Nous pensons tous à la retraite, qu’elle représente la fin d’une vie de labeur ou le début d’une nouvelle aventure, cette période inévitable de notre vie nous angoisse un peu. Une fois passé l’habituel que vais-je faire de mes journées ? Vient l’appréhension liée à l’argent. Nous savons bien qu’il faut épargner mais nous ne savons pas toujours comment le faire ni quand le commencer. Dans cet article nous tenterons de vous guider dans cette préparation de longue haleine. Vous verrez, que malgré une poussée de l’état vers le plan épargne, les Français restent fidèles à leur chère assurance-vie.

 

Comment épargner pour sa retraite ?

L’assurance-vie reste le produit d’épargne par excellence pour préparer sa retraite. Cela dit, il faut rester prudent et ne pas se précipiter sur ces produits sous prétexte qu’un ami en a un. 

Mettre de l’argent de côté en prévision de ses vieux jours c’est dur sérieux. Et l’assurance-vie répond plutôt bien à ce besoin. Le but étant de conserver un bon niveau de vie après s’être arrêté de travailler, ce produit d’épargne permet à la fois se constituer une cagnotte mais aussi de jouir d’une grande liberté. Cela dit, l’assurance-vie demande d’être patient, elle travaille sur le long terme. Il faudra donc résister à la tentation de piocher dedans. 

Il faudra aussi réussir à se projeter et à ne pas perdre de vue le jour où vous pourrez récupérer votre mise. Sans oublier que l’assurance-vie travaille elle aussi. Elle donne naissance à des intérêts selon le support que vous avez choisi. Si vous avez opté pour la solution multisupport, selon aussi la gestion que vous avez privilégié. 

Vous souhaitez peut-être aussi garder cette assurance-vie pour assurer l'avenir de vos proches et inclure votre cagnotte dans votre succession. C'est aussi possible avec l'assurance-vie qui offre de nombreux avantages de ce côté là. 

A lire aussi: La fiscalité des contrats d'assurance-vie 

A partir de quand ?

Mieux vaut se lancer avant 35 ans. Plus tard vous ferait encourir le risque de ne pas avoir assez une fois à la retraite. Vous pouvez bien vous en rendre compte grâce au tableau ci-dessous. Par exemple si vous souhaitez avoir 1000 euros à 62 ans, il faudra mettre 475 euros de côtés chaque mois si vous commencez à 30 ans. Alors que si vous vous y mettez à 45 ans, il faudra mettre plus du double soit 1095 euros. 

Ce qu'il faut épargner chaque mois pour obtenir 1000 euros de rente mensuelle à :

       Age actuel de l'assuré          

                 62 ans                                 65 ans                                  70 ans                 

25 ans

380 euros 315 euros 230 euros

30 ans

475 euros 390 euros  280 euros

35 ans

605 euros 490 euros 340 euros

40 ans

795 euros 625 euros 425 euros

45 ans

1095 euros 830 euros 540 euros

50 ans

1650 euros 1180 euros  715 euros

55 ans

3000 euros 1875 euros 1010 euros

Sécuriser ses économies 

Une fois arrivé à un certain âge, nos préoccupations changent. Mettre de l’argent de côté c’est une chose, mais à partir de 55 ans on privilégie la sécurité. Plutôt qu’augmenter son capital, surtout s’il est déjà conséquent, Concentrez-vous sur la préservation de votre cagnotte. D’où la nécessité d’augmenter la part du fonds en euros, lequel, rappelons-le, est dénué de tout risque. Beaucoup d’assureurs proposent de s’en charger au moyen d’arbitrages automatiques, qui font évoluer dans le temps la composition du contrat. L’assuré n’a donc pas à intervenir, sauf, bien entendu, s’il le souhaite. Tout est réglé, vous n’avez plus à vous soucier de rien. 

l'assurance-vie et la retraite
Vous pouvez choisir entre différents types de rente: 
viagère, temporaires ou par paliers

Sortie en rente

Les habitudes ont la vie dure. Toute votre vie vous avez perçu un salaire qui tombait chaque mois alors pourquoi ne pas perpétuer la tradition. C’est sans doute pour cela que la rente reste le choix préféré des assurés. 

En effet, la plupart d’entre eux, une fois à la retrait, veulent devenir crédirentiers. En quoi cela consiste ? Il s’agit, comme son nom l’indique, de transformer son capital en rente. Vous ne le percevrez donc pas d’un coup mais sous forme de petit plutôt que de le récupérer entièrement en une seule fois. Très pratique, en optant pour cette solution, vous percevrez une rente jusqu’à la fin de votre vie (il s’agit alors d’une rente "viagère") ou pour une durée fixée à l’avance (rente "temporaire"). Il existe aussi la rente "par paliers", avec elle vous pourrez adapter le montant de la rente selon vos besoins, principalement une fois votre âge avancé.

