Depuis fin 2016, on ne parle plus de Taux Effectif Annuel (TEG) mais de Taux Annuel Effectif Global (TAEG). En voilà des acronymes bien compliqués. Rendu obligatoire par la loi Scrivener sur la réglementation des prêts immobiliers, le TAEG est un indicateur, qui permet de mesurer le coût total d'un prêt, de comparer les offres et même de négocier un crédit immobilier. Quelle est la valeur actuelle du TAEG en 2018 ? Quelle est la différence entre TEG, TAEG et TAEA ? Quelles sont ses modalités de calcul ? 

 

TAEG : définition et fonctionnement

Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) est le taux d'intérêt qui intègre la totalité des sommes que l'emprunteur doit payer pour son crédit, en dehors du remboursement du capital emprunté. Il comprend :

►Lire aussi Conditions d'emprunt immobilier : le guide

Le TAEG doit apparaître sur toutes les offres de crédit immobilier, mais également pour les crédits à la consommation. Cet indicateur est plafonné : il ne peut jamais dépasser le taux de l'usure qui est fixé trimestriellement par la Banque de France. Le tableau ci-dessous détaille le TAEG actuel en fonction de la durée du prêt :

Crédits immobiliers et prêts pour travaux d'un montant supérieur à 75 000 euros Taux effectif moyen pratiqué au 2nd trimestre 2018 Taux d'usure applicable au
1er juillet 2018
Prêts à taux fixe d'une durée inférieure à 10 ans 2,20 2,93
Prêts à taux fixe d'une durée comprise entre 10 et 20 ans 2,21 2,95
Prêts à taux fixe d'une durée de 20 ans et plus 2,39 3,19
Prêts à taux variable 1,94 2,59
Prêt relais 2,46 3,28
Bon à savoir :  le TAEG ne tient pas compte des frais de notaire engendrés par l'achat d'un bien immobilier. Ceux-si sont normalement couvert par l'apport personnel de l'emprunteur. Pour les emprunteurs n'ayant pas encore eu le temps de mettre de l'argent de côté ou dont l'épargne est indisponible, des solutions existent pour emprunter sans apport.

Calcul du TAEG (ex-TEG)

calcul taeg
Comment est calculé le TAEG ?

Le TAEG est exprimé en pourcentage annuel de la somme empruntée, et permet de reconstituer la somme totale à rembourser sur la durée du prêt. Il vous permet donc d'évaluer le coût total de votre prêt. Prenons un exemple concret.

Un couple décide d'emprunter la somme de 15 000 € sur un an, avec un taux d'intérêt à 3%. Il devra donc rembourser à la fois le capital (15 000 €) et les intérêts (450 €) soit 15 450 €. À ce montant, il faut ajouter des frais annexes : frais de dossier, coût de l'assurance et frais de garantie. On est donc bien au-dessus des 15 450 € sur la période. Si on additionne le total des frais annexes, et que cela donne mettons 200 €, ce qui représente 1,3% de la somme empruntée, on a un TAEG égal à 3% + 1,3% = 4,3%.

Vous devrez rembourser au total 15 650 €, soit 15 000 € de capital + 450 € d'intérêts + 200 € de frais divers.

Cet exemple simple d'un prêt sur une durée d'un an permet d'illustrer le mécanisme du TAEG, qui peut être fixe ou variable, selon les prêts. 

Le TAEG avec un taux fixe

Un TAEG fixe permet d'avoir des mensualités constantes sur toute la durée du prêt. C'est l'option la plus prisée par les emprunteurs : 80% des crédits immobiliers contractés le sont avec un TAEG fixe. Cela permet une plus grande sécurité mais également une meilleure visibilité sur toute la durée du prêt. Les mensualités sont un peu plus élevées, mais restent stables durant toute la période de remboursement.

Lire aussiComment réduire ses mensualités de crédit immobilier ?

Le TAEG avec un taux variable

Pour profiter des éventuelles baisses des taux, les emprunteurs peuvent contracter un prêt à taux variable ou révisable. Avec ce type de prêt, les mensualités peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction d'un indice de référence (souvent l'Euribor). Contrairement à un taux fixe, les mensualités sont souvent plus basses au départ, mais elles augmentent avec le temps.

