Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89
Nos experts vous accompagnent 01 86 95 79 89

Il y a encore quelques années, les taux de crédit immobilier étaient relativement élevés, environ 5,30% pour un prêt sur 20 ans. Depuis quelques années, ils avoisinent les 2% pour la même durée d'emprunt. Face à cette baisse constante des taux, les demandes de renégociation de crédit affluent chez les banques. Mais quelles sont les conditions de renégocier son prêt immobilier en 2018 ? Peut-on renégocier sans changer de banque ? Quelles sont les conséquences sur le remboursement du prêt ?

 

Pourquoi renégocier son prêt immobilier avec sa banque ?

renégociation de crédit
Crédit immobilier : des taux en baisse depuis 2008

Vous avez contracté un crédit immobilier avec votre banque il y a quelques années et depuis, les taux ont drastiquement baissé. La différence entre votre taux de crédit et ceux pratiqués actuellement est suffisamment importante pour que vous tentiez de le renégocier avec votre établissement bancaire. C'est votre droit le plus strict. La baisse constante des taux d'emprunts ces dernières années a conduit le gouvernement à mettre en place de nouveaux dispositifs et lois permettant aux emprunteurs de pouvoir renégocier leur crédit en cours s’ils le souhaitent. 

Si votre taux d'emprunt se situe aux alentours de 2% ou plus, vous avez tout intérêt à le renégocier : en 2018, ils se situent, en moyenne, autour de 1,60 % sur 20 ans.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Contactez votre établissement bancaire et faites part de votre souhait de renégocier votre prêt immobilier. Avant d'entamer les procédures de renégociation, assurez-vous que les trois conditions suivantes sont réunies :

  1. être dans la première moitié de votre crédit immobilier
  2. avoir un capital restant dû d'au moins 70 000 €
  3. avoir au moins 0,70 voire, 1 point d'écart entre le taux que vous avez sur votre crédit et le taux actuel pratiqué aujourd'hui sur la même durée.

Tout comme les conditions d'emprunt, les démarches de renégociation de prêt immobilier sont longues et fastidieuses. Il est donc fortement conseillé aux emprunteurs tentés par cette opération délicate d'effectuer en amont une simulation pour savoir si renégocier leur prêt immobilier est intéressant ou non. À vous de voir ensuite si vous préférez opter pour la seule renégociation ou le rachat de crédit.

Rachat de crédit : je calcule la réduction de mes mensualités

Renégociation et rachat de crédit : quelle différence ?

Les deux sont des opérations bancaires simples avec le même objectif : profiter des taux de crédit immobilier actuellement extrêmement bas pour faire des économies. La différence se situe au niveau du déroulement : la renégociation de prêt consiste à conclure un « nouveau crédit » sur la base du capital restant dû d’un crédit antérieur. C’est-à-dire revoir les conditions du crédit déjà existant en appliquant un taux inférieur. Tandis que le rachat de crédit consiste en un regroupement de plusieurs prêts divers souscrits dans plusieurs établissements bancaires en un seul et unique crédit auprès d’une seule et unique banque. Il s'agit de réunir un ensemble de crédits différents pour n’en former qu’un au final.

De plus, là où le rachat de crédit s’effectue souvent auprès d’un établissement concurrent, la renégociation de prêt se passe auprès de la banque avec qui on a contracté le crédit immobilier dont on veut revoir les conditions et le taux appliqué. 

Renégocier son prêt immobilier sans changer de banque

businessmen shaking hands
Renégocier son prêt immobilier : marché conclu !

Avant de renégocier son crédit, il faut avant tout garder en tête que la mensualité de remboursement d’un crédit est constituée de deux parties, l’une concerne le remboursement des intérêts et l’autre le remboursement du capital total emprunté. Au début, les deux parties sont remboursées à part égale, mais avec le temps, celle des intérêts diminue. Au fur et à mesure, l’emprunteur finit par ne plus rembourser que le reste du capital dû.

Ensuite, sachez que si la loi le permet, les banques ne sont nullement tenues d'accepter la renégociation de votre prêt immobilier ou de rachat de crédits. Pour maximiser vos chances auprès de votre banquier, il est indispensable de se préparer à devoir le convaincre mais aussi à trouver le bon timing pour déposer votre demande. C’est-à-dire présenter une situation professionnelle stable et s'assurer que le remboursement anticipé du prêt est encore avantageux. Là encore, il faudra faire vos preuves et constituer un dossier consistant. Tout comme votre dossier initial, votre dossier de renégociation doit comporter les éléments suivants :

  • le tableau d'amortissement de votre prêt immobilier en cours et de tous les autres crédits
  • la photocopie de l'acte d'achat du bien financé par votre prêt ;
  • les justificatifs de revenus mensuels (trois derniers bulletins de salaire si vous êtes salarié ou les trois dernières liasses fiscales annuelles si vous êtes indépendant / commerçant) ;
  • la photocopie des relevés bancaires du dernier trimestre écoulé ;
  • la photocopie des trois derniers avis d'impôt sur le revenu.

