Simulation assurance-vie : combien cela peut vous rapporter ?

Lifebuoy On Sand At Beach

Sommaire de l'article

Si l’assurance-vie est encore le placement préféré des Français, les taux qu’elle propose sont de plus en plus bas. Le coût des frais d’entrée et des prélèvements sociaux vient encore réduire le rendement de l’assurance-vie déjà faible. Alors combien peut-elle vraiment vous rapporter aujourd’hui ? Avant de souscrire à ce type de contrat, mieux vaut mettre toutes les chances de votre côté en procédant à une simulation d’assurance-vie. Tacotax vous explique comment réaliser une simulation d’assurance-vie pour booster votre épargne ! 

Simulez votre épargne grâce à l'assurance-vieSimulation gratuite

Qu’est-ce qu'une assurance-vie ? 

Avant de procéder à la simulation de contrats d’assurance-vie, mieux vaut bien comprendre comment fonctionne ce produit d’épargne.

L’assurance-vie vous permet d’épargner votre argent et de le faire fructifier pour en faire profiter vos proches en cas de décès ou vous-même pour votre retraite. Si l’assurance-vie est l’un des placements privilégiés des Français, ce n’est pas pour rien. En effet, il profite d’une fiscalité avantageuse : à l’issue de 8 années de détention, votre contrat d’assurance-vie est en partie exonéré d’impôts. 

Pour souscrire un contrat d’assurance-vie, il faudra toujours procéder à un versement initial et désigner un ou plusieurs bénéficiaires. Quant à vos versements, ils peuvent prendre la forme :

  • d’un unique versement,
  • ou de primes que vous versez chaque mois, chaque trimestre, ou chaque année.

Vous pourrez opter pour un contrat fond en euros ou un contrat en unités de compte. Si le premier est plus sécurisé, le second rapporte davantage. À vous de faire votre choix en fonction de vos objectifs d’épargne.  

À l’issue du contrat, vous pouvez récupérer votre épargne :

  • soit sous la forme d’un capital en une seule fois,
  • soit sous la forme de versements réguliers (rentes temporaires ou viagères).

Dans la mesure où l’assurance-vie est un contrat très souple, vous pourrez néanmoins récupérer votre capital avant la fin du contrat en procédant au rachat d’assurance-vie. Sachez par ailleurs que l'assurance-vie n'est pas plafonnée : vous pouvez y placer autant d'argent que vous voulez.

Comparer les contrats d’assurance-vie grâce à une simulation ? 

Avant toute chose, il est bon de rappeler que procéder à une simulation d’assurance-vie vous permet de réaliser une projection de votre situation personnelle à un instant T en fonction des paramètres que vous avez indiqués. Les résultats obtenus doivent toujours être interprétés avec prudence dans la mesure où l’organisme bancaire ou la compagnie d’assurance par lequel vous passez ne vous fait pas une offre commerciale. De ce fait, il ne faut pas prendre les résultats fournis par la simulation d’assurance-vie comme argent comptant : le simulateur doit être pris pour ce qu’il est, c’est-à-dire un outil d’aide à la décision

Dénicher l’assurance-vie faite pour vous

Vous pouvez tout à fait utiliser un simulateur d’assurance-vie pour simplifier votre recherche de LA bonne assurance-vie. Cet outil simplifiera grandement votre tâche en regroupant pour vous l’ensemble des informations à observer avant de signer un contrat avec une compagnie d’assurance. En effet, lorsqu’on est un novice en la matière, il peut s’avérer bien compliqué de faire le tri entre les différents contrats proposés par les professionnels de l’assurance et de dénicher la perle rare.

Procéder à une simulation d’assurance-vie vous permettra d’avoir accès aux différentes valeurs proposées par les contrats d’assurance-vie. Souvent présentées sous la forme d’un tableau, elles seront bien plus lisibles pour vous. 

Puisque vous avez maintenant accès à l’information grâce à votre simulation d’assurance-vie, encore faut-il arriver à la comprendre et à lui donner un sens. Vous devez impérativement prendre le temps de détailler l’ensemble des caractéristiques des contrats d’assurance vie. 

Comparer les éléments d’un contrat d’assurance-vie

Vous avez devant les yeux le résultat de votre simulation d’assurance-vie ? Vous pouvez maintenant passer à la seconde étape, à savoir la comparaison des différents éléments qui composent le contrat d’assurance-vie. 

Les taux

Vous devez comparer les taux de rendement proposés par les compagnies d’assurance : c’est grâce à cette donnée que vous saurez quel taux d’intérêt sera appliqué à votre capital. Observez les taux pratiqués sur les dernières années : c’est important car les assureurs peuvent gonfler les taux artificiellement afin d’attirer davantage de clients. 

