1. Accueil

  2. Comment comparer les banques en ligne ?

Non classé28 Avril 2021

Comment comparer les banques en ligne ?

comparer banques en ligne

Les banques en ligne fleurissent sur le marché, permettant à chacun d’avoir un large choix. La possibilité de changer de banque pousse également de nombreux clients à sauter le pas vers la banque en ligne. Celle-ci a ses avantages et ses inconvénients, et tout dépendra de vos besoins. Attention toutefois à ne pas confondre banque en ligne et néobanque.

Une banque en ligne, qu’est-ce que ça change ?

Quand vous pensez à une banque, vous avez généralement l’image du guichet traditionnel dans une agence, dans laquelle il vous est possible de retirer votre argent, d’échanger avec un conseiller en cas de problème, etc. Avec une banque en ligne, ce guichet se dématérialise pour vous suivre où que vous soyez depuis votre poche.

Les avantages de la banque en ligne

Ce qui fait le succès des banques en ligne peut se résumer en trois mots : confiance, économies et simplicité. Tout d’abord, les banques en ligne s’enracinent bien souvent dans les banques traditionnelles. Derrière les noms de banques en ligne Hello bank, BforBank ou encore Boursorama Banque se cachent respectivement BNP Paribas, le Crédit Agricole et la Société Générale. En s’appuyant sur des entités préexistantes et stables financièrement, ces banques en ligne sont à même de procurer une qualité de service satisfaisante.

Ce qui va finalement départager ces banques vis-à-vis des banques traditionnelles, ce seront les frais bancaires. En passant à une banque en ligne, il est possible de bénéficier d’une carte bancaire gratuite et d’économiser plus généralement sur l’ensemble de ses frais bancaires annuels, les commissions d’interventions pour les autorisations de découvert y jouant pour beaucoup. Enfin, vous pouvez obtenir un prêt personnel en ligne et ce, sans justificatif.

Les inconvénients de la banque en ligne

Il faut toutefois prendre en considération les inconvénients que cela peut représenter. L’un des plus gros inconvénients de la banque en ligne va être le dépôt de liquide. L’absence d’agence pour ces établissements bancaires rend le dépôt d’espèces fastidieux. Pour un profil de clients qui requiert d’avoir recours régulièrement au dépôt en liquide, la solution sera de passer par un intermédiaire, ce qui suppose des frais additionnels (bureau de poste). Il faut également faire la différence entre les banques en ligne avec et sans conditions de revenus.

→ Lire également : Comment déclarer ses cryptomonnaies en 2021 ?

Les critères de comparaison

Que vous soyez jeune étudiant, ou que vous ayez passé déjà de nombreuses années au sein de la même banque, les critères de comparaison restent sensiblement les mêmes. Pour comparer les services bancaires, de nombreux éléments sont à prendre en considération. Tout d’abord, il faut s’intéresser aux cartes bancaires que la banque propose. Ensuite, il faut s’interroger sur la liberté de mouvement au quotidien : quelles sont les modalités des prélèvements, des dépôts et retraits, etc. Enfin, il faut prêter attention aux différents frais qui vous seront prélevés pour chaque transaction. Quelques questions à se poser en guise d’exemple :

  • Combien devrez-vous payer comme frais à l’étranger ?
  • Combien vous coûtera un chèque ?
  • Quelles assurances aurez-vous à votre disposition ?

La plupart des services bancaires des banques en ligne ne vous seront facturés que sous certaines conditions, qu’il faut bien maîtriser. Pour parvenir à obtenir la combinaison la plus adéquate pour votre situation, il est recommandé de faire appel à un comparateur spécialisé dans les banques en ligne, tel que Comparabanques.

→ Lire également : Comment faire des économies sur son budget box internet ?

Banque en ligne, synonyme de néobanque ?

Pour les non initiés, les termes “banque en ligne” et “néobanque” peuvent sembler interchangeables. Après tout, il s’agit d’une banque virtuelle. Et pourtant, ce n’est pas la même chose. Voici comment faire la différence.

Elles sont connues sous le nom de Révolut, N26 ou encore Nickel. Derrière le nom évocateur de néobanque, ces établissements de paiement ne sont en réalité pas des banques au sens juridique du terme. En effet, bien que détentrices de l’agrément de l’ACPR, elles ne détiennent en réalité aucune licence bancaire. Cette différence est considérable et se fait ressentir dans le spectre de services offerts. Contrairement aux banques en ligne, les néobanques ne vont en général pas permettre de découvert ou proposer de chéquier. Leurs services bancaires incluent rarement des offres d’épargne, de crédit, de compte joint. En bref, l’utilisation est assez limitée.

Cette particularité explique un de leurs avantages, qui est la rapidité d’ouverture de compte bancaire. Les néobanques ont également été développées sur des applications mobiles, ce qui rend leurs clients dépendants de leur smartphone pour accéder aux services bancaires. Une banque en ligne quant à elle peut jouer sur les deux tableaux : une interface pour se connecter depuis un navigateur et donc depuis un ordinateur, et une application.