Un bon dossier est un avantage certain, mais ne suffit pas toujours à faire jouer la banque en votre faveur. 

Renégociation de prêt : faire jouer la concurrence en changeant de banque

Si votre banque refuse la négociation, rien ne vous empêche de faire jouer la concurrence et d'aller voir si les taux sont plus bas chez les concurrents. En effet, en changeant d'établissement, les emprunteurs ont plus de chances de parvenir à faire racheter leur crédit chez un concurrent. Si vous êtes client(e) au Crédit Agricole et que ce dernier refuse de renégocier votre prêt, vous pouvez tenter votre chance au Crédit Mutuel, au Crédit Lyonnais ou encore à la Caisse d'épargne. Pour les banques, cela signifie d'une part un nouveau client, fidélisé sur plusieurs années, ce qu’elle ne refusera en principe jamais. Surtout si vous êtes toujours dans une phase de remboursement d’intérêts assez forte (en "début" de prêt). Dans cette situation, votre demande de rachat sera très intéressante pour votre nouvelle banque. Sauf en cas de changement défavorable de situation professionnelle de l'emprunteur (baisse des revenus, licenciement, etc.) survenu après la conclusion du prêt initial.

►Lire aussi : Que faire en cas de refus de crédit immobilier ?

Baromètre de la renégociation de crédit

Pour rappel, plus l'écart entre le taux pratiqué en vigueur et celui appliqué au crédit initial est large, plus la renégociation a de chance d'aboutir (le minimum étant d'1 point. À condition que la durée d'emprunt quant à elle, ne change pas. De plus, le moment idéal pour demander à renégocier son prêt est pendant le premier tiers de la durée globale du crédit immobilier ou du moins pendant la première moitié. Si vous souhaitez renégocier un prêt immobilier contracté en 2017 par exemple, le moment est idéal. Le montant des intérêts est bien plus élevés pendant les premières années du prêt que vers la fin. 

On estime que la renégociation devient intéressante le montant restant à rembourser du capital emprunté est au minimum de 75.000 euros.

Renégociation de crédit immobilier : quelles conséquences sur le remboursement ?

Grâce aux économies réalisées par la renégociation de prêt, les ménages peuvent choisir le remboursement partiel de leur crédit immobilier par anticipation. Une opération qui permet de réduire son endettement, mais aussi d'alléger le coût du crédit de façon significative. Quand on veut faire un remboursement anticipé partiel de son prêt immobilier, il faut faire un choix :

  • garder la même mensualité et réduire la durée, donc rembourser plus vite 
  • rembourser sur la même durée mais rembourser un petit peu moins tous les mois et du coup récupérer du pouvoir d'achat mensuel

Au niveau de la rentabilité financière, il s’avère toujours plus intéressant de préserver le montant des échéances pour diminuer la durée de remboursement. Certains emprunteurs peuvent toutefois préférer alléger le poids du remboursement de crédit sur leur budget mensuel.

Remboursement anticipé : pensez aux frais !

Le remboursement anticipé du prêt immobilier entraîne des frais. Bien qu'étant plafonnés par la loi, ils peuvent représenter un montant important, qu’il ne faut pas négliger dans votre calcul. Les frais pour remboursement anticipé s’élèveront soit :

  • à 3 % du capital restant dû ;
  • à six mois d’intérêts au taux moyen du crédit du capital remboursé.

C’est le montant le plus faible entre ces deux calculs qui sera retenu. Les frais de remboursement par anticipation se comptent parfois en milliers d'euros.

Foire aux questions

Peut-on renégocier n'importe quel type de prêt immobilier ?

Les différents types de prêt immobilier proposés aux particuliers (prêt amortissable, prêt In Fine, PTZ, PAS, etc.) ont des conditions bien spécifiques au moment de la signature mais également de la renégociation. Il est tout à fait possible de renégocier un prêt amortissable, In Fine, ou encore un PTZ, compte tenu de l'importante baisse des taux depuis plusieurs années. Le Prêt Accession Sociale est exclusivement réservé au financement d'une résidence principale (ancien, neuf, construction). En conséquence, le rachat d'un prêt ne fait pas partie des projets éligibles, même s'il s'agit déjà d'un prêt PAS. 

 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 20h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?