La décision peut être prise à tout moment et pas nécessairement à la souscription. Mais, quoi qu’il en soit, une fois sa décision arrêtée, plus question pour l’assuré de revenir en arrière et de demander le remboursement du capital.

Mode de calcul d’une rente

Le montant versé dépend de l’âge de l’assuré et du capital en compte. Pour calculer le montant de la rente viagère à verser, les assureurs effectuent une opération assez simple : ils multiplient le capital accumulé sur le contrat par un taux de "conversion", lequel est déterminé à partir de tables de mortalité officielles (fixées par arrêté). Ce taux varie en fonction de l’âge de l’assuré au moment où il demande le paiement de sa rente. Plus il est jeune, plus son espérance de vie est longue, et plus ce taux sera faible. Donc moins la rente sera élevée.

Par exemple, un assuré de 60 ans se verra attribuer un taux de conversion de 4,80%, alors qu’un autre, âgé de 65 ans, aura un taux de 5,50%. Ainsi, pour un capital de 100.000 euros, le premier percevra une rente annuelle de 4.800 euros (100.000 x 4,80%), et le second une rente annuelle de 5.500 euros (100.000 x 5,50%).

A lire aussi: Flat tax et assurance-vie: ce qu'elle change pour votre contrat

La meilleure assurance vie retraite

Si vous voulez trouver les meilleurs taux d'assurance-vie du marché nous vous conseillons de vous tourner vers les assureurs directs. Ils offrent de loin les meilleurs rendements du marché avec en bonus des frais de gestion très intéressants voire parfois inexistants. Seul petit bémol: l’absence de conseiller personnel. Vous devrez vous débrouiller avec l’interface en ligne ou avec votre téléphone.

Mais revenons au vif du sujet: les taux de rendement. Rappelons que ces contrats proposent, pour les meilleurs d’entre eux, des taux oscillant entre 2.5% à 3%. La moyenne en 2019 se situant autour de 1.60%, nous sommes bien au-dessus.  

Si vous souhaitez trouver la meilleure assurance-vie selon vos besoin, nous vous proposons de découvrir notre comparatif dédié. 

Meilleures performances des contrats d'assurance vie en 2018 des assureurs traditionnels 

Quelques contrats au dessus de 2% 

Fonds

Assureurs

Taux de rendement en 2018

Gaipare Selectissimo

Allianz

2.50%

Asac-Fapès

Allianz

2.48%

Asac Generali

Generali

2.35%

Hélios Selection

Le conservateur

2.27%

Afer Aviva

Aviva

2.25%

RES

MACSF

2.20%

Abonnement 250

GMF

2.10%

Comparons les assurance vie retraite 

L’assurance vie retraite à la banque postale

Fonds

2016

2017

2018

Vivaccio Euros

1.15%

1.20%

1.30%

Vivaccio Ambre

1%

1.10%

1.30%

Solésio Vie

1.25%

1.25%

1.30%

Toscane

1.75%

1.75%

1.80%

Cachemire 2

de 1.85% à 2.01%

de 1.85% à 1.97%

de 1.90% à 2.09%

Cachemire Patrimoine

 

de 1.95% à 2.17%

de 2% à 2.18%

Myrialis Vie

de 1.80% à 1.90%

de 1.50% à 1.60%

de 1.50% à 1.60%

BPE Vie

2.10%

1.80%

1.80%

Satinium et Satinium Capi

2.15%

1.90%

1.80%

A lire aussi: Les rendements sont-ils toujours aussi intéressant ? 

Appelez-nous

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi


Ou demandez à être rappelé gratuitement

Se faire rappeler

Etre rappelé gratuitement

Nos experts sont disponibles de 9h à 19h du lundi au vendredi

Merci de renseigner un numéro valide

Merci !

.

Connectez-vous !

Votre email n'est pas valideMot de passe oublié ?Merci de renseigner votre mot de passe

Déjà inscrit ?

Ouverture du service imminente !


Laissez-nous votre email pour la piqûre de rappel

Plus qu'une étape avant d'accéder à votre simulation !

Sécurisez votre compte pour accédergratuitement à votre simulation

Votre email n'est pas valideVotre numéroMerci de renseigner votre numéro de téléphone

En cliquant sur "Voir ma simulation" j'accepte lesCGU
et serai automatiquement inscrit afin de profiter des services de TacoTax

DEJA INSCRIT ?