Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89
Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89

Acheter une résidence secondaire pour passer des vacances en famille, en couple, entre amis, un rêve que beaucoup cherchent à réaliser. La fiscalité pour les résidences secondaires est très différente et plus lourde que la fiscalité pour les résidences principales. De plus, la plupart des crédits d'impôts pour des travaux dans ma résidence principale ne s'appliquent pas aux résidences secondaires. Pourtant, des dispositifs de défiscalisation ont été conçus pour les propriétaires de résidences secondaires, sous conditions naturellement. TacoTax les a regroupés pour vous.

 

Quels sont les travaux déductibles des impôts pour ma résidence secondaire en 2018 ?

maison de campagne
Maison de campagne : quelle défiscalisation ?

L'achat d'une résidence secondaire n'ouvre pas droit à une réduction d'impôt. Dans l'immobilier, la plupart des dispositifs de défiscalisation s'appliquent aux résidences principales. L'administration fiscale part du principe que quiconque possède les moyens d'acquérir un second logement est en mesure de le financer et d'en supporter les charges. On le voit notamment au niveau de la fiscalité : la résidence secondaire ne donne pas droit à l’abattement de 30 % de sa valeur pour le calcul de l'impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) contrairement à la résidence principale. La valeur d'une résidence secondaire doit donc être comptée à 100 % dans la déclaration.

Cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez rien déduire de vos impôts concernant votre résidence secondaire. Certains travaux effectués dans une résidence secondaire sont déductibles des impôts 2017. Quelques solutions permettent tout de même d'alléger la facture pour les travaux, notamment de rénovation énergétique.

►Lire aussi : Comment défiscaliser dans l'immobilier ancien ?

La TVA réduite à 5,5%

En principe, les travaux sont soumis au taux de TVA normal, soit 20 %. Dans certains cas, cependant, les propriétaires de résidence secondaire peuvent bénéficier d'un taux préférentiel, de 10%, 5,5% voire même 2,1 %. Il y a plusieurs conditions :

  • le logement doit avoir été achevée depuis plus de deux ans au moment où les travaux commencent, et être à usage d'habitation exclusivement. 
  • le chantier ne doit pas être trop important : il ne doit pas porter sur plus de la moitié du gros oeuvre ou des deux tiers du second-oeuvre (cloisons, planchers, installations sanitaires).
  • les travaux ne doivent pas modifier le volume de la résidence ou augmenter la surface de plus de 10%.

Enfin, seuls les travaux et équipements facturés par une entreprise sont concernés. Si vous choisissez l'autoconstruction, le taux de TVA qui va s'appliquer est le taux de normal. Si vous financez vous-même le matériel et le faites installer par une entreprise, seule la pose bénéficie du taux réduit.

Lire aussiFaire du déficit foncier pour réduire vos impôts

Les primes énergies

primes énergies
Le chauffage au bois : éligible à la prime énergie

La défiscalisation des travaux dans une maison secondaire est possible grâce aux dispositifs de réduction fiscale dans le cadre de la transition énergétique.

Le crédit d'impôt à la transition énergétique n'est pas proposé pour les résidences secondaires. Ces dernières sont toutefois éligibles aux primes énergie. Ces dispositifs qui s'inscrivent dans le dispositif des Certificats d'Économie d'Énergie, permettent d’amortir le coût des travaux de rénovation énergétique. Elle peut atteindre plusieurs centaines d'euros et offre de nombreux avantages. Les primes énergies permettent de couvrir les dépenses pour les travaux suivants :

  • l'isolation de la toiture et des combles 
  • de la toiture-terrasse  
  • l'isolation des murs et celle du plancher 
  • l'installation de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC), qu'elle soit double-flux, simple flux auto-réglable ou hydro-réglable.
  • l'installation d'une pompe à chaleur (air air, air eau et eau eau)
  • l'installation d'un ballon thermodynamique
  • la pose de fenêtres en double ou triple vitrage.
  • la pose de port-fenêtres isolantes

Le statut Loueur Meublé Non Professionnel

Une maison secondaire, comme son nom l'indique n'a pas vocation à être habitée tout au long de l'année. Une bonne solution pour faire baisser ses impôts est de mettre sa résidence secondaire en location. Tant que les loyers ne dépassent pas 32 600 € (ce qui est rarement le cas sur quelques semaines), le propriétaire est considéré comme loueur en meublé non professionnel (LMNP).

