1. Accueil

  2. Le guide de la défiscalisation

  3. L’actualité de la défiscalisation en 2021 

La défiscalisation : l'actualité en 2021 

L’actualité de la défiscalisation en 2021 
Jennifer Arnoux

Jennifer Arnoux

Mis à jour le 17 septembre 2021

Entre la loi de finances et la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2021, les actualités sont nombreuses. Bien qu’il n’y ait pas de grandes innovations en termes de défiscalisation pour cette année, les textes se concentrant plutôt sur la transition écologique et la relance de l’économie, des prorogations ont tout de même été actées. Tacotax vous fait découvrir toute l’actualité de la défiscalisation 2021 dans son nouvel article. 

La défiscalisation, qu’est-ce que c’est ? 

Loin de l’évasion fiscale avec laquelle on la confond souvent, la défiscalisation permet de réduire le montant de ses impôts en réalisant un investissement. Il s’agit ainsi d’un ensemble de dispositions dont l’objectif principal est d’encourager les Français à investir dans certains domaines en contrepartie d’une baisse des charges fiscales. Ces mesures sont encadrées par les textes de loi qui peuvent évoluer en fonction des gouvernements en place. 

Bien que de nombreuses niches fiscales soient très intéressantes à mettre en œuvre, c’est la défiscalisation immobilière qui est la plus connue. Ce type d’investissement est d’ailleurs encouragé par l’Etat qui y voit un moyen d’orienter sa politique en termes de logement. Il peut par exemple décider de favoriser la construction de biens neufs répondant à de nouvelles normes environnementales, ou encore encourager les propriétaires à réaliser des investissements pour agrandir le parc locatif français. 

Que vous soyez intéressé par l’immobilier, que vous ayez envie de préparer votre retraite ou que vous cherchiez tout simplement à réduire le montant de vos impôts, vous trouverez forcément un dispositif adapté à vos attentes. 

Des dispositifs de défiscalisation prorogés en 2021

La loi Pinel 

Bien connue dans l’univers de la défiscalisation, la loi Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt après avoir réalisé un investissement locatif dans un bien neuf ou en état futur d’achèvement (VEFA). 

La réduction d’impôt est modulable en fonction de la durée de location à laquelle vous vous engagez. Ainsi, elle est de : 

  • 12 % pour une durée de location de 6 ans ;
  • 18 % pour une durée de location de 9 ans ; 
  • 21 % pour une durée de location de 12 ans. 

Au maximum, la réduction d’impôts accordée par la loi Pinel peut s’élever à 63 000 €. 

La loi de finances 2021 annonce la prorogation du dispositif Pinel jusqu’au 31 décembre 2024. Le dispositif est toutefois aménagé puisque seuls les bâtiments d’habitation collectifs sont concernés par la loi Pinel à partir de 2021. De plus, la réduction d’impôt sera progressivement revue à la baisse à partir de 2023. 

Elle passera ainsi à :

  • Pour un engagement locatif de 6 ans : 10,5 % en 2023 et 9 % en 2024 ;
  • Pour un engagement locatif de 9 ans : 15 % en 2023 et 12 % en 2024 ;
  • Pour un engagement locatif de 12 ans : 17,5 % en 2023 et 14 % en 2024. 

Bon à savoir

La loi Pinel a un équivalent en Outre-Mer qui permet de bénéficier d’une réduction fiscale plus importante. Celle-ci peut en effet s’élever à 96 000 € pour un investissement dans les DOM-TOM dans la limite de 300 000 €. 

Défiscaliser grâce aux dons

Le plafond pour les dons effectués en faveur d’organismes proposant des repas, des soins ou une aide au logement à des personnes en difficulté a été augmenté à 1 000 €. Il en est de même pour les dons apportés aux établissements proposant leur aide aux personnes ayant subi des violences conjugales. La hausse de ce plafond est prorogée jusqu’au 31 décembre 2021. 

En dehors de ces organismes, vous pouvez également faire des dons ou verser des cotisations à des associations pour les déduire ensuite de vos impôts sur le revenu. Pour peu que vous remplissiez les conditions, la déduction s’élève à 66 % des montants versés, dans la limite de 20 % du revenu imposable global net. 

Réduction d’impôts pour les investissements en société

La loi de finances pour 2021 prolonge jusqu’à la fin de l’année la hausse du taux de réduction d’impôt accordé par le dispositif IR-PME (ou Madelin). Un particulier peut ainsi investir au capital d'une PME pour bénéficier d’une réduction d’impôt de 25 % du montant investi, alors qu’elle n’était que de 18 % auparavant. Cette mesure est destinée à aider les petites entreprises qui n’arrivent pas à lever des fonds et qui rencontrent des difficultés financières en raison des derniers confinements. 

Il est également possible de bénéficier du dispositif Girardin Industriel si vous vous intéressez à l’industrie et à l’artisanat dans les DOM-TOM. En effet, ce dispositif est prorogé jusqu’à la fin de l’année 2025. C’est un choix extrêmement intéressant car c’est le seul mécanisme de réduction d’impôt qui permet de défiscaliser plus que le montant investi. 

Bon à savoir

Réaliser un investissement dans une société de financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (Sofica) vous donne aussi droit à une réduction d’impôt jusqu’en 2023. 

Actualité de la défiscalisation 2021 : réduire ses impôts grâce aux travaux

Supprimé définitivement au 1er janvier 2021, le Crédit d’Impôt accordé pour les travaux de transition énergétique (CITE) est remplacé par le dispositif MaPrimeRénov’. Ce dernier permettait jusqu’ici d’obtenir une réduction d’impôt de 30 % sur les dépenses réalisées pour certains travaux 

Si vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez désormais bénéficier d’une prime. Accessible dès le 1er janvier 2020 pour les ménages les plus modestes, elle concerne désormais tous les ménages. Le montant de la prime dépend de votre catégorie de revenus, de la localisation de votre logement, et de la nature des travaux énergétiques réalisés. 