Les frais

Il faudra également observer l’ensemble des frais pratiqués par les compagnies d’assurance. En effet, procéder à une simulation d’assurance-vie mettra en lumière les frais de versement et de gestion que vous aurez à payer, ainsi que les frais d’arbitrage potentiels.

Les frais de versement que vous devez payer à l’entrée vont impacter directement votre capital : autant choisir une assurance qui pratique des frais très bas, voire même qui n’en pratique pas du tout à l’image des assurances-vie en ligne. En effet, si vous placez 5000 € sur votre contrat et que vous avez des frais d’entrée de 2%, vous n'investissez en fait que 4900 €. Et si le taux de rendement net dudit contrat est de 2,04%, à l’issue de la première année de souscription vous ne récupérez en réalité que votre mise de départ. 

Quant aux frais de gestion, il faut y prêter une attention toute particulière. En les cumulant sur plusieurs années vous pouvez vous retrouver face à une facture bien salée. Si vous envisagez d’intervenir sur les placements boursiers, il faudra également veiller à opter pour une assurance-vie qui propose des arbitrages gratuits ou une facturation forfaitaire

Vous démarrez dans le monde de l’assurance-vie ? Alors choisissez-en une qui ne vous oblige pas à réaliser un premier versement de départ important. Si vous en testez une et que vous l’adoptez, vous pourrez ensuite y injecter des montants plus importants. De même, prenez garde aux options de gestion. Vous vous assurerez une certaine tranquillité d’esprit et un capital bien plus dynamique en souscrivant un contrat d’assurance-vie qui sécurise vos plus-values et qui limite vos moins-values. 

Faire une simulation d'assurance-vie pour connaître ses gains potentiels 

En effectuant une simulation d’assurance-vie vous pouvez comprendre comment faire fructifier votre capital avant même de souscrire un contrat avec une compagnie d’assurance. Indiquez dans le simulateur :

  • le taux annuel proposé par l’assureur,
  • la date à laquelle vous effectuerez le versement initial,
  • son montant,
  • et la durée estimée de votre placement.

Vous pourrez également préciser la typologie de versements auxquels vous souhaitez procéder ainsi que leur périodicité. De même, pensez à indiquer le montant des frais de versements ainsi que ceux des frais de gestion. 

En remplissant tous les champs du simulateur d’assurance-vie, vous pourrez avoir davantage d’informations quant aux intérêts et aux plus-values que votre capital pourra générer. La simulation d’un rachat d’assurance-vie vous permettra également d’avoir une visibilité sur le montant de votre épargne après imposition dans un tel cas, mais également sur le montant des versements à effectuer si votre objectif est d'obtenir des revenus réguliers

Ce n’est qu’après avoir procédé à une simulation d’assurance-vie et en avoir étudié toutes les caractéristiques que vous pourrez comparer efficacement les différentes offres qui vous seront faites. En fonction de vos objectifs personnels d'épargne, vous saurez alors de manière précise comment optimiser vos versements pour profiter d’un rendement plus élevé.

Foire aux questions 

Combien faut-il épargner chaque mois sur son assurance-vie ? 

L’objectif principal de l’assurance-vie est de permettre à son titulaire de se constituer un capital pour l’avenir et ce, dans un cadre fiscal favorable. Pour que l’effort d’épargne soit moins important, il est conseillé de mettre en place des versements programmés le plus tôt possible. Le montant des versements à effectuer dépendra à la fois de votre objectif final et du temps que vous avez devant vous pour l’atteindre.

  • Si vous souhaitez obtenir un capital de 100 000 € et que vous n’avez que 10 ans pour atteindre cet objectif, il faudra placer chaque mois plus de 700 € sur votre contrat d’assurance-vie.
  • Si vous avez un délai de 10 ans supplémentaire, ce sont environ 300 € par mois qu’il faudra épargner.

Puis-je détenir plusieurs contrats d’assurance-vie ? 

Contrairement à certains produits d’épargne tels que le Livret A ou le PEL, il est possible de souscrire plusieurs contrats d’assurance-vie. Quel est l’intérêt ? En ayant plusieurs contrats d’assurance-vie, vous pouvez en optimiser la gestion financière et optimiser la fiscalité dans l’hypothèse où vous souhaitez procéder à un rachat. Vous pourrez également ouvrir un contrat par bénéficiaire si vous ne souhaitez pas que vos différents bénéficiaires sachent ce que les autres vont toucher par exemple ! 

Simulez votre épargne grâce à l'assurance-vieSimulation gratuite