1. Accueil

  2. 1er septembre 2021 : quels changements pour vos finances ?

Actualités1 Septembre 2021

1er septembre 2021 : quels changements pour vos finances ?

septembre changements finance

L’été est fini, place à la rentrée ! Et qui dit 1er jour du mois dit également changements pour votre portefeuille. Comme d’habitude, on vous explique ce qui change, ce qui ne change pas et les nouveautés de ce mois de septembre !

Place au Pass’Sport

Nouvelle aide de l’État et nouveau jeu de mots : le Pass’Sport est lancé à la rentrée 2021. Il s’agit d’une allocation de rentrée sportive de 50 € à destination des enfants de 6 à 18 ans bénéficiant déjà de l’allocation de rentrée scolaire.

Elle permet de financer, en partie ou totalement, l’inscription de l’enfant dans une association sportive. Les parents d’enfants éligibles à cette aide ont reçu un courrier qu’il suffira de présenter au club sportif (à condition qu’il appartienne au réseau Pass’Sport). Une réduction de 50 € sera alors appliquée sur le montant des frais d’inscription.

Le Pass’Sport devrait concerner environ 5,4 millions de sportifs en herbe.

L’allocation de rentrée scolaire en baisse

La CAF (Caisse d’Allocations Familiales) a pour habitude de verser l’ARS (Allocation de Rentrée Scolaire) à compter de mi-août. Cette année, le montant est de :

  • 370,31 € pour les enfants de 6 à 10 ans.
  • 390,74 € pour les enfants de 11 à 14 ans.
  • 404,28 € pour les enfants de 15 à 18 ans.

Pour rappel, les montants de l’ARS en 2020 avaient été augmentés d’environ 100 € pour aider les familles en difficulté, en pleine crise sanitaire.

Activité partielle : la fin approche

Bien qu’il soit toujours possible d’utiliser ce dispositif sous conditions, un taux d’allocation pour les entreprises de certains des secteurs les plus affectés par la crise sanitaire est fixé. Ce taux est abaissé à 36 % de la rémunération horaire brute à partir d’aujourd’hui. Il était de 52 % en août et de 60 % en juillet.

Pour les salariés, rien ne change, le taux d’indemnisation reste de 84 % de la rémunération nette.

→ Lire aussi : Les paris sportifs sont-ils imposés ?

Prélèvement à la source : nouveau taux pour une nouvelle fiscalité

Lors de votre déclaration de revenus au mois de mai ou juin dernier, vous aviez indiqué le montant de vos revenus perçus, vous vous souvenez ? Depuis, vous avez dû recevoir votre avis d’imposition. Sur ce dernier, l’administration fiscale vous indique si un changement du taux de prélèvement à la source est nécessaire.

Si c’est le cas, l’administration calcule automatiquement ce nouveau taux en fonction des revenus que vous avez perçus, et l’applique à compter de ce 1er septembre 2021.

Cependant, vous pouvez tout à fait modifier vous-même votre taux de prélèvement en cas de changement de situation personnelle ou financière, en vous rendant sur impots.gouv.fr.

Tickets restaurant : c’est moi qui invite !

Le plafond d’utilisation journalière du ticket restaurant a été doublé en 2020, en réponse à la crise sanitaire. Les fins gourmets pouvaient ainsi payer jusqu’à 38 € en Tickets restaurant contre 19 € auparavant (sauf jours fériés et dimanche).

Censée se terminer à la rentrée, la mesure a été prolongée jusqu’au 28 février 2022. En revanche, en ce 1er septembre 2021, les titres restaurants de 2020 exceptionnellement prolongés ne sont plus valides.

→ Lire aussi : Vinted, Leboncoin, eBay : les marchés en ligne face aux impôts

Gaz naturel : attention au porte-monnaie

Le tarif réglementé de vente d’Engie (ex GDF-Suez) augmente de 8,7 % en moyenne ! Les Français utilisant le gaz naturel du fournisseur historique doivent donc s’attendre à voir la facture gonfler avec des hausses de :

  • 2,7 % pour une utilisation pour la cuisson.
  • 5,5 % pour une utilisation pour la cuisson et l’eau chaude.
  • 9 % pour une utilisation pour le chauffage du logement.

Pour rappel, les tarifs réglementés de vente sont commercialisés par les fournisseurs historiques d’énergie (EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz naturel).

Netflix sans chill

Après Disney + récemment, c’est au tour du géant Netflix d’augmenter ses tarifs en France. La plateforme de streaming souligne son absence d’augmentation tarifaire récente pour justifier son choix.

  • Formule essentielle : de 7,99 € à 8,99 €.
  • Formule standard : de 11,99 € à 13,49 €.
  • Formule premium : de 15,99 € à 17,99 €.

Mais aussi…

  • Plus de péage entre le Boulou (frontière franco-espagnole) et Barcelone : l’AP-7 devient gratuite.
  • Plus de prise en charge des frais de transport vers un centre de vaccination contre le Covid-19.
  • Les fonctionnaires pourront bénéficier d’une indemnisation forfaitaire des frais (220 € / an maximum) pour le télétravail.
  • Le prix de certains paquets de cigarettes évolue : les Lucky Strike Bleu, les Lucky Strike Ice, les Gauloises Blondes Bleu et les News Rouge baissent de 10 centimes. Les Camel filtre et essential baissent de 20 centimes.