Différence entre TAEG et TEG

taea teg taeg
TAEG, TEG, TAEA : chacun son étiquette

La fonction est la même : les deux servent de référence pour estimer le coût d'un prêt. Mais le taux annuel effectif global (TAEG) et le taux effectif global (TEG) sont très différents. Le TEG est en effet un taux d'intérêt équivalent, c'est-à-dire qu'il correspond exactement au taux nominal annuel. Avec un TEG, la banque calcule :

  • le taux d'intérêt,
  • les frais de garantie,
  • les frais de dossier et d'inscription
  • les primes d'assurance s'il y en a.

Le TAEG, lui, est un taux actuariel qui tient compte du caractère composé des intérêts. Jusqu'au 30 septembre 2016, le TEG était utilisé pour comparer entre eux les crédits immobiliers et le TAEG, lui, servait pour les crédits à la consommation. Depuis le 1er octobre 2016, seul le TAEG est utilisé pour répondre aux nouvelles normes européennes. C'est donc désormais le seul élément de référence pour comparer les prix des crédits pour les particuliers.

Pourquoi le TAEG remplace le TEG ?

Depuis fin 2016, le TAEG remplace le TEG. Les nouvelles modalités de calcul de ce taux global n’auront aucune incidence sur le coût effectif du prêt immobilier. Cette évolution n’influence en rien les mensualités, l’assurance emprunteur, la garantie, etc. Ce qui change, ce sont les modalités de calcul du taux. Le TAEG permet de comparer deux simulations de durée et montant identiques. Le nouveau taux inclut de nouveaux types de coûts et passe d’une logique proportionnelle à une logique actuarielle. Pour une même offre, le TAEG sera peut-être légèrement différent du TEG, mais l’intérêt est que toutes les banques utilisent une même norme, désormais le TAEG, pour pouvoir comparer différentes offres de crédit immobilier.

Différence entre TAEG et TAEA

Autre indicateur capital : le TAEA ou Taux Annuel Effectif d'Assurance. La mention de cet indicateur est devenue obligatoire en 2015 pour toute nouvelle souscription de crédit immobilier ou à la consommation, assorti d'une proposition d'assurance. C'est-à-dire quasiment tous les crédits puisque les établissements prêteurs exigent presque tous une assurance pour pouvoir prêter. Les banques doivent également indiquer le détail des garanties dont le TAEA intègre le coût (décès, invalidité, incapacité, perte d'emploi).

Le TAEA : mode de calcul

Le TAEA correspond au TEG assurances comprises moins le TEG hors assurances :

TAEA = TEG avec assurances – TEG hors assurances

Le TAEA permet donc à l'emprunteur de connaître la part que représente l'assurance dans le coût total du crédit.

TAEG et découvert bancaire

Le TAEG d’un découvert bancaire doit être fixé par écrit avant la perception des agios. Or, étant donné qu'il est impossible de calculer le montant ou la durée d'un découvert à l'avance, le TAEG ne peut être connu. Pour tenir compte de cette particularité :

  • la mention du TAEG peut être remplacée par des exemples chiffrés dans un document remis au client avant l’utilisation du crédit ;
  • le relevé de compte doit mentionner le TAEG.

Le TAEG est-il un indicateur fiable à 100% ?

Comme tout indicateur, le TAEG a ses limites. Par exemple, il ne prend pas en compte :

  • les indemnités de remboursement anticipé (IRA)
  • la garantie du prêt
  • ni la la modulation des échéances.

De plus, les méthodes de calcul diffèrent en fonction des établissements financiers. Cet indicateur est donc à utiliser avec parcimonie et n’est pas suffisant pour comparer les offres de prêt. 

Top 3 des erreurs avec le TAEG

  • L'assurance-emprunteur : si vous optez pour un contrat autre que celui proposé par l'assurance-groupe de la banque (en cas de délégation d'assurance), cette dernière peut vous communiquer un TAEG sans le coût de l'assurance
  • La caution : si vous êtes passé par un organisme de caution pour obtenir une garantie, le TAEG ne prendra pas en compte la partie reversée par l'organisme de caution à la fin du prêt immobilier.
  • L'hypothèque : le TAEG n’intègre pas les frais de mainlevée de l'hypothèque en cas de revente.

Foire aux questions

Qu'est-ce qu'un taux actuariel ?

Il s'agit du taux de rendement véritable d'un placement ou encore le taux d'intérêt réellement perçu par un investisseur. Grande référence dans le monde de la finance, le taux actuariel s'applique principalement aux rendements associés aux produits de placement, aux crédits ou bien encore aux émissions d'emprunts.

Vous voulez entamer une procédure de renégociation de crédit ? Faites l'analyse gratuite de votre situation avec le simulateur Tacotax !


Obtenez le meilleur taux pour votre crédit Simulation gratuite


Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?