De nombreux travaux sont concernés par MaPrimeRénov’ comme la mise en place d’un poêle à granulés, d’un  chauffe-eau thermodynamique ou encore d’une borne de recharge pour véhicule électrique. En moyenne, la prime atteint 4000 € par foyer, versée une fois les travaux réalisés. 

Bon à savoir

Le CITE reste tout de même applicable pour les foyers à inserts à bûches ou à granulés dans la limite de 600 €. Il permet alors de récupérer 75 % de la dépense effectuée dans la limite de 300 €. 

Les autres dispositifs de défiscalisation accessibles en 2021

Le LMNP

Vous pouvez investir dans l’immobilier locatif grâce au statut avantageux du loueur en meublé non professionnel (LMNP). Pour en bénéficier, il faut toutefois respecter certaines conditions, à savoir : 

  • Louer un meublé au titre d’une résidence principale ;
  • Générer des recettes locatives inférieures à 23 000 € par an ou à 50 % de vos revenus globaux. 

En fonction du régime choisi (régime micro-BIC ou régime réel), le statut LMNP vous donne droit à un abattement de 50 % des bénéfices réalisés ou à la déduction de la totalité des charges locatives de vos impôts. 

La loi Malraux 

Ce dispositif de défiscalisation vous permet de réduire le montant de votre impôt si vous effectuez des travaux pour restaurer des biens anciens situés dans des centre-villes historiques. La réduction d’impôt est de :

  • 30 % des dépenses pour les biens situés en secteur sauvegardé ;
  • 22 % pour les biens situés en zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager. 

Le bien doit être loué sur une période minimale de 9 ans et le montant des travaux de restauration ne peut pas dépasser la somme de 400 000 € sur 4 ans. 

La loi Denormandie 

Prolongé par la loi de finances 2020, ce dispositif de défiscalisation immobilière est une extension du dispositif Pinel qui permet de bénéficier des mêmes avantages fiscaux pour des biens anciens situés hors zones tendues. Pour en bénéficier il faut s’engager à réaliser des travaux, ces derniers devant représenter au moins 25 % du coût de l’opération plafonnée à 300 000 €. 

Le dispositif englobe les communes concernées par le plan « Action Coeur de ville ». Il est très intéressant en 2021, où, frappés par les confinements, les Français cherchent à s’éloigner des grandes villes pour profiter de bien plus grands disposant d’un extérieur. 

Choisir le PER pour défiscaliser

Regroupant les anciens Plan d’épargne populaire (PERP), dispositif Madelin, article 83, Préfon... le PER permet de réduire le montant de ses impôts tout en se constituant un capital pour la retraite. Les versements y sont faits de manière volontaire et peuvent ensuite être déduits du revenu imposable dans la limite d’un plafond de :

  • 10 % du Plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) de l’année précédente, soit 4052,40 € ; 
  • 10 % des revenus professionnels nets. 

Le PER est très intéressant pour les contribuables imposés à 41 ou 45 %. Il est également possible de refuser la réduction d’impôt pour bénéficier d’une fiscalité plus douce au moment du départ à la retraite.

Bon à savoir

D’autres dispositifs permettent de défiscaliser en 2021 comme :

  • Le Groupement Forestier ;
  • La loi Censi-Bouvard ;
  • L’embauche d’un salarié à domicile ;
  • La loi monuments historiques ;
  • L’assurance-vie...

► Pour aller plus loin :

Foire aux questions

🤝 La taxe d’habitation va-t-elle être supprimée ?

La taxe d’habitation a vocation à disparaître progressivement. Environ 20 % des foyers la paient encore, mais elle devrait être allégée de 30 % en 2021, de 35 % en 2022 et disparaître totalement en 2023. 
 

🤔 Quel dispositif choisir pour défiscaliser avec l’immobilier ?

Les possibilités de défiscalisation sont nombreuses dans le domaine de l’immobilier. Il faudra choisir entre l’une ou l’autre en fonction du montant de vos impôts et des objectifs personnels et familiaux que vous entretenez. En 2021, la défiscalisation immobilière peut prendre plusieurs formes comme la loi Pinel, le statut LMNP, les SCPI ou encore les lois Denormandie ou Malraux. Pour faire le bon choix, n’hésitez pas à utiliser un simulateur d’investissement ou de placement pour visualiser les avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier. 
 

🤔 Peut-on investir dans un bien ancien avec le dispositif Pinel ?

Dans le cadre de ce dispositif de défiscalisation, vous pouvez réaliser des travaux de rénovation mais il faut qu’ils soient achevés le 31 décembre de la 2ème année qui suit l’achat du bien au plus tard. Vous pouvez également vous tourner vers la loi Denormandie qui permet de bénéficier des mêmes réductions d’impôts pour un investissement dans l’ancien. 

🤝 Employer un salarié à domicile : comment obtenir un crédit d’impôt ?

Un crédit d’impôt est accordé à tout particulier qui décide d’employer un salarié à domicile. Pour ce faire, il faut que l’activité ait lieu dans la résidence principale ou dans celle d’un ascendant. De nombreux services sont éligibles à l’obtention de ce crédit d’impôt comme la garde d’enfant, le soutien scolaire, la collecte de linge, l’assistance aux personnes âgées et handicapées ou encore les travaux ménagers.