1. Accueil

  2. Les changement du 1er décembre

Actualités1 décembre 2021

Les changement du 1er décembre

Les changements du 1er décembre

Chaque 1er du mois arrive avec son lot de changements. Qui dit changements, dit nouveautés. Pour ce mois de décembre, primes, nouvelles règles d’indemnisation de l’assurance chômage, et pass sanitaire sont au menu. Qu’est-ce qui change à partir de ce mercredi 1er décembre 2021 ? Tacotax vous dit tout !

Travail : nouvelles règles et primes 

L’assurance chômage

Le mois de décembre voit arriver deux mesures de la réforme de l’assurance chômage :

  1. Les nouvelles règles sur les conditions d’éligibilité à l’assurance chômage pour les travailleurs privés d’emploi.
  2. Le durcissement de la dégressivité de l’allocation chômage à partir du 7e mois pour les plus hauts revenus

Commençons par la première mesure. « Pour pouvoir être indemnisé par l’assurance chômage, il faudra avoir travaillé 6 mois au cours des 24 derniers mois », note le site du service public. « Cette condition s’applique aux personnes privées d’emploi dont le contrat de travail a pris fin à compter du 1er décembre 2021. ». Auparavant, seuls 4 mois étaient nécessaires. C’est d’ailleurs toujours le cas pour les personnes dont le processus de licenciement a été engagé avant le 1er décembre. 

Cette nouveauté avait déjà été appliquée entre novembre 2019 à juillet 2020 puis avait été suspendue à cause du Covid-19. Mais, depuis elle était soumise à une clause de « retour à meilleure fortune »

Selon le ministère du Travail, c’est une victoire puisqu’au 1er octobre, la France comptait 239 000 demandeurs d’emploi (catégorie A) en moins et 3,28 millions d’embauches.

Concernant la deuxième mesure, elle ne s’appliquera qu’aux personnes dont la fin de contrat de travail intervient à compter du 1er décembre 2021. En clair, elle interviendra au plus tôt à compter de juin 2022. Elle concernera les salariés de moins de 57 ans qui avaient un revenu du travail supérieur à 4 500 euros brut par mois. 

Le chèque énergie

Entre les 13 et 22 décembre, 5,8 millions de ménages recevront un chèque énergie de 100 euros pour faire face à la montée des prix.

L’indemnité inflation

Face à la montée de l’inflation, 38 millions de Français vont recevoir une indemnité inflation défiscalisée de 100 euros. De quoi rebooster leur pouvoir d’achat. Seront concernés par la prime courant décembre : 

  • Les salariés du secteur privé, 
  • les travailleurs non salariés, 
  • les étudiants boursiers

Puis en janvier :

  • les fonctionnaires, 
  • les demandeurs d’emploi,
  • les étudiants non-boursiers

Enfin les retraités seront les derniers à la recevoir en février.

Des primes par milliers … 

Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat

La fameuse prime exceptionnelle de pouvoir d’achat fait son grand retour. Créée en 2018, les entreprises peuvent, grâce à elle, verser une aide en fin d’année à leurs salariés. Le tout, sans payer de charge sociale ou fiscale. Cette prime peut atteindre jusqu’à 2000 euros. De quoi passer de bonnes fêtes de fin d’année.

La Prime de Noël

Les ménages bénéficiaires de minima sociaux devront attendre la mi décembre pour recevoir la prime de Noël cette année. Comme toujours, elle sera versée automatiquement par la Caisse d’alllocations familiales (Caf) ou la Mutuelle sociale agricole (MSA).

C’est la composition du foyer qui fait fluctuer son montant :

  • Pour une personne seule : 152,45 euros,
  • Pour un couple ou un parent : 228,67 euros,
  • Pour un foyer de trois personnes : 274,41 euros,
  • Pour chaque enfant supplémentaire : 60 euros de plus.

Pass sanitaire

À compter du 15 décembre, les personnes de 65 ans et plus devront justifier d’un rappel vaccinal pour que leur « pass sanitaire » soit prolongé.