La mise en location d’une résidence secondaire en statut Loueur Meublé Professionnel ou en LMNP permet également de bénéficier d’une réduction d’impôts sur les revenus locatifs. Toutes les charges d’investissement telles que les intérêts d’emprunts, ainsi que les taxes diverses (exemple : taxe foncière) sont également déductibles des revenus locatifs. Si la résidence de tourisme est située en zone de revitalisation rurale (ZRR), le dégrèvement d’impôts peut par exemple atteindre 12 500 € pour un bailleur seul.

Fiscalité des résidences secondaires avec le LMNP 

location maison résidence secondaire
Les charges déductibles sont ramenées au prorata de la location

Lorsque vous touchez des revenus fonciers en tant que Loueur Meublé Non Professionnels, ils doivent être déclarés en tant que BIC (bénéfices industriels et commerciaux) sur la déclaration n°2044. Ensuite, deux possibilités :

• bénéficier du système déclaratif allégé dit « micro BIC » qui permet de n'être imposé que sur 50% des recettes.

• opter pour le régime réel d'imposition, l'avantage dans ce cas-là est de pouvoir déduire les différentes dépenses (intérêts du prêt ou travaux) du bénéfice imposable.

Les résidences de tourisme

Les résidences de tourisme peuvent également répondre aux avantages recherchés de la résidence secondaire tout en limitant les coûts. Bien que l'on ne puisse profiter du bien que 8 semaines maximum par an, l'achat d'une résidence de tourisme offre tout de même l'avantage de percevoir des revenus complémentaires. Le contrat est légèrement différent, puisqu'il s'agit d'un bail conclu avec un exploitant commercial d'une durée minimale de 9 ans et qui se charge de l'ensemble de la gestion du bien. Dans ce cas, le propriétaire doit obtenir le statut Loueur Meublé Professionnel (LMP).

Le cas des logements neufs

Vous avez fait construire votre résidence secondaire ? Vous pouvez être éligible à la réduction d'impôt Bouvard de 11% du prix du bien, retenu dans une limite de 300.000 euros, et de 18% pour les investissements réalisés en 2012 résultant d'un engagement pris par le contribuable avant le 31 décembre 2011.

►Lire aussi La défiscalisation dans l’immobilier neuf

Comment déclarer sa résidence secondaire aux impôts ?

Lorsque de la signature de l'acte de vente de la résidence secondaire chez le notaire, ce dernier transmet l'information à l'administration fiscale. Vous n'avez aucune déclaration à faire. Le service des impôts vous enverra ensuite les avis d'imposition (taxe d'habitation, taxe foncière, IFI, etc.) aux dates définies par l'administration fiscale.

Foire aux questions

Peut-on déduire de ses impôts les services d'aide à la personne en résidence secondaire ?

Vous employez un jardinier, une aide-ménagère ou encore un cuisinier dans votre résidence secondaire au titre du service à la personne ? L’emploi d’un salarié à domicile donne droit à un avantage fiscal à hauteur de 50% des dépenses engagées, qu’il s’agisse d’un emploi dans la résidence principale ou secondaire du contribuable. La seule condition, pour que le domicile soit éligible, est qu'il doit être situé en France (art. 199 sexdecies du Code Général des mpôts). Cet avantage prend la forme d’un crédit d’impôt. Lorsque le montant de l’avantage fiscal dépasse le montant de leur impôt, le surplus leur est remboursé par le Trésor public.

Pour aller plus loin avec la défiscalisation dans l'immobilier :

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?

Un instant !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement votre guide pour réduire vos impôts

Non merci