. Durée de vie de 6 ans maximum.
  • France Evolution (Sigma Gestion) : 25 % de réduction d'IR, minimum de 1 000 €, 2 % de frais d'entrée. Durée de vie de 7 à 9 ans.

Quels FIP en 2021 ?

Au même titre que les FCPI, les Fonds d'Investissement de Proximité doivent faire l'objet d'un investissement prudent. Retrouvez ci-dessous certains FIP populaires auprès des investisseurs :

  • FIP Kallisté Capital N°13 (Vatel Capital) : FIP Corse, jusqu'au 30 septembre 2021, réduction d'IR de 30 %, minimum de 1 000 € (10 parts). Durée de vie de 7 à 9 ans.
  • FIP Odyssée PME Croissance N°6 (Odyssée Venture) : jusqu'au 31 décembre 2021, réduction d'IR de 22,5 %, minimum de 3 000 € (3 parts). Durée de vie de 7 à 9 ans.
  • FIP Mascarin Capital N°3 (Vatel Capital) : FIP ultramarin, jusqu'au 30 septembre 2021, réduction d'IR de 30 %, minimum de 1 000 € (10 parts). Durée de vie de 7 à 9 ans.

► Vous souhaitez investir pour réduire vos impôts ? Trouvez le placement qui vous convient :

Foire aux questions

🤝 Quelle est la différence entre une FCPI et une SCPI ?

N'allez pas les confondre ! Les Fonds Communs de Placement dans l'Innovation et les Sociétés Civiles de Placement Immobiliers sont deux investissements différents. Les FCPI permettent notamment de défiscaliser, tandis que seules les SCPI fiscales le permettent. Les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) ont pour objet l'acquisition et la gestion d'un patrimoine immobilier. Elles permettent d’investir dans tous les types de biens (bureaux,  commerces, hôtels, locaux d’activité), sans les aléas de la gestion locative.

🤔 Comment investir en FIP ?

Au même titre que les FCPI, les FIP peuvent être facilement souscrits en passant par un intermédiaire qualifié - tel qu'un conseiller en gestion de patrimoine - en bien en direct. Il est possible d'investir en FIP par le biais d'un PEA-PME ou d'un CTO, ou encore de conserver ses parts en les déposant au nominatif chez le dépositaire de la société de gestion.

🤷 Comment fonctionne un FIP ?

Un Fonds d'Investissement de Proximité va collecter des fonds auprès d'investisseurs dans le but de financer des PME non cotées dans une région ciblée (par exemple en Corse ou en Outre-mer). C'est une société de gestion agréée qui gère un FIP et qui va investir par la suite dans au moins 60 % de titres d'entreprises régionales et 40 % maximum de titres financiers de son choix. Les investisseurs peuvent, par la suite, bénéficier d'une réduction d'impôt l'année suivante de leur placement.

🤷 Prélèvement à la source et FCPI/FIP : comment ça marche ?

Pour vos avantages fiscaux, pas d'inquiétude à avoir : vous aurez bien 25 % de réduction d’impôt sur le revenu sur les investissements réalisés en 2020, quelle que soit la nature de vos revenus. Pratiquement, vous bénéficierez d’une réduction de 25 % qui s’appliquera sur vos revenus exceptionnels de 2020 ou qui vous sera restituée en septembre 2021. En général, toutes les économies d’impôt liées à des processus de défiscalisation en valeurs mobilières (FIP, FCPI, investissement direct en PME, mandats de gestion ou Girardin industriel) acquises au titre de 2020 seront remboursées en 2021. Idem pour les opérations de défiscalisation immobilière type Scellier, Duflot ou encore Pinel

Que vous ayez ou non eu des revenus taxables en 2020. Tout s'est donc passé comme s’il n’y avait pas eu d’année blanche en 2018 pour les FIP et FCPI, contrairement à l’épargne-retraite qui elle, s'est vue pénalisée.